Sevrage (Grey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Utah ∞ Grey

J’ouvre un oeil, puis le second. Ça ne va pas du tout et j’ai l’impression que c’est de pire en pire. Déjà physiquement ça ne va pas, j’ai la nausée, je me sens hyper faible, mais je sais que je ne pourrais rien avaler. Et c’est ça le problème, moins je mange et plus je m’affaiblis et plus je m’affaiblis et moins je mange, un vrai cercle vicieux. J’ai une tête qui fait peur, je suis pâle, l’air malade, ce n’est pas très réjouissant. Mes yeux sont éclatés et me font mal. Bref, ce n’est pas la grande forme. Et au delà du mal être physique, il y a le reste, le mental. Je rêve de Dallas, ce qui en soit n’a rien d’étonnant, mon meilleur ami est mort il y a quelques semaines, c’est normal que je pense à lui, que je rêve de lui et que je fasse des cauchemars. Le problème c’est que je n’ai jamais l’impression de me réveiller, je ne sais jamais quand je suis réveillé et quand je dors. Tout se mélange dans mon esprit. Ma plus grosse peur c’est de rester perché, de perdre la boule, d’entendre des voix, d’avoir des visions, tout cela à cause de la drogue. Je sais que c’est un peu tard, que cela fait plus de deux semaines que je m’explose tous les soirs à une merde différente, rien que pour oublier, m’envoler loin et être bien ou en tout cas, pas mal. Mais mon dernier trip à mal tourné. J’avais l’impression d’être coincé dans mon cauchemar alors que j’étais éveillé. Juliet & Ska étaient là et je me suis fais vraiment peur. Au début tout allait bien ou presque. J’avais mal au crâne et la mine défaite, mais rien de bien inhabituel. J’avais fais un cauchemar, un de plus et j’avais passé une sale nuit, c’était un fait, mais en soit rien de bien alarmant. Sauf que plus le temps passé et plus j’avais l’impression d’entendre des voix, de voir les filles me parler alors qu’elles ne me disaient rien. C’était hyper étrange et flippant.

Tout cela ne date que d’hier mais depuis je n’ai rien touché. Et bien je peux vous dire que ce n’est pas la grande forme. Je ne me sens pas bien, vraiment pas bien et je sais que dans cet état, je ne tiendrais pas longtemps. Mais vers qui me tourner ? Là est la question. Ska est aussi mal barrée que moi, je la vois mal venir à mon secours. J’en ai suffisamment demandé à Dakota pour l’obliger à me surveiller pendant mon sevrage et je doute qu’elle arrive à me contrôler. Je ne veux pas demander ça à Alexis non plus, je ne voudrais pas gâcher notre amitié, ni même à Juliet. Je suis un peu perdu, désarmé et mal en point, je ne vais pas pouvoir rester comme ça indéfiniment. J’attrape mon sac de cours, je sais qu’un jour, un de mes profs m’avait donné son numéro de téléphone. J’hésite quelques instants avant de finir par allumer mon portable. Je l’ai mis à charger hier mais sans avoir osé l’allumer. Je ne suis pas encore prêt à communiquer avec l’extérieur, pourtant là je ne vais pas avoir des masses de choix. Je laisse de côté tous les messages que j’ai reçu et je compose son numéro. Je finis par l’avoir au bout de la ligne. “Salut … c’est Utah … Utah Harrington. Je suis un de vos étudiants en cours de photos.” Il me reconnaît, il s’est visiblement inquiété de ne pas m’avoir vu ces derniers temps en cours et que personne n’avait de nouvelles de moi. Il entend à ma voix que ça ne va pas bien, je ne sais pas trop comment aborder le sujet, ni même pourquoi je l’appelle lui “Je … non ça ne va pas.” Je suis incapable d’en dire plus. C’est con mais je n’y arrive pas. Il n’insiste pas, il me donne son adresse et me dit de passer si je le souhaite. Je le remercie, je ne lui réponds pas et je raccroche.

Me voilà avec une adresse entre les mains et j’ignore pourquoi je l’ai appelé. C’est un bon prof et le feeling est tout de suite passé entre nous, mais pas de là à aller demander de l’aide. Qu’est-ce que j’avais en tête ? J’ai chaud, mon corps commence à sentir le manque, il va falloir que je prenne rapidement une décision. Je finis par me lever, prendre une douche, en pensant que ça allait me soulager un peu, ce qui fut le cas, mais temporairement. Je m’habille et je décide de m’y rendre, je vois bien que ça ne va pas, il peut peut-être me donner des conseils, je n’en sais rien. J’appelle un taxi et il m’emmène directement chez le professeur Addams. Quand j’y arrive, je suis allongé sur la banquette arrière, malade. Je m’extirpe tant bien que mal du taxi, aidé par le chauffeur, je le paie et je me dirige vers la porte d’entrée. Il ne se fait pas chier en tout cas le prof, si j’avais été en état, j’aurais pu remarquer la belle baraque que c’était mais j’avoue que là ça me passe un peu au dessus. Je sonne, mais avant qu’il n’ouvre, je suis recroquevillé par terre, souffrant le martyr.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
 
Sevrage (Grey)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dégommer du Grey Knight
» pb codex grey
» Livres de Marina Grey (Denikine)
» Grey Knight à bas prix
» Qui a un croiseur d'attaque Grey Knight FW?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-