Take a breath and fly under the mountains (Ada')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité


       

         
Earwenn Adaline Slayers

Fée née au Refuge X Vingt-six ans X Assistante du directeur de la communication et du marketing territorial du Refuge (en gros, celui qui vous vend le Refuge et fait le lien entre les Responsables et la population pour son amélioration) et membre du Sous-Conseil X Vient d'une famille mi-influente depuis quelques générations au Refuge. Son père est le chef de la police/sécurité du Refuge et sa mère tient une échoppe de vêtements dans le cente. X Célibataire. X Surnommée 'Line ou Ada' par ses proches.

Sensible + Déterminée + Sarcastique + Têtue + Tenace + Fidèle + Franche + Bosseuse + Jalouse + Imprévisible + Froide + Fière + Professionnelle + Susceptible + Réfléchie + Méfiante + Piquante + Blessée + Téméraire + Forte mentalement + Sociale + Un peu superficielle + Protectrice + Manipulatrice occasionnellement + Soucieuse + Autoritaire + Ambitieuse + Cachottière + Amicale + Bienveillante + Paraît plus calme et posée qu'elle ne l'ait en réalité. + Exigeante +
Me & Myself
Enfant, elle était cette petite fée un peu surexcitée et pleine de bonnes intentions qui voulait toujours jouer avec les autres races et aider. Mais la manifestation de ses pouvoirs qu'elle ne maîtrisait pas alors ont créé quelques ennuis dont elle était trop jeune pour en comprendre la teneur. X Après sa scolarité, elle est partie à NY en école de médecine avec la ferme intention de devenir infirmière. Elle n'y ait resté qu'un an et demi avant de "démissionner" (disons plutôt se faire jeter dehors par sa supérieur pour soit-disant corruption de patient). Elle n'en parle jamais et a fait en sorte d'enterrer cette histoire derrière elle. Rares sont ceux connaissant les réelles raisons. X Autrefois, tout le Refuge la connaissait sous le prénom d'Earwenn. Mais après son "voyage" en terres inconnues, elle est revenue avec la ferme intention de se faire appeler Adaline et qu'Adaline. Sans fournir d'explication à quiconque. Comme personne ne sait réellement où elle est allée. X Si son père est tolérant et ouvert envers chaque race, sa mère montre clairement un retrait vis-à-vis des êtres de l'eau. Un retrait partagé avec sa fille, si ce n'est qu'elles n'ont pas les mêmes raisons. X Aime observer le lever ou coucher du soleil au calme, de préférence sur un rocher, les pieds dans l'eau. Ce dont elle cache et ne fait qu’occasionnellement, mentant sur sa prétendue horreur de la mer. X Vivant sa vie à cent à l'heure, Adaline ne peut tenir que grâce aux boissons chaudes, avec une préférence pour les triple expressos intense ou les thé au ginseng du coffee shop du Refuge où elle met les pieds pas moins de trois fois par jour. Grande consommatrice dont les goûts sont souvent connus, devenant alors un jeu pour les serveurs de savoir dans quelle humeur elle se trouve. X Contrairement aux apparences et à ce qu'elle montre, elle maîtrise très mal ses émotions la petite fée. Préférant fuir juste avant l'implosion, de peur de blesser physiquement autrui à cause de cette défaillance dont elle a honte. Elle s'entraîne d'ailleurs durement à maîtriser son pouvoir afin de ne pas déclencher de poudre de fée dans toute la pièce. X Bien qu'elle le cache, trouvant cela trop enfantin et fifille et voulant absolument se défaire de cette image enfantine apposée sur elle, Adaline aime danser. Pouvoir s'évader à travers une série de pas orchestrée d'où elle sortira indemne (à condition que son partenaire connaisse les pas à son tour), se laissant portée complètement par le tempo et l'euphorie du moment. Un instant de volupté et de légèreté qui la fait autant frémir que sourire. Un instant tellement "féérique". X Au départ, Adaline se destinée à devenir infirmière. Voulant plus que tout aider ceux dans le besoin, son pouvoir pouvant également l'aider dans cette tâche. Mais le refus de certains êtres magiques véhiculant la mauvaise réputation des fées l'a blessé plus qu'ils ne devraient et elle a renié cette vocation dès sa seconde année alors qu'elle était dans les têtes de sa promotion. A la place, elle a décidé d'embrasser la communication, donnant alors libre accès aux mauvaises langues de véhiculer l'image des fées manipulatrices et sournoises à cause de leur poudre. Laissant glisser ce poison et s'en servant à l'occasion plutôt que de continuer à le subir. Bien que cela semble plus l'affecter qu'elle ne le dit. X Adaline conserve une vieille rancune contre les êtres de l'eau (sirènes ou tritons) depuis l'adolescence. Pourtant, elle laisse croire à sa mère que cette méfiance arrogante n'est due qu'à l'éducation qu'elle lui a donné, sa famille ayant apparemment eu des contentieux avec les êtres de l'eau il y a des générations de cela. Malgré tout, la jeune fée est consciente qu'elle n'en veut plus qu'à quelques êtres de l'eau et non pas à la race entière. Mais cela ne l'empêche pas d'être extrêmement méfiante envers eux et de toujours partir avec un apriori négatif sur ces derniers. XSon père étant le chef de la sécurité au Refuge, elle est souvent au courant de ce qui se passe dans les rues de la ville. Même si ce dernier rechigne à lui communiquer les informations, elle s'arrange pour forcer son bureau. Elle a très à cœur le bon fonctionnement du Refuge et voit d'un très mauvais œil cette nouvelle affaire de meurtre qui commence à sévir, ayant peur que la panique ne s'étende en ville. En outre, elle rend souvent visite aux familles des victimes diverses afin de prendre de leurs nouvelles et apporter son aide. Si bien qu'elle est souvent invitée pour le brunch du dimanche. Un trait de caractère altruiste qu'elle cache souvent et une activité dont elle parle peu. X Elle est une amie proche du fils Clint qui parle au nom des fées au Conseil. Or, si sa mère manœuvre pour arranger des épousailles entre eux et que beaucoup dans la communauté voit cette alliance d'un bon œil en y allant de leurs commentaires, il n'en est rien de la part d'Adaline qui ne voit dans le Clint qu'un ami sûr et fidèle avec qui elle arrive à être elle-même pour l'instant. Et elle ne cache pas son agacement devant les propos maternels. X Surprotectrice et maternelle, elle a tendance à toujours garder un œil sur sa cousine qui lui sert plus de petite sœur casse-pied toujours fourrée dans des idioties. Même si elles se prennent souvent la tête, la petite fée est importante dans la vie d'Adaline, lui apportant euphorie et légèreté... lorsqu'elle arrête d'agir comme sa mère.


Mes compagnons de voyage

Un(e) ami(e) d'enfance (de préférence autre que fée) - 1 ou 2 personnes : ils se sont connus dans le parc, sur le grand toboggan où tous les gamins rêvent de grimper. X avait un peu peur de se lancer de là-haut, faisant piaffer les autre d'impatience et Earwenn est venue lui apporter son soutien en volant à ses côtés avec ses petites ailes, lui promettant de la/le réceptionner si besoin. Bon, ils finirent tous les deux couverts de sable à l'arrivée avec leurs mères sur le dos à les houspiller mais cela démarra une belle histoire d'amitié entre eux. Contrairement aux autres, X ne jugeait pas Earwenn par rapport à sa mauvaise maîtrise de la poudre de fée et faisait toujours semblant d'éternuer lorsqu'il/elle la voyait pour la prévenir. Ils sont toujours amis aujourd'hui et X est surement l'une des personnes a connaître réellement la jeune femme bien que X voit aussi le changement de personnalité chez son amie. L'enfermement de tous ses bons côtés (gentillesse, altruisme ouvert, maladresse) qui sont toujours présents mais dissimulés derrière cette assurance qui lui paraît étrange. Au final, cette incompréhension les éloigne un peu sans que leur lien ne puisse être réellement brisé.

"Andrew", l'ex' briseur de coeur (triton) : Andrew et Earwenn se sont connus au lycée et malgré le fait que leur relation a commencé sur les chapeaux de roue, ils ont fini par sortir ensembles. Lui, le grand nageur du Refuge, elle, la petite intello. Mais en douce, sous le couvert des regards des autres étudiants. Pendant six mois, leur relation était cachée et fonctionné assez bien. Jusqu'au jour où ils décidèrent de l'annoncer publiquement. Andrew voulut présenter Earwenn à ses amis mais la conversation qu'elle entendit derrière la porte concernant la réputation des fées et l’animosité qui se devait de régner entre leurs deux espèces mis à mal cette relation qui s'arrêta brutalement. Soudainement. La peur du jugement. Ils ne se sont pas reparlés depuis ce jour, s'évitant au départ comme s'ils ne se connaissaient pas. Earwenn fuyant Andrew pour ne pas avoir à entendre ses excuses ou tout autre propos provenant de lui. Aujourd'hui, ils se saluent brièvement mais de l'eau à passer sous les ponts. Suffisamment pour retenter une approche amicale ?

Contacts professionnels - (toutes races) : De part son métier, Adaline vogue dans tout le Refuge, servant souvent d'intermédiaire entre la population et le directeur de la communication du Refuge. Même parfois envers les autres Refuges. Elle connaît donc au moins de noms la majeur partie de la ville et a déjà eu affaire avec plus de la moitié d'entre eux. Souriante mais directe, elle peut parfois déranger autant que plaire, notamment envers ceux qui la connaissent depuis l'enfance et voit toujours l'embryon de la petite Earwenn. NB : Adaline fait en sorte de toujours garder un bon feeling avec les journalistes avec qui elle est souvent en contact et la plupart des représentants de l'ordre la voit comme une petite sœur espiègle dû fait qu'elle est la fille du chef et qu'à tout âge, elle vient fourrer son nez partout.

Familles dans le besoin
(toutes races) : Faisant de l'humanitaire le week-end, Adaline passe souvent voir les familles ou les membres qui ont été victimes de drames (perte d'un enfant, d'un parent ou de deux) pour s'assurer que tout va bien et discuter l'espace de quelques instants. Elle n'aime pas s'imposer et ne reste guère longtemps mais elle tient à rester en contact avec eux afin de s'assurer que tout va bien. Elle peut néanmoins avoir liée des liens plus forts avec un ou deux membres dont elle se ferait une joie de passer le samedi après-midi ou le dimanche.

Et pleins d'autres liens peuvent être possibles

CODES ET AVATARS BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Invité


       

         
Ladies & Gentlemen

Prénom Nom
Ultima Syriarum est Palaestina per intervalla magna protenta, cultis abundans terris et nitidis et civitates habens quasdam egregias, nullam nulli cedentem sed sibi vicissim velut ad perpendiculum aemulas: Caesaream, quam ad honorem Octaviani principis exaedificavit Herodes, et Eleutheropolim et Neapolim itidemque Ascalonem Gazam aevo superiore exstructas. Ultima Syriarum est Palaestina per intervalla magna protenta, cultis abundans terris et nitidis et civitates habens quasdam egregias, nullam nulli cedentem sed sibi vicissim velut ad perpendiculum aemulas: Caesaream, quam ad honorem Octaviani principis exaedificavit Herodes, et Eleutheropolim et Neapolim itidemque Ascalonem Gazam aevo superiore exstructas.
Prénom Nom
Ultima Syriarum est Palaestina per intervalla magna protenta, cultis abundans terris et nitidis et civitates habens quasdam egregias, nullam nulli cedentem sed sibi vicissim velut ad perpendiculum aemulas: Caesaream, quam ad honorem Octaviani principis exaedificavit Herodes, et Eleutheropolim et Neapolim itidemque Ascalonem Gazam aevo superiore exstructas. Ultima Syriarum est Palaestina per intervalla magna protenta, cultis abundans terris et nitidis et civitates habens quasdam egregias, nullam nulli cedentem sed sibi vicissim velut ad perpendiculum aemulas: Caesaream, quam ad honorem Octaviani principis exaedificavit Herodes, et Eleutheropolim et Neapolim itidemque Ascalonem Gazam aevo superiore exstructas.
Prénom Nom
Ultima Syriarum est Palaestina per intervalla magna protenta, cultis abundans terris et nitidis et civitates habens quasdam egregias, nullam nulli cedentem sed sibi vicissim velut ad perpendiculum aemulas: Caesaream, quam ad honorem Octaviani principis exaedificavit Herodes, et Eleutheropolim et Neapolim itidemque Ascalonem Gazam aevo superiore exstructas. Ultima Syriarum est Palaestina per intervalla magna protenta, cultis abundans terris et nitidis et civitates habens quasdam egregias, nullam nulli cedentem sed sibi vicissim velut ad perpendiculum aemulas: Caesaream, quam ad honorem Octaviani principis exaedificavit Herodes, et Eleutheropolim et Neapolim itidemque Ascalonem Gazam aevo superiore exstructas.

     
   CODES ET AVATARS BY MAY


         

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
A vous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ah que coucou

Aloooooors On a le même âge et on vient toutes les deux du Refuge, même si Spencer a déménagé quand elle avait douze ans Du coup elles pourraient se connaître de l'enfance et se retrouver des années plus tard complètement changées ? Spencer était un garçon manqué quand elle était petite, ne traînait pas avec les filles, casse-cou au possible... et elle a pas mal changé, comme ta louloute au final
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Salut toi
Oh, j'aime beaucoup ton idée. Préfères-tu qu'on parte vers du néfatif ou du positif ? Car, les filles auraient pu bien s'entendre (sans être les meilleures amies du monde mais les contraires s'attirent souvent, Earwenn voulant danser avec Spencer et Spencer souhaitant faire la course avec Earwenn) jusqu'au départ de Spencer. Elles auraient pû vouloir garder contact par lettre, qui s'amenuisent avec le temps au point où elles se perdent de vue.... jusqu'au retour de Spencer au Refuge. Elle aurait d'ailleurs pû être étonnée de son changement de prénom et chacune du caractère de l'autre. Poussées par la nostalgie, elles pourraient vouloir tenter de se voir de temps à autres pour reprendre contact.

Ca pourrait d'ailleurs se corser par la suite par rapport à son lien avec Castiel vu que ce dernier veut faire tomber le Refuge et qu'Adaline veut le faire s'élever Spencer se retrouvera entre les deux et ca pourrait créer des tensions entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Héhé

Alors Moi je voyais un peu l'inverse Fin l'inverse Petites elles se connaissaient de nom, pourquoi pas comme tu dis elles étaient un peu amies mais vu que vraiment Spencer était pas du genre à traîner avec des filles, surtout si à l'époque tu étais la petite fée gentille et tout... ça aurait pas été bien loin Mais bon elles ont toutes les deux une famille assez importante et influente, toutes les deux assez riches, donc bon, elles se connaissaient forcément

Et puis Spencer déménage, elles font leur vie, et Spencer revient au Refuge (ça fait deux mois). Elles se croisent, papotent, peuvent se boire un café pour parler du bon vieux temps, et autant Adaline pourrait être surprise de voir une Spencer féminine, autant Spencer serait étonné du changement de prénom et d'attitude de Ada Et du coup elles se découvriraient plus de points communs et s'apprécieraient bien :o

Après par rapport à son histoire avec son frère (il est au sous-conseil des tempestaires, veut récupérer sa place au Conseil), ça va amener Spencer à s'intéresser à tout ça un moment ou un autre vu qu'elle va vouloir le doubler Et du coup par rapport à Castiel ça va déjà créer des tensions sûrement vu qu'elle aura une position à prendre et que sûrement elle sera plus du côté d'Adaline Adaline pourrait aussi lui faire ouvrir les yeux sur Castiel le moment venu : à savoir qu'il est pas juste le meilleur ami qu'elle aime mais qu'il a un côté sombre qu'elle voulait pas voir. Bon après c'est pas dit du tout qu'elle prenne pas son parti, elle risque de le suivre quoiqu'il en soit, mais voilà ça pourrait être complexe et sympa
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humainstaff
Messages : 3778
Race : Humaine pour le moment
Métier/Etudes : Actrice
Je tiens à préciser que Castiel ne veut pas faire tomber le Refuge Mais par contre il veut faire tomber les ripoux du Conseil et savoir ce qui se trame. La volonté de son père, c'est autre chose, mais il le suit qu'à moitié

A la base je venais juste pour savoir si on partait du coup sur ce qu'on avait dit mais finalement je pense que c'est bon en lisant les messages avec Spencer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Ah bah encore mieux, s'il ne veut pas faire tomber le Refuge Spencer pourrait le croire un moment et être deeeeg Mais ça va être rigolo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Spencer > En effet, c'est ce que je voyais avec une Spencer fuyante et des échanges assez courts et abruptes lorsqu'elles étaient gamines je m'étais mal exprimée. Concernant son retour, j'aime beaucoup. Surtout le fait qu'elles soient toutes deux surprises des changements opérés sur l'autre Il y a matière à développer en rp comme çà. Et concernant l'évolution par rapport au Conseil et à Castiel, je te propose qu'on voit ce que ca donne en rp pour pouvoir bien se baser dessus :eleven: mais oui, si elles s'entendent bien, Adaline voudra forcément lui faire ouvrir les yeux Ca promet des rebondissements.

Castiel > Cela me convient toujours si ca te conviens A voir comment ca évolue par rapport aux rps également

Du coup les loulous : rp ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
RP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Take a breath and fly under the mountains (Ada')
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CRODACIER] [Nordiques] [The divine breath of Odin] [- OK -]
» Breath of Fire II - Fiche de jeu
» Breath of Fire 3, Wild Arms, Toshinden
» VDS BREATH OF FIRE 5 NEUF SUR PS2
» Breath of Fire I & II (SNES)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Archives de UL V2-