Le forum rouvre ses portes, bon retour parmi nous !
Merci de privilégier les races autres que Tempestaire et Fée (hors scéna)

 

 pouf pouf, quand url devient irl ft. aidan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

pouf pouf, quand url devient irl
" C'est pas une bonne idée, putain ", répétais-je à moi-même depuis une bonne trentaine de minutes. Mais bon, on peut pas lutter contre le destin n'est-ce-pas ? J'allais rencontrer dans la vraie vie quelqu'un que j'ai rencontré sur les réseaux sociaux. C'était de loin une de mes meilleures idées... non bien sûr que non ça ne l'était pas. J'ai pas envie de finir en bouffant des gens que je trouve sympa, en plus que j'arrive difficilement à trouver les autres sympathiques!

Je le connaissais pas depuis bien longtemps, quelques mois tout au plu. Mais je le trouvais sympathique. On habitait tout les deux à Bray, on ne s'était jamais croisés, mais aujourd'hui on le devrait. Pourtant ce n'était pas une bonne idée. Jeeshoo n'agit que sur des instincts bestiaux, je sais qu'il ne parle pas beaucoup, - il parle moins que moi, c'est incroyable - mais il est intelligent quand il le veut et bouffer des gens que j'apprécie lui installerait sûrement un sourire sur les lèvres. C'était surtout pour ça que je regrettais d'avoir accepter de le rencontrer en vrai. Et aussi parce que mes skills de communication ne sont pas les meilleurs.

Nous avions donc trouvé que l'Ambush serait un bon endroit pour nous rencontrer ; il n'y a pas trop de monde et c'est toujours sympa les bars. Ou au moins, moi je les trouvais sympa.

Je suppose que j'étais arrivé en premier, j'avais vaguement balayer l'endroit du regard et je m'étais assis au bar, commandant tout de suite un alcool à boire. Le stress, les nerfs, mon probable côté d'alcoolique en action, tout ça. Il est vrai que je n'avais pas réellement chercher à le trouver dans la salle, alors j'aurais très bien pu arriver en premier comme en dernier. Si ça se trouve, il était déjà là et je me cachais déjà derrière un verre d'alcool. Ouais, on peut dire que je commençais bien, ça allait faire une bonne première image de moi-même. Mais bon, c'était peut-être ma vraie image ?


© Papy

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Je sais pas trop comment on en était arrivé là. Mais c'était plutôt assez beau ce que le hasard pouvait faire parfois. Ca faisait des mois que je parlais avec un malaisien qui s'appellait Ravi. Je ne sais plus trop comment on s'était rencontré... Vous savez, l'internet et ses méandres. Mais on c'était rapidement bien entendu. Ce n'était pas souvent que j'arrivais à m'attacher aux gens. Il faut dire, quand on est un hacker et braqueur recherché dans toute la France, on évite de trop se faire remarquer. Et en dehors d'Ezeckiel, je n'avais jamais vraiment eu de personnes proches dans ma vie. Enfin, il y avait eu Orphée parce qu'elle sortait avec Ez, mais ça c'était mal fini. Puis maintenant qu'on était à Bray depuis quelques temps... Je faisais bien des connaissances, mais je ne m'attachais pas forcément aux gens. Enfin à part Lana... Cette fille avait un drôle d'effet sur moi et j'avais toujours du mal à comprendre pour quoi.

Du coup, quand Ravi m'avait avouer qu'il vivait à Bray, j'avais trouvé la coincidence amusante et sans réfléchir, je lui avait proposé qu'on se voit et il avait accepté. Ainsi, nous avions rendez-vous à l'Ambush. A croire que cet endroit étais devenu ma deuxième maison tellement j'y passais de temps. En plus l'Ambush n'avait pas du tout été touché par l'incendie, le miracle quoi... Enfin, le quarter de Dragon Alley, avait été en général plutôt bien épargné. Comme quoi, il n'y a de la chance que pour la racaille. C'était peut-être pour ça que j'étais un gars plutôt chanceux en règle général... Hum... Il allait falloir que je réfléchisse un peu plus à cette expression... Ouais nan, j'avais autre chose à foutre de ma vie que de rédigé mentalement un essaie philosophiue sur des vieilles expressions à la con.

Pour aujourd'hui, j'étais excité comme un gosse à l'idée de rencontrer Ravi "IRL". C'était bien la première fois que j'allais rencontré quelqu'un d'internet dans la vrai vie. Ca me faisait vraiment bizarre. Surtout que sur internet, je ne m'attachais pas plus facilement aux gens. Il y avait bien certaines personnes avec qui j'avais pas mal parlé sur une certaines période. Mais en général, je me lassait au bout de quelques jours, ou quelques semaines à la limite. Mais pas Ravi. Enfin, j'allais enfin pouvoir voir si j'appréciais autant ce mec en ligne qu'en réalité. Parce que, ça se trouve, c'était juste un con. Quoique, j'en doutais un peu. Après tout, on c'était déjà fait une ou deux conversations sur skype et ça c'était bien passé alors... je pense que ça n'est pas très loin de la réalité non plus. Enfin, j'allais pouvoir constater ça bientôt. Je n'avais pas fair ed'effort particulier sur ma tenue. De toute façon, je n'avais pa sl'intention de draguer. Par contre, je n'était pas très en avance.

En entrant dans l'Ambush, je parcourais la salle du regard. Je savais à quoi ressemblait Ravi, je vous, dit, on avait fait quelques Skype. Mais il me fallu un petit moment pour faire le lien. Je le vis alors assis à une table, il avait déjà un verre devant lui. J'eus un petit sourire en coin et sans hésité, je vins m'asseoir en face de lui. Je n'étais pas le genre de gars à se gêner pour un rien ou qui se prenait la tête avec la politesse et toutes les conneries du genre. Je faisais ce que j'avais envie et je disais ce qui me passait par la tête. C'était aussi simple que ça. Je m'en foutais qu'on me juge, je savais très bien que les gens le feraient quoiqu'il arrive. Puis je passais mon temps à juger les autres aussi. En parlant de ça d'ailleurs, Ravi avait vraiment une sale gueule, il semblait fatigué. Mais ça ne m'étonnait pas trop. Je devais pas être forcément mieux vu qle temps que je pouvais passé devant mon écran d'ordinateur à attendre que le temps passe.

- Hé ben, t'as une sale gueule ce soir Ravi ! Haha ! Je comprend que t'ai déjà commencé à boire !


Je sais, je suis super sympa comme type. Quand je vous disais que je sortais tout ce qu'il me passait par la tête. Je fis signe à un serveur pour passer ma commande. je venais assez souvent ici pour qu'il sache que j'allais commencer par un Whisky et peut-être enchaîner avec quelques bière, mais que ça n'irai pas plus loin. Que voulez-vous, je n'étais pas un grand buveur. A vrai dire, je n'aimais pas cette sensation que celle de ce réveillé un matin et d'avoir oublié ce qu'il s'est passé la veille. Rien que l'idée de ne pas avoir pleinement le contrôle de mes actes ça me saoulait alors...
Revenir en haut Aller en bas
 
pouf pouf, quand url devient irl ft. aidan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» c'est moi pouf pouf le fléau des carpettes,BONJOUR
» Blagues à part!
» La RetroN 5, la console retro universelle : Votre avis ?
» Quand on devient sentimental...
» Quand magic devient le thème d'un anniversaire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-