AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Vali Nibelheim
Magicien
MESSAGES : 405
RACE : Magicien
MÉTIER/ÉTUDE : Chomeur pro oui parce qu'en plus il fait ça bien.

[terminé] It's Tough to Be a God - Adam&Vali

Dim 10 Fév - 15:59

It's Tough to Be a God.
Vali et Adam

Vali n’avait jamais vu Adam comme ça mais c’était vraiment cool. Il devait en profité il se disait que ce serait vraiment une occasion rarissime. Peut etre même la seule fois. Et il etait etonné agréablement. Bon le fait qu’il puisse faire bien pire Vali ne savait pas trop s’il devait y croire mais vu son etait il devrait peut etre abandonné l’idée. Il n’avait pas envie de le retrouver en morceaux non plus. Le but du blond n’etait pas ça. D’ailleurs il se demandait si Adam se souviendrait de tout ça. Il espérait. Parce que pour Vali le voir rire etait un peu inoubliable. Pas qu’il se moquait non … Ce rire lui avait fait chaud au cœur et il se sentait un peu beaucoup emu.

Enfin jusqu'à que Adam ne se fracasse par terre. Putain non il ne manquait plus que ça pour tout gaché. Heureusement il semblait ne rien avoir de casser. Le magicien l’aidait quand même a se relever du mieux qu’il le pouvait et … Wouahhh il se moque de lui. Et le blond rougissait un peu. Evidement il devait transpirer l’inquietude. Putain de merde d’habitude c’etait lui qui rigolait pas l’inverse. Mais la il récoltait sans doute ce qu’il avait semer. Sauf que Vali avait retrouvé son assurance alors que Adam avait reouvert la bouche pour se mettre a parler en l’accusant de l’avoir empoisonné.

- Je t’ai frappé de mon charme irrésistible et tu en es tombé a la renverse je t’ai juste fais ça.

En attendant Vali l’aidait a s’asseoir en passant un bras autour de lui. Oh il mimait un geste d’affection mais c’etait aussi et surtout pour pouvoir l’empecher de trébucher avant qu’il n’atteigne la banquette. La tout irait bienle temps qu’il reprenne un peu ses esprits. Enfin s’il n’avait pas remit un certain sujet de conversation sur la table. Il avait pas assez bu pour oublier ça hein ? A se rythme la Vali allait finir écarlate mais … Euh que répondre a ça. C’est qu’en plus il citait sa plaisanterie.

- Hahaha ouais c’est fou hein ? Ben … Ben maintenant tu le sais !

Misere voilà que Vali etait hautement perturbé. Ouais même le Adam bourré lui faisait cet effet la. C’etait vraiment qu’il etait drogué a ce Djinn et c’etait probablement inquiétant.

- Mais ?

Ohlala mais ilallait lui dire quoi la ? La tension etait a son comble et Vali se sentait flatté alors que Adam disait qu’il ne se fichait pas de son avis non plus. Bon il pouvait etre heureux avec sa prestation il avait vraiment impressionné le blond.

- C’est l’alcool. Faut que tu boive mais de l’eau ca va finir par passer t’en fais pas !


Il demandait d’ailleurs a un serveur d’apporter de l’eau. Voilà qui serait mieux.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Adam Belladone
DJINN
DJINN
MESSAGES : 646
AGE DU PERSONNAGE : 26
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Thanatopracteur & médecin légiste, il travaille à la morgue de Bray avant que les "colis" soient envoyés six pieds sous terre.

[terminé] It's Tough to Be a God - Adam&Vali

Dim 10 Fév - 17:06




I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

De quoi il avait l’air ? Il devait être ridicule.
Ça le hante, il n’arrive pas à se débarrasser de cette idée. Il peut juste faire tous les efforts du monde pour l’ignorer, et se laisser emporter par l’euphorie. Adam ne sait plus trop où il en est. Même après cette chute. Il ne sait pas s’il veut que cela s’arrête, ou bien que cela continue. Cela faisait longtemps, très longtemps, qu’il ne s’était pas sentit aussi détendu. Demain, il oubliera. Il oubliera le meilleur, pour recentrer le tout sur cette fameuse notoriété, cette image qu’il veut qu’on garde de lui. Qu’on le craigne, qu’on le déteste pour cela. Pour être seul, et pour être oublié. Pour avoir de la tranquillité. Il regrettera, oui. Il regrettera d’avoir été aussi imprudent. Chassez le naturel, il revient au galop. Adam s’accroche, se moque, mais il est blessé. Blessé de devoir demander de l’aide, d’être incapable de tenir sur ses jambes. Il est confus, et il a horreur de cela. Un fracas de pensées, une valse étourdie qui le rend incapable de réfléchir à quoi que ce soit.

À l’aide.
Cela le meurtris intérieurement, le fait rager quelque part dans sa conscience qui a échangé sa place avec le subconscient le temps d’une soirée. Je t’ai frappé de mon charme irrésistible et tu en es tombé a la renverse, je t’ai juste fais ça. «N’hésites pas à frapper plus fort alors, parce que je vais m’en remettre.» Le dernier mot. Soupir souriant, même dans cette situation, il n’avait pas moyen que le djinn le donne, hein ? Une plaisanterie en guise de répartie, Adam se laisse volontairement enchaîner par le bras de Vali autour de sa taille. Ne serait-ce que pour être sûr d’aller jusqu’à destination sans se viander. Ou alors, il y prendrait peut-être plaisir. À en croire ses faibles ronronnements : oui, sans aucuns doutes. La banquette enfin à porter de main, le djinn s’était assit sans aucune grâce. Il y avait eu un temps de pause, un soupir retenu, et une fine grimace. Ok, il s’était peut-être fait mal quelque part. À moins que ça ne soit sa tête qui tourne qui lui donne cette impression. Il n’en savait rien. Il n’était pas suffisamment en bon état pour mettre en pratique ses études en médecine. Ni même pour s’auto-diagnostiquer. Au lieu de cela, il avait trouvé plus intéressant de remettre le sujet qui le démanger sur le tapis. Hahaha ouais c’est fou hein ? Ben … Ben maintenant tu le sais ! «Oh, je le savais déjà. Enfin... Disons que je me suis préparé à l’éventualité comme sur 90% des choses que je mets en place. J’avais des doutes... Non, je n’y croyais pas vraiment en faite, je me suis fait surprendre, je te l’accorde. Comme pour maintenant. » Le regard perdu dans le vague, le Belladone lève les mains pour mimer une position défensive. Il était dépassé. Parce que ce n’est pas vraiment ce à quoi il s’attendait comme réponse.

Disons qu’il s’était plutôt préparé au fait que Vali allait démentir, et lui dire que c’était faux. Là, ce n’est pas le cas, et il goûte à l’embarras en plus de l’alcool ce soir. Mais ? Mais ça allait venir. Ce n’est pas un état d’ébriété qui allait rendre le djinn plus sentimental, ou plus adroit avec ce genre de chose. Du coup, il copie. Il imite, car il estime que la similitude est présente, et qu’il peut transposer les dire de Vali sur ce qu’il ressent....
Non pas du tout.

Ce n’est même pas comparable en faite, parce qu’il ne ressent rien ; Un véritable trou noir émotionnel.
Il joint de nouveau ses mains devant sa tête, ne serait-ce que pour caler cette dernière sur elles. C’est l’alcool. Faut que tu boive mais de l’eau ça va finir par passer t’en fais pas ! «Non, ça ne va pas passer. J’-...J’a-...Je n’y arrive pas. J’ai l’impression de glitcher.» De l’eau ? Non, il ne parlait pas de l’alcool, mais bel et bien des mots qu’il ne parvenait à trouver. C’est son lui tout entier qui bug, magie instable qui ne trouve plus ce que désir le contrat. Tantôt, les yeux jaunes apparaissent. Tantôt se sont des ronronnements. Tantôt des griffes sur les mains. Des millisecondes qui s’effacent très vite, comme ses traits indésirables sur les écrans. L’eau finit par arriver sur la table, et Adam se redresse, retirant ses coudes de la table pour se servir. Il n’avait jamais autant apprécier un verre d’eau de sa vie. Un court-circuit efficace qui permet de revenir au stade où le Adam normal et le Adam ivre bataillaient pour avoir la meilleure place. «Est-ce que c’est pour ça que tu restes avec moi ? Tu sais que ça va t’attirer des problèmes ?» Pas forcément d’ordre organisation secrète qui veut sa peau. Mais plutôt parce que ses ennemis sont légions, et que son blondinet deviendra une cible de choix pour eux. Pour l’atteindre, ou juste pour lui faire du mal. Un deuxième verre d’eau, et le djinn s’adosse comme un pacha sur la banquette, prenant le temps de se poser. Le temps que sa tête se remette de sa chute.

(c) SIAL ; icons VOCIVUS
.



_________________


astra; bb — Do you walk in the valley of kings? Do you walk in the shadow of men who sold their lives to a dream? Do you ponder the manner of things, IN THE DARK ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Vali Nibelheim
Magicien
MESSAGES : 405
RACE : Magicien
MÉTIER/ÉTUDE : Chomeur pro oui parce qu'en plus il fait ça bien.

[terminé] It's Tough to Be a God - Adam&Vali

Dim 10 Fév - 18:30

It's Tough to Be a God.
Vali et Adam

Oh bon il etait temps de se reposer et surtout d’aider Adam a décuver doucement. Tout ça etait allé un peu trop loin pour le corps du Djinn et Vali ne voulait surement pas lui faire du mal. Bon le blond etait en général peu compatissant pour ses compagnons de soirée mais la c’etait different avec Adam. En fait tout etait different avec lui c’etait bien ça qui etait troublant. Et l’alcool ne leur empêchait pas a s’echanger des piques et a se défier encore et encore. Ouais il perdait pas le nord comme on dit. En tout cas Vali lui se souviendrait bien de cette soirée et au moins ça lui permettait de découvrir Adam beaucoup plus que ce que ce dernier lui permettait de voir.

- Tu rigoles ou quoi si je te frappe plus fort tu te relèveras plus. Et euh … Je veux pas que ça arrive.

Si l’alcool n’embroullait pas les paroles d’Adam ce n’etait pas le cas de Vali. En plus il etait perturbé par le Djinn mais ses mots s’emmêlaient encore et le Djinn ne l’aidait pas du tout ! Dire que le magicien pensait que le sujet qu’ils avaient abordé tout a l’heure était enterré eh bien non. Adam etait assez lucide pour le ressortir et le blond ne savait plus du tout ou se mettre avouant simplement la vérité. Son cerveau était trop dans le brouillard pour lutter et Adam semblait surprit par se changement de situation.

- Oh heu … Je suis désolé je voulais pas te troubler …

Merde alors il etait con en fait il aurait du rien dire il avait l’impression de tout gaché. Peut etre qu’il avait besoin d’un autre verre en fait et alors que il venait de sombrer dans ses pensées Adam le ramenait a la réalité. Oh il paniquait mais ça irait. Vali etait allé attrapé une des mains de Adam entre les siennes.

- Eh calme toi j’ai été dans des états pire que ça alors ecoute moi et ça ira d’accord ?

Il lâcha sa main lorsque l’eau arriva et le poussait a boire. Il allait aller mieux s’il buvait plein d’eau. Peut etre manger mais ça ça restait a voir avec l’estomac de Adam parce que si c’etait pour qu’il vomisse partout non merci. A croire que l’eau l’avait un peu aidé mais Vali s’attendait pas a ce qu’il se mette a dire des trucs comme ça.

- Hein quoi ? Des problèmes ? Mais pourquoi ? Y’a pas de problèmes non ? Et puis même je m’en fiche si c’est le cas. Je ne vois pas pourquoi  je ne resterais pas avec toi a moins que … Tu ne veuille plus de moi.


C’etait peut etre une éventualité …. Même si Vali serait vraiment devasté si ça arrivait.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Adam Belladone
DJINN
DJINN
MESSAGES : 646
AGE DU PERSONNAGE : 26
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Thanatopracteur & médecin légiste, il travaille à la morgue de Bray avant que les "colis" soient envoyés six pieds sous terre.

[terminé] It's Tough to Be a God - Adam&Vali

Dim 10 Fév - 19:40




I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

Suffisamment pour qu’il cesse de dire des bêtises. Est-ce que l’envie d’arrêter était présente ? Non, cela doit être pour cette raison qu’il prend son temps. De toute façon, à ce qu’il parait, il y a un pique à atteindre avec de stabiliser l’état et de redescendre doucement. Enfin, de ce qu’il avait lu sur l’alcoolémie. À but informatif. Cela fait partit des petites choses à savoir pour faire le métier qu’il faisait. Ne serait-ce que pour... Oh, puis on s’en fout. Adam n’était pas là ce soir pour donner des cours de science, et il serait tout bonnement incapable de les donner dans cet état. Tu rigoles ou quoi si je te frappe plus fort tu te relèveras plus. Et euh … Je veux pas que ça arrive. Un sourcil haussé en guise de question silencieuse, il semblerait que le blond le sous-estime encore. Cela dit, étant donné qu’il ne tient pas debout, il a toute les bonnes raisons du monde de le faire. «Je me relève toujours. La preuve, regarde ; Je suis debout là !» Le paramètre de l’aide n’était pas pris en compte, et lui-même ne semblait pas prendre au sérieux ses propos. Ce qui n’aide pas en soit pour défendre sa cause, oui. Il faut que cela cesse.
C’est ce que son corps cris et lui implore, tandis qu’il enterre du mieux qu’il peut son malaise. Il ne cesse de grimper, heureusement que le djinn était suffisamment masochiste pour ne pas s’en plaindre. C’était de sa faute, c’était son échec. Une humiliation bien cherchée. Cette idée devenait une obsession honteuse, et Adam avait l’impression que son cœur allait exploser sous l’influence de toutes ces émotions soudaines. Elles s’accumulent, elles s’agglutinent, et elles parviennent à le faire paniquer petite dose par petite dose. Oh heu … Je suis désolé je voulais pas te troubler … «Non, tu ne me troubles pas. Ce n’est pas vraiment toi qui le fait, c’est... euh, les faits. Ce qui se passe. C’es-...Ce-....Choses.» Après l’auto-caricature, le doute. Il perd ses mots, car il entre dans un sujet, un des rares, qu’il ne maîtrise pas. Il ne sait pas lui dire, il n’a jamais rassuré qui que ce soit, c’est même tout l’inverse.

C’est une perte de contrôle. Totale.

C’est cette frayeur, lorsqu’on sent le danger nous percuter de plein fouet, et qu’on prie pour être encore en vie. Une dose d’adrénaline trop forte pour être ignorer, et pour ignorer son signal d’alarme. Adam ne sait plus où il est, qui il est ? Tout se mélange dans son esprit. L’actuel, l’ancien. La prise de conscience, et l’envie de l’ignorer. C’est lui gâche tout, encore une fois. Alors, quand il sent la main de Vali prendre la sienne, il relève la tête et souffle un bon coup. Eh calme toi j’ai été dans des états pire que ça alors écoute moi et ça ira d’accord ? «D’accord, d’accord, je t’écoute. Je vous écoute tous en faites, j’entends tellement tout que je sais même plus si j’écoute. Je suis bien, je vais bien.» Souffle-t-il à fréquence saccadée.
L’eau tant désirée était enfin arrivée, et autant dire que le djinn n’avait pas trop tardé à se servir un verre. Il se faisait violence pour ne pas paraître trop brutal, trop “lui-même en temps normal”. Ce n’était pas vraiment une rechute, ou un retour brutal, juste un apaisement. Si bien que ce fût au tour de son blondinet de paniquer. Hein quoi ? Des problèmes ? Mais pourquoi ? Y’a pas de problèmes non ? Et puis même je m’en fiche si c’est le cas. Je ne vois pas pourquoi  je ne resterais pas avec toi a moins que … Tu ne veuille plus de moi. En entendant ça, la dernière gorgée d’Adam avait failli passer de travers. Heureusement qu’il avait su l’avaler à tant. Il lui avait fallu une petite seconde supplémentaire, signaler par son index en suspens, pour pouvoir répondre. «Oh là, non-non, pas du tout ! Je veux pas que tu crois ça, c’est pas ce que je voulais dire. Bien sur que je veux que tu restes avec moi, je me donnerais pas tout ce mal pour te garder sinon.» Reposant son verre d’eau de manière précipité, il en avait renversé la moitié par terre, mais ça n’avait pas vraiment d’importance. Non, l’importance à l’heure actuelle, c’était de ne pas laisser Vali se faire des films. Du coup, il avait posé ses mains sur les joues de son blondinet pour le forcer à le regarder. «Eh, j’ai jamais dis que tu allais avoir le FBI ou le KGB au cul à cause de moi. Mais j’suis pas très aimé ici... Ici et ailleurs... Ou que j’aille en faite.» La panique revient au galop, et le djinn a un élan de lucidité pour réaliser l’incommodité de son geste, et se rasseoir. «Ce que je veux dire, c’est que... Tu es bien vu ici. Et, à cause de moi, les gens vont t’avoir à l’oeil. Ils vont te demander de faire attention, et.... Enfin ce genre de chose.»

Adam ne peut rien faire malheureusement contre la débilité et la paranoïa humaine. Tout ce qu’il peut faire, c’est espérer qu’elle ne vienne pas interférer dans ce qu’il arrive à construire. «Comment il s’appelle ce serveur...» Son œil sonde un potentiel badge ou une étiquette, mais rien. Cela dit, à force de remuer, il semblerait qu’il ait attiré l’attention du dit serveur. Il montre du doigt le bonbon géant vide, insinuant fortement qu’il voulait la même chose en ordonnant que le même traitement soit fait pour le truc de Vali. Oui, à ce stade de la soirée, Adam ne cherche plus à savoir comment ça s’appelle, et cela s’arrêtera à “truc” ou “muche”. «Je vais bien finir par me réveiller tôt ou tard. Je ne suis pas dans cet établissement, je n’ai pas chanté, et je ne suis pas tombé. Je vais très bien. Tu n’as rien vu, et je ne t’ai pas fais paniqué. Donc, je ne vois pas du tout où y a de problèmes.» Le voilà à agir comme une véritable drama queen qui essaye de se réconforter, ne sachant plus où donner de la tête. C’est... Très étrange comme situation, oui.

(c) SIAL ; icons VOCIVUS
.



_________________


astra; bb — Do you walk in the valley of kings? Do you walk in the shadow of men who sold their lives to a dream? Do you ponder the manner of things, IN THE DARK ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Vali Nibelheim
Magicien
MESSAGES : 405
RACE : Magicien
MÉTIER/ÉTUDE : Chomeur pro oui parce qu'en plus il fait ça bien.

[terminé] It's Tough to Be a God - Adam&Vali

Mer 13 Fév - 20:33

It's Tough to Be a God.
Vali et Adam

Ahaha bon sang ca devenait n’importe quoi. Adam qui tombe et la purée qui se passait dans la tete de Vali … C’etait vraiment le bordel et il parlait beaucoup trop vite. Et même bourré Adam le jugeait il suffisait de voir son petit sourcil levé pour le comprendre. Enfin non peut etre que c’etait juste la fierté d’Adam qui en avait prit un coup. Vali leva les yeux au ciel peu convaincu. La s’il le poussait avec son petit doigt il tombait mais bon d’un coté il ne pouvait pas s’empecher de trouver ça attendrissant.

- Ouiii mais qui sait combien de temps ca va durer.


Enfin bon la il avait fait en sorte que Adam reste assit. C’etait déjà bien et le magicien etait content de ne pas devoir trop bouger aussi parce que ça tournait un peu pour lui aussi même si les effets de l’alcool étaient sans doute moins dévastateur sur lui … Enfin ça dépendait parce que le discours du blond lui etait totalement dévastateur. En plus il ne faisait que de la merde et il etait totalement desemparé. Mais il ne comprenait pas vraiment ou Adam voulait en venir la et l’alcool n’aidait pas son cerveau au ralenti.

- Ces choses ? Quoi ?

Ouah euh est ce que cette conversation avait au moins un sens ? Peut etre … Peut etre que Adam etait en train de lui révéler qu’il n’aimait pas du tout ce qu’il ressentait ? Ce serait balot parce que Vali lui avait fini par accepter ce qu’il ressentait pour Adam. Mais il fallait qu’il essaye de garder son sérieux et qu’il aide peut etre le Djinn a retrouver sa concsience ! Ca faciliterait grandement les chose.

- Bois et tu seras moins mal c’est un conseil. Enfin de l’eau hein ? Plus d’alcool même si ça fait envie.

Même si la quinze verres faisaient envie a Vali. Et pourquoi pas de la drogue hein ? Il n’etait pas bien du tout et avait juste envie de s’effacer parce qu’il prenait pas super bien les propos de Adam. Sauf que apparemment il avait tord ? Et En plus il se donnait du mal pour le garder ? Oh bordel ca devrait l’effrayer pas le faire rougir. Mais le magicien se moquait un peu d’etre bien vu ou nom en fait. Sinon il aurait sans doute déjà un travail et arrêterait de faire chier les gens. Alors il laissait le Djinn s’expliquer en fronçant les sourcils.

- Tu sais je m’en fiche de ce que les gens peuvent penser. Tu dois savoir depuis le temps que ma passion c’est d’enmerder le monde. Et ce que je veux c’est être avec toi.

Woah ça allait trop loin la. Fallait qu’il e concentre sur autre chose. Mais pourquoi Adam  voulait appelé le serveur ? Vali lança un coup d’œil au serveur puis tourna sa tete vers le Djinn pour froncer les sourcils.

- Pourquoi ?

Oh c’est moche cette pointe de jalousie qui  pointait le bout de son nez. Et pour rien en plus ! Sauf que Adam voulait juste commander un énième verre et le magicien n’etait pas vraiment sur que ce soit une bonne idée.

- Hmm t’es sur que tu veux ça et pas rentrer ? Peut etre que de te reposer serait pas si mal non ?

Bordel c’etait bien la première fois qu’il couvait quelqu’un en soirée comme ça. Mais Adam etait plein de première fois pour Vali ça en etait troublant.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Adam Belladone
DJINN
DJINN
MESSAGES : 646
AGE DU PERSONNAGE : 26
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Thanatopracteur & médecin légiste, il travaille à la morgue de Bray avant que les "colis" soient envoyés six pieds sous terre.

[terminé] It's Tough to Be a God - Adam&Vali

Dim 17 Fév - 16:03




I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

Ce n’était qu’un mauvais rêve, une mauvaise farce.
Peut-être un excès de fatigue, la sonnette d’alarme pour signaler qu’il était temps d’accepter la réalité, et d’aller dormir. Pourtant, la découverte, ou la redécouverte, était on-ne-peut-plus plaisante bien qu’elle ne sera refoulée le lendemain. Malgré ses pas titubants, ses esprits étourdies, il ne perd pas cette attitude fière. Il se contente de la rendre plus dirigeable, plus amusante, le tout inconsciemment. Le djinn se laisse volontiers porter pour retourner sur cette banquette plus stable que ses propres pieds. Cette impression de léviter, sans aucun contrôle, était insupportable. Aussi insupportable que cette tête qui tourne, sans savoir se fixer sur ce qu’il devait faire. Tout était excuse pour se déconcentrer. Absolument tout. Adam portait attention à tout ce qu’il entourait, faculté qu’il ne possède pas en temps normal, préférant se concentrer sur un point en même temps. Sa tête bascule en arrière pour espérer trouver de quoi la poser, mais les mots de Vali le captive. Assez pour mettre ce faible repos en attente, et pour se redresser péniblement en calant son menton sur le deux dos de ses mains.

Jusqu’à ce que ce soit lui qui se retrouve piéger, à devoir avouer son plus grand handicape. Ce n’est pas tant ses insomnies qui lui faisaient défauts, bien que les rappels à l’ordre soient pénibles, mais une toute autre nature qu’il trouvait exécrable. Si exécrable que la solution la plus efficace qu’il ait trouvé est de se détacher complètement en coupant les ponts. Ces choses ? Quoi ? Hm, son blondinet a connu des jours où il était plus clair. C’est vrai que cela n’était pas évidant pour Adam de s’expliquer. En temps normal, il aurait tourner les talons, et il l’aurait laissé méditer sur la question seule. Seulement, ce soir, il n’était pas capable d’ignorer cette incompréhension. Ni même de s’enfuir en se réfugiant dans une autre pièce.
Le djinn s’y prenait comme un manche, mais qu’on lui accorde au moins le mérite d’essayer malgré son état. Oh, Vali n’allait pas le lui dire deux fois, car si tôt le conseil avait été donné, sa main venait attraper la carafe d’eau pour se resservir un verre. «Choses, ahem... Attaches. Je ne sais pas comment vous appelez ça.» Il ne sait pas, où il n’a pas envie de savoir. Seulement, à force de vouloir esquiver le sujet, à force de se laisser abrutir par la musique ambiante, par les voix casées qui les accompagner, Adam ne trouvait pas la façon correcte de le dire. Il y a trop d’interférence pour qu’il parvienne à réfléchir convenablement.

Alors, il recommence.
Il reformule.

Avec un langage inhabituel qui prouve, d’une certaine manière, que le djinn est plongé dans un état plus qu’alcoolisé. Tu sais je m’en fiche de ce que les gens peuvent penser. Tu dois savoir depuis le temps que ma passion c’est d’emmerder le monde. Et ce que je veux c’est être avec toi. Une fois de plus, c’est un échec. Un échec qui fait doucement soupirer le Belladone ivre, effaçant une certaine frustration de son visage en passant sa main dessus. Il se redresse, il sonde la pièce. C’est pour cette raison qu’il n’était pas si facile de le pousser à la confession : il était tellement habitué à faire du mal aux autres que, lorsqu’il fallait faire du bien, c’était désastreux. Il l’avait bien vu, cette terreur dans son regard. Pourtant, il lui dit exactement la même chose, à peu de chose près. Ça lui semblait compréhensible, mais visiblement non. Adam se sent adoucit, et s’il n’avait pas quelques grammes dans le sang, ça l’aurait fait bondir de son siège. Rien à faire si un autre verre était une mauvaise idée, ce qu’il voulait, c’était quelque chose pour se détendre. Un placebo dans lequel placer son désemparement. Et comme il n’a pas le droit de fumer à l’intérieur, il va se venger sur le sucre. Pourquoi ? Un haussement de sourcil, voilà que Vali se met à le gendarmer. À moins que ... «Quoi ? T’es jaloux ? Je vais pas lui demander son numéro, ou même l’embarquer dans mon lit si ça peut te rassurer.» C’est vrai quoi ? Il est beaucoup plus fidèle que lui, et son blondinet est très mal placé pour lui faire ce genre de remarque.
Du coup, ce genre de remarque l’agace, et Adam se lève...Pour mieux se rasseoir.

Une idée lui traverse l’esprit. Une idée qui ne va pas plaire à son blondinet. Mais s’il faut employé les grands moyens pour le lui faire comprendre, alors soit... Hmm t’es sur que tu veux ça et pas rentrer ? Peut-être que de te reposer serait pas si mal, non ? «Non.» Cela mérite d’être clair. Il a encore une petite affaire à régler ici. Lorsque le serveur s’approche pour apporter leur verre, Adam l’alpague avant qu’il ne s’en aille en l’attrapant par le poignet, lui faisant signe de se baisser pour lui murmurer quelques mots inaudibles autrement que pour l’oreille de ce dernier. Sa main glisse dans ses poches, mais ses doigts cachent trop bien ce qu’il lui met dans la sienne. Un hochement de tête pour signifier que le message mystère était bien passé, le serveur était repartit et on pouvait voir au loin qu’il préparait quelque chose. Finalement, il se pourrait qu’Adam n’est pas besoin de refiler son verre à son blondinet. Bien que cela va potentiellement poser problème ; il n’a clairement pas besoin de plus. «Tu restes ici.» Dit-il, comme s’il anticipait le ragequit de Vali. C’est vrai que sans les mots, sans la discussion qu’ils avaient eu, cela pouvait porter à confusion. Mais il n’en était rien. C’est au tour du djinn de faire une surprise.
En le voyant revenir, Adam avait enfin commencé à éclaircir un peu cette idée. «C’est à mon tour de te faire un cadeau.. Je te conseille de ne pas boire trop vite. Oh, et ; Non, je n’ai pas demandé à ce qu’il drogue ton verre. Je n’ai pas besoin de ça.» Un rire léger, fier de son humour noir, et le voilà à lécher les bords de son verre pour avaler le sucre. Oh, cela lui faisait du bien. L’eau, c’est bien, mais cela n’apporte pas ce je-ne-sais-quoi de douceur. «Cela devait être ton anniversaire, mais je ne l’a connais pas. Alors, prends cela comme ; Un gage de mon affection. Et une façon de te remercier pour cette soirée. Profites, parce que je ne te garantis pas garder le même discours demain matin.» Dit-il en enlevant sa langue de son verre avec maladresse pour glisser la paille dans sa bouche, se rendant compte en cours de route que ce n’était pas très congru. Ce qu’il y avait dans le verre de Vali, c’était une chevalière. Une très belle chevalier où un dragon entouré le doigt. Adam la dévisage quelque instant, avant de prononcer «Père me l’avait offerte, mais je ne l’ai jamais porté. Elle t’ira mieux.»

Abandonnant son verre quelques instants, le djinn profite de cet élan d’assurance pour faire comprendre avec les gestes ce qu’il n’avait pas réussi à faire comprendre avec les mots. Ses mains s’appuient sur la table, et il vient embrasser Vali sans aucune hésitation avec passion. Un véritable matou imprévisible, un échange avec une pointe d’appréhension malgré tout. «Effaces moi cette jalousie, elle n’a pas lieux d’être. Tu es unique à mes yeux, c’est ce qui te rends si précieux.» Dit-il en guise de conclusion, se rasseyant moins lourdement que post-chanson.

(c) SIAL ; icons VOCIVUS
.



_________________


astra; bb — Do you walk in the valley of kings? Do you walk in the shadow of men who sold their lives to a dream? Do you ponder the manner of things, IN THE DARK ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Vali Nibelheim
Magicien
MESSAGES : 405
RACE : Magicien
MÉTIER/ÉTUDE : Chomeur pro oui parce qu'en plus il fait ça bien.

[terminé] It's Tough to Be a God - Adam&Vali

Dim 17 Fév - 18:11

It's Tough to Be a God.
Vali et Adam

Ah eurgh voilà ca devenait la partie la moins marrante de la soirée. Celle ou il devait contrôler Adam , l’empecher de continuer a boire et surtout celle ou il devait l’inciter a être raisonnable. Un truc que ne faisait jamais Vali en somme. En même temps  son rôle c’etait plutôt celui de l’irresponsable d’habitude. En plus leur discussion devenait bizarre. Vali n’arrivait plus trop a suivre si ce n’est que bah il ne voulait pas que les autres lui dictent sa façon de penser ou d’agir. Il n’avait jamais écouté et ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait commencer a le faire. Si Adam voulait de lui alors il ne voyait aucune raison de le lâcher … Mais euh les attaches en fait ca faisait penser a autre chose au blond. Ouais il avait totalement perdu le fil de la discussion et il c’etait mit a rire un peu. Pas qu’il se foutait de la gueule du Djinn mais c’était juste marrant comme mot.

- Attaches ouais ahaha c’est ironique je crois.


Un peu de sérieux. Pour lui dire vraiment ce qu’il pensait de toute cette merde que pouvait lui raconter les gens. En fait il n’y avait qu’Adam qui comptait. Bien sur il y avait des personnes que le blond affectionnait mais ils ne pouvaient pas comprendre c’était tout. Vali etait bien avec le Djinn même si leur vie etait loin d’être de tout repos. Mais sinon bonjour l’ennui aussi ? Bon ok les chaines et les ronces c’etait peut etre beaucoup pour mettre du piment dans une vie de couple mais bon …

En tout cas y’en avait un autre qui avait mit du piment dans la vie de Vali. Putain de serveur ! Il ne savait pas d’ou cette rage sourde venait de sortir mais … Elle etait la et Adam avait mit le doigt dessus. C’etait comme mettre le doigt dans une plaie béante en disant « tu as vu ? Ca fait mal hein ? » baaah oui ca faisait mal et le magicien fixait son compagnon avec un air profondément outré.

- De quoi ? Je … Euh … Ben heureusement.


Ouais non il assumait pas trop ça. Et Vali insistait pour rentrer. Mais Adam refusait. Vali fronça les sourcils. Lui qui pensait que le Djinn serait ravi de retrouver la tranquillité de son manoir la il etait un peu sur le cul.

- Quoi ?

Quoooi ? Mais qu’est ce qu’il faisait encore avec le serveur ? Il pouvait pas nier que se connard lui avait taper dans l’œil non ? Vali n’etait pas content du tout la et ca devait ce voir. Mais pourquoi voulait il le mettre en colère comme ça ? c’etait une vengeance cachée ? C’etait bien moche et bien bas. Mais comme si Adam avait compris que Vali avait juste envie de partir il lui disait de pas bouger. Le blond fronça les sourcils avant de le fusiller du regard jusqu'à que le Djinn s’explique. Un cadeau ? Et oui il avait pas tord pour la drogue mais hum …

- Oui bon c’est pas faux mais euh a quoi tu joues ?

Vali jeta un coup d’œil a son verre avant de voir une bague a l’interieur. Une chevalière plus précisément … Il leva les yeux vers Adam plus que troubler avant que ce dernier ne vienne l’embrasser passionnément. C’était a ce moment précis que Vali avait envie de foncer sous la table. Il etait géné il crevait de chaud et il ne savait clairement plus ou se mettre ni quoi dire. Il devait avoir l’air ridicule. Surtout qu’il etait surement en train de rougir. Ouais c’était même sur. Oh merde. Son cœur battait trop rapidement et il avait beaucoup trop d’émotions d’un coup.

- Wow … euh … Merci je … pensais pas.

Oui il etait totalement ridicule et les mots ne voulaient même plus sortir de sa bouche tant il était troublé.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Adam Belladone
DJINN
DJINN
MESSAGES : 646
AGE DU PERSONNAGE : 26
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Thanatopracteur & médecin légiste, il travaille à la morgue de Bray avant que les "colis" soient envoyés six pieds sous terre.

[terminé] It's Tough to Be a God - Adam&Vali

Dim 17 Fév - 20:15




I took a walk on a Saturday night,fog in the air, just to make my mind seem clear where do I go from here? I see my breath pushing steam through the air, shaking hands run through my hair, my fears, where do I go from here?

Attaches ouais ahaha, c’est ironique je crois.
Comment ? Il fallu un petit temps pour Adam pour tiquer de quoi il parlait. Sa tête se baisse, souhaitant cacher ce petit tic nerveux, cette langue qui passe sur sa lèvre inférieure, signifiant Ô combien il ne regrette pas. Rien que d’y repenser, il trouve cela excitant pour tout dire. Cela dit, étant donné la réaction de son blondinet, ce n’est pas difficile de comprendre que le sentiment n’est pas partagé. Pas celui-ci du moins. Alors, il se contente de se taire, et d’étouffer du mieux qu’il peut ses ricanements. «Non bon, oui. Ce n’était pas le meilleur mot que je pouvais choisir sur ce coup-là.» Quoi que ? Tout dépend si Vali lui en veut toujours, ou bien s’il a passé l’éponge là-dessus et qu’il est enclin à recommencer. Cette idée le pousse à relever la tête, et à se mordre la lèvre inférieure pour retenir la proposition. Ce n’est pas le meilleur endroit pour l’attacher, ni le meilleur moment d’ailleurs, car il avait fais l’erreur de vouloir connaître le nom du serveur. Juste le nom. Vieille habitude. Après tout, dans le manoir familiale, quand l’un des Belladone à besoin de quelques choses, ils appellent le majordome ou la femme de chambre par leurs prénoms. C’est une forme de domination vieux de plusieurs siècles.

Seulement voilà, ce n’était pas aux goûts de tout le monde, et cela ne plaisait pas beaucoup à Adam de se faire reprocher une telle chose. D’autant plus qu’il ne louchait pas du tout dessus. De quoi ? Je … Euh … Ben heureusement. «Comment ça, heureusement ?» Qu’est-ce que cela signifiait ? Qu’il était étiqueté à lui ? Jusqu’à là, cela ne dérangeait pas le djinn. Mais même ivre, celui-ci gardait ses convictions ancrées dans un coin de son esprit. «Si tu tiens tant que ça à essayer de me mettre un collier et une laisse à ton nom, vas-y ! Je ne te retiens pas.» Peste-t-il, mitigé entre la colère et la fatigue. Même répliquer à ce genre de bêtise, il n’en a pas la force. Du moins, la force de le faire intelligemment. Car c’est une toute autre idée qui lui avait traversé l’esprit.
Non, il n’avait pas envie de rentrer. Quoi ? Il n’avait rien répliqué. Pas avant d’avoir obtenu ce qu’il souhaitait. À savoir, effacer cette stupide jalousie de son regard. Certes, pour le début, il ne s’y était pas prit de la meilleure façon. Il n’avait fait qu’attiser un peu plus la colère de ce magicien, notamment parce qu’il n’avait que la partie visuelle, et non pas le son qui allait avec. La faute à ce bruit qui couvre tout. Un ordre qui fonctionne, tandis qu’il dévisage son blondinet trépigner et prêt à partir d’ici. Il le retient, et commence à s’expliquer. Oui bon, c’est pas faux. Mais euh, à quoi tu joues ? «Regardes, au lieu de poser des questions inutiles.» Un léger ricanement de la part d’Adam avait percé ses lèvres, laissant le temps à Vali de réaliser de lui-même à quoi il jouait.

S’assurant que cela soit suffisant, il avait coupé court toute remarque en venant l’embrasser sans préavis, profitant ainsi de son élan de stupeur. Il prends son temps pour dévisager ce visage rouge. Aussi rouge que la seconde “strate” du cocktail que chacun possède dans son verre. Ce qui pousse lde djinn à afficher un sourire fier sans aucune retenu. Wow … euh … Merci je … pensais pas. «C’est toi qui l’as dit, je suis toujours plein de surprise.» Cela doit être contagieux, car le voir aussi gêné le fait douter. Ses rétines voyages rapidement de gauche à droite, et ses propres joues prennent une teinte réchauffée. Est-ce qu’il a fait quelque chose de mal ? Encore ? Non, il préfère jeter la faute sur ses esprits embrumés. Cela doit être un travers de son esprit. «Et entre nous, ce serveur à les lèvres trop grosses. J’aurais peur qu’il me gobe le visage avec. Brr, rien que d’y penser, ça me donne des frissons.» Et ce n’est pas rien de le dire, puisqu’il gesticule, frissonnant belle et bien.

Oui, il vaut mieux qu’il boive son verre plutôt que de dire des âneries pareilles pour faire comme si de rien était.

(c) SIAL ; icons VOCIVUS
.



_________________


astra; bb — Do you walk in the valley of kings? Do you walk in the shadow of men who sold their lives to a dream? Do you ponder the manner of things, IN THE DARK ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Vali Nibelheim
Magicien
MESSAGES : 405
RACE : Magicien
MÉTIER/ÉTUDE : Chomeur pro oui parce qu'en plus il fait ça bien.

[terminé] It's Tough to Be a God - Adam&Vali

Dim 17 Fév - 23:42

It's Tough to Be a God.
Vali et Adam

Pourquoi est ce qu’ils en venaient aux chaines hein ? Enfin pourquoi est ce qu’ils parlaient de chaine. Apparemment c’etait juste parce que Adam avait choisi des mots douteux. Sans doute un lapsus. Et sa langue qui passait sur ses lèvres confirmait cette hypothèse dans l’esprit du blond tout embrumé.

- Oh … Jme disais aussi …

Non il ne se disait rien du tout. Son crane ne voulait plus réfléchir. Entre l’alcool les sentiments et même la jalousie … Eurg tout ça prenait une tournure gênante aussi pour Vali. Surtout que bon il etait parfois possessif mais pas comme ça. La c’était terrible. Et Adam n’en ratait pas une ! Ca ne l’aidait absolument pas la. Il ne savait pas quoi répondre a sa question. Le magicien ouvrait la bouche pour parler mais aucun son n’en sortait. Et puis Adam parlait de laisse et de colliers.

- Ouais pourquoi pas ! On va faire ça ce sera cool !

Est ce que c’etait une dispute ? Même pas ils étaient tout deux aussi embrumé l’un que l’autre au final. Enfin Adam avait eu suffisamment de lucidité pour parler a ce foutu serveur et la rage de Vali etait presque a son maximum. Presque parce que sinon il aurait jeté un verre dans leur direction avant de partir. Mais il avait essayé de se contrôlé et … Il avait bien fait. Parce qu’au final Adam lui avait juste fait une surprise. Une incroyable surprise qui lui avait donné l’envie de s’enterrer six pieds sous terre dans la gene etait presente et son cœur battait la chamade dans sa poitrine … Terrible Djinn.

Vali ne pouvait pas s’empecher de rougir et de réagir de façon totalement nulle. Il se demandait comment est ce qu’Adam pouvait se satisfaire de ses paroles. Mais c’etait les rougeurs de ses joues qui aidaient non ? Le blond avait recupéré la bague après avoir savouré leur baiser et bredouiller des remerciements. Il avait mit la bague a un de ses doigts. Il ne s’en séparerait plus. Mais c’est que Adam l’avait fait rire a parler du serveur comme ça. Au moins ca avait rassuré Vali.

- Hahaha oui tu as raison ! Horrible ! Mais t’en fais pas je te protege !

Du mieux qu’il pouvait du moins. Et bien maintenant ils n’allaient pas tarder a rentrer tout les deux. Le temps de finir leurs verres respectifs et une fois qu’ils seraient de retour au manoir Vali en profiterait pour remercier comme il ce devait.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

[terminé] It's Tough to Be a God - Adam&Vali

Revenir en haut Aller en bas
 
[terminé] It's Tough to Be a God - Adam&Vali
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Période d'essai terminée : Gray
» Un Champagne Millésimé - Chasse terminée
» BDI (break a durée indéterminée)
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]
» Baptême de Laiiyla [Terminé]

Sauter vers: