You will remember me for centuries ~ feat. Kaleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
L'avantage quand on change régulièrement de ville, c'est qu'on risque rarement de tomber deux fois sur les mêmes imbéciles. Cependant là, ça faisait déjà pas mal de temps qu'on était à Bray avec Ezeckiel... Et j'avais déjà plumé un bon nombre de gars au poker ou d'autres jeux. Et ils n'en gardaient pas tous un très bon souvenir. Enfin, ce n'était pas de ma faute si ils étaient mauvais joueurs non plus. J'étais un mauvais perdant aussi, mais étant donné que je m'arrangeais pour ne jamais perdre... Il n'y avait pas de problème. Quoi ? Vous n'allez pas me dire que vous n'avez jamais triché de votre vie non plus ? Même pas un peu ? Même pas à un examen ou une connerie du genre ? OK, OK, j'arrête. Tout ça pour dire, que j'allais peut-être devoir me calmer un peu sur les jeux dans les jours à venir et faire un peu profil bas.

En effet, si une bonne partie de la ville avait brûlé il y a quelques jours, cela n'avait pas effacer la mémoire de certain, malheureusement pour moi. Ainsi, j'étais tranquillement en train me promener à Dragon Alley, une canette de boisson énergisante dans une main, une cigarette roulée dans l'autre, quand un type m'interpella. Il y avait toujours des types louche pour nous aborder dans la rue. Puis, personnellement, je n'étais pas du genre à craindre quique ce soit. Alors je finis ma cigarette, jetai le mégot au loin et me rapprochait du type qui m'avait appelé. Enfin... Des types. Il s'agissait d'une bande de gars qui devaient avoir mon âge ou presque et ils ne semblaient pas des plus heureux. Mon habituel sourire provocateur se plaqua sur mes lèvres alors que je sortais la première connerie qui me passait par la tête. Evidemment, ma blague fit un flop total et un des gars se mis à crier que je leur devait de l'argent, que je les avait arnaqué, bref, la rengaine habituel des mauvais perdants.

Je n'essayai même pas de discuter, je savais qu'avec ce genre d emec, quoique je dise ça allait finir mal. Je me contentai donc de les écouter parler en hochant la tête et lorsqu'ils eurent fini leur discours, j'en profitai pour me barrer en courant. Ben quoi ? Je tenais un peu à ma vie tout de même ! Puis je savais qu'ils avaient l'intention de me frapper alors, vu qu'au dernière nouvelles, je n'étais pas encore maso, il était préférable de prendre la fuite. Si il n'y avait eu qu'un type ou deux, j'aurais peut-être pu répliquer etm'en sortir. Mais là ils étaient cinq tout de même. C'était donc plus sage de ne pas trop provoquer les éléments. Oui, pas trop... Parce que me connaissant j'avais du mal à ne pas me moquer de ceux qui s'énervaient pour rien. Etant donné que je fuyais seul, j'avais l'impression d'être plus rapide, je leur avait même lancer ma cannette dessus en espérant que ça les ralentissent... Mais ce ne fut guère convainquant.

Il me fallait un plan pour les semer de manière définitive. Je courus donc en ligne droite pendant un bon moment et tourna soudainement dans une rue à droite. Normalement, si mes poursuivants étaient un peu bête cela suffirait à les éloigner. Ou tout du moins à les garder un peu à distance le temps de prendre de l'avance. J'avais bien une idée pour mettre fin à cette course-poursuite. Mais c'était sans compter ce gars que je heurtai de plein fouet alors que je tentai de regarder si les autres débiles me suivaient toujours. Comme quoi, il y avait toujours des imprévus. Je ne pris pas le temps de réfléchir, sans rien expliquer, ni même lancer d'excuses, j'attrapai le gars par le tee-shirt et le tirai pour qu'il court avec moi. C'était sûrement très bête ce que j'étais en train de faire. J'aurais juste pu laisser ce pauvre gars tranquille. Mais je vous l'ai dit, sur le coup, je n'avais pas réfléchit. Puis j'entrais brutalement dans le premier bâtiment qui me semblait être, au premier abord un bar animé ou une boîte de nuit.

En entrant, j'eus un petit moment de bug avant de réaliser qu'il ne s'agissait ni d'un bar, ni d'une boite, mais d'un cabaret... Et un cabaret de transformiste en plus où des hommes en talons aiguilles étaient en train de danser sur scène. OK, c'était un peu bizarre comme situation. Mais il fallait voir le bon côté des choses. Au moins mes agresseurs ne viendraient pas jusqu'ici. Enfin, dans le meilleur des cas, ils ne penseront pas que je puisse me retrouver dans un endroit pareil et n'oseraient pas entrer pour vérifer. Je n'avais absolument rien contre les travestits personnellement. Ils faisaient ce qu'ils voulaient. Mais je savais qu'il y avait plein de machos sur cette planète qui n'aimaient pas ça. D'ailleurs, en parlant de machos, je me retournais vers le gars que j'avais emporté avec moi. Il avait l'air franchement paumé. En même temps, je le comprenait, c'était pas tout les jours qu'on se faisait tirer soudainement dans ce genre d'endroit.

- Oh... Désolé. J'avais pas capté que t'étais là... Euh... Ouais... j'sais c'est bizarre. Mais... Oh les cons !

Et qui est-ce qui venait de débarquer dans le cabaret ? C'était mon jour de chance décidément. Sans réfléchir plus longtemps, je profitais que mes poursuivant essayait de comprendre ce qu'il se passait pour tirer le gars qui était avec moi vers le milieu de la salle. Heureusement, j'étais tombé sur un mec assez grand et je pouvais facilement me cacher derrière lui et commençai danser pour essayer de me fondre dans la masse.

- Vas-y, danse...

En même temps j'essayai de jeter quelque coup d'oeil au dessus de l'épaule de mon partenaire de danse pour voir si les autres gars étaient toujours là. Heureusement, ils n'étaient pas discret et se firent mettre dehors rapidement par la sécurité. Je lâchais un soupire soulagé et adressais un sourire au gars en face de moi.

- Hé ben, je l'ai échappé belle. Merci mec, sur ce coup là, je crois que je t'en dois une.

Décidément, cette journée n'était pas de tout repos et je plaignais mon interlocuteur. Je n'aurais pas aimé être à ça place. Si, en prenant du recul, la situation aurait pu paraître très comique, c'était autre chose de la vivre. Mais bon, maintenant c'était fini, j'étais presque sûr d'être tranquille pour un bon moment, je pouvais donc me détendre et... Ben et profiter un peu de la soirée, quitte à être là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
D'apparence, Kaleb n'avait pas du tout l'air d'un intellectuel qui passait son temps à étudier dans sa chambre et d'un ermite qui n'aimait pas trop les gens. Non, la sociabilisation n'était pas son fort et si on regardait sa liste d'ami et bien on y retrouverait qu'un nom. Celui de son meilleur ami, un chasseur qui le protégeait depuis ses 15 ans. Malheureusement, il ne l'avait pas accompagné à Bray et Kaleb n'avait donc aucun ami dans cette ville, mais ça il s'en foutait totalement, il préférait nettement mieux être tout seul. Ce n'était pas comme si la solitude le pesait aussi, il passait son temps à étudié, à lire, à dessiner et à courir sous sa forme de panthère noire dans la forêt. Cette vie lui plaisait bien, mais il devait quand même sortir de temps en temps histoire de briser sa routine bien établi.

Il aimait bien sortir de chez lui pour aller autre part qu'à l'université, mais ses derniers temps, avec l’incendie qui avait ravagé une bonne partie des bâtiments de la ville, où qu'il allait il rencontrait des personnes démoralisés par les événements ou voyait des bâtiments détruits par les flammes. De quoi démoraliser.. Juste un peu. Kaleb était tout de même insensible à ce genre de chose et c'était quelque chose qu'on lui reprochait quand même assez souvent, mais encore une fois il s'en foutait complètement. Néanmoins, se promener dans cette ambiance lui donnait envie de changer de ville, voyager un peu, histoire d'avoir des vacances, mais tant qu'il aurait des cours il ne pourrait pas partir. Bref, il était sortit se promener et il allait probablement finir dans une librairie à s'acheter un énième livre, rien de bien intéressant. Ce fut à se moment qu'il vit un jeune homme partir à courir pour fuir un groupe de personnes qui se mirent à le poursuivre. De nature curieux, le pourquoi intriguait Kaleb, mais il n'était pas pour lui courir après et le lui demander. Il se voyait très mal arriver près de lui et lui dire: «Hey, j'ai remarquer qu'une bande de connard te courait après et je me demandais pourquoi? » C'était complètement stupide et ridicule, mais il y avait tout de même pensé.

Kaleb poursuivit donc son chemin et en emprunta divers petit sans vraiment savoir où il allait et sans savoir la drôle de petite aventure qui allait lui arriver.

Au tournant d'un coin, il fonça dans quelqu'un qui était entrain de courir. Le choc avait été dur, mais pas assez pour faire tomber le jeune homme qui remarqua vite que la personne qui lui avait foncé dedans n'était nul autre que celui qu'il avait vu courir quelques instants plus tôt. Il s'en allait pour dire quelque chose quand l'inconnu le tira par son t-shirt pour le traîner avec lui. Kaleb ne savait pas trop pourquoi il avait cela, mais maintenant il se retrouvait à courir avec lui. Il aurait pu se défaire de son emprise, mais sa curiosité le poussa à ne pas le faire. Il entendait le groupe de personnes crier derrière eux le nom d'un certain «Aidan » qui était probablement celui qui l'avait agrippé un moment plus tôt.

Au bout d'un court moment, il fini par se retrouver avec l'inconnu dans ce qui semblait être un club au premier abord, mais quand il observa un peu plus les lieux il remarqua qu'il s'agissait en faite d'un cabaret de transformistes. Ça lui fit tout bizarre de se retrouver dans un tel lieu, puisque ce n'était pas du tout dans ses habitudes de fréquenté ce genre de cabaret et n'importe quel cabaret à bien y penser et club aussi.. Bref, il ne sortait jamais dans ce genre de lieux. Vu où ils étaient maintenant, ceux qui leur courrait après, enfin, ceux qui courrait après celui à ses côtés, n'allait peut-être pas les suivre sauf s'ils voulaient vraiment s'en prendre à cet inconnu. D'ailleurs, lorsqu'il lui parla enfin, Kaleb l'entendit à peine à cause de la musique et parce qu'il était concentrer à regarder autour de lui et il n'eu même pas le temps de dire un simple  «Hein..? » qu'il l'avait une fois de plus agrippé pour l'entraîner avec lui sur la piste de danse et ce n'était pas parce qu'il voulait vraiment, mais parce qu'il voulait fuir à nouveau ceux qui lui courraient après. Lorsqu'il lui demanda de danser, il eu un bug dans le cerveau de Kaleb. Lui? Danser? Jamais, il était complètement nul, mais il essaya tout de même de bouger un peu pour ne pas trop attirer l'attention. La grandeur de Kaleb semblait d'ailleurs beaucoup l'aider pour se cacher. Pour sa part, Kaleb regardait un peu par dessus son épaule pour voir où était rendu ces fameuses personnes. Après un moment, ils se firent mettre dehors et il furent tranquille, enfin pour le moment et plus pour l'inconnu que pour Kaleb puisqu'il n'avait rien à voir avec tout ça.

Lorsqu'ils furent enfin sortit, le jeune métamorphe reporta son attention sur celui qui l'avait entraîner dans tout ça.

-Ouais, tu m'en dois une... D'ailleurs, pourquoi ils t'en voulaient?

Oui, il avait tout de même pu poser cette question qui lui avait traîné dans la tête depuis qu'il l'avait vu courir et puis, après ce qui venait d'arriver, il avait bien droit à une réponse.

-Toi c'est Aidan, c'est ça..? Je les ai entendu crier ce nom..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
C'est tout de même triste de penser que ce n'était pas le première fois que ce genre d'événement m'arrivait. Enfin, me retrouver avec un inconnu dans un cabaret transformiste, oui, c'était une première. Mais pas me faire poursuivre par des gars de la sorte. Je vous assure que ce genre d'événement fait de vous un très bon sprinteur. Pourtant j'étais loin d'être un grand sportif, mais quand il s'agissait de courir... Ben... j'avais toujours de l'énergie à revendre. Je n'allais pas m'en plaindre. Même si j'arrivais parfois à m'en sortir avec quelques blagues douteuses, ça finissait toujours par mal tourner... Car c'était plus fort que moi, j'étais incapable de ne pas dire tout ce qui me passait par la tête. Et ça ne plaisait pas toujours. Mais tant pis, je m'en fichais de plaire. Tout ce que je voulais, c'était m'amuser et rester en vie encore un bout de temps pour tous les faire chier.

En parlant de faire chier le monde, il y avait toujours ce mec en face de moi. Je n'avais rien contre lui. Je l'avais même remercier pour m'avoir aide,rmêmesi c'était un peu contre son gré. Mais il semblait super tendu. C'était moi qui lui faisait cet effet ou... Non je devais peut-être arrêter de penser que tout le monde en avait après moi. De mon avis, ce gars était juste du genre coincé et donc mal à l'aise dans un endroit pareil. Il faut dire, c'est que les drag queen faisaient rarement dans la demi-mesure. Mais c'était ce qui était amusant aussi. Je ne dis pas non plus que j'allais me mettre à me travestir non plus ! J'aimais bien trop mon perfecto, mes tatouages et piercings pour ça. Bref, le gars pris enfin la parole pour me demander ce que j'avais fait aux autres imbécile. La question était légitime, mais il semblait assez froid, c'était limite flippant.

Je m'apprêtais à répondre, mais lez gars repris la parole en me demandant si j'étais bien Aidan. Ouais, ça c'était encore plus flippant. Enfin, OK, ça vous parrait peut-être bête comme ça. Mais quand on est un criminel recherché à travers toute la France, on se méfie pas mal des gens qui connaissent notre nom alors qu'on ne les connait ni d'Eve, ni d'Adam. Après tout, il y avait bien cette flic à Bray qui connaissait mon histoire et celle d'Ezeckiel. D'ailleurs je ne sais pas trop pourquoi nous étions encore dehors alors qu'elle savait tout... Mais bon, je n'allais pas m'en plaindre non plus. J'aimais beaucoup ma liberté. Puis j'étais bien sûr qu'elle était beaucoup plus confortable que n'importe quelle cellule de n'importe quelle prison. Et pourtant, je me permis de hausser les épaules d'un air indifférent avec un sourire en coin. Peut-être qu'il disait la vérité après tout. Ce mec semblait si mal à l'aise, je pense qu'il n'était pas du genre à mentir facilement.

- Ils m'en voulaient parce que ce sont des mauvais perdants qui n'acceptent pas leur défaite... Rien d'exceptionnel, crois-moi.

C'était simple, rapide et... Vrai ouais ! Je ne disais juste pas que j'avais peut-être un peu tricher et leur avait rafler un peu, beaucoup d'argent. Mais ce n'était que du détail tout ça ! Rien de bien important, mon interlocuteur n'avait pas besoin de savoir ça. De toute façon, je doutais qu'il veuille réellement savoir ce qu'il s'était passé. Quand un mec comme moi se fait poursuivre par une bande... C'est jamais très bon.

- Et ouais ! Moi c'est Aidan... Et... A qui ai-je l'honneur ?

Ben quoi ? Quitte à faire connaissance, autant y aller franco. Puis pourquoi ce gars connaîtrait mon nom et moi je n'aurais pas le droit de savoir le sien hein ? C'était le moindre des choses non ? Ouais, puis si je connaissais son nom... Je pourrais en rentrant faire quelques recherches pour m'assurer que c'est pas un type trop louche... Quoique, j'allais pouvoir constater ça par moi-même si il ne se barrait pas immédiatement. Etant donné que nous étions toujours planté comme des imbéciles au milieu de la piste de danse, ce serait une bonne idée de bouger un peu, au lieu d'occuper l'espace pour rien.

- Allez, viens je te paye un verre. Puis je crois que c'est pas le meilleur endroit pour discuter.

Oh, non, je n'avais pas l'intention de quitter le cabaret, tant qu'on était ici, pourquoi ne pas y rester un peu. Puis ici aussi ils vendaient à boire. Choisissant une table au hasard, je m'y assis et regarda mon interlocuteur faire de même avant d'attraper la carte pour y jeter un coup d'oeil.

- Putain... Je crois que j'avais jamais vu autant de cocktails de ma vie... En plus ils ont tous des noms aussi bizarre les uns que les autres...


J'avoue, je me parlais un peu à moi-même. Mon interlocuteur n'avait pas l'air d'être un très grand connaisseur de cocktail alors... Voilà. Personnellement, je ne voyait pas trop l'intérêt de mettre autant de liquides dans un verre... Autant aller s'acheter du multi-fruit au supermarché du coin pour ce prix. Mais bon, je ne blâmais pas ce qui aimaient ça. Pour ma part, je ne savais même pas pourquoi je regardais cette carte en fait, je savais déjà ce que je voulais, sans même l'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Est-ce que Kaleb s'était déjà retrouvé dans une situation pareil auparavant, la réponse était oui. Il lui arrivait souvent de se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment, cette fois-ci avait juste était la moins pire de toutes. Il lui était déjà arrivé de se retrouver près d'une fusillade entre gang de rue à New York ce qui l'avait fait flipper sur le coup et il s'était transformé en panthère noire. Oui, imaginez un gros chat noir courir dans les ruelles de Manhattan... Il a fait peur à plus de gens qu'à lui-même, mais il ne s'était pas fait attraper par la fourrière ou le zoo, enfin, peu importe.. Par contre, revenir chez lui avait été un peu plus compliqué. Il avait fini nu dans une ruelle à fouillé à voler des vêtements de chez quelqu'un qui avait laissé sa fenêtre ouverte. Il n'avait prit qu'une robe de chambre puisqu'il n'aimait pas voler, mais il l'avait vite regretté à cause de tous ses regards sur le chemin du retour vers son appartement. Bref, ça avait été une soirée quand même mouvementé, mais quand même très intéressante. Donc, ce qui venait de lui arrivé avec Aidan n'avait pas été le plus fou de tout ce qui lui était déjà arrivé, ça avait même été un peu trop tranquille.  Quoique la soirée pouvait encore devenir plus palpitante, sait-on jamais.

Pour l'instant il était encore planté au milieu de la piste de dance à prendre de la place pour rien. Il était un peu coincé, certes, mais pas mal à l'aise de se retrouver dans un endroit pareil et pour lui ce n'était pas la première fois qu'il allait dans ce genre d'endroit. La première fois c'était son meilleur ami qui l'avait traîné dans un cabaret transformiste à New York par simple curiosité. Kaleb avait trouvé l'endroit plutôt sympathique malgré les quelques moments de malaise qu'il avait ressentit, mais il ne l'avait jamais laissé paraître.

Il savait qu'avec le ton qu'il avait employer en posant ses questions avaient été un peu flippant, mais ça n'avait pas été voulu. C'était juste qu'il parlait comme ça la plupart du temps, comme s'il n'avait aucune émotion dans la voix, comme si il ne ressentait rien. Ce qui était vrai. Il était très rare que Kaleb ressente une émotion quelconque, comme si il était vide à l'intérieur, ce qui lui donnait des traits communs avec les sociopathes. Est-ce qu'il en était un? Bonne question. Mis à part ça, rien ne donnait à penser qu'il en était un. Il ne savait pas du tout qui était Aidan et n'avait entendu son nom que parce que quelqu'un d'autre l'avait crié et qu'il avait déduit que c'était peut-être lui. Il était tout de même normal que celui en fasse de lui trouve cela étrange qu'il connaisse son nom, Kaleb aurait probablement eu la même réaction et se serait immédiatement méfié de la personne, mais ça, il n'y avait pensé qu'après lui avoir demandé s'il était bien Aidan.

-Pour en vouloir à quelqu'un comme ils avaient l'air de t'en vouloir, j'imagine que oui, quoique ça dépend de ce qu'ils ont perdu, mais c'est pas de mes affaires.

Même si sa curiosité essayait de le pousser à demander toute l'histoire, il n'allait pas le faire.  Il n'en avait juste pas envie.

-Oh, euh.. moi c'est Kaleb.

Il n'avait que donné son prénom, puisqu'il ne voyait pas l'utilité de donner également son nom de famille au cas où quelqu'un chercherait à le retrouver, comme ses vrais parents par exemple. Lorsqu'il lui dit qu'il allait lui payer un verre, Kaleb fut quelque peu réticent. Il ne supportait pas du tout l'alcool et quand il était saoul il finissait toujours par essayer de coucher avec n'importe qui, mais ça s'était uniquement s'il prenait du fort. S'il ne prenait qu'une bière ça pouvait aller, mais pas plus. Il ne lui répondit rien et le suivit jusqu'à une table en retrait. Un fois assis, il regarda un peu les alentours sans vraiment faire attention à celui qui partageait sa table, il n'avait donc pas regarder la carte des alcools que les lieux offraient, mais lorsqu'Aidan lui parla, son attention fut redirigé vers celui-ci.

-Je suis pas trop cocktail.. tant qu'ils ont de la bière, moi ça me va.

Il avait encore parlé avec ce ton détaché qui pouvait faire froid dans le dos à certaines personnes et il ne comprenait pas pourquoi. Pour lui, il ne faisait que parler d'un ton normal, rien qui ne donnait à faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
J'avais du mal à cerner mon interlocuteur. Apparemment, il en avait rien à foutre en fait de ce que ces mec m'avaient fait. Ce n'était pas plus mal dans le fond. Puis ce gars pouvait bien aller se brosser pour que je lui raconte ma vie. Je voulais bien être sympa, il ne fallait pas abuser non plus. Il ne fallait pas me prendre pour un con non plus. OK, j'en devais une à ce gars. Mais ce n'était pas pour autant que j'étais obligé de lui faire la conversation. Il avait bien de la chance que je lui paye un verre déjà. Si il était tombé sur Ezeckiel, ça n'aurait pas été le même délire. Enfin, mon frère n'était pas un monstre. Il était juste moins sociable que moi. Il faut dire aussi… Vu comment toutes ses relations ce sont finies aussi… il y avait de quoi être distant. Mais je crois que ça ne serait juste pas venu à l'esprit de Ezeckiel qu'offrir un verre pouvait être bien. Puis quitte à rester ici… Autant s'occuper un peu. J'aurais pu me barrer, c'est vrai. Mais ce ne serait tout de même pas très prudent, ni très futé de ma part.

Bref, mon interlocuteur se présenta à son tour avant que je ne l'entraîne à une table pour être un peu plus au calme et pour qu'on commande ce fameux verre. Kaleb hein ? C'était un prénom assez banal dans un pays anglophone me semblait-il. Enfin, il y avait souvent des Kaleb dans les séries et les films américains ou anglais que je connaissais. Après l'orthographe du prénom différait parfois un peu, mais rien de très important. Puis je m'en foutais de l'orthographe de son prénom, j'avais pas l'intention de lui écrire de lettre un jour, ni même de sms… je n'avais même pas l'intention de le revoir un jour à vrai dire. Enfin, je disais ça maintenant, mais je devais changer un peu mon discours. J'avais pros l'habitude de me dire que je ne reverrai jamais les personnes que je croisais comme ça. Qu'ils n'étaient d'un arbre sur mon chemin. Mais maintenant qu'il semblait qu'Ez' et moi allions rester un certain temps à Bray, il était fort possible que je recroise ce gars un jour. Cette ville n'était pas si grande que ça. Et on croisait souvent les mêmes têtes. Surtout à Dragon Alley à vrai dire.

Alors que j'essayai de comprendre quelque chose à la carte, Kaleb ne m'aida pas vraiment en disant que tant qu'il y avait de la bière ça lui allait. Il avait pas tord, la bière c'était une source sûre. Surtout en Irlande. Ce serait un blasphème pour un bar, un club ou n'importe quel établissement qui servait de l'alcool dans ce pays que de servir une mauvaise bière ! Même à l'Ambush ils faisaient un effort là dessus ! Pour vous dire ! Bon en même temps… à l'Ambush, il fallait bien qu'ils aient quelque chose qui tienne la route, ce n'était pas la concurrence qui manquait en ville. Puis, sérieusement, ce n'était pas pour l'ambiance, ni pour la propreté qu'on allait dans ce bar. Quoique, quand on avait pas envie de croisé des Précieux, c'était le bon endroit. Oh et si on voulait arnaqué des pauvres alcoolique influençables, l'Ambush était bien aussi. Puis j'étais mal placé pour critiqué vu le temps que je passais là-bas. Peut-être que je devrais revoir le sens de mes priorités et venir plus souvent ici. Je n'étais pas près à me lancer dans la travesti, mais c'était bien plus animé ici et les gens avaient l'air plus sociable qu'à l'Ambush.

D'ailleurs, un des serveurs arriva à notre hauteur pour prendre notre commande. Kaleb demanda donc sa bière et je demandais un Whisky. Je n'étais pas un grand buveur, mais j'aimais bien le Whisky. C'était sûrement l'influence de mon frère qui faisait ça. Enfin, je pouvais bien me permettre un alcool fort, vu que je n'avais pas prévu de prendre d'autres verres après celui-ci. Je faisais toujours attention à ma consommation d'alcool. Pas qu'être saoul me faisait peur. Mais je haïssais perdre le contrôle de moi-même et surtout faire des choses que je risquais de regretter. OK, il en fallait beaucoup pour en arriver là… Mais sait-on jamais… Je pourrais bien me retrouver à danser nu sur une table que je m'en ficherai. Cependant, si j'en venais à parler de mon passé, de mon frère et de nos braquages, là je le regretterai sûrement. Bref, je regardais le transformiste repartir sur ses talons aiguilles nous cherchez notre commande. Je n'étais pas forcément en train de mater (même si on va se mentir, il y avait de quoi…), mais j'étais impressionné à l'idée qu'il puisse marcher avec tant d'aisance sur une hauteur de talons pareil.

- Sérieusement, je me demande comment ils font pour marcher avec ça toute la journée… Je pense que je pourrais pas sérieusement.

Pourtant, je ne manquais pas de capacité physiques. J'étais bien capable de taper sur un clavier d'ordinateur à tout allure, sans regarder les touches et sans commettre la moindre erreur. Je pouvais me transformer en chouette harfang aussi, ce n'était pas rien. Mais marcher avec des talons…. Impossible. Putain merde… j'avais presque envie d'essayer maintenant. Un sourire s'afficha sur mon visage.

- Tain… Faut que je revienne ici avec Ezeckiel…

Je parlais plus à moi-même qu'à mon interlocuteur. Mais vu qu'il ne disait rien… Bah, je meublais un peu. Notre serveur revint alors avec notre commande, posa un verre en face de chacun de nos et quelques biscuits apéritifs. Je le remerciais, non sans répondre à ce grand sourire qui apparemment ne quittait que très rarement son visage. Ca faisait du bien de voir des gens qui avaient la joie de vivre de tant à autre. Je pris mon verre et me tournai vers Kaleb.

- Du coup on trinque à quoi ? Ma connerie du jour et ton héroïsme passif ?

Je ne sais pas si le terme d'héroïsme passif existait vraiment. Mais je ne voyais rien ce mieux pour décrire la situation. D'un sens Kaleb c'était montré héroïque, mais sans le vouloir… Enfin, si on pouvait qualifié de héroïque… Roh oui, il m'avait sauvé la mise, c'était bien ça ! Puis je disais tout ça sur un ton qui pouvait difficilement être pris au sérieux… De toute façon, si ça ne plaisait pas à Kaleb, il pouvait toujours se barrer. J'en avais rien à battre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Kaleb avait déjà goûté à certaines bières d’Irlande et était tout de suite tombé en amour avec et ne prenait que ça quand il allait dans un bar. Il lui était toutefois arrivé de goûter à un cocktail ou deux, par curiosité, mais il n’avait pas du tout aimé. Trop sucré et sans aucun goût d’alcool. Oui, il aimait quand même ce goût amer que certains détestaient et d’autres apprenaient à aimer avec le temps. Lui, il avait bien aimé dès le départ. Par contre, il n’en buvait pas tout le temps ni en grande quantité. Il l’avait fait quelques fois et l’avait regretté et l’histoire de la promenade à New York n’avait été rien comparer à certaines situations dans laquelle il s’était mis. Les moins pires étaient quand il se retrouvait dans le lit de quelqu’un. Même la fois où il s’était réveillé dans le lit de l’une de ses jeunes professeurs de littérature de 30 ans.

Donc, quand le serveur vint enfin les voir, Kaleb prit une bière quelconque qu’il avait vue sur le menu. Il ne l’avait jamais goûté, mais bon il n’était pas bien difficile. Quant à celui qui l’accompagnait, il se prit un verre de Whisky. Un bon choix. Le jeune métamorphe se dit alors qu’il allait probablement en prendre un après avoir fini sa bière. Par contre, il devrait arrêter directement après puisqu’il ne tenait pas l’alcool, mais vraiment pas beaucoup! Une bière et un petit verre, c’était bien assez pour lui.

-Mon meilleur ami a déjà essayé et il m’a dit qu’il avait eu envie de se couper les pieds à la fin de la journée.


Dit-il en répondant au commentaire d’Aidan sur les talons hauts du transformiste et il s’avérait bien que son meilleur ami, Alec, avait un jour expérimenté les talons hauts pendant toute une journée juste à cause d’un pari de l’un de ses amis. Il lui manquait d’ailleurs beaucoup. Son meilleur ami était peut-être un chasseur, mais il s’agissait d’une très bonne personne qui ne tuait pas que pour tuer ce qui n’était pas humain. Il enquêtait toujours avant pour voir si la créature qu’il avait trouvée avait tué de sang-froid, sans raison, si c’était le cas, il la tuait, mais si elle avait une bonne raison ou si elle n’avait rien fait, il la laissait vivre. Pour Kaleb, tous les chasseurs se devaient d’être comme ça, mais malheureusement, ce n’était pas le cas. Les personnes comme Alec étaient très rares.

Kaleb ne fit pas attention lorsqu’Aidan mentionna le nom de quelqu’un et ne réagit donc pas jusqu’à ce que celui-ci vienne lui demander à quoi ils trinquaient. Il sortit alors de ses pensées et lui sourit quelque peu. Il leva alors un peu son verre et lui répondit.

-Mon héroïsme passif? dit-il en riant un peu, puis il ajouta ; pourquoi pas?

Il trinqua alors avec lui alors que l’on annonçait au micro que les amateurs pouvaient bien s’essayer sur scène dans 30 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Sérieusement, je crois que j'étais en train d'aimer de plus en plus cet endroit. Pas que j'ai envie de me travestir soudainement. Mais j'étais ultra curieux. Puis c'était super amusant. L'ambiance était vraiment au top. Personne ne semblait se prendre la tête ici, ça faisait du bien. Puis ce n'était pas ici que je risquait de tomber sur des imbéciles comme ceux qui m'avaient poursuivit tout à l'heure. Mais bon, d'un autre côté ils m'avaient découvrir cet endroit, donc je n'allais pas trop leur en vouloir non plus. Je fait preuve de trop de bontée, je sais je sais, vous pouvez le dire ! je suis un vrai saint ! Ouais non... On ne va peut-être pas arriver jusque là non plus. On va éviter de provoquer les événement.

Alors que je rêvassais un peu et me demandait comment on pouvait tenir sur des talons pareil, mon cher camarade de la soirée me répondit que son meilleur ami avait déjà essayé et qu'il avait eu envie de se couper les pieds à la fin de la journée. Ca ne m'étonnais pas. J'étais presque sûr que les talons c'était un véritable instrument de torture quand on était pas habitué. Pourtant cela ne m'empêcha pas de rire à l'histoire de Kaleb. J'imaginais bien que son meilleur ami avait du faire ça pour un pari ou une connerie du genre. Mais c'est que c'est potes devaient pas trop l'aimer ou être vraiment sadique pour lui imposer un truc pareil. Mais on ne va pas se le cacher... Ce n'est pas drôle de faire un pari si celui qui perds n'est pas ridiculiser ou que sa fierté n'en souffre pas un minimum.

- Haha ! Ca ne m'étonne pas ! Le pauvre... J'imagine qu'il est pas près de recommencer.

Oauis je sortais un peu tout ce qu'il me passait par la tête. Je n'avais jamais été du genre à réfléchir très longtemps avant de parler. Je balançais ce que je pensais et tant pis si ça ne plaisait pas. Je n'étais pas là pour plaire non plus. Dans tous les cas, cela n'empêcha pas Kaleb d'accepter de trinquer avec moi. Je pu donc boire mon whisky joyeusement en me disant que cette journée n'était peut-être pas si mal au final. Puis j'entendis alors cette annonce qui invitait les amateur à venir sur scène dans une trentaine de minutes. Mon dieu... Il ne fallait pas me dire ça... J'étais bien trop curieux ce soir pour ne pas essayer. Une fois mon verre fini, j'adressais à Kaleb un grand sourire qui ne présageait rien de bon avant de lui proposer.

- Finalement peut-être qu'on va expérimenter les talons hauts plus vite que prévu...

Mais sérieusement, il fallait m'arrêter dans j'avais des idées pareilles ! Je me levais sans hésiter plus longtemps, attrapant un serveur pour lui demander comment ça marchait cette histoire d efoutre tout le monde sur scène. Amusé, l'homme/femme m'indiqua la direction des coulisses et vu que c'était ma première, il me dit que je pourrais demander de l'aide aux artistes confirmés et qu'ils seraient même heureux de m'aider à m'habiller et me maquiller si il le fallait. Ca allait être un carnage... Je vous assure. Peut-être que je devrais encore boire un coup avant histoire de... Mais mere ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait teste un truc pareil ! Ca allait être fun.

- Tu me suis dans cette connerie là aussi Kaleb ?

Je proposais tout de même au brun de venir. Je ne le connaissais pas vraiment, mais ça pourrait être drôle quand même. Puis je sais pas, j'avai bien l'impression qu'il avait besoin de se détendre un peu se mec là et d'arrêter de joeur les timides. Mais pour le coup c'était peut-être moi qui était trop extraverti... Je sais pas... Cet endroit avait une mauvais influence sur moi je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Encore une fois, Kaleb n'avait aucune idée dans quoi il s'était fait embarquer. Il avait certes accepté de voire un verre avec ce Aidan, mais jamais il n'aurait pensé que celui-ci lui demande de se travestir devant une bande d'inconnu. Pour Kaleb s'était beaucoup trop gênant. Quoique, d'un autre côté il ne connaissait vraiment personne et puis mis à part Logan il ne connaissait personne à Bray, donc... pourquoi pas. Ce fut donc après de longues secondes de réflexions que Kaleb se décida enfin.

-Je sens sincèrement que je vais regretter cette décision, mais d'accord je te suis! Mais si on me pose des questions je dirais que c'est à cause de l'alcool!


Dit-il tout en vidant sa bière et tout en étant rouge comme une tomate. Oh que oui qu'il était complètement gêné par cette situation, mais bon, il devait bien essayer quelques nouveaux trucs de temps à autres, histoire de pimenter un peu sa vie et puis, ça ne devait pas être si pire que cela porter des talons haut.

Oh qu'il regretta d'avoir pensé cela, surtout quand il vit la hauteur des talons qu'on leur offrait de porter sur scène.

Les loges étaient remplis de divers costumes de couleurs diverses et variés et tous était très.. comment dire..? Voyant?

-Ouais... je regrette cette décision..

Dit-il en découvrant avec Aidan les loges des lieux. Il avait certes très envie de rebrousser chemin et de fuir l'établissement le plus vite possible, mais il ne voulait pas laisser tomber Aidan et puis il ne voulait pas vraiment se faire passer pour quelqu'un de coincé. Il alla donc se choisir une tenue, mais franchement il ne savait pas trop quoi prendre puisqu'il était complètement nul en la matière. Il se tourna donc vers celui qui l'accompagnait.

-Hum.... on prend quoi? Et sincèrement j'espère qu'il y a des talons moins haut que 10 centimètres..

Dit-il en soupirant tout en montrant les dits talons à Aidant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
J'attendais que Kaleb se décide en souriant bêtement. J'étais sûr que j'allais regretté d'avoir fait ça un jour. Mais je trouvais l'idée trop marrante pour ne pas essayer. Puis c'était un peu un défi envers moi-même, donc je ne pouvais pas refuser. Sérieusement, un jour il allait falloir qu'on m'enchaîne quelque part pour m'empêcher de faire des conneries. Quoique, ce n'était pas franchement une connerie en soit que de se travestir. Je regrettais vraiment que Ez ne soit pas là. Ca aurait aurait pu être encore plus marrant. Même si je savais pertinemment que mon frère ne se serait pas laisser convaincre aussi facilement. Mais j'étais sûr qu'il ne m'en aurait pas voulu. Après tout, ce n'était pas l'idée la plus con qu'on aurait eu à deux. Ok, la plupart des choses bêtes qu'avait fait Ez dans sa vie, c'était sans doute sous l'influence de l'alcool. C'était peut-être pour ça que j'étais pire que mon frère ne temps normal en fait... Toute mes conneries je les faisait sobre ou avec une toute petite quantité d'alcool dans le sang.

Kaleb fini par se lever. Si son teint été devenu écarlate, je ne m'en préoccupais pas trop, le tirant limite dans les coulisses. Décidément, ils ne manquaient de rien dans cette salle. Costumes en tout genre, paillettes, plumes, chaussures, maquillage, perruque... Tout y était. Je crois que sur l'échelle de l'excitation, j'étais proche du gamin à Disneyland. C'était mal de me laisser dans des endroit pareil. Mais on ne pouvait pas dire qu'on était mal coatché en tout cas. Si Kaleb semblait déprimé quant à la paire de chaussures qu'on lui conseillait, perso, j'étais en train de regarder tous les costumes en me demandant ce qui m'irait le mieux. D'ailleurs je parlais avec le travestit qui nous avait tiré ici. Une personne adorable. Cependant, il nous quitta quelques instant. Kaleb fini par se retourner vers moi pour me demander ce qu'on allait devoir porter. Je réfléchis un instant avant de lui répondre.

- Et bien... Il faut chercher, mais je suis pas sûr que tu trouve... Oh mon dieu...

Je m'arrêtais soudainement, je venais de trouvé le premier élément parfait de ma tenue. Tout sourire, je me retournais vers Kaleb en lui lançant avec l'objet dans les mains...

- Avoues, je suis trop bonne en blonde !

En effet, je venais de trouver une perruque blonde coupés au carré avec une frange et je ne pouvais pas juste ne pas l'essayer. Je continuais mes recherches, et posa deux perruques devant Kaleb.

- Alors mon chou... tu veux rester brune ce soir, ou tu te sens plus rousse ?

J'étais fier de moi le pire. Qui avait eu l'idée de me traîner dans un endroit pareil aussi ? Oh... Non pardon, c'est vrai... j'étais rentré tout seul. Et c'était même moi qui avait tiré Kaleb dans cette affaire. J'avais trouvé une robe qui faisait très cabaret des années 50. C'était cliché, je sais, mais j'aimais bien le style. Attendez, si je devais être une diva ce soir... je préférai choisir ma tenue et être sûr qu'elle me mette en valeur voyons ! Putain, je commençais vraiment à trop prendre cette affaire à coeur c'était flippant.

- Oh, d'ailleurs, ne tarde pas trop à choisir, Vanessa à dit qu'elle reviendrait dans quelques minutes avec quelqu'un d'autre pour nous aider pour le maquillage.

C'est vrai que sur ce point là, j'étais près à parier que Kaleb ne s'en sortait pas mieux que moi. Mais j'avais tellement hâte de voir le résultat, je vous jure, c'était juste hilarant... Pourquoi on ne m'avait jamais emmené ici avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
You will remember me for centuries ~ feat. Kaleb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lee Sander + You'll remember me for centuries
» « you spin my head right round when you go down » feat. Jordane
» Remember Gordon!
» [Sonic] Remember what you're staring at is me
» Remember Me avait été abandonné par Sony !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-