AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Aller à la page : Précédent  1, 2
Moon White
Djinn
MESSAGES : 458
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Aide à domicile

Event + The Lost Battalion (B)

Mer 17 Oct - 21:21
The Lost Battalion

Cluedo géant




Personne n'était capable de me dire qui était cette personne ? Bon vu la tête de la méchante dame, il était connu mais moi je savais pas du tout qui c'était. Elle, en tout les cas était bien connu du policier. Celui-ci ne devait pas être bien réveillé pour réagir trois ans plus tard. C'était pour ça que c'était important le petit déjeuner pour bien commencer la journée ! Même les policiers devaient prendre soin de leur estomac ! J'étais sur que l'inspecteur il prenait pas le temps de déguster des céréales dans un bol de lait chocolaté. Résultat ? Il était incapable de résoudre une enquête car trop à l'ouest.
Un autre monsieur était venu s'interposer, murmurant à l'oreille du policier. Manifestement c'était assez urgent vu qu'il insistait lourdement. Je ne savais toujours pas qui était Drago Malefoy mais c'était marqué sur son carnet. Il faisait quoi les humains quand il chercher des informations déjà ? Ah oui google. Je sortais mon téléphone, qui datait de l'air Neandertal - et par conséquent je n'avais pas la petite planète bleue dessus. Ni un renard, ni une pokéball. Bah je demanderai à Dagda en rentrant à la maison qui était ce mystérieux individu.

L'inspecteur s'était absenté deux minutes, pour revenir avec la bande de son collègue. Dont Shura. Mais il y avait aussi Maxwell à qui je faisais un signe de la main avec un grand sourire. Je tournai mon regard ensuite vers Ian en entendant mon nom. Qu'est ce qui s'était passé ? Ya ! J'étais un génie pas un devin ! Une légère moue se dessinait sur mes lèvres. Anthéa en avait profité pour - stupéfaction - revenir sur son témoignage à mon sujet. Il était pas vilaine finalement, juste myope. Mais je n'étais pas sur que l'inspecteur est entendu quoique se soit vu qu'il était occupé à récolter le prénom des autres. Je soupirai, une envie de sucrerie me montant à la tête. J'avais même pas pu finir ma sucette que j'avais remit dans son papier d'emballage puis dans ma poche.
Mais bon vu que Dagda m'avait dit que la prison c'était moche, j'allai devoir sortir le grand jeu.

- J'sais pas ça c'est passé si vite...y'avait du sang partout ! J'ai peur moi, je veux pas mourir aussi !


Chouinais je, les larmes aux bords des yeux.




Revenir en haut Aller en bas
Karen Murphy
Magicien
MESSAGES : 265
RACE : Magicienne
MÉTIER/ÉTUDE : Médecin généraliste dans un cabinet privé

Event + The Lost Battalion (B)

Ven 19 Oct - 8:08
The lost battalionwhat the fuck is GOING ONSuper, tu étais ravie. Tu avais plaidé la cause du jeune russe – vu son argument – auprès de l’autre inspecteur, qui était parti on ne savait trop où, et un autre inspecteur était venu pour vous récupérer, vous mettre dans une pièce où vous commenciez à être à l’étroit. Tu étais restée dans un coin, pâle comme un linge, à frotter tes mains sur ton tee shirt, comme si ça allait enlever le sang. T’étais médecin, mince, un peu de tenue ! Bon, d’accord, les urgences, t’en faisais plus depuis ton internat, et quand on était médecin généraliste, on croisait plus de rhumes que de plaies ouvertes, mais enfin. L’autre inspecteur, qui avait pas l’air frais du jour, continuait à interroger un gosse, il n’avait même pas l’air majeur, qu’est-ce qu’un enfant pouvait avoir à faire là-dedans ? Il lui fallait une cellule psychologique, pas de prison, nom d’un chien ! Surtout que Anthéa, une de tes patientes, croisa ton regard et prit la défense du jeune homme. « Anthéa ! » Tu te dirigeas vers elle, comme pour chercher un peu de réconfort, et peut-être en donner. « Oh, toi ici… j’en suis si désolée… » Puis, quand l’asiatique se mit à chouiner, tu te sentis obligée d’apporter un peu de ton témoignage, d’y mettre ton grain de sel : « Inspecteur… Enfin, Inspecteur, je ne veux pas vous dire ce que vous devez faire, mais j’étais là aussi, et je n’ai rien vu, et je pense que tout le monde ici conviendra pour dire que c’est arrivé vraiment vite. Tout ce que je peux dire, c’était que j’étais en première ligne – ça se voit… - et que je ne saurais même pas vous dire qui est coupable. Plutôt qui ne l’est certainement pas. Bref… Est-ce que quelqu’un est en train de regarder les fichues vidéos de surveillance, dans cette fichue police qui semble pas nous ficher la paix ?! » Tu perdais un peu contenance sur les derniers mots de ta phrase, devenant presque vulgaire. Heureusement que Sammy n’était pas dans le coin… Tu n’aurais vraiment pas voulu qu’il te voie dans cet état, hystérique et blindée de sang.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
V. Shura Bäckähäst
MÉTAMORPHE
MÉTAMORPHE
MESSAGES : 3564
AGE DU PERSONNAGE : 41
RACE : métamorphe (étalon noir)
MÉTIER/ÉTUDE : Voleur, dealer, chômeur, plein de truc en "-eur"

Event + The Lost Battalion (B)

Sam 20 Oct - 20:12

the lost battalion
event ; groupe A

« Read between the lines, what's fucked up and every thing's all right. Check my vital signs to know I'm still alive and I walk alone »
Ils ont eu leurs plaques dans une pochette surprise ou bien ?! Tu fais de ton mieux pour ne pas exploser, de toutes façons tu n’as pas la force pour ça. Tu ne peux même pas cloper pour te détendre parce que c’est interdit, que y a un con qui s’est dit «ouai chouette, j’vais tuer quelqu’un devant tout le monde» et que du coup, y a plein de flic partout ! La cerise sur le gâteau, c’est que le noob d’inspecteur a du se barrer en courrant en voyant les cas sociaux que vous étiez, parce que s’en est un autre qui prend la relève. Solide les flics dans le coin ! Il empeste l’alcool plus que toi, et t’aurais presque de la sympathie pour lui s’il réclamait pas tes papiers putain ! Vous avez vos papiers «Нет, у меня ничего нет !*» Idée de génie numéro 2 après avoir balancé le meilleur argument de l’univers : jouer avec ta nationalité étrangère. Ça fait un peu plus d’un an que tu es installé à Bray, c’est normal que vis-à-vis des papiers, tu ne sois pas le plus organisé possible. On connait tous les talents de l’administration après tout. Ça et aussi le fait que tu sois un des criminels les plus recherchés dans ton pays d’origine. Avec un peu de chance, ils auront réussi à te faire passer pour mort. Parait que c’est la bonne planque.

De toutes façon, tu n’es pas du matin. Tu n’as pas envie de réfléchir. Tu veux juste avoir la paix et retourner décuver avec tes animaus non-affamés. S’il est sympa et qu’il te prend pas trop la tête, tu seras plus concilient avec lui plus tard, autour d’une bonne bouteille de Scotch et d’un gros pétard. Tu suis malgré tout, tu ne cherches pas midi à quatorze heure. Manquerez plus que tu fasses tout pour paraître suspect. Tu t’asseois, tu croises les pattes et tu t’accoudes au dossier de la chaise. Vu la réaction de l’autre, ça va prendre du temps. Tu écoutes à droite à gauche, tu reconnais cette petite .... Ordure dont l’envie de lui écraser son poing sur la gueule te démange, mais tu te retiens et tu sondes les gens derrières tes lunettes. La rousse dit un truc d’intelligent, et tu jettes un coup d’oeil en direction de la caméra. Normalement, sur les guichets, elles doivent pointer. Oooh, puis l’autre qui chouine. Tu passes tes doigts sous tes lunettes de soleil, frottant tes yeux. «Что я сделал с Богом, чтобы заслужить это ?**...» Tu fais genre le gars qui comprends rien, mais tu comprends parfaitement tout ce qu’ils disent. Tu as juste pas envie de participer. Ou une grosse envie de te foutre de leurs gueules aussi, c’est possible. Mais faut bien détendre l’atmosphère. C’est qu’un meurtre. Oui c’est qu’un meurtre pour toi, ça te rends pas plus émotifs que ça. Tu en as vu d’autre ici, et bien pire sinon t’aurais pas cette jolie cicatrice dans le cou. Ce pauvre type a eu une mort rapide, non douloureuse quoi que potentiellement longue vu qu’il a eu le temps de se vider de son sang quand même. T’aurais été le meurtrier, tu aurais eu la décence de lui planté le couteau dans le crâne. Au moins il aurait pas le temps de réfléchir sur ses souffrances.

*Non, j’ai rien.
**Qu'est-ce que j'ai fais au bon Dieu pour mériter ça ?
(c) DΛNDELION

_________________


a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but how we tried, we screamed, but it was never enough.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Event + The Lost Battalion (B)

Dim 21 Oct - 15:19



The lost battalion


Maxwell s’occupait sur son ordi, indifférent à la scène. Cette situation ne le concernait pas et si son cœur avait quelque peu accéléré lors du moment de panique global, les choses étaient bien différentes maintenant. Un nouvel arrivant lui fit lever les yeux de son écran et il écouta distraitement parler d’un problème avec les urgentistes et observer leur nouvel enquêteur attitré ramener tout le monde avec l’autre groupe de témoin. Conciliant, il rabattit l’écran de son ordinateur et fit marcher son instinct grégaire assez atrophié. Une fois son petit groupe fusionné avec les autres, il remarqua deux têtes qui ne lui étaient pas inconnues. Il y avait Anthéa qui lui lançait un regard interrogateur auquel il répondit en levant les épaules, l’air de dire « j’en sais rien et je m’en fous ». La deuxième tête était le petit gars bizarre que sa mère semblait affectionner tout particulièrement et qui aimait l’occuper dans ses journées. Il n’avait pas pris la peine de retenir son prénom, les deux étant aux opposés du spectre de la joie de vivre. Quoi qu’il en soit, il n’avait pas envie d’avoir à lui parler et doutait fortement qu’il puisse être capable de tuer quelqu’un dans une foule. Ou alors par indigestion de cookies. Alors qu’il allait faire un pas vers la seule personne dans cette ville qu’il estimait un minimum, la rouquine le prit de court, lui arrachant un soupir.

Un inspecteur aussi frais qu’un poisson en traversée du désert, un russe qui d’un coup avait perdu la connaissance de l’anglais, un gamin qu’il ne savait pas saquer, un pseudo-médecin en état de choc pour trois tâches de sang et un autre gars qu’il n’avait même pas envie de considérer, une quelconque providence semblait lui en vouloir personnellement. Blasé, il devait être sur la même longueur d’onde que le russe et se dit que sa stratégie pouvait avoir du sens, dommage que son accent italien ne soit pas des plus crédibles. Jonglant habillement entre un ordinateur, son café et un portefeuille, ils sorti sa carte d’identité et observa sa collègue invectiver le flic de service pour regarder les caméras de sécurité. Comme quoi, même en état de choc, deux neurones pouvaient se connecter. La situation devenait de plus en plus incompréhensible et il s’approcha d’Anthéa, se sentant obligé de commenter la situation qui s’enlisait :

« Vous n'avez pas un service de sécurité privé ici ? Parce qu'à ce rythme-là on ne va pas s'en sortir et j'en connais un qui va aller faire la circulation demain … »

Il aurait pu adopter la même stratégie que dans l’autre salle et s’installer dans un coin pour terminer la lecture de son article mais, la présence de son amie rendait la situation un peu moins pénible et ravivait son côté fouteur de merde. La potentielle présence d’un tueur ne l’inquiétait pas, un type assez con pour assassiner quelqu’un au milieu d’une foule en plein jour ne représentait pas un réel danger, si ?



panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
Ian Craig
HUMAIN
HUMAIN
MESSAGES : 194
AGE DU PERSONNAGE : 46
RACE : Humain
MÉTIER/ÉTUDE : Inspecteur de police

Event + The Lost Battalion (B)

Lun 3 Déc - 17:08
pardoooon


The Lost Battalion

Anthéa, Moon, Jasper, Maxwell, Karen, Shura

I try to change the formality and everything about it, people killing people for a reason. You make mistakes, you don't regret, so make a conclusion


 
Les petits nouveaux n’avaient rien à envier à ton premier groupe, l’ensemble demeurait tout aussi disparate et atypique, et promettait de sacrées galères. En particulier comme l’un d’entre eux semblait étranger et ne pas parler la langue, et tu te voyais déjà souffrir un demi-siècle à la rechercher d’un interprète qui pipe un petit mot de russe. « Vous ne parlez pas la langue ? » lui as-tu demandé en chemin avec un maigre espoir, mais comme tu ne savais vraiment parler que l’anglais, et assez mal, c’était peine perdue.
Mais bref, tu avais naturellement demandé aux présents leur témoignage, à commencer par celui que l’on t’avait désigné. Au vu des résistances et des confusions, tu ne t’étais pas vraiment attendu à ce que l’on te donne le nom d’un coupable, cependant n’ayant pas eu la “chance” de te trouver sur les lieux au moment du crime - n’importe quelle information t’aurait été utile, vraiment, pour donner une base solide à tes réflexions déjà bien entravées par l’alcool. Tu n’avais même pas eu l’occasion de jeter un œil au corps depuis ton arrivée, ou très succinctement, tu comptais sur le rapport des urgentistes et de ton collègue pour te donner plus tard ce complément d’informations, et il en allait de même pour les vidéos de surveillance.

Tu attends donc, bien qu’un peu distrait sur le côté, d’entendre ce que Mr. White avait à en dire, et assez simplement : pas grand-chose… Même Anthéa, qui t’avait fait miroiter la piste, avait pris ses distances avec ses vagues accusations de tantôt et te laissait démuni face à une tribu qui n’avait pas l’air de vouloir t’aider beaucoup. Tu lâches un soupir du fond de l’âme, d’autant que Moon semble aux bords des larmes à la seule évocation de la scène, ce qui n’était pas très étonnant avec du recul. Tu n’as pas même le temps d’y répondre que la femme trempée de sang prend sa défense comme si tu l’avais fait parler sous la torture. Elle s’emballe, contre la police en général, arguant que tu ne fais pas ton travail tout en te reprochant de le faire. Bah tiens, si seulement c’était étonnant.
« S’il vous plait gardez votre calme, personne n’est accusé de quoi que ce soit et personne d’autre ne va mourir. Je suis ici pour prendre vos témoignages, je ne vous demande pas l’identité du coupable mais seulement de me dire ce qu’il s’est passé. Contrairement à ce que vous pouvez penser, cela fait partie de mon travail, et le temps qu’un collègue regarde les vidéos de surveillance je ne peux pas me passer de cette étape. Maintenant, est-ce que quelqu’un ici parle le russe, il ne me manque que l’identité de monsieur et il semble qu’il ne comprend pas l’anglais. »
Tu avais pris au moins le nom de Maxwell Graham, le seul qui avait bien voulu écouter ta demande - qui n’était pas vraiment une demande d’ailleurs puisqu’ils n’avaient pas réellement le choix. Tu fais le lien d’ailleurs avec Moon White, venu au nom d’une certaine Madame Graham, et tu trouves assez curieux que deux personnes aussi différentes se retrouvent associées au même nom, et se soient trouvées simultanément et tout à la fois séparément à la banque. « Vous vous connaissez ? » tu leurs demandes à tous deux avec un regard. Tu n’aimerais pas que quelque chose te passe sous le nez - que tu as très long d’ailleurs.
 

_________________

But in this twilight our choices seal our fate (c)kane.
Revenir en haut Aller en bas
Moon White
Djinn
MESSAGES : 458
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Aide à domicile

Event + The Lost Battalion (B)

Jeu 20 Déc - 21:04
The Lost Battalion

Cluedo géant




Des vidéos de surveillances ? Mais oui, bien sur j'avais oublié les caméras ! Ah si mon Maître avait été là il m'aurait fouetté pour cet oubli. J'avais eu le droit à tout un cours pour éviter d'être filmé. Ca aurait été dommage de se faire prendre par la police pas vrai ? Bien que il était aisé pour moi de me transformer en fourmi et passer inaperçu dans une vidéo...Enfin. Ouais. Du coup, l'affaire était réglé, suffisait que la police regarde la scène du crime et je serai innocenter une bonne fois pour toute. Ce n'était en tout les cas ni Maxou ou Shura qui allait plaider en ma faveur. L'un m'évitait quand il me voyait et l'autre me détestait. Ce dernier s'était d'ailleurs exprimé dans une langue que j'avais déjà entendu autrefois. Du russe. Voila, merci inspecteur. Qui ne parlait visiblement pas russe. Mais pourtant j'avais souvenir que Shura parlait bien anglais, au moins un minimum pour avoir fait des affaires avec mon Maître. Oh il jouait la comédie comme moi peut être ? Mais si il disait pas son identité il allait avoir des problèmes. Ravalant mes fausses larmes, je filais la réponse d'une voix légèrement tremblante.

- Y s'appelle Shura ~ c'est tout ce que je sais monsieur le policier

Ca c'était vrai. Je savais juste son prénom et sa tête. Les informations que Malus m'avait filé pour que je lui grille le cerveau. J'avais un peu loupé mon coup, heureusement pour lui mais pas pour moi. Le magicien n'avait pas vraiment été content que je l'ai laissé partir. Détective Craig m'interrogeait à nouveau, si on se connaissait avec Maxwell. Maiiis je venais de lui dire que j'étais là pour Madame Graham il pouvait pas faire la connexion ?

- Je m'occupe de sa maman, c'est pour ça qu'on se connait

Déclarais je avec un petit sourire aux yeux encore humides. Je ne voyais pas trop ce que ça apportait à l'enquête. Mais c'était pas moi le policier. Moi j'étais un gentil Djinn qui était juste venu à la banque retirer de l'argent. Pour la première fois de ma vie. Les humains disaient qu'on se souvenait toujours de sa première fois, ça s'était sur que je risquais pas de l'oublier. En plus il disait des choses que je comprenais pas. Maxwell avait parlé de faire la circulation. Circulation de quoi ? Du sang ? C'était dégoûtant ! Est ce que le policier était genre une veine ? Un métamorphe de la veine ? Je fixai ce dernier du regard, penchant la tête du côté tout en m'imaginant à quoi ça pouvait bien ressembler.




Revenir en haut Aller en bas
Anthéa Ò Murchù
Sirène
MESSAGES : 90
AGE DU PERSONNAGE : 27
RACE : Sirène

Event + The Lost Battalion (B)

Ven 18 Jan - 17:53
Clairement, la situation devenait hors de contrôle. Et ce n’était pas l’inspecteur Craig qui allait maintenir le contrôle. Anthéa n’était même pas sûre qu’il sache garder le contrôle de lui-même, et à voir sa tête, on dirait bien que non.
Karen arriva vers elle, désolée qu’elle soit là. Alors que c’était le médecin qui avait visiblement le plus à se plaindre. Couverte, visiblement plus traumatisée qu’Anthéa. La brune lui prit les mains, doucement.
« Je vais bien. Ca va toi ? »
Mais Karen n’eut pas le temps de répondre, ou peut-être n’entendit-elle-même pas la réponse. Elle était déjà en train de s’énerver sur Craig. Le jeune asiatique étrange pleurait à côté comme un gamin. Un russe parlait…russe, ce qui n’était pas franchement pratique. Et Maxwell lui lança un haussement d’épaules qui en disait long sur son intérêt pour toute la scène. Anthéa lui répondit par un haussement d’épaules elle aussi. Elle connaissait Maxwell. Son comportement paraissait étrange voire franchement agaçant aux yeux de beaucoup. Elle faisait l’effort de le comprendre. Certaines choses lui passaient juste au-dessus. Un meurtre en pleine banque, par exemple.

L’inspecteur tentait de reprendre le contrôle en redemandant l’identité de chacun. Mais Anthéa se doutait que tout le monde se fichait bien des demandes de Craig. Ce n’était pas un interrogatoire qu’il fallait. C’était un soutien psychologique, une cellule de crise. Au moins pour Karen et le petit jeune. Ce qu’Anthéa ne manqua pas de faire remarquer.
« Vous avez appelé une cellule psychologique ? Je pense que les témoins proches de la victime pourraient en avoir besoin. Vous voyez bien que personne n’est en état de vous aider. »
Pour sa part, elle voulait juste sortir d’ici. Sa vessie commençait sérieusement à lui peser lourd, et elle sentait la colère et l’angoisse monter. Combien de temps la police allait-elle les retenir ici ? Le collègue pouvait mettre un temps fou à lire les vidéos de surveillance. Elle n’aurait jamais cette patience. Anthéa se tourna vers Karen et lui posa la main sur l’épaule.
« Karen, j’ai un haut de rechange dans mon bureau. Ca te dirait de te changer ? », demanda-t-elle doucement. Espérant tout autant la calmer un minimum que s’éloigner du hall de la banque qui commençait à bourdonner dangereusement.
Revenir en haut Aller en bas
Karen Murphy
Magicien
MESSAGES : 265
RACE : Magicienne
MÉTIER/ÉTUDE : Médecin généraliste dans un cabinet privé

Event + The Lost Battalion (B)

Lun 18 Fév - 3:52
The lost battalionwhat the fuck is GOING ONTu en avais de la chance, de croiser ta patiente ici. Tu étais aussi triste qu’elle aie à vivre une telle épreuve, mais ses mains sur les tiennes même s’il y avait du sang dessus, ça t’avait calmée, au moins assez pour que tu cesses de respirer telle une asthmatique. Tu avais donc reniflé un peu, puis hoché la tête, même si tu avais tout de même légèrement agressé l’inspecteur face à toi. Elle t’inspirait un peu plus de sérénité, et ce n’était pas désagréable. Même, tu apprécias qu’elle souligne qu’une cellule psychologique allait être de rigueur, après tout, médecin ne signifiait pas que tu n’étais pas atteinte quand tu n’arrivais pas à sauver une vie.

Quand elle te proposa de te changer, d’aller ailleurs, tu sautas sur l’occasion. « Je veux bien. Merci. » Et tu te tournas vers l’inspecteur, afin de le prévenir – et non pas demander l’autorisation : « Je vais dans le bureau de madame O Murchu, et si vous avez un problème avec ça, c’est pareil. Je ne m’enfuirai pas, n’ayez crainte. » Et sur ce, tu suivis Anthéa sans te préoccuper de ce qu’on pourrait te dire, ou quoi. Tu voulais juste te laver les mains, te frotter le cou, le torse, retirer ce tissu imbibé de sang, et le jeter, quand bien même tu aurais été attachée à ce vêtement. Tu ne savais même pas si tu aurais été capable de le ravoir, sans parler du fait qu’il était désormais accroché à un terrible souvenir.
©️ 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Event + The Lost Battalion (B)

Revenir en haut Aller en bas
 
Event + The Lost Battalion (B)
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Dofus Event Menalt
» The Lost Battalion (Russell Mulcahy)
» [Event Djaul]
» MTGO Sealed Premier event.
» LOST Lock et Ben

Sauter vers: