Quand l'ex se ramène ... [Feat Daraen J. Henderson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Quand l'ex se ramène...
Daraen J. Henderson & Elena


Il fallait que je me détende, trop d'émotion depuis la rencontre avec le professeur à Dublin. Je devais aller dans un coin tranquille, où je puisse me poser tranquillement, pour ne plus penser à tout ça. Entre la ville ravagée par les flammes, ma rencontre un peu bizarre avec l'inconnu, le fait, que j'avais une cousine ici nommée Gaïa, si je ne faisais rien pour remédier à ça, j'allais finir par péter un câble. Je n'ai jamais été jusqu'à ce point, enfin si après la mort de James mais, ce n'est qu'un détail. Je ne supporte pas être comme ça, je fais que penser à tout ce qui m'est arrivée depuis que je suis là et j'ai un peu de regret d'être venu ici. Je ne me vois pas en parler à Sasha, l'embêter avec mes problèmes ce n'est pas ce que je recherche, vraiment pas même. Je sais que me confier à lui de temps en temps, me fait du bien mais, là il serait complètement perdu. Oui dans un moment pareil, ou c'est moi la déprimée, je pense à la personne qui m'écoutera parler.

Du coup, pour éviter de craquer comme une conne encore devant mon meilleur ami, j'ai décidés d'aller à la plage. Bien entendu,  avec de quoi manger et de quoi lire, la température était idéale pour me poser là-bas. Il me fallait de l'air frais, je n'allais donc pas rester enfermer et encore moins me déprimer avec les blessés… J'ai même demandé à Alix un ami de venir me rejoindre mais, il était occupé aujourd'hui. Dommage parler musique avec lui m'aurait fait du bien. Du coup je partis, seule vers 13h30 avec une tenue légère mais, pas trop. On n'était pas dans le sud de la France, les températures restaient fraîche à cette période de l'année. Heureusement pour moi, Sasha ne vivait pas loin de la plage, du coup je pouvais y aller à pied et j'avoue que ça m'arrangeait. Sortir la voiture pour y aller, ensuite mettre du sable plein les tapis, je ne voulais pas me faire engueuler non plus.

Je marchais donc, avec comme accompagnateur de la musique. J'étais le genre de personne qui ne peut pas sortir sans écouteurs, marcher en musique c'est plus marrant, enfin, selon moi. Je me dis que si quelqu'un me critique, au moins je n'entendrais rien ! Pour en revenir à nos moutons, j'arrivais vers la plage, où je cherchais une place dans un petit coin tranquille. Ce n'est pas comme si la plage était vide mais, presque. Une fois trouvée, j'installais ma serviette sur le sable légèrement froid puis, je me posais dessus avant de sortir mon livre. Aujourd'hui j'avais choisi un roman policier, pour changer un peu, l'intrigue et du suspens c'est ça que j'avais besoin. Je pris ensuite mon paquet de chips, toujours en écoutant la musique, je commençais à lire mon livre.

Après une bonne vingtaine de minutes à lire, je commençais à en avoir légèrement marre, pas que la lecture m'énervait, juste que je pensais trop. Tout revenait en boucle dans ma tête, m'empêchant de me concentrer. Du coup, depuis que j'étais en train de lire le premier chapitre, c'est comme si rien n'était entré. Je ne comprenais rien, même le nom du flic je ne m'en souviens déjà plus. Je soupirais, en envoyant le livre à mes pieds, regardant autour de moi avant de remarquer quelque chose. Plutôt quelqu'un, cette personne me disait vaguement un truc. C'était un homme, pas très loin de moi, j'essayais de le détailler en remarquant qu'il prenait des photos de la plage… C'est drôle, il ressemblait à Daraen mon ex photographe. Plus je le fixais et plus je sentais des sueurs froides monter en moi, je ne rêvais pas ? C'était bien lui ?! Mon ex petit ami, que j'ai quitté après l'avoir découvert dans un lit avec un homme… Ce n'est pas banal, je vous l'accorde, je ne savais pas qu'il aimait les deux mais, dans les deux cas, j'aurais mis fin à notre histoire.

Je sentais la panique, monter en flèche, comme si ça ne suffisait pas. Ce que je vivais en ce moment était déjà horrible pour mon cerveau, mais là, c'est la cerise sur le gâteau ! Je tentais de me cacher comme je pouvais, en évitant de me faire remarquer, seigneur fait en sorte qu'il ne me remarque pas…


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Butterfly Effect
Feat. Elena




Aujourd'hui était l'un de ses jours, l'un de ceux durant lesquels je n'avais pas envie de grand chose. Une journée vide de sens en quelque sorte.

Elles trouvaient un sens au travers des quelques clichés viables que je pouvais faire. Aujourd'hui serait un de ces fameux jours où je me concentrerais sur l'une des séries que j'avais en projets. Pour bien, aujourd'hui, j'en profitais pour aller à la plage, on y a une vue tout bonnement surprenante, et malgré la saison, les gens y venaient quand même.

Toujours pas de voiture dans le garage, il fallait vraiment que je m'occupe de la faire réparer. Sans voiture, ça faisait un peu loin donc j'ai pris le bus. C'était plus long et y avait tous ces gosses, argh que j'avais horreur de ça... Les gosses ...

Il aura fallu deux changements de ligne avant d'arriver à la plage, mais voilà qui était fait. J'y étais, comme je le pensais, il y avait quelques personnes, certaines étaient là pour le vent, pas un vent digne d'une tempête, mais visiblement, assez pour faire voler des cerfs-volants.

Même si j'avais horreur des enfants les voir là, faire, voler leurs jouets était une vision plaisante, il me fallait tirer quelques clichés ce qui fut vite fait. Certains ciblaient ce cerf-volant classique, un losange multicolore, puis un papillon bleu, un modèle nettement plus sophistiqué.

Après plusieurs heures à prendre des clichés, je finis par m'intéresser à l'océan, plutôt qu'aux gens et aux objets.

Après un certain temps, je me sentais comme mal à l'aise, comme si j'étais observé, je me retournais pour apercevoir une jeune femme, visiblement, elle mesurait un mètre cinquante ... Elle était brune ... Attendez ... Mais... C'est Elena, Elena Lopez ...

J'étais surpris par sa présence ici, Comment ... Pourquoi ?

Rah décidément comme si je n'avais pas assez de choses à gérer en ce moment. Je l'approchais un peu nerveux.

" Hum, Elena ? " Dis-je d'un ton hésitant.

Pourquoi étais-je nerveux en sa présence ? Eh bien, c'est tout simplement parce qu'il s'agit de ma dernière copine en date... J'ai découvert ma bisexualité alors que nous sortions ensemble. Inutile d'expliquer comment ça s'est finit ... Elle m'a trouvé au lit avec un mec ... À sa place, j'aurais fait pareil ...


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Quand l'ex se ramène...
Daraen J. Henderson & Elena


C'était bien lui, je n'étais pas folle, pourtant mon comportement prouvait carrément le contraire. Je passais pour une tarée à me cacher avec mon sachet de chips, comme si j'allais passer inaperçue, il n'était pas con mais, moi oui. Je sais que, ma réaction était puérile, mais je ne voulais plus de contact avec ce type. Je vois encore ce jour-là, comme si c'était hier, je me souviens des moindres détails… Si je fermais les yeux, je suis sûr que la douleur au cœur que j'ai eu ce jour-là je pourrais la ressentir à nouveau. C'est peut-être bizarre, mais jamais on oublie, une peine comme ça, j'étais salement amoureuse de lui, alors que j'avais juré ne plus tomber amoureuse et pourtant…

Nous étions ensemble depuis quelques mois, ce soir_là, je voulais lui faire une surprise en apportant le diner, pour fêter notre rencontre, je n'étais comme ça habituellement mais, cette fois-ci je me suis dit : pourquoi pas ? Le dîner que j'avais réservé chez un traiteur, la robe classe, j'avais même sortit les jolis sous-vêtements et les chaussures ! Tout était parfait, enfin c'est ce que je pensais, j'avais le double des clés et comme il devait bosser à ce moment, j'avais tout le temps de préparer. Quand j'étais entrée, je sentais une odeur étrange, j'allumais la lumière du salon pour y découvrir plusieurs bouteilles de bière. Je ne compris pas de suite, je posais les sacs dans un coin en disant son prénom mais, je n'avais eu aucune réponse… J'avais cette boule d'angoisse qui grossissait en moi, j'approchais de la chambre et j'ouvris la porte pour y découvrir, Daraen avec un autre homme entièrement nu et endormis. A ce moment là, mon cœur se brisa en milles morceaux, je partis en sanglots comme une idiote avant de partir en courant, sans plus jamais le contacter.

Repenser à cette soirée me fit mal, mais pas autant qu'avant. Le temps passe et les blessures finissent par guérir, heureusement d'ailleurs, mais avec tout ce qu'il m'était arrivée depuis que j'étais là, ça ne m'aidait pas. J'avais besoin de soutiens en ce moment et honnêtement, je préférais revivre ma scène avec le prof à Dublin que d'être confronté à lui. Sauf que mon karma en avait décidé autrement, je sentais quelqu'un approché de moi, je savais que c'était lui… Je tentais de ne pas paniquer et j'attendais sagement qu'il face quelque chose.

" Hum, Elena ? " Me dit-il d'un ton hésitant.

Je relevais la  tête face à lui, tombant nez à nez avec son fameux regard qui m'avait fait craquer la première fois, je ne savais pas quoi faire, quoi dire et surtout comment réagir face à ça. Je pris donc mon courage à deux mains puis, je me levais pour être debout en face de lui. Je sentais le malaise monter en moi, mon cœur battre comme un malade…

« -Daraen… ? Je… Qu'est-ce que tu fais là... ? »

Question conne je sais, après tout je n'allais pas dire « Heyyyy comment tu vas ? Alors, toujours avec ton mec ? ». Non ce ne serait pas correct et puis j'ai oublié, c'est du passé après tout.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Butterfly Effect
Feat. Elena



Je me souviens clairement de ce jour, où les choses ont pris un tournant différent de ce que j'imaginais, de ce que, nous imaginions ... Ce jour-là, c'était notre anniversaire, ça faisait un moment qu'on était ensembles. Et j'avais été cherché son cadeau, c'était un pendentif orné de plusieurs saphirs, il m'avait coûté plusieurs mois de salaire, j'espérais de tout cœur qu'elle l'apprécierait. Malheureusement ... Les choses ont pris une tournure assez ... Particulière disons.

Je devais passer la soirée avec un ami à moi, au début tout allait bien, on buvait des bières en jouant à la console, rien de bien particulier, mais après un certain temps, il a voulu m'avouer quelque chose, chose qui n'était pas des moindres, il m'annonçait qu'il était amoureux de moi, et je ne sais pas trop pourquoi, mais il s'est mis à califourchon sur moi. Il limitait mes mouvements pour mieux m'embrasser. Au début, c'était étrange, je ne comprenais pas, alors je l'avais repoussé. Mais il avait insisté, il est revenu à la charge en m'embrassant, avec la langue cette fois-ci.

Il avait su me captiver, sur le moment, je ne comprenais pas pourquoi je ne prenais pas mes jambes à mon cou ... Parce que j'étais chez moi ? Non, ce n'était clairement pas ça... Je n'avais jamais été autant captivé et excité par un baiser. Après quelques baisers échangés, on a fini dans le lit. Après quoi, je ne saurais trop dire ce qui s'est passé...

Le lendemain, je me suis réveillé, mon ami endormi et blottis contre moi. J'ai paniqué, je me suis levé et j'ai marché, tant bien que mal vers mon salon... Et c'est là que j'ai compris que j'avais perdu la fille qui faisait battre mon cœur ...

Après ce jour là, je n'avais plus le moindre mot de sa part ... J'étais désemparé, j'avais fait une erreur et cette dernière m'avait brisée le coeur. C'est là que j'ai commencé à boire dans le but d'oublier. Et c'est aussi là qu'a commencé le remplissage d'un genre de tableau de chasse. Boire pour oublier, coucher pour oublier.

Repenser à ça, provoquait comme un pic au coeur, même si c'était du passé, la revoir après tout ce temps ... Etait perturbant.

« -Daraen… ? Je… Qu'est-ce que tu fais là... ? »

Elle semblait elle aussi, perturbée, et ça peut se comprendre. Trouver son petit copain au lit avec un homme le jour de son anniversaire de couple, rien de bien folichon.

" Hum, des photos, j'avais besoins de quelques clichés pour une expo', donc euh ... Bah, je suis... venu, là . "

Passer pour un imbécile, ouais, je peu cocher ça.

Je souriais niaisement en coin comme j'en avais l'habitude toput en la regardant d'avantage, elle n'avait pas vraiment changée en ces quelques années.



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Quand l'ex se ramène...
Daraen J. Henderson & Elena


Le revoir me faisait presque mal, non ça me faisait mal. J'étais follement amoureuse de lui, le revoir là, comme ça, sans me préparer mentalement était une salle épreuve. Je n'étais plus amoureuse de lui, j'avais fait mon "deuil" en quelque sorte, mais on n'oublie jamais un premier amour, pas vrai ? Je veux dire, James était mon premier petit ami, mais Daraen c'était le vrai amour, celui avec qui je me voyais faire ma vie. Je l'avais présenté à mes parents -qui l'aimait vraiment beaucoup en passant- mon père le voyait comme son gendre et pour que mon père ce n'était pas facile de laisser sa fille à un homme et surtout de l'apprécier à sa juste valeur. Le jour où j'ai découvert la chose, je me souviens que je n'ai pas osé le dire de suite à ma famille, par peur et honte. J'ai attendu quelques semaines avant de dire que lui et moi c'était fini, je n'ai jamais avoué la véritable raison de notre rupture, je connaissais mon père et je ne voulais pas qu'il ait des problèmes, quant à moi je ne voulais plus en entendre parler. J'ai donc inventée un mensonge bidon, passe partout, du coup pour eux j'ai quitté Daraen car je n'avais plus aucun sentiment.

"Hum, des photos, j'avais besoins de quelques clichés pour une expo', donc euh ... Bah, je suis... venu, là ."

Je revenais à moi quand il ouvrit la bouche, je le fixais tout au long de sa phrase remarquant ma vue, devenir trouble, je sentais une certaine colère monter en moi. Je n'aimais pas se sourire niais qu'il avait sur le visage, il jouait les idiots parce qu'il ne savait pas comment réagir, il était plus mal que moi et c'était bien fait pour lui. Je serrais mes poings, en le regardant sans rien dire, les dents serrées je sentais mes yeux me picoter. Je ne devais pas utiliser mon pouvoir, je savais me contenir et ce n'était pas le moment de me faire remarquer. Pourtant, ma colère prit sur moi et en un seul  et rapide geste, ma main claqua contre sa joue.

J'eus un petit sursaut en regardant autour de moi, j'étais totalement troublée. Venais-je d'imaginer cette scène ? Oui clairement, il avait toujours son petit sourire à la fois adorable et agaçant. Pourquoi diable avoir inventé tout ça ? Je ne comprends pas, je n'étais pas vraiment en colère contre lui, mais tout ça prouvait le contraire. Je secouais la tête assez désespérée par mon imagination et surtout mon comportement ridicule, puis, je fis un léger sourire.

-"Oh tu es toujours photographe c'est cool... Je... ahem, bon bah... c'était une agréable surprise de te revoir ici... Je vais te laisser reprendre tes clichés...."

C'était bête de ma part, mais oui, je voulais fuir.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'ex se ramène ... [Feat Daraen J. Henderson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU]quand c'est qu'on recontre la cha-cha
» Tu sais que GC devient trop important pour toi quand ...
» Mm-Tequila, panda terre 199 hésitant quand à son stuff
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» Quand on s'evade en Azeroth...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-