Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Tempestaire
MESSAGES : 76
AGE DU PERSONNAGE : 30
RACE : Tempestaire de son
MÉTIER/ÉTUDE : Détective pour le NCBI

 Cassander D. Murdoch


Cassander Decebal Murdoch

nom | Murdoch
prenom | Cassander Decebal
âge | 30 ans
race | Tempestaire
lieu et date de naissance |  Allemagne, Heidelberg le 5 octobre
orientation sexuelle | Asexuel
statut marital | Marié depuis 10 ans
metier/etudes | Détective superintendant pour le NBCI, en mission à Bray
situation financiere | Relativement bien nantie, mais ne le laisse pas paraître
organisation | Aucune… pour le moment
ft | Bryan Dechart (c)unicorn


détails, anecdotes et caractère

Cassander est sourd à plus de 90% et doit porter des appareils pour entendre quoique ce soit. Appareils qu’il enlève ou éteint souvent, au grand désarroi de ses collègues/interlocuteurs+ Il connait plusieurs variantes de la langue des signes et est capable de lire sur les lèvres lorsque la personne articule assez bien.+ Il a plusieurs tics comme jouer avec une pièce de monnaie, pianoter sur une surface ou réciter le noms des criminels qu’il a arrêté. + Cass est froid et calculateur, mais il peut être plutôt attachant et doux avec ceux qu’il apprécie. S’il vous donne de la nourriture, c’est que vous êtes de son bon côté. + Il a la mauvaise habitude de trop se lancer dans le travail au point d’oublier de dormir, manger et se reposer en général. Il devient alors très passionné par son enquête, mais aussi peu patient et avale du café comme de l’eau. + Il est plutôt désordonné, au grand désarroi de son mari et collègues + Passé ses périodes de grandes passions, il peut sombrer dans des périodes plus lente et calme où il a très peu de motivation et passe son temps à dormir et manger des bonbons. + Cassander est un tempestaire maîtrisant le son. C’est la raison qu’il a perdu son audition lorsqu’il avait une quinzaine d’année + Il est plutôt orgueilleux. Si quelqu’un lui dit qu’il ne peut pas faire quelque chose à cause de son handicap, il va lui prouver le contraire et faire ravaler les mots à ceux qui doute de lui. + Il maîtrise plusieurs types de combat et il est un tireur d’élite. + Il a un chien, un terre-neuve, appelé Icarus + Cass est sujet à des crises de panique lorsqu’il se surmenage trop + Il a été très malade dans son enfance et il a passé une bonne partie de son jeune âge à l’hôpital. Cela lui a créé une phobie des hôpitaux et docteurs. + Il est un grand cosplayer, pouvant mettre plusieurs heures dans ses costumes et allant ensuite dans des conventions. Il prend souvent des congés maladie pour pouvoir faire ça et ça le déçoit énormément lorsqu’il doit manquer une convention lorsqu’il est sur une enquête + Son super-héros préféré est Hawkeye. Il a très été influencé par celui-ci, surtout lorsqu’il a perdu son audition. Cela l’a aidé à continuer d’aller de l’avant et apprendre à vivre avec son handicap.


Ton histoire, ta petite histoire

D’abord, le noir. Le noir et le silence. Puis une voix. Une voix si douce et si belle et si calme et si aimante. Mes pleurs s’arrêtent alors que je suis pressé contre elle, contre toi. Maman. Ta voix. Ta voix… me rassure, me calme. Je viens de naître et je ne dois que me fier à toi, ta voix, ton assurance. Tu me parles de ce monde dans lequel je viens d’arriver, tu me parles de toutes les merveilles que je vais pouvoir profiter. Les oiseaux chantants, le vent sur mon visage, le son de la mer s’échouant sur la plage…  
Ensuite, viens ta voix, papa. Me disant que je vais accomplir de grandes choses. Disant que je vais être un grand homme, un bon homme. Ta voix est ferme. Militaire, mais sécuritaire. J’aime la sécurité. J’aime vos voix. Je m’endors dans ce climat, dans cette symphonie de voix. De vos voix…
****
Des cris de joie et des rires. Des pas de course tout autour de moi. Aucun qui ne s’approche de moi. Une voix, la tienne, Maman. Qui me dit que ça va aller. Que les enfants seront gentils, que je vais me faire plein d’amis. Mais pour combien de temps? On déménage si souvent. Les sons n’arrêtent pas de changer, les visages aussi. Jamais les mêmes. Tu me redresses la tête et me souhaite une bonne journée. Ta voix est si triste… comme si tu savais toi-même que bientôt, il faudra abandonner ces sons. Que Papa va être changé de base militaire vers un nouveau pays. Tu me laisse seul avec ces sons inconnus et si peu rassurant. Je m’avance lentement vers les cris de joie et les rires, récitant de la même voix les phrases qui sont devenus si répétitives que leurs sons me sont aussi familier que ma propre voix.

-Bonjour. Je suis Cassander. Je viens d’arriver en ville. Vous voulez être mes amis?

Toujours les mêmes réponses. Des onomatopées confus, dégoûté, hésitant. Des refus. Parfois, juste le silence. Et rarement, un petit oui qui me fait chaud au cœur. Mais toujours, juste quelques mois après, j’entends toujours la même phrase avec ce ton autoritaire. «On déménage». Et la valse recommence. Nouveau pays, nouveaux sons étrangers et inquiétant, nouveaux cris de joie et des bruits. Toujours la même phrase que je récite comme un mantra, juste dans une langue différente qui n’est jamais la mienne…
****
«On déménage». Deux sons que je reconnais parfaitement. Deux sons beaucoup trop familiers. Mais cette fois, ma voix décide de changer. Je refuse d’accepter. Je hurle. Je hurle tellement que je fais trembler les murs, exploser les vitres, fais tomber Maman. Je couvre ma bouche alors que le silence se fait. Le silence est assourdissant. Horrible. J’ai besoin de bruit. De son. Arrêtez de me fixer comme ça! J’AI RIEN FAIS DE MAL! ARRÊTEZ! Laissez moi tranquille! Un mot inconnu me parvient aux oreilles. Tempestaire. Tu t’accroupie devant moi, Maman. Tu me regarde tendrement alors que tu m’expliques. Ta voix est rassurante, douce. Je me calme un peu et me serre contre toi, écoutant le battement de ton cœur pour calmer le mien. Je ne comprends pas bien ce que tu me dis, mais je veux te croire. Je veux croire que je suis un Tempestaire. Que je vais devoir apprendre à maîtriser mon pouvoir. J’écoute ta voix jusqu’à être enfin calme. Je suis un Tempestaire… Peu importe ce que ce son veut dire.
****
Les sons à l’hôpital sont toujours les mêmes. Au Japon, en Allemagne, aux États-Unis… Toujours les mêmes. Toujours aigüe petits bruits. Et des pleurs et des gémissements de douleurs et des supplications. Je déteste l’hôpital. Les bruits sont horribles. Effrayants. Alors je noie les bruits, ce que je déteste faire normalement, avec la télévision. Il y a une voix… si belle… vivante et masculine et charmante. Ce n’est qu’un dessin animé… je sais, mais elle me rassure. Plus que ta voix, Maman, plus que la tienne Papa. Sa voix… Sa voix est unique. Sa voix est charmante et enjouée et elle fait briller ma chambre d’hôpital. Je veux découvrir à qui appartient cette voix. Je veux le voir. Je veux le connaître. Je dois.

****
Les conventions ont pleins de bruits. Trop de bruits parfois. Des sons mélangés, indissociables. Je n’aime pas vraiment. Habituellement, je coupe le son pour profiter pleinement de ma fin de semaine. Mais cette fois, c’est différent. Cette fois, j’ai entendu un son, une voix. Ta voix. J’ai suivi tes éclats de rire et ton charme et je t’ai trouvé. Tu es là. Devant moi. La voix qui me permettait de survivre dans les bruits d’hôpitaux. Je m’approche de toi alors que tu signes des autographes. Je ne sais pas quoi dire, je ne sais pas quoi te faire signer, ni même comment prononcer des mots qui ont du sens. C’est comme un miracle de te voir en personne. Tu es encore plus drôle et charmant en personne. Tu me regardes drôlement quand je te demande un autographe, mais tu finis par me tendre un bout de papier qui ne contient très certainement pas ton nom, mais plutôt… une… adresse MSN?
****
-Je t’entends mal. Tu es sûr que ton microphone fonctionne?
-Oui, Cassie… Il fonctionne. Comme les 20 dernières fois que tu m’as demandé cette semaine…
-Ça doit être mon ordinateur alors…
-…Peut-être que tu devrais aller voir le docteur? Tu arrête pas de me dire à quel point du entend mal depuis un moment… Tu as peut-être un bouchon de cire?
-…J’aime pas les docteurs…
-Je sais! Mais… s’il te plaît… pour moi.
-…Pour toi.
****
Des lèvres qui bougent, mais aucun son. Des regards fuyant en ma direction. Des mots prononcés, mais sans aucun bruit. Ou alors… que des murmures. Lointain. Au fin fond de l’espace. Je me concentre pourtant! Je veux entendre! Laissez-moi vous entendre!

-Qu’est-ce qui se passe? Maman? Papa? De quoi il parle?
-….

Je vous regarde, désespéré par cette mauvaise blague. Pourquoi vous refusez de me parler clairement? Enfin. Enfin un son que je comprends. Un son qui me donne des sueurs froides. Sourd. Je ne peux pas être sourd! PAS MOI! NON! Pitié, tout sauf ça, tout sauf ça! Non..! Je veux entendre! Je dois entendre!
****
Ta voix. Ta voix qui m’a fait tomber en amour. Ta voix… je ne peux plus l’entendre. Quand je mets mes appareils, j’entends que ce bruit métallique… robotique. Ce n’est pas ce que j’aime. Les oiseaux qui chantent…. Sont tout aussi horrible. Le bruit du vent dans les arbres est si faible que si je ne sentais pas son mouvement sur ma peau, je ne pourrais pas dire qu’il vente. Mais tu es là. Tu es avec moi. Tu m’aides avec mes signes, apprenant avec moi. Je ne peux empêcher un sourire en te voyant encore et toujours signer «Je t’aime» avec cet éclat de fierté dans les yeux. Tu me donnes la force que j’ai besoin. Merci….
****
-HEY! Je te parles!

Je me retourne rapidement en sentant une main sur mon épaule et ce son robotique que je déteste tant. Je monte le volume de mes appareils, observant l’homme à côté de moi.

-Oh, shit! T’es so..rd.. par…n. J.. sav… as..
-…Je peux pas lire tes lèvres. Tu… tu peux te mettre en face de moi? Ça va mieux aller.
-Oh, ou..! Pardon, pardon euh… Je suis Dean. Ton nouveau partner! Viens! On va arrêter des criminels!
****
-T’a.. fa..e… cr..v..!
-Q..Quoi?
-CREVER!
-Signe pas aussi proche de mon visage, je suis sourd, pas aveugle.
-C’était stupide! Stupide!
-Je voulais le capturer vivant
-Et c’est toi qui a…prendre coup! Imbécile, crétin, stupide!
-Ton ASL pour les insultes est plus développé que le reste…
-Je suis sérieux!
-Moi aussi…
-Cass.
-Je ferais attention la prochaine fois. Promis.
-Je vais faire en sorte qu’il y ait pas une prochaine fois. Je vais pas te laisser tirer encore une fois.

Je soupire alors que Dean s’éloigne avec un grand énervement. Je sais bien qu’il n’aime pas comment j’ai géré la dernière enquête. Quand je suis dans ce que j’appelle mon mode enquêteur, j’oublie ma sécurité. Je ne dors presque plus, je mange presque plus et je prends des décisions idiotes comme essayer de raisonner un homme instable qui pointait une arme sur moi. Je devrais peut-être arrêter de croire aux bons côtés de l’humanité…
****
-Pourquoi t’es devenu policier?
-Pourquoi pas?
-Bah… tu sais…
-Non, je ne sais pas.
-… tu es… sourd.
-C’est à cause des gens comme toi.
-Comme moi? Hey! Prends le pas mal! Je trouve ça cool que tu sois sourd! Enfin, je veux dire, pas cool, mais que tu arrives à…! Ok, ouais, je trouve ça assez exceptionnel.
-Justement. C’est à cause de toi qui pense que parce que je suis sourd, je suis incapable de faire un travail normal ou de performer.
-Tu… es devenu policier parce que… tu es rancunier.
-Et parce que le vieux voulait que je sois militaire, mais je suis trop dysfonctionnel pour l’armée. Il a accepté la police.
-…Mais, c’est ce que tu voulais faire?
-Je n’avais pas vraiment envie de faire quelque chose. J’aurais pu rester homme au foyer. Mon mari se serait occupé des factures et moi du reste. Mais ce n’est pas assez homme pour mon père. Déjà que j’apprécie la compagnie d’un homme…
-Ok. Wow… Ok. T’as déjà fait un truc pour toi parce que tu aimais? Parce que tu voulais?
-…Le suspect bouge, on doit y aller.
-J’ai pas fini avec toi Cassander!
-On sait que, de nous deux, c’est moi le meilleur dans les interrogations.
****
-C’est plus gros que je ne le pensais… C’est un cercle de meurtrier.
-Cass.
-Mais les victimes n’ont aucun lien entre elles.
-Cass.
-Un homme d’affaire, un clochard un peu louche, une danseuse, un docteur, une femme au foyer.
-CASS!
-…Ne crie pas dans mes oreilles quand j’ai mes appareils. Ça fait un mal de chien!
-Désolé, mais ça fait des heures que tu es là à essayer de trouver quoique se soit. Prends une pause.
-Non. Je dois trouver. Il doit y avoir un lien. Ces personnes ne sont pas mortes comme ça. Et ce n’est pas un tueur en série. Les façons de tuer sont différentes. Il doit donc y avoir plusieurs personnes dans le coup, mais combien?
-Ok. Finis. Va voir ton mari, repose toi!
-Dean, je ne peux pas faire ça. Je sais que j’y suis proche. Je le sens. C’est sur le bout de la langue… juste hors de porter…
-Cassander, pour une fois dans ton existence, penses à toi et va profiter de ta vie! Oh, non. Tu ne vas pas fermer tes ap..il. O..re! N..n! R…..
****
-Et là, il m’a dit! Enfin, je ne sais pas ce qu’il a dit, mais ça sonnait comme il voulait que je l’écoute et après il m’a forcé dans sa voiture et m’a ramené ici et après… bien, tu m’as fait le souper et… tu sais.
-Il a peut-être raison ce Dean.
-Tu ne vas pas t’y mettre! Tu es supposé être de mon côté… non?
-Je pense à toi, mon amour. Je n’aime pas te voir passer des nuits dans ton bureau. Peut-être… que tu devrais juste lâcher l’enquête. Retourner à des trucs simples où tu peux rentrer le soir.
-..Non. Cette enquête va me permettre de me prouver! Elle stagne depuis des mois, des années! Le chef a voulu que je la prenne dans mes temps libres et… et je vais trouver! Je le sens!
-…Peut-être que tu ferais mieux de laisser des mystères… mystérieux. J’ai peur pour toi, Cassie. Et puis, pourquoi tu veux tant te prouver? Pour qui tu fais ça?
-C’est mon travail.
-Ton travail est celui de policier. Pas de détective d’enquête vieille de 3 ans. Tu veux pas te contenter de ça?
-Je dois le faire. Si je trouve le meurtrier... je pourrais peut-être lui montrer le bon chemin?
-Un gars comme ça suit son propre chemin, Cassie.
-Je dois essayer…
****
Silence. Ça faisait longtemps que je n’avais pas entendu le silence. Le vrai silence. Celui qui rend fou tellement que c’est silencieux. Celui qui te rend si conscient du monde qui t’entoure. Le silence absolu alors que je me concentre et traque ma cible. Je t’ai trouvé. Le tueur. Je te suis alors que tu suis ta victime. Ce n’est que la pointe de l’iceberg, mais avec toi, je n’aurais qu’à te faire parler et tout va rentrer dans l’ordre. J’aurais résolu une enquête, je saurais promu et avec plus de pouvoir et responsabilité, je vais pouvoir aider la société avec plus d’efficacité.

La victime s’arrête. Tu t’arrêtes. Je m’arrête. Je sens mon cœur se débattre dans ma poitrine. Mais aucun son. Je m’en assure personnellement. Tu recommences à marcher. Une lumière de rue éclair une lame dans ta main. Je dois faire vite. Je te suis, prêt à le prendre la main dans le sac. Tu es proche maintenant et je vais pour te repousser avec une vague de son quand la victime se… transforme en ours?

Je reste immobile un long moment, les sourcils haussés de surprise sous le choc. Mais toi, tu n’es pas surpris. Tu attaques et valse une danse meurtrière avec… l’ours-personne. Même si c’est un ours… ça reste une victime. Ta victime. Et en tant que policier, il est de mon devoir de t’arrêter! Je claque des doigts, amplifiant, toujours plus fort, dirigeant le son jusqu’à tes tympans. Tu lâches ton arme sous le choc, tenant tes oreilles ensanglantées alors que je fonce pour t’appréhender. L’ours-personne en profite pour fuir. Tu me cris dessus. Du moins, je crois. Tu es en colère et tu à la bouche grande ouverte et tu postillonnes. Mais tu parles mal et tes lèvres ne produisent aucun mot lisible. De toute manière, ça doit être que des insultes, comme chaque personne que j’arrête… Je te dis tes droits en te passant les menottes. Bientôt, tout ce mystère sera résolu.
****
-Et il a dit que j’avais résolu l’affaire! Comme ça! Sans interroger le suspect! Parce qu’il a soi-disant tout avoué! Mais… mais je sais que ce n’est pas juste lui! Ça ne peut pas!
-Cassie, c’est fini maintenant. Tu as résolu l’enquête, tu t’es prouvé et tout le monde est content. Merde, même le chef t’a en estime maintenant, tu veux quoi de plus?
-La vérité! J’ai écouté la vidéo de sa confession, il ment, je suis sûr! Il y a quelque chose de plus gros qu’il essaie de couvrir!
-Cassie… laisse tomber. C’est fini. Point.
-Mais!
-Crois moi… tu ne veux pas aller plus profond dans cette histoire.
-…chéri?
-Dors maintenant. Il est tard. Je t’aime.
-Je t’aime….
****
-Encore à travailler sur des vieilles enquêtes dans tes temps libres?
-Toujours.
-À ce rythme, tu vas toutes les résoudre!
-C’est le but.
-Et après?
-Après… je vais faire ce dont j’ai envie.
-Wouhou! Cassander le rebelle, j’aime ça!
-Quand je n’aurais plus personne au-dessus de moi pour me donner des ordres, je pourrais résoudre le vrai mystère.
-Cette histoire de « cercle de meurtrier »?
-Oui.
-Ben alors… Mieux vaut se gaver d’enquête que personne ne veut si on veut avoir ses promotions!
-On?
-Hey! T’es mon partenaire! Je vais pas te laisser seul dans tout ça!
-Merci Dean.
****
Nouvelle journée. Toujours aucun son à mon réveil. Juste un mari pour me serrer dans ses bras et me signer son amour. Aucun son au bureau. Que des regards, des lèvres qui bougent et qui expriment tout leur mépris alors qu’ils pensent que je n’entends rien. Que je ne peux pas lire ce qu’ils disent. Je m’en fiche de ce qu’ils pensent de moi. Je n’ai pas de temps à perdre avec les perceptions des autres. J'ai une mission. Il est temps de résoudre ce mystère qui me hante depuis mes débuts... Ce mystère qui m'a amené ici à Bray. J'espère ne pas être déçu.Pour l'heure, je vais seulement me présenter au chef de la police, tendant ma main alors qu’un faux sourire croit sur mes lèvres.

-Bonjour. Je suis Cassander. Je suis le détective envoyé par le chef superintendant du NCBI. Je suis ici pour vous aider.

Salut salut ! Moi c'est le Castor Carnivore et je débarque du haut de mes 21 ans. J'aime la croustade aux pommes, je déteste les desserts à la cerise et on me dit souvent que je suis un castor. On me verra dans les parages tout dépendant de l’IRL, mais j’essayerais d’être là souvent. Je suis fier(e) de dire que j'ai découvert le forum grâce à koala volant et d'ailleurs je le trouve le design un peu sombre, mais agréable malgré tout :3. Je suis un inventé et puis je tenais à terminer en vous disant que j’ai un PV en construction en lien avec ce perso (son mari), si quelqu’un est intéressé ^.^ ! Une toute dernière chose: avoir un rp d'intégration avec l'un de nos parrains: Non



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fée
MESSAGES : 67
AGE DU PERSONNAGE : 38
RACE : Fée, issu d'une famille entière de fée, je dispose d'ailes noires à paillettes blanches, que je ne montre à personne - sauf les autres fées
MÉTIER/ÉTUDE : Inspecteur à la crim', j'enquête sur des meurtres, des agressions, entre autres choses.

 Cassander D. Murdoch

Ton pseudo me dit grave quelque chose, et vu que tu parles de design sombre, je pense que tu as fait partie de ces personnes à qui j'ai souhaité la bienvenue récemment **
Du coup, re-bienvenue avec ce personnage, je ne te souhaite pas bon courage avec ta fiche vu que tu sembles avoir fini, mais en tout cas, bon courage pour la validation
(Un personnage quasi sourd ! Mon prochain compte le sera aussi (fallait juste que je dise ça voilà))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fée
MESSAGES : 195
AGE DU PERSONNAGE : 27
RACE : Fée en carton
MÉTIER/ÉTUDE : Marketing & Com' dans la boite familiale et Youtubeur à ses heures perdues

 Cassander D. Murdoch

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Humain
MESSAGES : 122
RACE : Humain
MÉTIER/ÉTUDE : Neurologue à mi-temps, doctorant sur le reste

 Cassander D. Murdoch

(Re)Bienvenue

Ton histoire est trop belle Réserves-moi un lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Djinn
MESSAGES : 206
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : s'occupe de la maman de Maxwell

 Cassander D. Murdoch

re-bienvenuuuue
c'est un personnage super intéressant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fieldofheroes.forumactif.org/
avatar
SirèneTritonstaff
MESSAGES : 617
RACE : Triton
MÉTIER/ÉTUDE : Propriétaire du TDM et associé invisible chez Oax Pharmaceutics

 Cassander D. Murdoch

Sweetie, c'est Phoebe mais on t'en voudra pas
Rebienvenue en tout cas, je m'occupe de ta fiche dès que possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chasseur
MESSAGES : 126
AGE DU PERSONNAGE : 25
RACE : Humaine, apprentie chasseuse
MÉTIER/ÉTUDE : Vendeuse en librairie

 Cassander D. Murdoch

Oui bon ben c'est bon, je ne suis pas les changements de tout le monde moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
SirèneTritonstaff
MESSAGES : 617
RACE : Triton
MÉTIER/ÉTUDE : Propriétaire du TDM et associé invisible chez Oax Pharmaceutics

 Cassander D. Murdoch

Je parlais surtout à Dagda mais ça marche aussi pour toi le "récemment" m'a fait marrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Magicien
MESSAGES : 161
RACE : Magicienne
MÉTIER/ÉTUDE : Médecin généraliste dans un cabinet privé

 Cassander D. Murdoch

Ah non mais j'suis trop nul, j'ai même pas capté, pardon Cassander
s'en va sous les coups de la honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féestaff
MESSAGES : 1765
AGE DU PERSONNAGE : 33
RACE : Fée
MÉTIER/ÉTUDE : fossoyeur, chercheur au compte des Dux Tenebris, écrivain, criminel et scientifique déviant à ses heures perdues

 Cassander D. Murdoch

@bro : Cillian toujours aussi brillant en déductions

Rebienvenue à la maison Cassander, va falloir que je fasse attention quand je dis Cas ou Cassoulet maintenant Hâte de voir ce que tu nous réserve avec ton nouveau chouchou

_________________

Passe le point de non-retour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

 Cassander D. Murdoch

Revenir en haut Aller en bas
 
Cassander D. Murdoch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les passeports :: Les habitants officiels-