Leïlani - Le mépris se réserve aux filles que la faim force à se vendre pour cinq francs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Fée
Messages : 457
Age du personnage : 20
Race : Fée
Métier/Etudes : Etudiante en 2eme année d'orfèvrerie
Leïlani g. Mab'aer
Fée

nom Mab'aer, celui de l'irlandais qui l'a adopté alors qu'elle avait 2 ans.
Prénoms Leïlani et Gaïa. Le premier est polynésien, comme sa mère. Elle ignore complètement d'où vient le second, mais il lui plait beaucoup.
âge 21 ans.
lieu et date de naissance 22 juillet 1996 à Bray, il pleuvait à ce que raconte sa mère.
orientation sexuelle Hétéro mais elle n'est pas sure à 100% ...
statut marital Célibataire
métier/études étude en orfèvrerie / pute de luxe
situation financière Ni trop ni pas assez.
ft Nathalie Emmanuel

« Toute la magie que j’ai connu, j’ai dû la faire moi-même. »

1 : Elle a été adoptée par son beau-père quand elle avait 2 ans. Il l’a élevée et l’a aimée comme si elle était sa chair et son sang.
2 : Au coin de certaines rues de Dublin, on retrouve des stands de jeux, des paris de cartes, des disparitions de pions. Lorsqu’elle avait 16 ans, elle a voulu  jouer 20€ pour retrouver une dame de cœur. Au quatrième essai, elle avait perdu tout son argent et son seul moyen de rentrer à Bray. A cause de ce souvenir honteux, elle ne joue plus jamais d’argent.
3 : A l’instar de beaucoup de monde, elle dort nue, mais elle prend aussi son petit déj’ nue, prépare ses affaires nue, fait son lit nue. En fait, elle ne s’habille qu’après la douche, qui peut parfois arriver vers 11h lorsqu’elle est en vacance. Heureusement, elle vit seule depuis qu’elle a 18 ans.
4 : Elle a mis du temps à assumer ses cheveux afro. Face à ceux de sa mère, c’était dur de tenir la comparaison. C’est finalement grâce à un mec qu’elle a rencontré durant sa 1ère année de fac que Leïlani les laisse au naturel.
5 : En seconde année de fac, elle a décidé de s’investir dans une association, depuis, elle anime la radio du campus les matins de cours de 6h30 à 8h et le soir de temps en temps.
6 : Elle a un piercing au septum qu'elle ne montre pas tous les jours pour changer de style. C’est un caméléon, tantôt sage avec une jupe mi- longue et pull à col Claudine, tantôt sauvage et sexy tout vêtu de cuir.
7 : Aux yeux des gens, elle joue à la DS, excelle à Mario et Jack & Dexter, mais ça s’arrête là. En vérité, c’est un petite geekette mais elle préfère ne pas dire en ligne qu'elle est une femme. Son favori ? Le célbre Diablo.
8 : Elle ne dort pas beaucoup. Elle n’en a jamais eu besoin et c’est tant mieux.
9 : Durant la première semaine de fac, elle a rencontré Penny et John. L’une était modèle de charme, l’autre photographe. Depuis, Leïlani arrondit ses fins de mois en prêtant son corps aux phonographes de charmes et lingerie fine.
10 : A la mort de sa mère, elle s’est retrouvée perdue et avec peu de revenus. Un collègue de photo lui a proposé une alternative. C’est comme ça qu’à l’hiver 2016 elle est devenue d’abord escort girl, puis pute de luxe. Mais attention, elle ne couche que rarement.



QUALITIES
Joviale, chaque fois qu’elle le peut, elle sourit et rigole de bon cœur. C’est une bonne pâte et bon public tant pour les vannes à deux balles, les blockbusters américains ou les livres simples mes efficaces.
Motivée, et pas qu’un peu. Déterminée aussi, et parfois tétue, mais il parait que c’est plutôt un défaut. Dans le fond, quand elle veut quelque chose, elle trouve un moyen de l’avoir.
Réfléchie, ce qui compense avec sa détermination sans faille. Quand elle veut faire quelque chose de bien … ça vaut le détour. Elle anticipe et est réactive.
Positive et optimiste, à un moindre niveau. Il peut lui arriver de broyer du noir mais elle saura toujours se ressaisir à un moment donné.
Avide de liberté et plus récemment, d’argent. Depuis la mort de sa mère, elle a du mal à ce qu’on lui dicte sa conduite.

DEFAULTS
Tétue donc, et parfois de mauvaise foi selon les sujets, mais ça reste rare et il parait que ça la rend humaine.
Avare, légèrement. Disons qu’elle est plus fourmi que cigale. Mais elle sait faire plaisir à ses amis quand il le faut. Leïlani fait dans la radinerie pour les « au cas où » qui n’arrivent malheureusement pas qu’aux autres.
Manipulatrice, mais qu’avec les hommes qu’elle escorte à Dublin, et avec qui elle couche contre une petite liasse de billet.
Séductrice, et dans ce cas, cela peut être un défaut. Sous ses airs d’ange et son comportement globalement gentil et simple, elle adore se glisser dans la peau de Gaya et tester le poids de ses charmes.


story of my life


« Ça va aller ... » murmure une jeune femme tout vêtu de noir alors qu'une procession arrive au cimetière. Leïlani est en tête, seule dans son rang à honorer la mémoire de cette femme qui lui a donné la vie il y a presque 21 ans. Certains diront que c'est tragique de perdre sa mère si jeune, la pauvre enfant. Après tout, elle n'est qu'à la fac. Elle n'a jamais travaillé, pas même l'été. Elle partait en camps de vacances ou à l'étranger barouder avec un simple sac à dos. Et s'il fallait l'aider à remonter la pente ? Et si elle avait des problèmes d'argent ? Sans doute ne pourrait-elle pas garder la location de leur maison. Y'avait-il un héritage ..?

Voilà ce que tout le monde se dit silencieusement alors que le cortège s'arrête devant un trou peu accueillant. Leïlani est seule, plus seule que jamais. Elle n'a jamais connu son père biologique et son père adoptif ... il est parti. Comme beaucoup d'homme, il a dû quitter la ville pour son travail il y 5 ans. Au début il rentrait dès qu'il le pouvait, puis les weekends. En moins d'un an, il ne rentrait plus qu'une fois par mois. Après un repas houleux, les papiers du divorce sont arrivés sur la table. Ce fut un déchirement et jamais l'adolescente ne pardonnera à cet homme d'avoir trahis sa mère. Si bien qu'il n'est pas là aujourd'hui. Leïlani ne l'a même pas prévenu que son ex-épouse soit décédés après s'être vaillamment battu contre un cancer du sein.
L’office prend fin avec les quelques mots du prêtre et les gens prirent congé. Leïlani reste plantée là un long moment, profitant de la solitude pour dire au revoir à sa mère. Cette femme qui lui a donné naissance au matin du 22 juillet 1996. Cette femme qui l’a aimée dès ses premiers jours, qui l’a toujours protégée et soutenue dans chaque moment de sa vie. Cette femme qui lui a offert un père et ainsi un nom paternel. Avec le recul, aujourd’hui la jeune femme fera sans doute les démarches pour reprendre le nom de sa mère : Tubu’ai. Cette femme forte qui pendant la douloureusement période de l’adolescence, donna à sa fille toutes les armes pour affronter la vie. Une force tranquille, douce mais régulière, une polynésienne immigrée au cœur vaillant et rêveur. Cette femme qui a raconté des histoires le soir jusqu’à ce qu’à la veille de son entrée à l’université, Leïlani lui dise que ça allait lui manquer … Cette femme qu’elle ne reverra jamais. La femme la plus merveilleuse du monde.
Sous le ciel automnal de cette année 2016, l’orpheline sèche ses larmes et salue une dernière fois la tombe de sa maman. « Je t’aimerai toujours Mouna … » Sa voix se brise en sanglot alors qu’elle tourne les talons pour sortir de ce cimetière lugubre. La nuit a encore quelques heures avant de tomber mais le ciel est sombre, chargé d’orage. Entouré par sa solitude, Lani rejoins la petite voiture familiale, une vieille Citroën à la portière enfoncée et au parechoc disparut. Cette la voiture de sa mère, pas très attentive à tout ce qui se passait autour d’elle, les accidents bénins pleuvaient. La jeune femme tourne au coin de la rue qu’il se met à pleuvoir des cordes. La buée sur le parebrise obstrue sa vision, déjà brouillée par les larmes. Entre deux battements d’essuie-glace, Lani ne voit pas le stop arriver. C’est trop tard quand elle s’en rend compte, une voiture arrive de sa droite. Elle donne violement un coup de volent pour finir sa course dans un poteau électrique. Les airs-bags l’ont sonnée et quand elle est aidée à sortir de sin véhicule par un passant, une épaisse fumée grise suite de sous le capot. Ses larmes coulent encore et encore quand la police et les pompiers arrivent. Elle a mal au dos et au poignet, à l’hôpital, le verdict tombe : la voiture est morte, son poignet est brisé.

***

« Au plaisir, Gaya. » Un homme richement vêtu traverse le couloir de l’Alton Hôtel et Dublin l’air satisfait. Il est tard, le bar est presque vide, seul le serveur et deux habitués discutent encore. « Bon séjour à Dublin, monsieur Romy » salue le barman en voyant passer le riche homme d’affaire. Peu de temps après, il voit arriver Gaya un grand sourire sous le visage. Elle s’installe au bout du comptoir et commande un verre de Muscadet. Quand Steeve lui apporte, elle murmure « Sacré pourboire ce soir. » Ils échangent un regard entendu avant de retourner à leurs occupations. Gaya, ou Lani, ouvre discrètement sa pochette-sac et compte les billets qu’elle contient. 500€ les deux heures de plaisir. Et encore, le riche monsieur Romy ne sait absolument pas qu’elle n’a pas baisé cette nuit. Seuls les beaux jeunes hommes aux bonnes manières ont le droit de toucher le corps de la métisse. Les pervers gras et lubriques, eux, sont manipulé par une douce poussière de fée.



Salut salut ! Moi c'est Zora et je débarque du haut de mes 24 ans. J'aime les cookies, je déteste la pluie et on me dit souvent que j'oublierai ma tête un jour! On me verra dans les parages chaque semaine. Je suis fier(e) de dire que j'ai découvert le forum grâce à UL v1 et d'ailleurs je le trouve toujours aussi bien!! Je suis un inventé et puis je tenais à terminer en vous disant que c'est top d'être de retouuuur !


Nom de la célébrité en MINUSCULES !! ► nathalie emmanuel

Pseudo de ton perso en MINUSCULES !! ► leëlani G. mab'aer



_________________
Tout conte de fées est issu des profondeurs du sang et de la peur.

(c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métamorphestaff
Messages : 1993
Age du personnage : 25
Race : Métamorphe (louve)
Métier/Etudes : Était externe en chirurgie mais occupe actuellement un petit boulot de secrétaire
Bienvenue officiellement et bon courage pour le reste de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Magicienstaff
Messages : 3714
Race : Chasseur / Magicien
Métier/Etudes : Détective privé
Rebienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tempestairestaff
Messages : 1496
Age du personnage : 25
Race : Tempestaire d'eau douce
Métier/Etudes : Co-gérante dans une galerie d'art et petite trafiquante en tout genre. "Demandez, j'ai" est ma devise !
Bienvenue sur le forum ma belle

_________________
I'm lost in my head
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chasseurstaff
Messages : 972
Race : Chasseuse
Rebienvenue avec cette magnifique fille
Bon courage pour ta fiche et si tu as besoin n'hésites pas

_________________
Gemini Type
Love & Destroy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Djinn
Messages : 200
Age du personnage : 99
Race : Djinn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Bienvenue et bonne chance pour la fichette
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Magicien
Messages : 572
Age du personnage : 40
Race : Magicien.
Métier/Etudes : Professeur en Arts & Sciences Occultes à l'Université de Bray.
Mon enfant... Mon coeur ne va pas tenir avec la suite de ta fiche, je le sens

_________________
Let's put some Magic in the World.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fée
Messages : 457
Age du personnage : 20
Race : Fée
Métier/Etudes : Etudiante en 2eme année d'orfèvrerie
Aujourd'hui je déménage, je termine demain ou jeudi ! Cimeeer

_________________
Tout conte de fées est issu des profondeurs du sang et de la peur.

(c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Métamorphe
Messages : 138
Age du personnage : 31
Race : Métamorphe loup
Métier/Etudes : Professeur d'histoire remplaçant à l'université
Bienvenue

_________________

   
On ne se sert pas d'un boulet de démolition pour exterminer une souris. Liam a ses points forts.

   
La subtilité n'en fait pas partie.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Leïlani - Le mépris se réserve aux filles que la faim force à se vendre pour cinq francs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fan-Art] To serve and protect Turaga Dume
» [Cartes] Deux cartes qui nous posent question... (Protecteur de la Lorien ; Pris dans la toile) [Résolu]
» [Imperium] 502 ème Flotte de réserve du secteur Obscurus
» Nouvellement épris du "Bien suprême"
» Pris en Flag!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les passeports :: Les habitants officiels-