Convaincre pour déjouer la mort llAidan/Hecate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Convaincre pour déjouer la mort
Aidan & Hecate

Une journée de travail qui se termine enfin. Il était temps, car ma tenue commençait sérieusement à m’énerver. J’avais bien horreur d’être en tailleur pour travailler, peu importe si c’était pour le travail officiel ou le non-officiel. Tout en est que je suis bien contente de pouvoir enfin rentrer chez moi, après une journée comme celle-ci. Il faut que je me change les idées, parce que mes idées s’emmêlent les unes aux autres. Toute cette histoire d’enfant commence à m’embrouiller l’esprit, et ce, bien trop souvent à mon goût. J’ai donc besoin de me ressourcer, de retrouver une sorte de calme dans mon esprit, et quoi de mieux pour ça que de faire un retour à ses racines. Une fois arrivée chez moi, j’ai troqué mon tailleur d’agent immobilier et mon chignon bien fait, contre une tenue confortable et noire de chasse. Mes cheveux sont libres et il ne me reste plus qu’à m’armer pour partir. Et également à revêtir une veste et prendre un peu d’argent, on ne sait pas ce qui peut arriver alors il vaut mieux que je reste prévoyante. Après tout, on ne sait jamais qui se trouve en face de nous et tout ennemi est dangereux.

Je poursuis ma proie depuis un moment maintenant, essayant de la rattraper afin de la tuer. Sauf qu’elle est bien rapide et me force à accélérer à chaque virage. Mon corps proteste sous l’effort que je lui demande de faire à chaque pas, mais je ne l’écoute pas, continuant de courir toujours plus vite. Une bonne chasse, c’est vraiment ce dont j’avais besoin pour me changer les idées. Rien de mieux pour se changer les idées et oublier le quotidien que forme une vie ! Je continue mon chemin, m’enfonçant dans la forêt vu que c’est là que ma proie se décide à aller. Je me demande bien où ma proie court comme ça. Enfin, je le découvrirai bien assez tôt, bien que je ne lui poserais pas de questions. Je la tuerai et le résultat sera là. Je continue de courir mais soudain, je me retrouve au milieu de nulle part, ma proie n’étant plus devant moi. Je m’arrête quelques secondes pour reprendre mes esprits et retrouver sa trace. Mon souffle est légèrement rapide, mais il ne m’empêche pas d’entendre de nouveau ma proie. Elle aussi s’était donc arrêtée pour reprendre son souffle apparemment. Parfait, nos batteries sont rechargées maintenant, on peut repartir ! Ayant entendu vaguement où elle était, je prends un autre chemin, afin de pouvoir bien repérer où elle se cache. Une fois qu’elle sera tuée, il ne me restera plus qu’à rentrer chez moi pour me coucher. Voir même manger un petit morceau de poulet, car ça fait trop longtemps selon moi, que je n’en ai pas mangé.
Je surveille ma proie pendant quelques minutes et m’apprête à passer à l’attaque. Sauf que je sursaute en entendant quelque chose. Bravo la chasseuse ! Je lève les yeux et vois une chouette. Sauf qu’avec ce bruit et le bruit que j’ai fait surtout, ma proie a déguerpi. Là, c’est fichu pour moi, je ne pourrais pas la rattraper ! Elle doit être loin et cacher quelque part.
-Fichu oiseau !
Je jure par tous les noms qui me passent par la tête. Je déteste ce fichu animal ! Il a de la chance de voler, sinon je l’aurai déplumé ! Je m’assoie et ferme les yeux. Autant reprendre une respiration normale, avant d’entamer le chemin du retour.  Je ferme les yeux et pose ma main sur mon ventre. Je ne pourrai vraiment pas abandonner mon monde, pour un enfant. La chasse, c’est vraiment toute ma vie ! J’entends du bruit et me retourne rapidement, arme à la main. Je crois voir quelque chose, mais je veux être sûre avant de m’avancer. Mais pourtant, on dirait bien ce à quoi je pense. Un métamorphe. Je range mon arme dans ma botte, histoire de ne pas l’effrayer. Mieux vaut approcher et apprivoiser la bête, avant de la tuer. C’est ce que disait mon père.
-Qui est là ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Putain, j'avais passé la journée à essayer d'échapper à Bobby et son imbécile de bande motard qui me repochaient encore de l'avoir arnaquer. OK, j'avais peut-être tricher un peu à notre dernière partie de poker. OK, je lui avais peut-être pris tout son argent et celui de ses potes. Mais ce n'était pas une raison pour passer toute la sainte journée à me coller au miches ! Même si ce sont des belles miches, on ne va pas se le cacher haha ! Oui, je me tais, j'ai compris. Sérieusement, c'était un vrai bordel que de rester dans cette ville. Certes, Ezeckiel était bien content de rester avec Skye, mais personnellement, je n'étais pas heureux de vivre toujours près de Bobby. Il était loin d'être aussi sexy que Skye. Enfin, je n'avais pas trop le choix. On ne pouvait pas non plus partir avant d'avoir fini de préparer notre coup à Dublin. Ouais, je tenait vraiment à ce coup !

En attendant, j'avais réussi a semer le vieux motard et sa bande, c'était assez reposant. Enfin, je savais qu'il allaient me retrouver encore. C'était comme ça depuis ce matin. On avait eu le malheur de se croiser à Dragon Alley, ils m'avaient courut après pendant un bon moment et je les avais semé, mais quelques minutes plus tards, ils m'avaient retrouvés, re-course-pousuite dans la ville. Bref, je vais pas vous la refaire, vous avez compris l'idée. Si je calculai bien je devais avoir encore quelques minutes devant. Il allait vraiment falloir que je trouve une idée pour les semer définitivement. Mais ils devaient avoir un chien avec eux ou un métamorphe-chien parce que ce n'était pas possible de réussir à me pister comme ça, à moins d'avoir un odorat surdévellopé. Mais ce que je suis con... Pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt ?

Je me levais de la vieille souche où j'étais assis... A parce que oui, toute cette course m'a quand même mené jusqu'à la forêt de Cheslow ! Pour vous dire à quel points Bobby était déter à me faire la peau aujorud'hui. Bref, maintenant debout j'enlevais mes vêtements. Non, je n'ai pas des pulsion exibitionniste, je tiens juste à ne pas me retrouver étrangler par mes propres affaires. Je pris le temps de les plier et les poser dans un coin qui me semblait sécurisé et me transformait. Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas fait ça. J'étendis mes ailes pris appuies sur mes petites pattes et m'élançait dans les airs. Sérieux, je devrais peut-être faire ça plus souvent. Ezeckiel pourra en témoigner. C'était affreusement rare quand je me métamorphosais. Déjà parce que ça ne m'arrivait jamais ou trèèès rarement de perdre le contrôle de moi-même et donc de me transformer par accident et ensuite... Ensuite parce que je n'en voyais pas l'utilité c'est tout.

Mais on ne va pas se le cacher, il n'y a rien de tel que de voler. Pour le moment, je restais dans la forêt. Je n'avais pas envie d'aller trop haut non plus. C'est qu'il n'y avait pas cinquante chouette harfangs dans le coin, donc si un chasseur me voyait, il risquait de se poser des questions et de se ramener. Donc autant rester dans la forêt à zigzaguer entre les arbres. De temps à autre je me posais et repartais, c'était presque devenu un jeu. Oui, je sais, je m'éclatais tout seul, c'était ridicule, mais en attendant que Bobby perde ma trace, je n'avais pas d'autre solution. Mais apparemment j'avais de la chance aujourd'hui ma parole. Je venais de me poser sur une branche peu solide qui s'était casser lorsque je pris appuis pour repartir et il fallait qu'une chasseuse m'ait entendu. Enfin vu l'air de la blondinette quand elle sursauta quand elle m'entendit, j'étais presque sûr qu'elle courait après quelque chose. J'étais plutôt doué pour reconnaître les chasseurs, je vous assure.

Cependant, je préférais me faire tabasser par Bobby plutôt que tué par une chasseusse. Du coup, je redescendis sur terre et me métamorphosait. Avec un peu de chance, elle aurait plus d'hésitation à tirer si j'étais sous ma forme humaine. Il y avait encore des chances pour qu'elle ne fasse pas le lien entre moi et la chouette qu'elle venait de voir. Quoiqu'il faut croire que je suis nul pour me cacher. Car je venais à peine de me retransformer que j'entendis la douce voix de la demoiselle qui demandait qui était là. Merde... J'étais sensé faire quoi maintenant ? J'étais à poil dans un forêt quoi ! Mes habits n'étaient pas très loin en plus... Je pouvais peut-être courir dans cette direction, mais la fille risquait de tirer plus vite. Puis si je me retransformais... Elle n'hésiterai pas une seconde à me prendre en chasse, j'en étais sûr.

- Il y a déjà quelqu'un qui t'as répondu à cette question ?

Et oui, comme un con, il avait fallu que je choissise l'option "tant pis, je me montre, j'assume et je réponds bêtement". En même temps, il me semblait que c'était la seule option où j'avais une chance de m'en sortir en un seul morceau. La jolie blonde allait sûrement vouloir en découdre avec moi. Mais peut-être que si je m'expliquerai j'aurais une chance de m'en sortir ? Les Chasseurs ne sont pas sensé tué que les méchantes créatures ?

- Je suis désolé de t'avoir fait perdre ta proie, crois-moi, c'était pas voulu. Mais si tu pouvais ne pas me trouer la peau ce serait pas mal. Et si tu pouvais me laisser récupéré mes vêtements et me barrer je serais pas contre non plus...

C'était assez gênant de se retrouver dans une situation pareille, je vous l'accorde. Mais je crois que niveaux situation gênantes, je n'étais plus à ça prêt. Du coup je restais là, les main en l'air comme pour prouver mon innoncence, alors que je n'avais rien fait de mal... Enfin pas ici. Elle avait de la chance d'être tombé sur moi d'ailleurs. Il elle était tombée sur Ezeckiel ça n'aurait pas été le même délire. C'est fou comme, dans les situations de cirses, je ne pouvais pas m'empêcher de me rappeler, ces fois où on s'amusait à se faire passer pour l'autre avec mon jumeau...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Convaincre pour déjouer la mort
Aidan & Hecate

La chasse est vraiment ce qu’il y a de mieux pour me détendre mais également pour me vider la tête. Depuis que j’ai découvert que je suis enceinte de Keenan, j’ai l’impression de ne réfléchir qu’à ça et à tous les problèmes qui viendront par la même occasion. Comment peut-on vouloir élever un enfant dans un monde pareil ? Surtout que j’habite à Bray maintenant, lieu où toutes les créatures surnaturelles se sont donné rendez-vous. Alors autant dire qu’avoir un enfant et le voir grandir dans ce monde, ce n’était pas dans mes projets futurs. Surtout que je ne vois toujours pas comment définir réellement ma relation avec l’oracle des Dux et je crois bien que je n’ai pas non plus envie d’y réfléchir. Ce n’est pas dans mes habitudes de penser longtemps à un problème. Ce que je fais de mieux c’est agir, en fonçant parfois dans le mur. Et c’est bien ce que je compte faire ce soir. Agir et me changer les idées en partant à la chasse !

Sauf que bien évidemment, il y a toujours un élément pour venir perturber nos vies. Ca a toujours été comme ça et je pense que ça le sera toujours malheureusement. Et ce soir, mon élément perturbateur est un oiseau, où plutôt une chouette, qui vient de me faire perdre ma proie et donc de gâcher en quelques instants ma sortie. Je jure de tous les noms qui me passent par la tête, ayant bien envie d’étrangler le volatile pour le mettre au feu tiens ! Mais bien évidemment, avant j’ai l’envie de déplumer la chouette ! Je m’assoie et calme ma respiration rapide, dû à ma course, tout en me faisant de nouveau la réflexion que je n’abandonnerai pas mon monde, pour un enfant. Je n’en aurais pas la force, car si je le faisais, je perdrai tous mes repères et ça, c’est hors de question ! Et lorsque j’entends du bruit, je me retourne vivement en sortant de mes pensées. Ce que je vois me fait ranger mon arme, afin de ne pas effrayer le métamorphe. Je suis toujours les conseils de mon père, bien qu’il soit décédé il y a bien des années. Après tout, c’est avec lui que j’ai tout appris, alors autant lui rendre hommage en lui montrant que ses conseils n’ont pas été vains.

Je lève les yeux au ciel en entendant la réponse du métamorphe. Il se croit drôle ou quoi ? Je me retiens un commentaire amer en mordant mes lèvres, histoire de ne pas lâcher quelque chose qui pourrait le faire fuir. Je lui en veux de m’avoir fait perdre une proie, aussi, il deviendra celle que j’ai perdue par sa faute.
-Ca dépend des personnes, et des situations. Mais ça arrive qu’on y réponde oui. La preuve, tu l’as fait en grande partie.
J’attends patiemment, faisant attention à ce qu’il ne prenne pas la fuite. Ce soir, je ne perdrai qu’une proie, pas deux. S’il voulait s’enfuir, je le prendrai en chasse, je m’en fais la promesse. Sa réponse me laisse stoïque et je me contente de croiser les bras sur ma poitrine.
-Tu m’en demandes beaucoup là. Ça fait beaucoup de demandes, pour aucun service en retour.
Allais-je lui accorder ce qu’il me demandait ? Je n’en sais rien encore. Mais en le voyant les mains en l’air, je me dis que peut-être, lui laisser récupérer ses vêtements ne serait pas une mauvaise idée. Après tout, ce n’est pas un bout de tissu qui m’empêchera de le tuer comme il se doit.
-Bon en y réfléchissant bien, tu vas pouvoir récupérer tes vêtements. Mais n’espères pas te faire la belle, ou je me mets en chasse et tu seras ma proie. Je te suis, allons chercher tes fringues.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Il y avait plusieurs raisons pour lesquelles je n'aimais pas trop les chasseurs. La première raison était la plus évidente, parce que j'étais un métamorphe et les chasseurs chassaient les métamorphes. Enfin pas tous, mais la plupart… Oui. La deuxième raison était leur manque de respect pour les créatures qu'ils chassaient, même pas un bonjour, même pas une excuses, non mais où allait le monde ! Et la politesse alors ? C'était pour les chiens ?! Puis la dernière raison et sans doute celle qui me semblait comme étant la plus importante de tous… La plupart des chasseurs manquaient cruellement d'humour. Pourtant, j'étais bien sûr que ce n'était pas faire quelque chose d'illégal qui rendait aussi cynique ! J'étais moi-même un braqueur et une hacker et pourtant ça m'empêchait pas d'en sortir des bonnes parfois ! Bon ok, j'avais peut-être un humour un peu douteux et assez provocateur dans le genre, mais c'était déjà mieux que rien, si ?

J'avais tenté d'instaurer une bonne ambiance, de rire un peu avec la chasseuse à qui j'avais sans doute flingué la journée. Et elle… Elle me descendait en me disant que souvent les gens lui répondait et je venais de le faire. Tsss… Sérieusement… C'est tout ce qu'elle avait en stock ? Mais bon, je n'allais pas sortir trop de conneries non plus, je n'étais pas franchement dans une bonne position pour ça. Je fermais donc ma gueule et laissa le temps à la jolie blonde d'examiner mes demande. Ce n'était rien d'exceptionnel en soit. Je voulais juste la vie sauve et ne pas choper la crève. De mon avis, c'était un peu la base. Mais apparemment pour la chasseuse ça faisait un peu trop. J'affichais donc un air assez soucieux en gardant bêtement mes mains en l'air comme si ça allait changer quelque chose. D'un autre côté, j'avais un peu d'espoir. Je me disais que si mon interlocutrice ne m'avait toujours pas tiré dessus, c'était peut-être que j'avais encore des chances de m'en sortir.

- Oh ! Je peux récupérer mes vêtements ? Mince, j'allais te proposer d'oublier cette demande c'était déjà trop demandé avec les deux autres…

A croire que j'aimais jouer avec le feu. Avec un nouveau sourire provocateur, je baissais les bras pour aller chercher mes vêtements. C'était proposé si gentiment, je ne pouvais pas refuser voyons ! En voyant que la chasseuse était toujours sur ces gardes, je me permis de rajouter :

- Oh ! Et ne t'inquiètes pas, je n'oserai pas me faire la belle ! Surtout pas quand je suis en aussi bonne compagnie !


Mon sourire était plein de sous-entendus. Je n'étais pas vraiment en train de draguer, évidemment, même si mon interlocutrice était jolie, j'étais bien sûr que depuis qu'elle m'avait vu me métamorphoser, j'avais gâcher toutes nos chances ensemble. Puis de toute façon, ce n'était pas comme si je cherchais quelqu'un dans ma vie. J'avais assez de personne dans mon entourage comme ça. Bon, ok… Il n'y avait que Ez… Mais je vous jure qu'il fallait le supporter celui là ! Ce n'était pas rien ! Je finis par bouger. Normalement, si tout allait bien, mes vêtements étaient toujours là où je les avait laisser non loin de l'entrée de la forêt. Heureusement que je n'étais ni l'homme le plus frileux, ni le plus pudique du monde. Sinon je vous raconte pas le bordel que ça aurait été. Je passais à côté de la jolie blonde et commenta en même temps :

- Tu permet ? Je passe devant… Comme ça tu pourras mater tranquille.


Je lui adressais un petit clin d'oeil malicieux avant de me mettre en route. Ce n'était sans doute pas prudent de tourner le dos à une chasseuse, mais comme je le disais avant, si elle voulait vraiment me tuer, elle l'aurait déjà fait. D'ailleurs je me demandais pourquoi elle n'avait toujours rien tenter. Elle était tombée in love de mon abdominable ou c'était mon sourire colgate ? Quoique, vu la tête qu'elle tirait… C'était sûrement autre chose en fait. Si mes souvenirs étaient bons, certains chasseurs avaient un code. Peut-être qu'ils ne tiraient pas sur les cons tatoués qui se transformaient en chouette ? Haha ! Ouais ! L'espoir fait vivre, que voulez-vous. Je fini par retrouver mes vêtements sans trop de problèmes et les enfilait directement. Puis je me retournais vers la chasseuse qui me suivait toujours.

- Et maintenant, on fait quoi ? Déconne pas, tu va pas me tirer dessus quand même, je viens de retrouver mes vêtements, tu voudrais pas les tâcher tout de même. C'est la galère à faire partir le sang en plus.

Parler nettoyage de linge avec un chasseuse ? Fait. Alors c'était quoi la suite de ma liste de connerie à faire sur ma liste de suicidaire passif ? Bon, j'avoue, je n'avais pas de telle liste. Déjà parce que je n'aimait pas le terme de « suicidaire passif » et ensuite parce que j'avais autre chose à foutre de ma vie que de penser à mes prochaine conneries. Ca me venait comme ça, sur le tas. L'impulsivité, vous savez.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Convaincre pour déjouer la mort llAidan/Hecate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lunette Black Ops pour mieux jouer ...
» Je suis de retour (pour vous jouer un mauvais tour!) !
» talents pour chevalier de la mort
» arme pour armure odeur de mort S
» Chevalier de la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-