AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Aller à la page : Précédent  1, 2
Stanley Levy
Djinn
MESSAGES : 137
RACE : Djinn

We can't die, we're dead inside - Adam&Stan

Dim 10 Fév - 17:13

 
We can't die, we're dead inside
Adam & Stan

 
« There's no hope for us. We speak in tongues, blacker than the sun »
Bon foutre ce Djinn en rogne n’etait clairement pas une bonne façon de l’aborder surtout que Stanley n’avait pas voulu s’en faire un ennemi. Au contraire il c’etait dit qu’il avait peut etre enfin trouvé quelqu’un qui le comprendrait un temps soit peut. Au fil des observations du Djinn sous sa forme d’oiseau il c’etait dit qu’il pouvait etre le partenaire idéal. Mais ça allait etre complexe s’il faisait déjà gronder la terre contre lui. Bah y’avait plus qu’a espérer qu’il mettrait ça sur le compte de son manque d’experience.

Ah alors Stanley ne c’etait pas attendu a ce que Adam lui revele qu’il etait masochiste comme ça. Ca expliquait beaucoup de choses ! Et c’etait un concept que le Djinn d’eau avait vraiment du mal a comprendre en fait. Bah apres chacun ses gouts mais quand même lui ne voyait pas la mortalité d’un si bon œil. Pour ça qu’il se sentait compatissant envers le Djinn de la terre. Alors il ne répondait pas tout de suite laissant a Adam le temps de parler et surtout essayant d’assimiler toutes les informations. C’est vrai que bon il n’avait pas tord en ce qui concernait Sammy. Mais hum Stanley préférait encore le temps ou il etait sur des bateaux. La il avait juste l’impression de se sentir inutile et surtout il avait peur de perdre Sammy a chaque secondes qui passait. Ce garçon semblait tellement etre en sucre.

- Ca rends juste les choses encore plus compliquées. Je suppose que je suis la pour un moment.


Ah non alors ça c’etait le truc le plus glauque qu’il avait jamais vu. Se faire un thé a coté des cadavres. Il ne pouvait pas s’empecher de regarder tout ça avec un air interrogateur en se disant que dans un tel endroit on ne devait avoir ni l’envie de manger ni de boire mais visiblement ça ne dérangeait pas Adam.

- Bah je pensais pas a des trucs fous. Juste te rendre service de temps en temps. Se serrer les coudes. Sous ma forme d’oiseau je suis plutôt discret alors jpeux avoir des yeux et des oreilles partout. Ca peut toujours etre utile.

Et en echange peut etre qu’Adam lui en dirait plus sur ce qui se tramait ici. Il avait l’air de savoir beaucoup de choses et ce serait surement un sacré avantage pour avancer l’enquete de Stanley et lui éviter de s’en prendre aux mauvaises personnes.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Adam Belladone
DJINN
DJINN
MESSAGES : 646
AGE DU PERSONNAGE : 26
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Thanatopracteur & médecin légiste, il travaille à la morgue de Bray avant que les "colis" soient envoyés six pieds sous terre.

We can't die, we're dead inside - Adam&Stan

Dim 10 Fév - 18:13




I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

Adam pouvait reconnaître à Stanley son entêtement cela dit. C’est l’une des rares qualités qu’il lui avait trouvé au fur et à mesure de cette entrevue imprévue.
Dans tous les cas, la langue d’Adam avait légèrement été plus bavarde que prévu. Et si cela avait choqué le pauvre Djinn, tant pis pour lui. Il y avait une part de vérité dans ses aveux, une part qu’il ne cherchait pas à cacher, puisque celle-ci contribuait à la rendre insupportable. Les yeux dans le vague, il ne laisse aucun regret traverser son regard. Pire encore, on pourrait même y desceller un peu de fierté quand il voit la réaction de l’autre. Eh oui, ce n’est pas quelque chose qu’il aurait su avec un espionnage vaseux, car cela faisait partit de sa vie privée qu’il conserve loin des yeux du monde. Ça rends juste les choses encore plus compliquées. Je suppose que je suis la pour un moment. Etait-ce une complainte maintenant ? Décidément. Adam se contente de tourner des talons, et de faire chauffer l’eau. De toute façon, il avait été bien trop coupé et déconcentré pour tenter de travailler dans ses conditions. Surtout que ce n’était pas très agréable d’avoir une tête au-dessus de son épaule lorsque l’on découpe les ventricules d’un patient.

Cela doit être à partir de cet instant que la logique d’Adam peut échapper. Être observer le dérange, mais pas de boire un thé au beau milieu des morts. En quoi est-ce glauque ? Ce n’est pas plus dangereux ou étrange qu’un ouvrir prenant son café sur son échafaudage. Hm, il est vrai que le parfum de la décomposition pourrait couper l’appétie de plus d’une personne, mais quand on y passe la moitié de son temps, c’est un détail. D’autant plus que l’infusion de thé noir mélanger à l’odeur des clémentine rende l’odeur de la pièce plus agréable. «Qui y a-t-il ? Tu en veux peut-être, hm ?» Cela serait étonnant, si bien que venant de la part du Belladone, cela sonne plutôt comme une raillerie subtile. Bah je pensais pas a des trucs fous. Juste te rendre service de temps en temps. Se serrer les coudes. Sous ma forme d’oiseau je suis plutôt discret alors j’peux avoir des yeux et des oreilles partout. Ça peut toujours être utile.

Silence.

Adam n’avait rien répondu, se contentant de glisser sa cuillère dans sa bouche pour ne pas perdre une seule miette du sucre qu’il avait ajouté. Oh oui, le sucre. Même le thé doit être sucré pour qu’il puisse trouver son bonheur, drogué de la saccharose qu’il est. Plus d’un anglais lui taperait sur les doigts, c’est certain. Mais il s’en fiche.
Après de longues secondes, et quelques cents pas effectués, le temps de réfléchir à sa manœuvre, il avait fini par rouvrir la bouche. «Plus discret que ton arrivée ici, j’espère. Sinon, ce ne me sera pas utile.» Une pique glissée, méchante et gratuite, prononcée avec son ton las habituel. Adam s’était rassit, et il doit bien reconnaître que malgré toutes ses précautions, il ne sera jamais en manque d’yeux et d’oreille. Surtout lorsqu’ils possèdent les ailes qu’il n’a pas plus. Il prend le problème dans l’autre sens.

A-t-il un intérêt à avoir de mettre des bâtons dans les roues de Stanley ? Non.
A-t-il un intérêt à risquer de s’enticher d’un djinn avec peu d’expérience ? Non plus, et le Belladone n’est pas le genre de djinn à donner sa chance aux autres.
A-t-il un intérêt à obtenir une espion de plus dans cette ville ? Oui.

Cependant, la démonstration de “discrétion” de Stanley était tout sauf convaincante pour Adam. Il devait donc lui faire ses preuves avant qu’il ne se décide sur, oui ou non, accepter son partenariat. Son amitié. La cuillère résonne contre la table alors qu’il pose celle-ci avec délicatesse, s’adossant à sa chaise en croisant les jambes. «Ce qui pique surtout ma curiosité à ton sujet, c’est : pourquoi insistes-tu autant pour avoir mon amitié ? Qu’attends-tu de moi, exactement ?» Cela avait le mérite d’être clair, et celui qui était venu poser les questions avait pris la place de l’interrogé. Ce qui, en soit, arranger le Belladone entre nous. Il n’aime pas beaucoup parler de lui, le bougre. Ou du moins, il n’est pas facile à faire cracher le morceau. Ce qui sort de sa bouche sont soit des mensonges, soit des vérités blessantes. «Cela dit, je ne peux pas être partout, et je manque cruellement de mobilité. Que tu sois mes ailes que je n’ai plus m’intéresse. Je te propose quelque chose : montres-moi à quel point tu es discret. Espionnes mon colocataire sans qu’il te remarque pendant trois jours, et peut-être que j’accepterais de te donner un peu plus de détails. Ce que tu es venu chercher en somme. Enfin, je suppose.» Si cela ne lui suffit pas, il ne sait pas quoi lui dire d’autre pour lui faire comprendre ouvertement que c’était trop tôt. «Bien sûr, quand je ne suis pas avec lui. Sinon, je ne me gênerais pas pour signaler ta présence au-dessus de nos têtes.»

Sait-on jamais, ce ne peut pas être de trop comme précision.

(c) SIAL ; icons Kane.
.



_________________


astra; bb — Do you walk in the valley of kings? Do you walk in the shadow of men who sold their lives to a dream? Do you ponder the manner of things, IN THE DARK ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Stanley Levy
Djinn
MESSAGES : 137
RACE : Djinn

We can't die, we're dead inside - Adam&Stan

Dim 10 Fév - 20:05

 
We can't die, we're dead inside
Adam & Stan

 
« There's no hope for us. We speak in tongues, blacker than the sun »
Ouais etre invoqué ici en cette période allait etre compliqué pour Stanley. Finalement la forme d’un gamin ça lui allait bien parce qu’il etait tout aussi perdu qu’un adolescent en fait. Mais bon il fallait bien qu’il se fasse a ce monde sinon il y aurait sans doute une fin tragique pour lui ou son magicien et ce n’etait pas le but de la manœuvre. Stanley tenait quand même a protéger Sammy même s’il ne pensait pas comme lui. Alors il essayerait de faire avec.

Et du coup il etait perturbé par le thé d’Adam. Eh mais boire un thé ici c’etait bizarre et encore plus lorsque Adam lui proposait de boire. Il ne pouvait pas ier que c’etait gentil de la par du Djinn de la terre mais … Non il ne pouvait pas avaler le moindre truc ici. L’odeur des mort effacée par celle de l’hopital ne lui plaisait pas du tout et le degoutait. En fait ça lui coupait l’appetit alors hors de question. Il hocha la tete négativement a la proposition d’Adam.

- Oh non j’ai pas faim ni soif merci.

Bon maintenant il pouvait faire sa proposition et il toisait du regard Adam qui semblait réfléchir en savourant son thé. En fait a sa place Stanley aurait sans douté été malade. Enfin même si les Djinn ne  tombaient pas vraiment malade mais il sentait que son estomac le supporterait pas c’est tout. Enfin bon Adam marquait des points a remettre en cause sa discrétion. Ouaaaais il avait merdé mais ce dernier prenait un malin plaisir a lui rappeler.

- J’ai pas fais exprès mais euh oui plus discret.

Il n’etait pas convaincu par ses prouesses hein ? Zut. Bon après il etait curieux aussi. Normal apparemment ici tout le monde se méfiait de tout le monde et Stanley pouvait très bien etre en train d’essayer de piéger Adam même si ce n’etait pas le cas. Alors il prit une inspiration avant de répondre.

- Bah en t’espionnant je me suis dis que tu tétais intéressant j’avais envie d’en savoir plus sur toi . Tu m’as intrigué et euh …

Ouaaah ca devenait gênant il allait le prendre pour un fou déjà qu’il le fixait avec ses yeux dorées de hibou.

- Enfin c’est juste que tu as un coté admirable et a etre coincé ici je suis sur que tu sais beaucoup de choses ça peut m’être utile.

Bon voilà ça paraissait peut etre moins idiot comme ça. Mais il avait vu en Adam quelqu’un d’un peu similaire a lui et quelqu’un qu’il valait mieux avoir avec lui. Maintenant il lui donnait un défi. Espionné le blond. Hum il hocha la tete, il y arriverait sans aucun doute. Pas quand ils étaient ensemble la Stanley avait une vague idée de pourquoi … Mais il n’allait pas le dire ni même fait la remarque.

- D’accord d’accord. Je ferais ça. Autre chose ?


S’il avait des consignes supplémentaires c’etait le moment.


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Adam Belladone
DJINN
DJINN
MESSAGES : 646
AGE DU PERSONNAGE : 26
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Thanatopracteur & médecin légiste, il travaille à la morgue de Bray avant que les "colis" soient envoyés six pieds sous terre.

We can't die, we're dead inside - Adam&Stan

Lun 11 Fév - 16:13




I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

Quel dommage, Stanley venait sûrement de louper la seule fois où Adam se montre généreux avec lui.
Ce n’est pas Vali, ce n’est pas son exception. Et une exception n’en est plus une si elle se démultiplie. De toutes façons, cela l’arrange. Il n’a plus beaucoup de thé, ce qui lui fait penser qu’il allait devoir faire quelques courses dans la journée pour ne tomber en panne demain en plein milieu de la journée. Oh non j’ai pas faim ni soif merci. Un simple haussement d’épaule, et le djinn de terre s’affaire à s’occuper de sa tasse. Adam n’a pas vraiment le look qui va avec un buveur de thé. La faute à la blouse blanche peut-être. Ou au fait qu’il est relativement jeune. Mais est-ce vraiment le sujet le plus important du jour ? Non, car ce nouveau venu semblait vouloir s’enticher de lui. En plus d’être effroyablement insistant. Une tête de mule lui suffit. Il n’est pas enjoué à l’idée qu’une autre vienne s’ajouter à la liste, car c’était déjà suffisamment compliqué avec une seule. Même sa pique en toute subtilité n’avait pas fonctionné. Il ne s’énerve pas ? Hm, il n’est pas du tout amusant. Un mauvais point en plus, tandis que le maître des lieux écoutait plus ou moins attentivement la réponse. Bah en t’espionnant je me suis dis que tu tétais intéressant j’avais envie d’en savoir plus sur toi . Tu m’as intrigué et euh …
Ses yeux glissent sur le plus jeune ; Etait-il sérieux, ou avait-il l’intention de se corriger ? Parce que, dit ainsi, on pourrait croire à une sorte de remake du clip de Faudel si la comparaison est poussée dans les excès. Heureusement que sa bouche était occupée à satisfaire de ce liquide sucré. Sinon, son confrère n’aurait pas pu avoir le temps de rectifier le tir. Enfin c’est juste que tu as un coté admirable et a être coincé ici je suis sur que tu sais beaucoup de choses ça peut m’être utile.

Voilà qui est mieux.
Bien que la flatterie n’allait pas aider.

Adam repose sa tasse sur son bureau, se penchant sur ces feuilles pour vérifier la liste des choses qu’il lui reste à faire. Avec tous ces nouveaux macchabées, il y a de quoi perdre le fil. Sans compter l’accumulation des deux travailles. Ce qui lui fait penser d’ailleurs qu’il n’a pas mis sur son trente-et-un Monsieur Blunt. Pour quand est prévu son enterrement ? Il lui tarde d’enquiquiner ce fossoyeur naïf. Oh, dans trois jours. Il sait comment il va combler son après-midi alors. «Chatouiller mon ego ne t’aidera pas à obtenir ce que tu souhaites. Je connais beaucoup de chose, c’est exact. J’ai eu tout mon temps pour accumuler les connaissances et étudier ce monde. De la vie, jusqu’à la mort. Le fonctionnement également, mais aussi des contraintes qui te feraient regretter ton insouciance. Prends soin de ton magicien, aussi inutile est-il. Parce qu’il n’y a que lui qui peut te ramener là-haut.»
Un conseil ? Non, une forme de gage oratoire. Ce genre de petite perche que l’on tends pour attirer la curiosité de l’autre, l’air de rien. Un soupir de lassitude traverse les lèvres d’Adam, se demandant quand est-ce que cet entrevue allait se terminer. Il a du travail qui l’attend, et il déteste être en retard. Rien de tel pour l’énerver. D’accord d’accord. Je ferais ça. Autre chose ? Vraiment ?
S’il insiste, il pourrait l’envoyer faire ses courses à sa place, mais il n’a pas fuit ses serviteurs pour s’en trouver d’autre ailleurs. D’autant plus qu’il préfère largement le faire lui-même. «Non, cela ira. Mais si tu tiens absolument à être mon esclave, ou du moins mon stagiaire pour des termes on-ne-peut-plus moderne, je peux te trouver des tâches ingrates à faire...»

Humour noir qui ne risque pas d’être très bien prit. Surtout que la suspension à la fin de sa phrase ne permet pas de savoir s’il plaisante réellement, ou bien s’il était très sérieux. Sa main balaye vaguement l’air devant Stanley, signe qu’il doit se presser un peu. «Allez-allez, files. Nous nous revoyons dans trois jours. Au lac de West End. Laisses-moi maintenant, j’ai du travail.»

Il faut tout leur dire à ces enfants, même quand il faut partir.

(c) SIAL ; icons Kane.
.



_________________


astra; bb — Do you walk in the valley of kings? Do you walk in the shadow of men who sold their lives to a dream? Do you ponder the manner of things, IN THE DARK ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Stanley Levy
Djinn
MESSAGES : 137
RACE : Djinn

We can't die, we're dead inside - Adam&Stan

Sam 16 Fév - 16:26

 
We can't die, we're dead inside
Adam & Stan

 
« There's no hope for us. We speak in tongues, blacker than the sun »
Quoi ? Qu’est ce qu’il y avait de mal a essayer de trouver des amis dans cette foutue ville ? Okay c’etait peut etre bizarre de procéder comme ça mais Stanley n’en etait pas a sa première bizarrerie ici et puis mère Adam était sans doute un des plus sain d’esprit qu’il avait trouvé dans cette foutue ville … Enfin sain d’esprit c’est relatif mais disons que Stanley ne cracherait pas sur un ami Djinn. Les Genies c’etait trop gentil a son gout et il ne pourrait pas avoir de conseils viable de leur part. Bon apres faut dire que Adam semblait mal prendre le fait que le jeune Djinn l’ai espionné. Ca Stanley pouvait le comprendre. Mais il n’en était pas moins perdu.

Prendre soin de Samuel c’est ce qu’il avait prévu de faire mais comment prendre soin d’un magicien si faiblard hein ? Il tenait sa vie entre les mains. Ce n’etait pas peut dire parce que si son magicien passait l’arme a gauche Stanley serait coincer ici et mortel. C’etait un sort qu’il n’enviait guère a son interlocuteur même s’il avait visiblement voulu se retrouver dans cette situation d’apres ses dires.

- Je sais et j’ai justement peur qu’il ne se fasse tuer. Il a des ennemis mais je n’ai aucune idée de qui et de pourquoi. Ca n’a pas l’air d’etre le genre de type qui cherche les ennuis.


C’etait ca le pire ! Et il n’avait pas l’air dangereux non plus alors pourquoi ? Stanley ne le savait toujours pas et il avait l’impresion de pataugé dans ses enquetes surtout que les gens n’etaient pas très aidant en général. Mais bon si Adam pouvait lui livrer des informations il ne dirait pas non. En revanche il ne s’attendait pas a ce que sa démonstration de bonne volonté finisse comme ça … Un esclave ? Lui ? L’ocean etait indomptable alors un Djinn de l’eau ne risquait pas d’etre esclave de quoi que ce soit !

- Esclave ?! Ehh ! Je ne suis pas un esclave je parlais d’entraide je ne vais pas non plus te cirer les pompes.

Il se retrouveraient au fameux lac de West End oui et Stanley lui montrerait qu’il pouvait etre digne de confiance. Il serait ses ailes et Adam serait ses connaissances. Ils pouvaient former un duo d’enfer le Djinn d’eau en était persuadé !

- D’accord d’accord mais tu peux ouvrir la porte s’il te plais ?

Stanley se changea en oiseau en un éclair avant de s’engouffrer hors de cet endroit en un éclair. Oui il préférait voler loin des cadavres ou des malades. C’etait toujours plus agréable.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

We can't die, we're dead inside - Adam&Stan

Revenir en haut Aller en bas
 
We can't die, we're dead inside - Adam&Stan
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Dead Inside ★ Amélia
» Inside of Nabaztag/tag
» Oh-dead: une baguette magique?
» Inside of Mir:ror
» [projet]Table futuriste (questions inside)

Sauter vers: