Le forum rouvre ses portes, bon retour parmi nous !
Merci de privilégier les races autres que Tempestaire et Fée (hors scéna)

 

 Quand l'insociable décide de se laisser aller FEAT Sasha K. Dienheim (18+)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité




Quand l'insociable décide de se laisser aller

Kaleb aurait très bien pus rester un long moment couché par terre à ne rien faire. Il avait entendu Sasha retourner dans la chambre et il l'avait même entendu enlever son pantalon. Il avait très envie de le rejoindre, mais il devait se calmer avant tout. Il n'arrêtait pas aussi de penser que le jeune homme devait trouver ses réactions exagérés et qu'il se transformait vraiment pour un rien, mais il s'en foutait un peu de ce qu'il pensait. En faite, d'un côté il s'en foutait et de l'autre côté, ce que pensait Sasha à propos de lui lui importait et il ne savait pas trop pourquoi.

Ce fut donc, après un long moment à écouter les bruits ambiants de la maison qu'il décida de se relever. Il voulait partir dans la forêt, mais ce fut à ce moment là qu'il entendit Sasha lui parler depuis sa chambre.

«Tu veux bien revenir ? ...»

Une simple petite phrase qui le fit changer d'avis. Il soupira donc et revint dans la chambre un peu drôlement puisqu'il avait encore de ses vêtements sur lui et quand il essaya de s'en débarrasser il s'enfargea dedans et tomba. Il se plaignit alors tout en essayant de se déprendre. Lorsqu'il réussi à sortir complètement de ses vêtements il sauta sur le lit et alla sous les couvertures, puis il alla déposer sa tête sur le torse de Sasha. Oui, il était toujours sous sa forme de panthère noire et ne comptait pas vraiment pour l'instant revenir sous son autre forme. Il fini par mettre sa tête dans le cou de Sasha et se frotta contre lui, comme un chat. il avait beau être capable de se contrôler, il avait quand même quelques manies de chat qu'il n'était pas capable de ne pas faire. Comme se frotter aux gens tout en ronronnent quand il les aimait bien. Il resta encore une fois un long moment comme ça puis il fini par se décoller quand il remarqua qu'il agissait un peu trop comme un chat puis il redevint sous forme humaine et donc nu.

-Hum.. désolé...

Dit-il gêné de s'être comporter ainsi, par contre il n'avait pas remarqué qu'il n'avait pas vraiment de couverture sur et qu'on voyait presque son entre-jambe.

FICHE PAR CENTURY SEX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
J'imagine qu'il faut une première fois à tout ...
Feat. Kaleb Woodbane


Après quelques moments de réflexion, Kaleb, toujours sous sa forme animale, entra de nouveau dans la pièce, j'entendais le bruit de ses pas et surtout, je sentais sa présence dans le lit, il semblait vouloir rester ainsi un moment, il colla sa tête contre mon torse et c'est à ce moment qu'une sorte de déclic eu lieu dans ma petite caboche...

Il colla par la suite sa tête dans mon cou et c'est à ce moment qu'un frisson se mit à parcourir chacun de mes membres ... Plus il s'agitait, plus le frisson se faisait puissant, il ne fallut que quelques secondes pour que je ne commence à rougir, là sous mon oreiller ...

Je sentais mon corps réagir à ses caresses pour le moins inhabituelles, et je fus coupé en plein élan, lorsqu'il décida de décoller sa tête de ma peau, mais quand je fis tomber l'oreiller discrètement, je le vis là, par-dessus les draps, mon visage se figea sur un sourire un peu coquin... Je fus ramené à la réalité des choses quand sa voix se mit à résonner dans le creux de mes oreilles... Il s'excusait... Pourquoi au juste je l'ignorais ...

Mais pour sûr, moi, je n'allais pas être désolé de ce qui allait suivre, je m'avançais vers son visage que je saisis du bout des doigts avant de poser délicatement mes lèvres contre les siennes, tandis que mon corps passait par-dessus le siens, comme si je voulais le capturer afin de l'avoir pour moi, et pour moi seul ...

Ses mots résonnaient toujours dans ma tête, sans pour autant que je les comprends. Mais ce qui m'importait, c'était son souffle et les battements de son cœur que je pouvais presque percevoir. Ou bien, était-ce les miens ? Était-ce mon cœur qui battait si fort, au contact de sa peau contre la mienne ?

Ce ressenti, ne m'étais pas inconnu, mais il était si lointain...

Le contact de sa peau frottant contre la mienne déclencha comme un réflexe à mon entre-jambe, sans que j'y prête véritablement attention, ce qui m'importait, c'était cette chaleur qui prenait possession de mon corps tout entier et de cette envie irrésistible qui me poussait à poser mes lèvres contre les siennes. Mes yeux avaient beau s'être fermés, par peur, ou pour je ne sais quelle raison l'image d'un Kaleb entièrement nu sous mon propre corps berçait mes pensées...


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Quand l'insociable décide de se laisser aller

Pourquoi était-il désolé? Principalement pour son comportement depuis le début de la matinée et pour avoir également agit comme un chat qui voulait de l'affection alors que lui n'en voulait pas. En tout cas, pas comme ça. Kaleb ne voulait pas de cette affection vu ce qu'il était et vu ce qu'il se passait dans sa tête. Non, ça n'allait pas très bien et puis il y avait cette fille, Phoebe, dont il avait envie, mais pas pour de l'amour, seulement du sexe. L'amour s'était franchement pas pour lui.

Dans le moment présent, le jeune homme ne savait plus trop où se mettre et il s'en allait pour dire quelque chose quand Sasha avait prit son visage et qu'il avait posé ses lèvres sur les siennes. Il fut surprit par se contacte, mais répondit vite à son baiser. Il l'approfondit et laissa Sasha s'emparer de lui en quelque sorte. Il allait le laisser le dominer, comme cette nuit dont il n'avait aucun souvenir. Cela lui fit d'ailleurs tout drôle de se laisser dominer par quelqu'un. Habituellement c'était lui qui menait la danse, mais les nouvelles expériences étaient toujours intéressantes. Par contre, il ressentait ce sentiment de possession qu'il n'aimait pas trop. Il ne voulait appartenir à personne comme quand il était sous sa forme de panthère. Il était indépendant et libre et comptait le rester, mais il laissa tout de même Sasha faire.

Kaleb sentait bien les battements de coeur de Sasha, ils étaient rapide et il prit cela comme de l’excitation. Il fini par se coucher et par renverser son partenaire. Il alla ensuite embrasser son cou et y laissa une marque rouge comme pour marquer son territoire. Puis il continua d'embrasser le corps de Sasha à divers endroits, toujours en descendant plus bas. Alors qu'il était rendu à la bordure des caleçons, il les retira puis lécha le membre levé de Sasha de haut en bas avant de le mettre dans sa bouche et de commencer des vas et viens.

FICHE PAR CENTURY SEX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
J'imagine qu'il faut une première fois à tout ...
Feat. Kaleb Woodbane


Kaleb avait certes répondu à mon baiser, mais très vite, il s'en libéra, n'en voulait-il pas ?

Vraisemblablement, Kaleb sentait que je n'étais pas à ma place, il eu vite fait de me renverser et de me monter dessus, il posa ses lèvre dans mon cou et y laissa une trace avant de descendre plus bas ...

Au moment où il déposa un baiser près d'un de mes tétons, un grand frisson me parcourut, un frisson parmi tant d'autres... Plus il descendait, plus mon corps s'enivrait de cette sensation d'appartenance, tantôt ses lèvres heurtaient ma peau tantôt un léger coup de langue venait briser la monotonie de l'acte en me faisait frissonner d'avantage. Mon visage se crispait tandis que je me mordais les lèvres en étouffant de légers soupirs.

Forcément à force de descendre de la sorte, il allait finir par arriver en face de cette érection qui commençait à être gênante, tant elle était entravée par mes sous-vêtements, après un court moment, il se décida à m'ôter les dits sous vêtement et il commença par lécher ma verge, ce qui fit se crisper es jambes, cette sensation que j'avais pu procurer à d'autres, m'était inconnue, était-ce vraiment ça qu'apportait une fellation ?

Ses coups de langue réguliers étaient à mi-chemin entre torture et plaisir pur. Puis après les quelques coups de langue, ma verge passa entre ses lèvres si douces avant de finalement atteindre cet endroit si chaud et humide qu'était sa bouche, je ressentais tellement de choses nouvelles en si peu de temps ... Je ne savais pas vraiment comment me comporter face à ça.

Sentir son gland heurter le palais de quelqu'un était véritablement déconcertant, entre la caresse et les chatouilles, et pourtant, mon corps y réagissait en grommelant et en soupirant à chaque fois que ses lèvres s'approchaient de la base de mon sexe.

Je finis par placer une main à l'arrière de sa tête comme pour le guider vers le paroxysme de mon plaisir, plus ses coups de langue se répétaient, plus je vibrais, comme ensorcelé.

J'essayais de lui dire quelque chose, mais c'était tellement flou, impossible de vraiment savoir ce que je voulais dire alors je me contentait de grommeler de plaisir.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Quand l'insociable décide de se laisser aller

Pour sa part, Kaleb avait souvent eu des fellations et en avait souvent fait à d'autre. Bah quoi? Il était très actif sexuellement parlant et c'était surtout par ennuie, pour passer le temps. Était-ce alors le cas en ce moment? Oui, très certainement et puis s'était Sasha qui avait commencé par l'embrasser, ce qui lui avait donner envie de coucher avec lui.

Il continua donc ses vas et viens avec sa bouche et alla même de plus en plus vite, mais au moment où il sentit que Sasha pourrait atteindre le paroxysme du plaisir, Kaleb s'arrêta et revint poser ses lèvres sur celles du brun. Son baiser dura un long moment, puis il le rompit et chercha un préservatif, mais n'en trouva pas.

-Est-ce qu'on les a vraiment tous utilisé la nuit dernière..?


Dit-il en riant tout en cherchant un peu partout. Il n'arrivait pas à trouver une autre boîte que celle qui était complètement vide par terre. Il soupira alors, il avait vraiment envie de Sasha, mais ne voulait pas le faire sans protection. Ce n'était pas qu'il pensait que Sasha avait quoique ce soit, mais juste au cas.

-Hum... on fait quoi..?


Finit-il par lui dire tout en restant nu devant le lit à le regarder. C'était vraiment une drôle de scène, mais bon. Il pouvait toujours continuer la fellation qu'il avait commencé plus tôt, mais lui est-ce qu'il en aurait une? Alors qu'il réfléchissait, un coup de tonnerre ce fit entendre ce qui fit sursauter Kaleb. Il détestait les orages. La pluie ne t'arda pas à commencer également.

-Et moi qui pensait aller dans la forêt aujourd'hui... On dirait bien que tu vas être pris avec moi plus longtemps.

Puis il revint auprès de Sasha et l'embrassa tendrement de nouveau. D'accord, il n'avait pas de préservatif, mais Kaleb connaissait bien d'autres façons de donner du plaisir à son partenaire.

FICHE PAR CENTURY SEX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Chassez le naturel, il revient à pas de Loup
Feat. Kaleb Woodbane


Après un bon moment, sans que je comprenne vraiment pourquoi, Kaleb s'arrêta et il remonta afin de m'embrasser, il resta là un certain temps avant d'arracher ses lèvres aux miennes...

Il se leva pour une raison qui m'était assez sombre, puis je compris lorsque ce dernier se mit à chercher des préservatifs, qu'il voulait aller plus loin et cela me fit réagir de l'intérieur, je commençais en quelque sorte à paniquer. Et il se mit à rire en demandant si on avait vraiment écoulé une boite de préservatifs cette nuit... Ces quelques mots résonnaient dans ma tête en même temps que ma raison, " Ce n'est pas moi, ça. Non, ce n'est pas moi ..." Cette voix sourde résonnait dans mes pensées, comme pour être moralisatrice.

Il poursuivait ses recherches tandis que je commençais à prendre peur de ce que j'avais fait cette nuit et là, il y'a à peine quelques minutes, rapidement, je sentais mon excitation s'envoler pour laisser place à un subtil mélange entre colère et peur, cette colère que je dirigeais vers moi-même me poussa m'asseoir un temps avant que la peur ne s'empare de mon estomac, rester assis là à contempler ma connerie...

Il demanda ce qu'on faisait du coup et dans ma tête cette sourde petite voix implora pour que je fuie cette situation devenue plus qu'insupportable..

Il m'observait tandis que je commençais à bouillonner de l'intérieur. Je me saisis alors de mon sous-vêtement, que je remis rapidement. Avant de me lever d'une traite dans le but de me rhabiller tandis qu'il venait de sursauter avant de mentionner le temps qu'il faisait dehors, il semblait vouloir de ma présence un peu plus longtemps... Malheureusement pour lui, même sans avoir trouvé mon t-shirt, ni même avoir pris soin de récupérer ma veste, je me dirigeais vers la fenêtre qui menait vers la rue, puis je l'ouvris avant de manipuler cette pluie torrentielle à mon avantage une grosse sphère d'eau se forma sous la fenêtre tandis que j'enjambais celle-ci, le regard vide, sans m'être au préalable revêtu d'avantage.

Je tombais dans le matelas d'eau qui s'était formé au sol, puis en me relevant, l'eau se met à tourbillonner autour de moi avant de ne former une sphère qui me protégerait de la pluie. J'avançais, nu-pieds et torse nu dans cet orage sans pour autant courir ...

Puis vint me parler cette voix dans ma conscience, je ne prêtais pas attention à ce fil de pensées et je me mis à courir, aussi vite et aussi loin que je le pouvais ... Une seule idée en tête rentrer au manoir et m'y enfermer pour me maudire et maudire cet enfoiré de Jeremiah, même disparu, il entravait ma vie et ne me laissait pas vivre en paix ...

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Quand l'insociable décide de se laisser aller

Comment décrire la réaction de Kaleb lorsque Sasha était sortit par la fenêtre et avait atterrit par terre grâce à de l'eau qui l'avait porté? Abasourdit, surprit, effrayé, stupéfait? C'était un peu de tout, car il ne faut pas oublier que tout ce monde d'être surnaturels était complètement nouveau pour le jeune homme. Il n'y connaissait pas grand et ne savait pas trop quelle légende était vrai ou non. Il était donc resté debout à fixer sa fenêtre ouverte, complètement figé par ce qui venait de se passer. Il resta ainsi un long moment avant de revenir à lui et de réaliser ce qui venait de se passer. Il eu alors l'idée de courir après Sasha pour avoir plus d'explications, mais pas à pied d'humain. S'il restait sous sa forme humaine, jamais il ne le rattraperait.

Kaleb se transforma donc de nouveau en panthère noire et sortit par la même fenêtre par laquelle Sasha était passé quelques instants plus tôt. Aussitôt que ses pattes touchèrent le sol qu'il se mit à traquer Sasha. Oui, traqué. Il sentait encore son odeur dans les parages malgré la pluie qui tombait lourdement. Malgré le tonnerre et les éclairs, Kaleb voulait le retrouver pour avoir des explications et pas concernant leur nuit ou leur relation, mais concernant ce que Sasha était vraiment. Sa foutue curiosité était beaucoup trop forte pour ne pas lui courir après.

Il rattrapa bien vite le brun qui était entrain de traverser une rue pour se rendre vers une immense maison. Kaleb s'en allait lui sauter dessus quand une voiture failli le heurter. Le jeune homme s'était enlever de la route juste à temps alors que le chauffeur klaxonnait. Il était aller rapidement dans les buissons d'à côté et par voir le regard de Sasha, celui-ci ne l'avait pas vu. Tant mieux.

Kaleb attendit donc qu'il rentre dans l'immense demeure avant de faire le tour des lieux. Les fenêtres n'étaient pas nouvelles et donc facile à forcer pour entrer. Kaleb grimpa donc dans un arbre et alla à un balcon au deuxième étage. Depuis là, caché de la route par un arbre, Kaleb reprit sa forme humain et força la fenêtre sans faire de bruit. Il entra ensuite dans ce qui semblait être une chambre dont la porte qui donnait au couloir était ouverte. Le jeune métamorphe se remit sous sa forme de panthère noire et sortit de la pièce pour partir à la recherche de Sasha. Il le trouva bien vite quand il arriva près des marches, toujours sans faire de bruit. Il venait de rentrer dans la pièce d'à côté et une fois de plus il n'avait pas sembler repérer Kaleb. Celui-ci descendit donc les marches, sans aucun bruit. Une fois en bas, il passa sa tête dans l'autre pièce pour voir où était Sasha. Aucune trace de lui.

Où était-il passé?  

FICHE PAR CENTURY SEX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Chassez le naturel, il revient à pas de Loup
Feat. Kaleb Woodbane


Fuir, voilà ce que je faisais, je fuyais lâchement et bêtement cette situation. Voilà bien longtemps que je n'avais pas fuis face à quoi que ce soit. Et pourtant me voici en train de fuir face à ce sentiment amer.

Je sentais mon corps faiblir à chaque foulure, mes yeux commençaient à me faire souffrir, comme a peu près tout le reste de ce triste corps. Pleurer était une chose, utiliser ce don à outrance en était une autre, le sang coulait de mes narines et poursuivait son chemin jusqu'à mon torse... Je sentais mon corps me glisser entre les doigts à chaque fois que je tournais, ce dôme qui m'entoure, grossissait au fur et à mesure de ma course effrénée, je perdais d'avantage de sang, le nez saignait, mais il m'arrivait de cracher du sang...

Je finis par arriver à la maison, après avoir couru, bien plus que quand je décidais de me mettre au sport. Une fois dans la maison, je prenais grand soin d'éviter de croiser Elena, je ne voulais pas qu'elle me voie ainsi, plein de sang... Même a l'intérieur, je ne pouvais pas me calmer et quelques sphères d'eau gravitaient autour de moi, comme le font les planètes avec le soleil.

Je n'avais qu'une idée, aller à la salle de bains pour me débarrasser de ça, tout ce rouge qui coulait le long de mon corps, je faisais en sorte que le sang ne touche pas le sol, quoi de mieux pour faire le ménage, qu'une sphère d'eau de pluie... La douleur s'évanouissait au fur et à mesure de mes pas, mais j'étais malgré tout salement amoché ... Maîtriser une telle quantité d'eau était tout bonnement dangereux, mais je n'avais pas vraiment le choix, j'étais instable ...

Dans la sale de bain, je me mis nu et j'entrais sous cette douche chaude, durant laquelle j'ai pu voir mon sang, se mélanger à l'eau et partir dans les canalisations ... Quand soudain une des sphères qui m'accompagnaient est tombée et s'est littéralement écoulée sur le sol.

Dès l'instant ou l'eau que j'avais charmée se mélangeais à une eau différente, j'en perdais le contrôle ... Je m'adossais, nu contre cette paroi de verre dans l'espoir que tout s'arrête, mais l'une des sphères d'eau restante s'affola avant de s'écraser elle aussi sur le sol.

Voilà ma limite de temps ...

Je me rinçais intégralement, tout en prenant soin de rincer également ma bouche, qui était-elle, encore pleine de sang... Le goût était insupportable ... Mais la douleur l'était d'avantage ... J'essayais de parler et j'y arrivais encore donc tout irais bien ... Une fois débarrassé de tout ça, j'irai m'allonger dans mon lit, et me cacher sous mes draps.

Pour l'heure, j'étais là dans ma douche à pleurer tel un abruti.

Qu'est-ce qui m'avait pris de me comporter de la sorte ? ...

J'étais perdu, là entre le verre et l'eau qui coulait le long de mon corps, frémissant. Mes jambes flanchaient, comme si elles ne voulaient plus être sollicitées ... Je sortais de la douche, propre, avant de me diriger, sans au préalable me couvrir de quoi que se soit, vers ce placard à pharmacie, il contenait tout ce dont j'avais besoin pour calmer mes douleurs, tout m'avait été gracieusement offert par Rosalind, tous les remèdes de ce placard étaient fait de plantes. Je pris le nécessaire avant d'attraper une serviette avant de sortir de la salle d'eau pour tomber nez à nez avec une panthère noire...

D'une voix faiblarde, je l'implorais de partir, de me laisser tranquille tandis que la dernière sphère d'eau qui m'accompagnait éclata sur le sol de la salle d'eau, me faisant sursauter ... Puis tomber à la renverse...



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Quand l'insociable décide de se laisser aller

Toujours sous sa forme de panthère noire, Kaleb ne savait pas où chercher Sasha, il avait beau renifler l'air, il ne sentait plus son odeur, comme si la pluie l'avait lavée. Il écouta alors le silence pesant de la maison, c'est alors qu'il entendit l'eau coulé qui provenait d'une salle d'eau à quelques mètres de lui.

Devait-il aller voir Sasha ou partir? Il ne savait pas quoi faire. D'accord il était entrer chez lui par curiosité par rapport à sa nature, mais maintenant qu'il était là, il trouvait qu'il rentrait un peu trop dans sa vie privé, malgré ce qu'il s'était passé entre eux la nuit dernière. De toute façon, pourquoi le brun serait-il content de le voir là? Il l'avait fuit après tout. Dès qu'il le verrai il s'empresserait probablement de le chasser des lieux et il pouvait dire adieu à leur amitié. Quoiqu'avec ce qui s'était passé... il n'était plus sûr s'ils allaient resté ami.

En attendant de décider de s'il allait partir ou non, Kaleb marcha vers la salle d'eau dont la porte était fermé. C'est là qu'il remarqua les traces de sang par terre. Sasha s'était donc blesser? Comment? Un sentiment de panique naquis en Kaleb. Il avait peur que Sasha soit grièvement blesser. Il ne voulait surtout pas le perdre puisqu'il était dans les seules personnes auquel le métamorphe tenait.

Il pensait d'ailleurs à entrer dans la salle de bain pour voir si tout allait bien, mais alors qu'il s'apprêtait à reprendre sa forme humaine, il entendit l'eau se fermer et Sasha marcher dans l'autre pièce. Il n'était pas si blessé que ça finalement. Kaleb s'apprêtait donc à partir quand la porte s'ouvrit sur un Sasha en serviette. Le regard qu'il porta sur Kaleb lui fit mal. Il avait l'impression qu'on lui serrait le coeur. Ne voulait-il donc plus le voir?

C'est alors qu'il remarqua la sphère d'eau qui se trouvait derrière Sasha et qui fini par éclater. Kaleb sursauta un peu quand l'eau atteignit le sol. Il trouvait vraiment cela étrange et intriguant, mais il arrêta de se poser des questions sur ce phénomène lorsque Sasha tomba par terre. Il avait l'air complètement épuisé. Kaleb ne savait plus trop quoi faire ni où se mettre et pensa pendant un instant à s'enfuir, mais en décida autrement.

Il faut savoir une chose à propos de Kaleb et de sa nature de panthère noire. Les deux étaient à la fois identique que complètement différente. Sous sa forme humain, il détestait recevoir comme donner de l'affection, mais quand il était sous forme animal, il était un être très affectueux, loin de sa nature de sociopathe. Donc, il vint se coller à Sasha comme pour le réconforter. Sa tête se trouvait contre le torse du brun, quant à son corps, il était complètement couché sur Sasha.

FICHE PAR CENTURY SEX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Il avait deux grands yeux Jaune.
Feat. Kaleb Woodbane


Il était là, la tête posée contre mon torse... N'allait-il donc pas me laisser ? Quelques instants après ma chute, je posais mes mains sur la créature comme pour m'en débarrasser, je reculais, dans l'espoir de pouvoir le fuir de nouveau.

Je me relevais d'une traite, tenant ma serviette en place avant d'annoncer d'une voix fébrile qu'il valait mieux pour lui qu'il quitte les lieux.

Je reculais vers la chambre, une fois dans celle-ci, je verrouillais la porte et me revêtus d'un simple caleçon ainsi que d'un t-shirt avant de me diriger vers la grande armoire de verre, dans laquelle je gardais exposé l'arc qui appartenait à Robert, m'en saisit rapidement puis je pris la seule et unique flèche qui l'accompagnait.

Cet arc, il était ancien, et il ne servait plus depuis deux longues années, il appartenait à mon oncle et j'avais appris à le manier, j'étais même plutôt doué. Mais voilà bien, 10 ans que je n'avais pas faits main basse sur un tel objet, évidemment la flèche que j'avais là, ne ferait pas grands dégâts, mais elle avait l'air menaçant, plus que moi sans aucun doute...

Je me dirigeais vers la fenêtre pour faire entrer quelques sphères d'eau, à peine plus grandes que des pommes, elles m'aideraient à garder le contrôle lorsque ... Lorsque je menacerais Kaleb de sorte à ce qu'il parte ... Enfin, c'est là mon seul espoir pour le moment.

Je retournais vers la porte, je la déverrouillais et je bandais l'arc du mieux que je le pouvais, tandis que du sang coulait de nouveau par mes nasaux.

En avançant dans le couloir, je pris immédiatement Kaleb pour cible, ignorant ces picotements dans mes nasaux, et le liquide rouge qui s'en écoulait.

" Va-t-en... Ne m'oblige pas à faire ça ..." Dis-je d'une voix fébrile et plus tremblante que le reste de mon corps, je sentais mes forces diminuer, et pourtant, je me tenais là, prêt à tirer...

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'insociable décide de se laisser aller FEAT Sasha K. Dienheim (18+)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand Pandémie décide de faire un event à l'arrache, ça donne quoi ?
» Riley - Parfois, tu dois laisser-aller certaines personnes. Pas parce que tu t’en fiches, mais parce qu’elles s’en fichent…
» quand le cercle se décide à faire un kimbo...
» [RESOLU]quand c'est qu'on recontre la cha-cha
» Tu sais que GC devient trop important pour toi quand ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-