Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
MESSAGES : 597
MÉTIER/ÉTUDE : Je suis la Nature, je suis tout.

 [LOTERIE N°6] you are the dancing queen (Cillian&Galaad)

Loterie RP n°6

« you are the dancing queen »

Cillian&Galaad

Le Karaoké revient à la mode et il s’offre même un petit renouveau luxueux. Finis les clubs ringards où il n’y avait que Marcelle accompagné de Jean-Eude trop bourré pour ne pas avoir honte d’aller chanter faux en public. Maintenant, chacun à sa petite cabine, que cela soit par groupe d’ami ou bien soirée en amoureux, les notes fausses se privatisent et plus besoin d’en avoir honte. Bray n’échappe pas à cette folie et un bar déjà existant vient de finir d'aménager ce nouvel espace dédié à la musique et aux fans de chant. Cependant, aussi génial que ça en à l’air, ce n’est pas vraiment ce que vous aviez prévu. Votre partenaire arrive, il vous voit tout seul et il a pitié de vous. Il vous prend par l’épaule avec son bras et vous entraîne là-dedans. Vous savez pas quoi lui dire. En soit, l’intention est bonne. Mais vous chantez comme Castafiore ; faux, à en faire exploser les vitres. L’embarras vous guette, il ne vous lâche pas la grappe et vous voilà mêlé à un groupe d’ami, sans aucun doute les siens. Bon, vous vous asseyez. De toute façon, maintenant que vous êtes là, le retour de politesse exige que vous participiez. Allez, courage, ça va bien se passer. Et pour commencer en beauté, voici la suivante : a whole new world.


Règles

+ Le PNJ est uniquement utilisé pour vous ouvrir le sujet et vous placer la situation. Mais vous pouvez demander une intervention pour faire avancer le rp (comme pour un rp classique).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://u-legends.forumactif.org
avatar
Tempestairestaff
MESSAGES : 4009
RACE : Tempestaire d'orage
MÉTIER/ÉTUDE : Acteur / Réalisateur / Président de Myst&Co

 [LOTERIE N°6] you are the dancing queen (Cillian&Galaad)

Bray, c’est pas une ville qui bouge vraiment énormément. Certes on a notre festival tous les étés, bien qu’il ait été annulé l’an dernier et la session d’avant, jugé trop « à risques » par rapport aux événements passés. Mais cette année, si tout se passe bien, la ville devrait l’accueillir de nouveau. Mais c’est plus ou moins tout, le festival, vous n’avez réellement rien d’autre à faire mis à part se bourrer la gueule un soir sur deux ou aller au cinéma et voir tous les films à l’affiche. Non pas que ça me dérange, je suis un mordu de films, mais disons que ça empêche un peu la variation. Alors quand Malia a proposé qu’on aille tous au karaoké, j’ai été le premier enthousiaste. J’ai l’avantage de savoir chanter, je suis pas exceptionnel mais je me défends, alors c’est pas moi qui risque d’avoir honte … Enfin ça dépend sur quelle chanson on tombe, mais disons que je risque plus de me marrer en entendant certains autres que d’avoir moi-même de quoi rougir. Puis entre nous, on se connait depuis des années, je pense que je peux survivre une moquerie ou deux venant de ce groupe là. C’est ainsi que l’on s’était tous retrouvés au nouveau bar ayant ouvert ses portes. Je crois que la dernière fois que je me suis rendu dans un tel lieu, c’était lors de mes études à Paris. Ça remonte pas tant que ça, mais c’était pas hier, ça c’est certain. Ils nous ont vu débarquer à cinq, la petite troupe et moi, et je pense qu’ils devaient être contents, ça doit pas bouger tous les soirs, en ville. Certes nous sommes loin d’être les seuls à chercher le renouveau de nos activités, mais Bray c’est pas vraiment Dublin pour ce qui est de la vie nocturne.

On nous amène à notre box. J’en profite pour commander à boire … Ce serait pas un karaoké si on se bourrait pas la gueule, faut bien le dire. Je suis pas forcément porté sur l’alcool en règle générale, je suis un peu comme tout le monde, à boire un verre de temps à autres mais jamais seul. C’est convivial et je finis rarement à quatre pattes en vomissant mes tripes. Le temps que le serveur revienne, je me lève, histoire d’aller aux toilettes avant que le show ne commence. Je me fais traiter de petite nature par Eliott, mais ça je suis plutôt habitué, je me contente de lui montrer mon majeur en continuant sur ma lancée. J’aurais peut-être pas dû puisque je me prends un mec de plein fouet en me retournant, sous le regard hilare de mes potes. Sympa les copains, je vous le dis. « Vraiment désolé, faut que j’apprenne à regarder où je marche … » Un regard penaud et un sourire plus tard, je repars, oubliant presque automatiquement ce qu’il vient de se passer.

Il me faut quelques minutes pour trouver la pièce que je cherche et en ressortir. A ce stade là, je suis encore un peu paumé, je connais pas l’endroit et j’ai tendance à me perdre dans les box. C’est en cherchant que je vois celui que j’ai bousculé un peu plus tôt, seul. Après réflexion, je décide de m’approcher. « Hey mec ! Tu veux te joindre à nous ? C’est quand même pas bien fun le karaoké en solo ! » Je lui demande pas spécialement son avis, cela dit, et je lui fais signe de me suivre. Je viens d’entendre le rire de Malia quelques mètres plus loin, je veux pas perdre la piste tout de suite. « Les gars, je vous présente … C’est quoi ton nom ?» Je me tourne vers lui, le regard interrogateur. « Je lui ai proposé de nous rejoindre, je trouvais qu’on était pas assez ! » Je me rassois donc sur la banquette à côté de ma meilleure amie, attendant qu’ils se décident à programmer une chanson, tout en laissant la place au nouvel arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fée
MESSAGES : 93
AGE DU PERSONNAGE : 38
RACE : Fée, issu d'une famille entière de fée, je dispose d'ailes noires à paillettes blanches, que je ne montre à personne - sauf les autres fées
MÉTIER/ÉTUDE : Inspecteur à la crim', j'enquête sur des meurtres, des agressions, entre autres choses.

 [LOTERIE N°6] you are the dancing queen (Cillian&Galaad)

Tu venais de mettre encore fin à une autre relation. Parce que t’étais pas capable de t’engager, et tu flippais dès qu’on devenait un poil trop sérieux en face. Après quelques mois avec ce type, t’avais fini par juste le larguer, là, dans cet endroit où il avait voulu t’entendre chanter. Et ça, c’était hors de question. T’étais très mauvais chanteur, genre, tu dégueulais les paroles, parce que tu les retenais jamais, et puis t’avais une sorte de voix grave qui se cassait dès que tu stressais d’être ridicule – la hantise de ta vie. Et à force d’avoir peur d’être ridicule, tu l’étais. Bref. Tu l’avais quitté, et il avait fini par te mettre un coup de poing et se barrer, te laissant là, comme un con.

Et t’avais fini par te lever, pour aller chez toi, te morfondre devant un documentaire à la con, en bouffant un de ces repas 100% sains, avec ton thé posé devant toi. Une vie de nouveau célibataire, à déprimer comme d’habitude. Tu faisais toujours la même chose, mais tu ne t’habituais toujours pas. Tu n’apprendras jamais. Tu pensais à tout cela quand un p’tit jeune te heurta. Tu avais levé tes mains afin de l’empêcher de tomber – bien qu’il se soit débrouillé seul – et s’était excusé. Rien qui te pousse à péter un câble, alors t’avais juste laissé couler :

« Pas grave. »

T’allas alors juste à la caisse, pour régler les boissons, y’avait une petite queue, mais enfin, t’avais tout le temps du monde, et tu attendis, le regard dans le vide, te laissant même dépasser par quelques jeunes gens qui te regardaient d’un air « il est chelou ce mec ». T’étais encore là, quand le même mec qui t’avait bousculé te surprit, s’approchant, pour te proposer de venir faire ton karaoké avec lui. T’allais lui répondre que tu comptais surtout partir, quand il te poussa carrément vers un box, avec plein de gens.

Oh bah merde, t’étais un peu fait comme un rat, sur ce coup-là. T’allais même plus pouvoir dire que tu ne voulais pas chanter, que t’étais nul. Tu te sentais même un peu forcé de rester là du coup. Alors, quand il te présenta aux « gars », il te demanda ton nom, tu répondis un très bref « Cillian », presque timide. T’étais un peu vieux pour la masse de jeunots qui se trouvaient là, et vu les bouteilles sur la table, t’étais bon pour encore te prendre une remarque sur le fait que tu ne buvais pas une goutte d’alcool. Et quand il s’installa sur la banquette, tu le suivis, saluant un peu tout le monde de la tête, disant « salut, salut ».

Puis, tandis qu’une fille à côté de toi, dont tu connaissais pas le prénom, choisissait une chanson, tu te demandais comment t’allais te sortir de là. Tu développas un plan dans ta tête, genre, tu restais là quelques minutes, histoire de pas faire ton chien malpoli, et tu allais ensuite prétexter une envie pressante pour te tailler.

Enfin sur le coup, la jeune fille à côté de toi avait choisi une chanson un peu étrange, dont tu ne connaissais pas les paroles du tout, un truc d’un groupe qui s’appelait Aladdin, et la chanson, tu lisais un Ce rêve bleu en tout petit. Tu t’attendais à rien de particulier, t’avais genre pas l’intention de te lancer là, mais elle avait une autre idée en tête, puisqu’elle te chopa le bras toute excitée pour te tendre un micro. Ah bah t’allais devoir chanter !

« Je ne la connais pas ! »

T’avais bien protesté, disant ça d’un air un peu paniqué, mais elle t’avait répondu que le ridicule ne tuait pas. La réponse classique de tous les gens qui n’avaient pas autant peur que toi d’être moqués. Enfin du coup… Tu te lanças. Et la catastrophe fut là. Y’avait ce côté gamin un peu louche, trop d'amour, alors que tu venais de rompre avec quelqu'un, enfin tu n’avais pas la moindre idée de comment chanter ça, avec ta voix trop grave, t’étais paumé, bref, tu faisais de ton mieux, mais t’étais genre terrorisé à l’idée de les entendre se moquer.

« Touuuteuuuuh laaaaa vill-vie. »

Et à la fin de la chanson, t’attendis juste le verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tempestairestaff
MESSAGES : 4009
RACE : Tempestaire d'orage
MÉTIER/ÉTUDE : Acteur / Réalisateur / Président de Myst&Co

 [LOTERIE N°6] you are the dancing queen (Cillian&Galaad)

J’aime les karaokés. Certes, je suis bien au courant que ce n’est pas le cas de tout le monde … Surtout de ceux qui ne savent pas chanter et qui ont peur de se rendre ridicule. Mais c’est ce que je trouve bien avec ce genre d’activités, c’est que t’as pas besoin d’être un pro du micro pour t’éclater. Je me maintiens mais je suis pas un super chanteur, tandis que d’autres du groupe sont carrément dans le faux, mais on est pas spécialement préoccupés par devenir la nouvelle icône de The Voice, alors ça passe plutôt bien en général. C’est pour ça que dès que je peux inviter du monde à ma table, je le fais sans vraiment faire attention. Bray est une petite ville, c’est assez rare de croiser, surtout dans des lieux qu’on côtoie souvent, de nouvelles personnes. C’est ce manque de renouveau qui est dérangeant ici, alors qu’à Paris, c’était plutôt rare de pas tomber sur des inconnus lors d’une énième sortie dans un bar. Faut dire que la vie parisienne m’allait plutôt bien, si y avait pas eu Morgane j’y serais resté une éternité. Mais je pouvais pas lui faire ça, alors au lieu de ça me voilà là, au milieu de mes amis, ces gens que je connais depuis le collège ou après, Myst&Co ma famille. Et j’en suis pas moins heureux, tellement que je veux le faire partager à quelqu’un d’autre, dans l’innocente idée que ce serait injuste de le garder seulement pour moi, ce bonheur là.

Puis cet homme il a pas l’air vraiment mauvais. Il a l’air de pas spécialement être heureux, mais qui peut se vanter, finalement, de l’être totalement ? Surtout pas moi, les rares soirées où mon cerveau tourne pas à mille à l’heure ce sont celles-là, ça veut pas dire que ma vie est un conte de fées. Et la sienne non plus, apparemment. C’est pas vraiment mon problème, moi tout ce que je veux c’est chanter, et rire un peu. C’est tout ce que je peux attendre assis dans le box, de toute manière. J’applaudis cependant à la fin de la chanson. Le stress, on peut le voir quand on est un peu habitué, ça me rappelle mes premières fois devant une caméra. C’est jamais très encourageant quand t’as appris tes lignes mais que t’es pas sûr de ce que tu fais, parce qu’on t’a jamais vraiment dit si c’était bien ou pas, peu importe que tu sois entre potes, le contenu finira par sortir, et tu seras jugé devant des inconnus. Un peu comme maintenant. « Tu t’en es bien sorti pour quelqu’un qui connaissait pas la chanson ! » Parce qu’on est pas là non plus pour juger son niveau en chant, faut pas déconner. « Cela dit, t’as pas dû voir beaucoup de Disney ! »

Cette fois, c’est moi qui suis désigné pour choisir la chanson qu’on va passer. Je réfléchis quelques secondes avant de me pencher sur la tablette pour mettre une des chansons les plus connues des NSYNC. Parce que les boys band des années 90’ ça restait tout de même des classiques dont on se passe pas. Je dois bien avouer que ça reste un de mes plaisirs coupables. Mais ça, faudra le dire à personne. J’attrape le micro pour le premier couplet avant de le faire passer.
Bye bye bye
I'm doing this tonight
You're probably gonna start a fight
I know this can't be right
Hey baby come on
I loved you endlessly
When you weren't there for me
So now it's time to leave and make it alone


Je surjoue dès que j’ai le micro dans les mains, je fais un peu trop le malin, mais c’est avant que Malia me sorte un « t’as mis une chanson de merde, tu bois » . Parce que quand on est cons, on est cons. Je hoche la tête comme si c’était de bonne guerre avant de me tourner vers Cillian. [color:06f1=40A497] « T’inquiète des fois on met des chansons qui font pas spécialement saigner des oreilles. Mais ça reste moins drôle. » C’est ce moment que choisit Elliot pour saisir le micro. Il reste un excellent danseur mais un très mauvais chanteur. De quoi rassurer le nouveau venu sur son niveau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fée
MESSAGES : 93
AGE DU PERSONNAGE : 38
RACE : Fée, issu d'une famille entière de fée, je dispose d'ailes noires à paillettes blanches, que je ne montre à personne - sauf les autres fées
MÉTIER/ÉTUDE : Inspecteur à la crim', j'enquête sur des meurtres, des agressions, entre autres choses.

 [LOTERIE N°6] you are the dancing queen (Cillian&Galaad)

Visiblement, tu t’en étais pas trop mal sorti. Puisqu’ils n’avaient pas ri comme des hyènes, l’un d’entre eux s’était même fendu d’un compliment à ton égard, disant que tu n’avais pas dû voir beaucoup de Disney dans ta vie. En fait, t’étais même pas certain d’en avoir vu un seul. Peut-être quand t’étais gamin, puis t’avais oublié. Après, t’étais le genre de gosse plus fourré dehors avec tes cousins à faire des courses de vol que dedans à regarder les dessins animés. Après bah… C’était pas trop ton truc. T’as de toute façon plus souvent fini devant des documentaires qu’autre chose. Et t’as pas eu de gosses. Donc, tout de suite… Ca restreint pas mal tes possibilités. Alors, tu répondis la vérité :

« J’suis presque certain de n’en avoir jamais vu… Donc ouais. »

Puis, ce fut son tour de se lancer sur la piste de danse, avec une musique qui te rappelait légèrement – mais juste légèrement – la faste époque des années 90, avec ces types qui faisaient baver tes cousines à se déhancher sur des chansons qui les invitaient presque à baver sur eux, justement. A le voir surjouer comme ça, t’avais envie de rire, pas pour me moquer, mais parce que finalement, ça te mettait un poil dans l’ambiance. Allez quoi, y’avait que des jeunes ici, des personnes que tu n’avais jamais vues, et qui en plus avaient visiblement l’intention de boire comme des trous, ce qui les pousserait sûrement à t’oublier aussitôt que t’aurais quitté cette pièce après.

Et après un autre mec passa. Tu restas presque figé à l’admirer, déjà pour ses prouesses de danseur qui n’étaient pas dégueulasses, même si ça revenait surtout à se dandiner, mais surtout, surtout, pour sa voix. Parce que bon, tu ne pouvais pas t’empêcher de penser que ce type était vraiment, genre vraiment, mauvais chanteur. Tu en étais presque satisfait, car ainsi tu passais légèrement inaperçu. Tu mis donc bien une bonne minute à réellement répondre à ce que te disait Galaad à côté de toi :

« Ouais… Ouais, c’est moins drôle en fait. »

Puis tu ris un peu. Tu te décoinçais un peu, tu aimais bien cette sorte de petit comité amusant, ça ne t’était pas arrivé depuis un bail – à part le bar à flic, mais soyons honnête, ça restait un bar à flic, avec tous tes collègues, qui ne manquaient jamais de charrier les plus belles prouesses pendant des semaines après. Eux ? Ils te croiseraient peut-être dans la rue, avec ton insigne de flic à ta hanche, et diraient rien du tout. Merci l’autorité du badge.

Au final, tu passas quelques minutes à discuter avec un petit peu tout le monde, répétant ton prénom à ceux qui l’avaient déjà oublié, voyant diverses personnes aux divers profils, tu te demandais même ce qui faisait qu’ils étaient tous là, réunis, comme s’ils étaient potes depuis toujours. Mais t’allais pas verbaliser la question, d’un autre côté, tu t’en fichais un peu, l’fait était qu’ils étaient là à kiffer.

A un moment donné, on te tendit même la tablette pour que tu choisisses une chanson, parce que c’était ton tour. Tu ne connaissais pas vraiment les titres des chansons, à vrai dire, t’étais du genre à écouter la radio en voiture durant tes nombreux trajets et à ne jamais connaître les titres. Alors tu remarquas qu’il y avait un bouton aléatoire en haut de la tablette… Tu appuyas. Après tout il y avait les paroles à l’écran, t’avais juste à trouver le rythme comme tu pouvais et à te lancer !

C'était la musique de Shrek... All stars.

D’ailleurs, tu étais certain de la connaître celle-là. Les premières notes, les premières paroles hésitantes que tu daignas sortir de ta bouche vers le micro, tout cela te rappelait même une époque où ta femme était encore en vie. T’étais pas trop triste, ton deuil était fait désormais, cependant, tu y mis du cœur dans cette chanson, enfin, autant que tu pouvais car tu avais parfois juste envie de te marrer tellement tu te dandinais en faisant cette espèce de rap un peu bizarre.

Hey now, you're an all-star, get your game on, go play
Hey now, you're a rock star, get the show on, get paid
And all that glitters is gold
Only shooting stars break the mold
And all that glitters is gold
Only shooting stars break the mold

Et quand tu eus fini, comble de l’audace, face à de purs inconnus, tu t’inclinas purement et simplement. Le coeur un peu battant, il fallait l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tempestairestaff
MESSAGES : 4009
RACE : Tempestaire d'orage
MÉTIER/ÉTUDE : Acteur / Réalisateur / Président de Myst&Co

 [LOTERIE N°6] you are the dancing queen (Cillian&Galaad)

Si je suis surpris du fait que le nouvel arrivant semblait loin d’être du type à avoir jamais regardé de dessins animés, je n’en dis rien. Faut dire que regarder des films, quels qu’ils soient, c’était ma passion bien avant que j’entre à l’école primaire, alors ce n’est pas comme si je pouvais réellement juger, d’autres n’avaient pas été élevés comme je l’avais été et c’était un facteur assez important des passions qui pouvaient arriver par la suite. Puis ce n’est pas vraiment ma place de juger, surtout que je suis là pour passer une bonne soirée et pas pour critiquer quoique ce soit chez les autres. On le voit bien, d’ailleurs, lorsque Elliott passe sur scène. Nous on se marre, parce qu’on adore le voir se ridiculiser et il le prend pas trop mal. C’est fou ce qu’il est mauvais dans le domaine de la chanson. On aurait pu croire que la danse lui donnait un certain sens du rythme, mais il le perdait dès qu’il avait un micro dans les mains, c’en était presque surnaturel… Dans le mauvais sens du terme. Mais l’avantage avec Elliott, c’est qu’il n’éprouvait réellement aucune honte, jamais. Il le faisait par pur plaisir et il s’éclatait, peu importait qu’il soit moqué par ceux qui passaient près de notre box. C’est sans doute pour ça que je l’aime autant, ce con, il a une confiance en lui et une autodérision incroyable. ça nous permet de réaliser tellement de choses ,et c’est d’ailleurs comme ça qu’on a commencé à faire des vidéos. Faut dire que nos débuts étaient loin d’être glorieux, et pourtant, on a réussi. Pourtant, on a continué, peu importait les remarques négatives pas toujours réellement constructives. On le fait parce qu’on aime ça et si on peut se faire de la thune comme ça tant mieux, mais ça n’a jamais été notre but premier.

Je suis plutôt content, l’arrivée du nouveau dans le groupe ne semble pas être un problème pour le moment, même lui se met à rire en voyant Elliott. Je suis plutôt d’accord sur le fait que tout le monde se met à rire devant lui en général, c’est magique, mais c’est quand même encourageant. Faut dire que je peux paraître un peu intrusif parfois, à ramener tout un chacun dans le groupe comme si de rien n’était, mais au final ils sont tous comme moi, ils aiment la nouveauté, surtout dans une ville comme Bray où il est plutôt rare d’être en contact avec de nouvelles personnes. Très vite, on a tendance à s’enfoncer dans un groupe et Myst&Co n’aide pas forcément pour ça, je dois bien l’admettre.

Lorsque Cillian prit la tablette et se mit à choisir la musique, mon sourire s’élargit. Smash Mouth, c’était sans doute le symbole de l’adolescence pour pas mal de monde de ma génération, ça allait de paire avec Sum 41, Kyo pour les français dans mon genre et Green Day. Sans doute pas mal d’autres aussi, cette période là était plutôt pas mal pour les groupes qui sortaient un peu des merdes qu’on pouvait entendre à la radio. ça se voyait, d’ailleurs, tout le monde c’était mis à chanter presque simultanément, parce qu’on connaissait tous les paroles pratiquement par coeur déjà. Je sens bien que je risque de ne plus avoir de voix dès le lendemain, mais je suis tellement à fond que ça me semble pas si grave que ça finalement. Mais même si tout le monde était dedans, ils regardaient tous, moi compris, Cillian. Parce qu’il semblait prendre du plaisir, réellement, le micro à la main, et quelque part c’était cool à voir. Lorsqu’il finit par s’incliner, je l’applaudis, suivi de près par les autres. “ Je savais que t’avais du talent eh ! “ Je finis ma bière tout content. La musique suivante, c’est Elliott qui la choisit. Forcément, il est parti sur les vieux hits, et on entend bientôt résonner la musique de Scorpions, Still Loving you. C’est Malia qui cette fois se lève, un peu plus calme, pour chanter.

If we'd go again
All the way from the start
I would try to change
Things that killed our love
Your pride has built a wall, so strong
That I can't get through
Is there really no chance
To start once again
I'm loving you


Je peux pas m’empêcher de me dire que la chanson est belle, pas vraiment entachée par les années. Elle a quelque chose d'unique, d’inscrit dans le temps, ineffaçable. Je me tourne vers Cillian . “ T’es branché Scorpions?“

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fée
MESSAGES : 93
AGE DU PERSONNAGE : 38
RACE : Fée, issu d'une famille entière de fée, je dispose d'ailes noires à paillettes blanches, que je ne montre à personne - sauf les autres fées
MÉTIER/ÉTUDE : Inspecteur à la crim', j'enquête sur des meurtres, des agressions, entre autres choses.

 [LOTERIE N°6] you are the dancing queen (Cillian&Galaad)

Très honnêtement, quand t’avais décidé de mettre le choix aléatoire, t’aurais pas pensé que ça se passe si bien. Ils avaient été carrément jusqu’à chanter avec toi, ce qui t’avait donné le feu, réellement, te poussant à danser. Enfin tu connaissais la chanson, donc tu n’étais plus aux lettres sur l’écran à savoir ce qui allait se passer. Et puis, quand tu t’es inclinés, t’avais l’espoir d’avoir quelques applaudissements, et ça n’avait pas manqué, ils étaient tous portés par cette chanson qui avait ce quelque chose d’entraînant. Même que finalement Galaad te complimenta, déclarant que t’avais du talent, et tu en pouvais plus, ton ego allait plus pouvoir se sentir si tu ramassais les applaudissements et autres appréciations du public. Au moins tu passais une bonne soirée, et c’était le pied pour te remettre de cette rupture, tu te remettais vite d’ailleurs, vu qu’elle remontait à quoi, une heure ou deux à tout péter ?

« Merci, merci… Ne parlons pas trop vite, imagine dans dix minutes, c’est à nouveau mon tour, et là, c’est le drame. »

Mais tu riais, sur ces paroles, car en vérité à présent… Tu t’en moquais. T’étais bien là, t’avais l’impression d’être à nouveau un p’tit jeune sortant des cours et sortant avec ses potes. Tu les connaissais pas eux, t’avais déjà oublié la moitié de leurs prénoms à tous, t’étais un peu grisé par la bonne humeur. Enfin. La bonne humeur. Ça changea légèrement quand les premières notes de Still Loving You. T’as tourné la tête un peu d’un coup, regardant la jeune femme qui chantait, et sans vraiment cligner des yeux ou quoi, t’as écouté, silencieux le temps d’égrener ces paroles. Oh tu la connaissais cette chanson, tu la connaissais vachement bien même, tu sais pourquoi ? Parce que c’était celle que tu avais mise pour ta femme quand tu l’as enterrée. Tu sais, celle qu’est morte du cancer, la seule que t’as épousé, et que t’épouseras jamais ? Autant tu pensais avoir fait ton deuil, autant cette fois-ci, t’étais sérieusement chamboulé.

On accroche souvent à des chansons des émotions, des événements marquant – ou pas d’ailleurs, parce que bon, dès que tu écoutais Uptown girl, t’avais une envie de spaghettis bolognaises, sans raison. Pour le coup, l’enterrement de ta femme, c’était particulièrement marquant, tu étais même capable de te souvenir de la progression de la descente du cercueil à des moments précis de la chanson.

Tu finis par serrer un peu les dents, parce que d’un autre côté, c’était festif ici, y’avait que des jeunes, qui s’éclatait, et toi t’étais le mec un peu cassé qui avait son lot de casseroles. T’avais pas envie de briser cette ambiance-là, comme ça. Puis, tu t’amusais bien, tu voulais rester un peu dans le ton, pour une fois, hein ? Disons que t’étais dans un bon mood, et elle n’était plus là, qu’y pouvais-tu ? Alors, tu pris le premier verre qu’il y avait sur la table, le tien tu pensais au départ, mais en vérité tu te trompas totalement, finissant avec le goût à la fois familier et oublié de la vodka mélangée à une boisson qui s’était pratiquement atomisée dans les molécules d’alcool trop fort. Et tandis que Galaad te demandait si t’étais branché Scorpion, tu sentis la brûlure inattendue dans ta bouche et tu manquas de tout cracher d’un coup, ayant la présence d’esprit d’avaler pour éviter d’en mettre partout, ou pire gâcher le verre de quelqu’un. Ca te monta quasiment instantanément à la tête…

« Alors là, je suis désolé pour la personne à qui j’ai piqué le verre. Euuuh, je suis prêt à en payer un autre… Si la personne se dénonce. » Petit rire gêné. Puis tu réponds : « Quant à Scorpions… C’est pire que branché, je suis carrément électrifié. C’était magnifique, Malia ! » Tu complimentes quand même un peu la chanteuse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tempestairestaff
MESSAGES : 4009
RACE : Tempestaire d'orage
MÉTIER/ÉTUDE : Acteur / Réalisateur / Président de Myst&Co

 [LOTERIE N°6] you are the dancing queen (Cillian&Galaad)

J’aime cette chanson. Scorpions, c’est un des groupes que j’écoutais depuis la primaire, à travers le collège, le lycée, les études supérieures … Quelque chose qui ne m’a jamais quitté, qui était toujours là dans tous les moments importants de ma vie. Il n’y a pas que les allemands, il y a aussi beaucoup d’autres groupes musicaux qui reviennent. Certains que je vais arrêter d’écouter pendant des années pour me remettre dedans sans en comprendre la raison, d’autres que je vais passer en boucle une fois tous les six mois, certains que j’ai toujours dans mon téléphone … La musique, pour ceux qui en douteraient, fait partie intégrante de ma vie, et c’est en ce sens, sans doute, que le fait de faire un karaoké avec mes amis ne semble pas si aléatoire, en fin de compte. Tous ces gens, autour de cette table, ou du moins la plupart, je ne connais pas encore vraiment le nouveau venu, sont des artistes. Rencontrés lors de mon plus jeune âge, pour certains, comme Elliott, mais avec la même évolution, le même amour du cinéma, de la musique, du rythme et de l’image, ou alors les plus récents, ayant fait la même formation, toujours dans l’art. On a l’air tous différents, issus de milieux parfois complètement opposés, parce que faut le dire, on est pas tous sortis de quelque chose de grandiose, y en a qui ont eu de sacrées vies de merde avant de trouver les autres, mais la même chose nous fait vibrer, on a cette passion, et c’est ça qui est beau, quelque part.

Mais même si je suis dans la musique, je peux pas m’empêcher de remarquer le comportement de mon voisin de table. Faut dire qu’on est tous plus ou moins collés les uns aux autres, y a pas vraiment d’intimité dans cet espace réduit. Certes on peut chanter sans emmerder les gens autour, et ça c’est plutôt pas mal, mais en dehors de ça on se retrouve quand même parqués un peu comme des sardines. Alors la raideur soudaine, je la sens, même si elle peut sembler imperceptible pour les autres, trop loins pour la remarquer. Puis trop plongés dans la musique aussi, faut le dire. Je dis rien pourtant, parce que je suis pas si indélicat. Je le connais pas, moi, Cillian, je vais pas m’amuser à lui demander les détails de son comportement non plus. Alors j’attends que la chanson se termine, voir s’il se détendrait un peu ensuite. ça ne manque pas, en réalité, mais ça, c’est après qu’il ait pris le premier verre qui lui passait sous la main pour le finir d’un cul sec. Je hausse les sourcils. “ T’avais soif on dirait. Et c’était le mien, mais t’en fais pas, je te l’offre ! “ Je fais quand même un signe au serveur, histoire de me recommander à boire.

Cillian ne semble pas non plus être trop mal, donc je me dis que ça devait pas être aussi terrible. Ou peut-être que ça l’était, je ne suis pas maître dans l’art de juger les ressentis des autres, c’est pas la première fois que je me fais la réflexion, faut l’avouer. Pourtant, je me dis que ce serait pas mal que je me montre un minimum ouvert face à mes proches, même s’ils ne le sont que pour un soir. “ Tout va bien? “ Parce que dans son sourire, y a quelque chose d’effacé que t’as déjà vu mais que tu saurais pas nommer. Tu crois bien qu’il vient de Ian, ce sourire en demi teinte, mais tu pourrais pas parier, parce que Ian, tu le vois rarement sourire quand il te parle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fée
MESSAGES : 93
AGE DU PERSONNAGE : 38
RACE : Fée, issu d'une famille entière de fée, je dispose d'ailes noires à paillettes blanches, que je ne montre à personne - sauf les autres fées
MÉTIER/ÉTUDE : Inspecteur à la crim', j'enquête sur des meurtres, des agressions, entre autres choses.

 [LOTERIE N°6] you are the dancing queen (Cillian&Galaad)

Le goût de l’alcool dans la bouche, c’était pas génial. T’en avais pas bu depuis des années, depuis que t’avais décidé de te mettre au mode ultra healthy. Enfin, tu avais donc avoué ta faute, pour ensuite boire de ton eau que tu aimais tant, autant pour te désaltérer que pour oublier ce goût qui te donnait des frissons pas forcément agréables. Et une fois cela fait, tu tendis le verre que t’avais volé, et recraché un peu dedans du coup, au serveur, en t’excusant, et commandant aussi un autre Perrier, histoire de virer les dernières traces d’alcool que tu pouvais avoir encore dans la bouche.

« Oui, je me suis bien foiré, sur ce coup-là, à prendre le verre trop vite ! »

Tu eus un petit rire, c’était ridicule, d’ailleurs, t’imaginais bien Ian se foutre un peu de ta gueule car, ahah, tu auras bu de l’alcool, et sans même faire exprès en plus ! Tu l’entendais déjà te dire mais comment tu peux boire de l’alcool par accident ?!. Et t’aurais certainement ri avec lui, de la même façon que tu riais là. T’avais toujours ce petit pincement au cœur, mais putain ton deuil remontait à des années et t’avais ta carapace, tu pouvais bien éviter de gâcher une soirée ? Pourtant, il semblerait que tu sois pas aussi doué que certains pour dissimuler un malaise passager, ainsi Galaad te demanda si tout allait bien. Tu le regardas deux secondes, savoir si t’allais dire ou pas, mais bordel, c’était un gosse, et toi t’étais déjà un vieux machin, qui avait déjà le vague à l’âme parce que t’avais quitté ta dernière conquête à peine… une heure avant ? Peut être deux. T’en savais rien, t’avais pas l’heure sous les yeux.

« Non, ça va nickel ! D’ailleurs, j’crois bien que c’est mon tour de chanter là ? »

T’espérais qu’ils avaient réservé la cabine de karaoké pour encore un petit moment, car à vrai dire, ça te faisait du bien. De chanter ailleurs que sous la douche ou dans la discrétion d’un jogging où tu passes dans des lieux déserts. Et de ne pas être jugé, puisque d’autres possédaient le même talent que toi. Du coup, comme c’était ton tour de t’afficher un peu, tu attrapas la tablette, pour encore une fois lancer un choix aléatoire. Blue Suede Shoes de Elvis Presley.

« Ah, bah ils ont même des oldies à ce point dans leur répertoire ! Si j’avais su j’aurais tapé directement dedans. Par contre, ne pas danser sur du Elvis, c’est juste pas possible, qui se dévoue ? »

Danser sur Elvis Presley, ce n’était pas très compliqué, surtout dans un espace aussi réduit que celui-ci. Puis, tu connaissais déjà les paroles, même si tu ne l’avais pas écoutée depuis genre des siècles. Fallait dire que les paroles étaient aussi simple que la danse qui allait avec : bouger les pieds de façon épileptique, faire tourner la personne en face de temps en temps, rien qui ne te demande de faire des efforts particuliers.

Ainsi, tu attrapas le micro dans une main, et tendis l’autre au hasard d’un volontaire qui voudra bien partager, allez, trois minutes de pas dansants avec toi. Et une fois la personne arrivée, tu fis ce que tu peux, riant dès que vous percutiez une table, et chantant comme tu pouvais.

C’était mauvais, clairement, mais bordel, tu t’amusais. Ca n’était pas arrivé depuis un bail ça. Note de bien remercier Galaad de t’avoir invité à l’arrache, tout à l’heure, Cillian… La reconnaissance n’aura jamais fait de mal à personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tempestairestaff
MESSAGES : 4009
RACE : Tempestaire d'orage
MÉTIER/ÉTUDE : Acteur / Réalisateur / Président de Myst&Co

 [LOTERIE N°6] you are the dancing queen (Cillian&Galaad)

J’insiste pas vraiment. Le mec vient de s’enfiler un verre entier sans savoir réellement ce qu’il y avait dedans et vu sa tête, il n’avait pas l’air d’en avoir l’habitude. Je juge pas, je passe pas mes soirées à boire, je peux comprendre que certains ne le fassent pas du tout. Mais il était clair que si Cillian avait eu cette impulsion, c’est que quelque chose l’avait perturbé, fallait pas être un génie pour le comprendre. Mais ce n’était pas ma place, je ne voulais même pas spécialement savoir, s’il voulait garder les choses pour lui c’était bien son droit. Alors je hochais la tête et comme c’était venu, je passais à autre chose. “ Ouais, vas-y à fond !!” Rien de tel que la musique pour aller mieux, c’est ce que je me suis toujours dit et ça ne m’a jamais fait vraiment défaut. Même avec Evie, c’est sans doute ce qui m’a permis d’y voir clair le plus rapidement possible, de faire comme si ça allait passer, comme si ce n’était que passager. D’admettre mes erreurs, aussi, parce qu’avec elle, je n’en ai pas fait qu’une. C’est quelque chose de magique, la musique, ça unit les âmes, même celles qui n’ont rien à voir entre elles. Comme Cillian et moi, comme Cillian et le reste du groupe alors qu’on est pas dans la même tranche d’âge et qu’en plus de ça, on ne le connait pas spécialement. Mais Myst&Co, plus qu’une association qui nous permet de vivre, c’est aussi les rencontres qu’on fait. On a jamais réellement refusé quelqu’un, jamais été un cercle fermé, et en un sens c’est quelque chose auquel on tient. Parce qu’accueillir de nouvelles personnes, même brièvement, c’est nous permettre de voir d’une autre façon le monde, de comprendre un peu plus ceux qui nous entoure, et ça nous inspire. Enfin … Moi ça m’inspire en tout cas.

Je sors de mes pensées alors que Cillian fait son choix. Elvis. ça doit faire un bail que j’en ai pas écouté. Et si je l’ai déjà fait, c’est uniquement parce que ma mère ne jure que par lui. Lui et quelques autres, mais surtout lui. Lorsque le futur chanteur demande un volontaire, je pousse un peu Malia sur lui. Enfin, ce n’était pas mon intention, mais l’espace est beaucoup trop réduit pour que je puisse viser à côté, alors elle me regarde avec un froncement de sourcils avant d’éclater de rire et de commencer à danser avec Cillian. La scène est comique, la chanson entraînante alors je me laisse prendre au jeu et chante en même temps que lui. ça aurait sans doute pu continuer longtemps comme ça, avec des chansons toutes plus drôles les unes que les autres, de la danse, de la musique, de la bonne humeur et rien d’autre pour entacher le tableau. Mais c’était sans compter ma faculté à me mettre à dos n’importe qui sans le vouloir.

Je le vois arriver, lui et quatre autres mecs. Il me voit de loin, au départ, je capte pas vraiment. Mais son regard se fait de plus en plus insistant jusqu’à ce qu’il me reconnaisse. Du moins je suppose, vu la soudaine illumination dans son regard. Il s’approche, coupant tout le monde dans l’élan de la musique, focalisant l’attention sur lui. “ Je te reconnais toi ! T’es le mec de Myst&Co ! “ D’ordinaire, j’aurais été plutôt fier qu’on me reconnaisse, même si à Bray, vu la grandeur de la ville, ce n’est pas si étrange. Pourtant, son ton ne semble pas vraiment des plus amical, alors je me lève pour lui faire face. “ Ouais c’est moi, mais on essaie de passer une bonne soirée là alors c’est peut-être pas le mom...“ J’ai pas vraiment le temps de finir ma phrase que l’autre enchaîne, maintenant en colère. “ Ma mère est devenue parano à cause de ta putain de vidéo! Elle voulait plus rentrer dans sa baraque, tu sais le fric que ton histoire nous a coûté?” Et merde. Comme en écho, c’est exactement ce que Malia vient de dire dans mon dos. On commence à les reconnaître, ceux qui vont nous faire payer les millions de vues.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

 [LOTERIE N°6] you are the dancing queen (Cillian&Galaad)

Revenir en haut Aller en bas
 
[LOTERIE N°6] you are the dancing queen (Cillian&Galaad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boudicca, the Warrior Queen (ATO n°35)
» Janvier 2014 : Pullip Classical Queen
» [Event] la Bow-loterie
» [EDH] Sliver Queen
» Loterie Dofus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Pilgrim Village-