(azraël&skye) there's a rupture to the structure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité

   
   


   
there's a rupture to the structure
azraël&skye

   
All smothered neath the white linen

C’était un risque, un gros risque d’aller chasser avec lui, parce que je le savais, ça pourrais très bien se retourner contre moi, mais les risques, je connaissais, n’est-ce pas? À force de vivre à la lisière de la folie, parfois il arrivait qu’on traverse une limite, sans même regarder derrière, on continuais notre chemin, on continuait notre trajet, parce que regretter, c’était aussi le premier signe de notre perte. Les regrets finirait par faire un trop plein dans notre esprit, par exploser. Ceux qui comme moi, marchais au bord du précipice finissais toujours par y tomber, mais on retardait notre chute, en limitant les dommages, les regrets ne pouvaient pas en faire partie. J’avais appris à vivre avec les miens, à oublier les cris dans la nuit, ceux qui remontaient des profondeurs du passé, j’avais appris à oublier les miens, les leurs, ceux de ceux que j’avais tué, torturé. J’avais appris à vivre avec mes démons, alors même qu’ils me hantaient toujours. Parce que la liberté, parfois était un prix trop fort à payé. Alors je regardais l’homme face à moi, celui qui venait de me proposer d’aller chasser avec lui, celui qui sentait la peur, mais pas la sienne.

Parfois, je me demandais si cette amour de l’arme blanche que j’avais, elle venait pas d’une raison plus sombre que le simple côté pratique. Comme celle que finalement, c’était parce que c’était ma façon de gérer le fait qu’ils m’avaient torturé avec cet instrument de choix, que mes cris avaient sortit en même temps que les lames tailladait ma peau, que c’était un moyen d’oublier qu’elles étaient la raison de toutes ses cicatrices sur mon corps. Mon corps était un oeuvre d’art en cicatrices de toute sortes, j’étais couvertes, et si quelque unes venaient des batailles dans lesquelles je m’étais retrouvée, la plupart venaient d’un passé beaucoup plus sombre, plus secret. J’acquisais tout de même à ses paroles, alors même qu’il ne répondait pas totalement à ma question. La prudence était un art que tout être de l’ombre apprenait dés le berceau. C’était ça ou mourir. La survie était bien plus importante. Mais d’une manière ou une autre, cet oubli volontaire me réconforta dans mes idées, ce que lui et son frère chassaient ne devaient pas être conventionnel. Je le vois sortir son téléphone, écrire un message, pour ensuite me confirmer un rendez-vous trente minutes plus tard. Je laissais ma bière sur le comptoir, me levant d’un mouvement rapide et léger.

“Trente minutes alors. J’y serais.”

Un léger sourire, alors que je prends mes maigres possessions, laissant un peu d’argent sur le comptoir pour l’addition. J’avais des choses à faire avant de partir chasser, avant de découvrir qui ou quoi il chassait réellement, des choses à préparer. Je n’avais pas chasser depuis des lustres, depuis que j’avais fuit en fait, et ce n’était pas réellement dans ce que l’armée demandait. Et au fond de moi, je trépignais d’impatience, je n’en pouvais déjà plus de rester sur place à ne rien faire, à regarder l’heure tourner.


   
camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité

 
 


 
there's a rupture to the structure
azraël&skye

 
All smothered neath the white linen


Le rendez-vous est pris avec Skye, j’ignore ce qui va se produire ce soir mais je serais rapidement fixé en tout cas. Je sais que je vais recevoir très prochainement un appel de Balthy pour comprendre un peu le fond de l’histoire mais par chance je serais seul pour y répondre, pas besoin de faire de demi réponses pour éviter d’éveiller les soupçons de la jeune femme. Skye acquiesce à mes propos, puis finit par se lever, paie sa boisson et s’en va. Nous allons rapidement nous revoir, elle doit certainement aller se préparer avant la chasse. Une demi-heure c’est court mais nous apportons le matériel, de ce côté là il n’y a aucune préparation à faire. Je reste donc là, seul, quelques instants encore, avant de sentir mon téléphone vibrer sur la table. Pas manqué, voici Balt’ qui appelle. Je fais un rapide tour d’horizon pour vérifier qui se trouve dans le bar et je décroche.

"Wouhai ?! … C’est une potentielle recrue … Visiblement, c’est en tout cas ce qu’elle prétend … Non je ne réponds pas d’elle, on la teste, si elle est à la hauteur, tant mieux, sinon tant pis … Si elle finit blessée ?! Comme d’hab’, si on peut la soigner, tant mieux, sinon tant pis, ce sont les risques de la chasse, je ne vais pas le lui apprendre … Non je ne lui ai pas clairement spécifier notre gibier, mais c’est justement le but, je veux voir sa réaction quand elle le découvrira …. Si ça en est une ? … on aura notre proie pour la soirée … Ok on se retrouve au point de rendez-vous. A tout de suite."

J’étais passablement excité, même si ça ne se voyait pas vraiment. Skye était une personne intelligente avec qui j'apprécie boire une bière de temps en temps et je sentais qu'elle avait du potentiel. Assez froide, elle avait le contrôle de ses émotions, ce n’était pas une sentimentale, ce qui était parfait pour ce que nous faisions. Restait maintenant à découvrir si j’avais raison de lui donner sa chance ou non. Peut-être qu’elle ne sera pas à la hauteur de l’épreuve. Peut-être qu’en découvrant ce que nous traquons, elle ne comprendrait pas. Peut-être qu’elle allait perdre ses moyens ou être mauvaise, je l’ignore, mais en tout cas après ce soir, je serais fixé. Et comme me l’a si justement demandé Balthazar, si Skye s’avère être une créature magique alors nous nous en occuperons. Serais-je déçu de la savoir être mon ennemi ? Pour être honnête, non, j’aimais même presque l’idée qu’elle serait à la hauteur de mes attentes. Je n’aime pas les proies trop faciles à abattre, je veux du défi, du challenge et elle serait certainement au niveau. Mais encore une fois, j’allais devoir attendre pour le découvrir. En attendant, je payais à mon tour ma bière et je sortis du bar. Marcher aller me réveiller un peu et me permettre de me dégourdir avant la chasse. Une belle soirée allait s’offrir à nous, je le sentais.


 
camo©015
Revenir en haut Aller en bas
 
(azraël&skye) there's a rupture to the structure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Rupture de communication.....
» Cela ressemble à une rupture de contrat...
» Ema Skye
» Tektiv ou Skye?
» conversation de Charlotte à Khris : rupture.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-