AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

avatar
Invité
Invité

Eye of newt, and toe of frog ..... [Galaad]

Mer 24 Oct - 11:51

 

 

 
Galaad & Némésis

 
“Eye of newt, and toe of frog,
Wool of bat, and tongue of dog,
Adder's fork, and blind-worm's sting,
Lizard's leg, and owlet's wing,—
For a charm of powerful trouble,
Like a hell-broth boil and bubble.
Double, double toil and trouble;
Fire burn, and caldron bubble.”  

  Cette journée s'annonce comme la précédente, et celle d'avant et celle d'encore avant, difficile. Ce corps humain n'est décidément pas confortable, trop serré aux entournures, toujours coincé sur cette terre, trop près du sol. Mais je dois faire bonne figure, entre les domestiques qui viennent faire le ménage et les livreurs dont c'est la journée, je ne peux guère me transformer en oiseau. Non que ce soit la panacée, cela reste un peu étroit, un peu étriqué...Mais ça vole. C'est déjà ça. Le monde vu d'en haut est bien plus beau que vu d'ici.

Je fais donc illusion, souriant au couple qui vient m'aider à gérer le manoir, la cuisinière est toujours souriante, et prépare des plats succulents. Son mari entretient le jardin. Je me charge du ménage désormais, cela occupe des journées un peu trop vides maintenant qu'il n'est plus là. Je lis beaucoup aussi, mais les journées contiennent toujours 24h ce qui en fait au moins 23 de trop à mon gout. Peut être qu'il faudrait que je trouve un métier.... Ou une solution pour rentrer chez moi, ce néant où je cesse d'exister et dont je n'ai aucun souvenir. Si ça se trouve c'est une torture pire que celle que je vis ici, mais j'en doute. Et puis comme je n'en ai aucun souvenir...C'est tentant pour l'instant.


   

" Tu peux toujours te suicider.... Faut pas te rater, bien décapiter le tout mais ça se fait.   ".


Merci Albrecht mais non merci. Ça me semble un peu...définitif comme solution. Et puis.... Je ne sais pas ce que je veux. Partir ? Rester ? Disparaitre ? Ce n'est pas bien clair. De toute façon mon magicien est un légume, j'ai vérifié, les docteurs disent que ses chances de se réveiller sont proches du zéro absolu. Et même s'il revenait à lui il n'aurait pas toutes ses facultés, il aurait l'intelligence d'un enfant de 2 ans, au mieux. Bref je suis tranquille de ce coté là. Je devrais apprécier cette liberté, parcourir le monde, vivre ma vie... Mais rien ne me fait envie. Je crois que j'entre, lentement mais surement, en dépression. Normal après un deuil me direz-vous, mais encore faudrait-il que ça ne s'installe pas trop.

Je me demande si mon magicien actuel me hantera comme les précédents, ou bien est-ce le légume avarié qui pourrit à l’hôpital que je garderais en mémoire, silencieux, inoffensif, quasiment inexistant même.... J'espère que ce sera cela.

Je salue la cuisinière et son époux, ils partent tôt aujourd'hui ils ont un rendez-vous. Tous les livreurs sont passés, la maison est vide, calme, silencieuse. Je me dirige vers le jardin.

Un corbeau survole la propriété, le vent cinglant mes plumes, les couleurs, les odeurs, les sons, tout est différent sous cette forme. Le monde matériel reste douloureux mais il est bien plus tolérable. Je vole un moment, tâchant de me vider l'esprit, sentant en moi Sheldon et Penelope s'unir pour faire taire Albrecht et m'offrir un répit.

Mais ce répit n'est que de courte durée, j'aperçois un homme se diriger vers la maison, je ne l'ai jamais vu auparavant, mais nul doute qu'il me faudra prendre forme humaine pour l'accueillir s'il sonne à la porte. Je soupire intérieurement. Je vole au dessus de lui pour mieux l'apercevoir, un cercle, deux cercles... Décidément il ne me dit rien. Je rentre à la maison par la porte arrière, reprenant ma forme humaine, cheveux courts, grandes boucles d'oreilles dorées, maquillage léger et robe simple. Ma tenue de tous les jours.

Je me demande bien qui il est et ce qu'il veut, mais je me dirige vers la cuisine pour attraper un biscuit. Je n'ai pas encore déjeuné après tout. Et je ne peux guère ouvrir la porte avant qu'il ne sonne, n'est-ce pas ? Sauf si je veux prétendre jardiner...Mais il va me falloir une autre tenue pour être crédible.


 


(Les pensées d'Albrecht de de Pénélope et de Sheldon ne sont audibles que de Nemésis, d'où l'italique)
Revenir en haut Aller en bas
Galaad M. Delaunay
TEMPESTAIRE
TEMPESTAIRE
MESSAGES : 4070
RACE : Tempestaire d'orage
MÉTIER/ÉTUDE : Acteur / Réalisateur / Président de Myst&Co

Eye of newt, and toe of frog ..... [Galaad]

Dim 25 Nov - 16:59


eye of newt and toe of frog


Je suis sorti de l’hôpital il y a à peine quelques jours. Je sais que je ne devrais pas me remettre immédiatement à bosser, c’est une mauvaise idée. J’ai encore le corps qui me fait mal et toujours la peur que je contrôle pas, cette peur qui me tient éveillée la nuit, à me demander si je vais pas voir mes agresseurs surgir de derrière un mur. Parce que s’ils décident de se mettre après moi, je serais prêt à parier qu’ils me louperont pas cette fois, j’ai seulement eu beaucoup de chance. Pourtant, je peux pas rester enfermé chez moi avec Sammy, Malia et Elliot, les yeux fixés sur la porte comme si un monstre allait la franchir. Je devrais sûrement me sentir en sécurité chez moi, mais même là j’y arrive pas. C’est la première fois que j’ai réellement peur pour ma vie. J’ai jamais été un bagarreur, je suis plutôt du genre à tenter d’apaiser les choses pour ne pas en venir à la violence. Les seules prises que je sais faire, d’ailleurs, c’est celles dont j’ai eu besoin pour quelques tournages, mais on ne peut pas dire qu’en conditions réelles, elles me serviraient à quelque chose. Malgré la ville dans laquelle je vis et les histoires que je raconte, pourtant, je n’ai jamais été dans cette situation où je pensais que j’allais mourir. Mais ça, c’était avant le vieux Phinéas et avant les chasseurs.

Mais je ne voulais plus y penser, me sortir la tête de là pour être certain de ne pas péter un plomb à force de tourner en rond. Après quelques heures d’insistance, j’ai réussi à convaincre Malia de me laisser accéder aux propositions d’enquêtes. Rien de bien glorieux, c’est ce qu’elle m’en a dit. Un chien disparu, sans doute perdu dans la forêt, une femme qui pensait que sa fille était possédée par le diable - rien de bien original - et une histoire de mort douteuse et d’héritage. En temps normal, j’aurais sans doute passé les trois, mais il me fallait bien quelque chose. Pour vivre, déjà, et ne rien faire ne risquait pas de payer le loyer, ce n’était pas comme si je pouvais passer n’importe quelle audition avec mon oeil au beurre noir. Et puis ensuite pour ne pas tenter de retrouver ceux qui avaient voulu me tuer, parce que tout le monde autour de moi semble penser que c’est une idée particulièrement mauvaise. Alors valait mieux pour moi que je me concentre sur le malheur des autres. Tenter de découvrir la vérité, mesurer le pour et le contre et savoir si ça nous donnera une assez bonne histoire à raconter par la suite.

Malia ne pouvait pas m’accompagner, alors je me suis résigné à me débrouiller seul. Après quelques recherches sur la femme objet de toutes les interrogations, j’ai décidé d’aller directement la confronter. Sans doute ne l’aurais-je pas fait de cette façon en temps normal, mais il faut dire que je ne suis pas spécialement en état de prendre les bonnes décisions. C’est plutôt étrange les réactions que l’on peut avoir après avoir frôlé la mort. La peur mais aussi le sentiment, finalement, d’être invincible, que de jeux dangereux que je ferais sans doute mieux d’éviter. Mais je ne pouvais décemment pas arriver chez Nemesis Simmons les mains vides et sans plan, aussi Elliott a décidé de me prêter main forte en cuisinant … Des cookies, avec lesquels je marche maintenant en direction de la porte d’entrée de la récente veuve. Je ne peux m’empêcher de m’imaginer le fait qu’elle est peut-être, somme toute et n’en déplaise à sa famille qui semble vouloir la traîner dans la boue, totalement innocente. C’est pourquoi mon plus gros problème, actuellement, ce serait de sembler trop insensible. Si sa famille dit vrai, elle n’en sera pas touchée, mais s’ils se sont montés une sale histoire seulement pour pouvoir se débarrasser d’elle … Disons que ma présence ici ne me rendrait que plus mal à l’aise.

Je finis toutefois par frapper sur le battant de la porte, l’effort me faisant grimacer. Malheureusement, une semaine n’est pas suffisant pour mes côtes douloureuses. Je n’ai cependant pas le temps de m’attarder sur le sujet que la porte s’ouvre. J’hésite quelques secondes avant de m’éclaircir la voix. “ Mme Simmons? Je voulais juste vous présenter mes condoléances mais je n’ai pas voulu vous déranger plus tôt.” Un mensonge plein de bonnes intentions, mais je ne peux pas faire autrement que de penser, quelque part, ce que je dis, elle a dû en voir passer, du pékin de Bray à sa porte depuis la mort de son mari. “ Je suis désolé, je ne me suis pas présenté, Galaad Delaunay, j’habite de l’autre côté de la ville.”



© ZUGZANG
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Eye of newt, and toe of frog ..... [Galaad]

Jeu 29 Nov - 19:40




Galaad & Némésis

“Eye of newt, and toe of frog,
Wool of bat, and tongue of dog,
Adder's fork, and blind-worm's sting,
Lizard's leg, and owlet's wing,—
For a charm of powerful trouble,
Like a hell-broth boil and bubble.
Double, double toil and trouble;
Fire burn, and caldron bubble.”

Munie d'un scone encore chaud laissé par la cuisinière je me dirige vers la porte que j’entrouvre avec un sourire poli. L'homme se présente, de même que ses cookies et ses condoléances. J'esquisse un sourire plus chaleureux bien qu'il ne vienne pas éclairer mon regard et ouvre la porte en grand, lui faisant signe d'entrer.

Je me dirige vers le salon, l'invitant à me suivre. La maison est immense, impressionnante, intimidante. Avant je m'y sentais bien, mais maintenant j'ai l'impression de ne pas y être à ma place, cela se sent sans doute à ma façon d'admirer les marbres et les tableaux avec une déférence que mon époux avait perdu depuis longtemps, lui qui les considérait davantage comme de vieux amis.



▬ "C'est très aimable à vous M Delaunay, entrez je vous en prie, je vais faire du thé. A moins que vous ne préfériez un café ? ".

J'ai appris ces derniers temps que c'est la réponse attendue à ce genre d'attentions. Je me demande si ce Galaad connaissait bien mon époux, je ne crois pas l'avoir déjà rencontré en tout cas, non que j'ai eu le temps ou l'occasion de rencontrer toutes les connaissances de mon défunt mari. Loin de là. D'autant que l'idée de convenait guère à mon Maitre qui m'a donc fait rester aussi réservée que possible sans compromettre son grand projet de vengeance.

Je reviens dans la pièce avec un plateau sur lequel trônent nos boissons chaudes. Je souris légèrement, sers mon invité et m'asseyant en face de lui engage la conversation, comme il se doit puisque je suis la maitresse de maison. Un rôle qui, décidément, n'est pas fait pour moi.



" T'as qu'à me laisser faire, j'y dirais ce que t'en pense de ses cookies.... Ca t'fait une belle jambe, sérieusement..... ".



" Comme si tu te souciais de ce qu'elle ressent. Et puis la solitude c'est pire que tout dans les moments de deuil. ".


Je ne suis pas sure d'être d'accord avec Pénélope mais je suis sure, par principe, de ne pas l'être avec Albrecht, quoi qu'il ait bien pu dire, puisque je n'écoutais pas vraiment.


▬ "C'est très aimable à vous d'avoir fait le déplacement, vous connaissiez bien mon époux ? ".

Probablement pas si bien que ça, sans quoi il serait venu avec la première, voire la deuxième vague d'amis éplorés et de vautours affamés, je me demande d'ailleurs de quelle famille il est. C'est impressionnant le nombre de gens à qui mon mari devait soit disant de l'argent, lui qui détestait les dettes plus que tout et était d'une générosité sans pareille. Ces gens là ont fini par abandonner devant mon air froid et fermé, je ne suis pas attachée à cet argent, mais je ne tolèrerait pas pour autant d'aller le gaspiller avec des gens de cet acabit.






(Les pensées d'Albrecht de de Pénélope et de Sheldon ne sont audibles que de Nemésis, d'où l'italique)
Revenir en haut Aller en bas
Galaad M. Delaunay
TEMPESTAIRE
TEMPESTAIRE
MESSAGES : 4070
RACE : Tempestaire d'orage
MÉTIER/ÉTUDE : Acteur / Réalisateur / Président de Myst&Co

Eye of newt, and toe of frog ..... [Galaad]

Mer 2 Jan - 16:46


eye of newt and toe of frog


Je ne sais pas encore bien ce que je fais là ni même comment cette entrevue pourrait me permettre de me faire un avis sur la personne que j’ai en face de moi. Elle ne me connait ni d’Eve ni d’Adam, et pour être totalement honnête, moi non plus, pas avant le début de semaine en tout cas. Mais il faut bien se rendre à l’évidence, si on a accepté de mener l’enquête, c’est bien parce que nous avons, nous aussi chez Myst&Co, besoin d’un minimum de revenus, et le fait que j’ai passé quelques semaines dans un lit d’hôpital n’a pas été vraiment pour servir l’association qui s’est trouvée un peu démunie. Je suis quelqu’un d’assez respectueux, notamment vis-à-vis des morts, et on pourra dire ce que l’on veut, je ne me sens pas des plus à l’aise alors que je la suis dans les couloirs de sa maison. Maison qui fait honneur à son extérieur et qui est loin d’être plus engageante une fois entré. Mais je n’ai pas beaucoup de points de comparaison non plus … Après tout, mes parents ont toujours vécu dans de petites maisons et mon loft, bien que spacieux, n’a rien à voir avec les demeures que l’on peut trouver en dehors de Bray. J’essaie de ne pas trop m’attarder sur les peintures que je croise sur le chemin du salon, cependant, pour ne pas paraître impoli, mon assiette de cookies toujours dans la main. Une fois arrivé dans le salon, je jette un regard autour de moi, tout en souriant aimablement à la femme qui me fait face. “ Du thé ira très bien, merci. Vous avez une belle maison.” Grande plus que belle, sans doute, mais je n’y connais pas grand-chose, que ce soit en architecture ou en décoration, alors je me garde bien de juger ces aspects-là.

Puis après avoir pu entrer chez le vieux Phineas, je pourrais trouver n’importe quelle baraque moderne et bien rangée. Mais ce n’était pas de sa faute, au pauvre magicien reclus dans sa demeure et amateur de livres. On a jamais su, d’ailleurs, si le djinn présent dans la maison était celui qui l’avait tué. Sans nul doute que c’était le cas, mais pourquoi est-ce que ni Ian ni moi n’étions morts, c’était la question que je me posais toujours, même si le flic, lui, s’était mis en tête de lui mettre la main dessus. M’était d’avis qu’on le retrouverait pas de si tôt.

Alors que Nemesis revient dans la pièce avec un plateau où se trouvent des tasses et le thé promis, je m'assois sur le canapé. D’un naturel plutôt sociable, c’est sans doute ce qui me sauve présentement alors que j’ai tendance à être beaucoup plus à l’aise dans mes recherches que dans des interrogatoires - même si sans doute n’a-t-elle pas spécialement l’impression que s’en soit un, pour la simple et bonne raison qu’il n’y a aucun moyen trop subtil pour le lancer. Mais bien heureusement, c’est elle qui parle la première. “ Moi non, mais mon père était un ami. Malheureusement en déplacement il n’a pas pu assister aux funérailles, mais il tenait à vous faire savoir que toute notre famille est avec vous pour cette épreuve.” Se servir de son père, c’était plutôt moche. Mais techniquement, il y avait toujours une possibilité de dire la vérité, la ville était assez petite pour que par chance ma mère, mon père ou même Morgane ait connu le mari de Nemesis.

Je laisse courir mon regard sur les murs, tout en portant ma tasse à mes lèvres. Le liquide brûlant me crispe un peu, mais je m’en remets plutôt vite. “ Comment vous sentez-vous? ” Une question plutôt banale, somme toute, mais une question que je me sens dans l’obligation de poser. Parce que je me mets à la place de cette pauvre femme qui vient de perdre son mari, et si mes employeurs ont tort, elle doit être plus dévastée qu’autre chose. Sans compter qu’elle est seule dans une maison qui doit laisser place à quelques souvenirs, pas de quoi se réveiller avec le sourire aux lèvres. J’ai jamais vraiment connu le deuil, c’est presque un miracle dans une ville comme Bray, mais ça ne veut pas dire que je ne peux pas le comprendre ou l’appréhender.




© ZUGZANG
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Eye of newt, and toe of frog ..... [Galaad]

Dim 20 Jan - 8:39

 

 

 
Galaad & Némésis

 
“Eye of newt, and toe of frog,
Wool of bat, and tongue of dog,
Adder's fork, and blind-worm's sting,
Lizard's leg, and owlet's wing,—
For a charm of powerful trouble,
Like a hell-broth boil and bubble.
Double, double toil and trouble;
Fire burn, and caldron bubble.”  

 Je souris légèrement, sacrifiant aux politesses d'usage, toutes ces petites phrases sans grand intérêt qui nous ouvrent ensuite la porte de conversations plus profondes, plus vraies. Ce n'est pas mon point fort mais j'ai beaucoup appris depuis peu, j'y ai été forcée. Manifestement mon interlocuteur n'y est pas plus attaché que moi, mais par principe il y sacrifie également. C'est devenu une norme sociale qu'on ne peut vraiment éviter, à part entre amis très proches.

   

▬ "Merci, à part quelques esquisses qui sont de moi il faut féliciter Allister, c'est...c'était sa maison, il l'avait décorée bien avant que je n'entre dans sa vie. ".

Je montre du doigt deux cadres contenant des esquisses d'Allister et d'un jardin enchanté, ceux là sont de moi. Je dessine beaucoup, ce monde a beau être dur et solide il est aussi magnifique, à sa façon. Si seulement certains hommes ne s'attachaient pas autant à le détruire, à n'en voir et n'en montrer que les pires aspects.

Viennent ensuite les condoléances d'usage, je les accueille d'un sourire poli et d'un hochement de tête qui dit que cela signifie beaucoup pour moi, alors que, soyons francs, cela ne change rien ni à ma douleur ni à ma solitude. Mais je comprends l'intention, et si elle est sincère je l'admire même. A défaut d'y voir une quelconque consolation. Peut être que cela aide certaines veuves, surement même, je suis juste un peu trop génie pour que cela me touche, ou juste un peu trop moi-même. Allez savoir.

Viens, enfin, une vraie question. Enfin, une vraie question à laquelle je ne peux pas répondre sincèrement, faute d'avoir les mots pour cela. Je m'y essaie du moins :

   

▬ "Seule et....vide. Je continue de vivre ma vie, presque comme avant, mais plus rien n'a la même saveur.".

Ce n'est pas cette déchirure que j'ai connu à l'annonce de sa mort, l'impression que mon cœur était écartelé et compressé en même temps. Petit à petit cette douleur s'était estompée, elle n'avait pas disparu, mais la vie l'avait reléguée à l'arrière plan, elle affadissait tout ce que je faisais, tout ce que je voyais, tout ce que je ressentais. Le jardin coloré que j'avais dessiné autrefois je ne saurais pas le reproduire aujourd"hui, mes dessins étaient sombres, un peu vides. Pas torturés comme du Tim Burton, il y a tellement de vie dans cette torture, non, juste.....vides.

Je secoue légèrement la tête pour chasser cette sensation d'engourdissement qui m'envahit si facilement dès que je ne fais rien.

   

▬ "Navrée, je ne suis pas d'excellente compagnie encore. Tout le monde ne cesse de me répéter de faire mon deuil mais.... Allister m'a fait découvrir un univers dont j'ignorais l'existence, le parcourir sans lui me semble encore impossible.".

Allister m'avait montré la beauté du monde humain, là où je ne voyais que la dureté du béton il voyait l'esquisse d'une œuvre d'art, la promesse d'un abri.

   

▬ " Il voyait le monde avec des yeux d'enfants, toujours émerveillés, prompts à la découverte et à l'imagination. Je tente de retrouver son regard, mais jusqu'ici je n'y parviens pas.".

Pour preuve sur le bureau non loin de nous mes dessins sont inertes, plats, inintéressants. Ils ont tout ce qu'il faut pour être réussis, sauf l'étincelle de vie qui habitait mon époux et qu'il leur insufflait par ses mots.

   

▬ " Mais ne me laissez pas assombrir cette journée, vous n'êtes pas venu pour m'entendre me plaindre. Que faites-vous dans la vie M. Delaunay ? ".




 


(Les pensées d'Albrecht de de Pénélope et de Sheldon ne sont audibles que de Nemésis, d'où l'italique)[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Eye of newt, and toe of frog ..... [Galaad]

Revenir en haut Aller en bas
 
Eye of newt, and toe of frog ..... [Galaad]
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» deck frog monarque
» [RP] Baptême de Galaad
» Cayuse Bionic Frog 2010
» Histoire de La Quête du Saint Graal
» Censure forum

Sauter vers: