AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Invité
Invité

Friendship is the hardest thing in the world to explain - Moon

Mar 24 Juil - 18:27

     

     

     
Moon & Almath

     
“Friendship is unnecessary, like philosophy, like art.... It has no survival value; rather it is one of those things which give value to survival.”    

     Tout en cuisinant je continue la conversation avec Moon, sans réaliser qu'il me ment. Il faut dire que ce n'est pas dans ses habitudes et que je n'ai aucune raison d'être attentive à ce genre de détails, surtout avec lui. Après tout nous nous connaissons depuis longtemps et nous avions une relation basée sur la confiance et l'amitié, absolument pas sur le lien d'invocation. C'est la relation que je préfère avec les génies, même si cela me limite énormément comparé à d'autres magiciens que cela ne dérange pas d'être esclavagistes. Je comprends leur raisonnement sans le valider ou l'accepter. Que ce soit socialement acceptable ne rend pas cela moralement tolérable pour autant. Enfin cela ne reste que mon avis et je me garde bien de le faire entendre. On ne fait pas une révolution seule. Surtout quand on refuse d'autiliser ce qui donne du pouvoir aux autres.

       

▬ " Il y a quelques années, la communauté magique est très étendue ici, pour mes recherches c'était parfait. Et puis j'y ai de la famille.".

Une cousine au second degré je crois, il faut bien avouer que ce genre de détails ne m'a jamais passionnée, et son fils. Une amie d'enfance aussi, surtout et avant tout. Nous avons partagé mille aventures d'enfants durant nos étés à Bray. Et nous avons la même passion pour le savoir et la médecine, nous aurions pu être jumelles.... Enfin non elle est bien plus lumineuse que moi, chaleureuse. Je souris en pensant à elle. Moon l'adorerait, et réciproquement je n'en doute pas un instant. A l'occasion il faudra que je les présente, peut être en organisant un diner ?

     

▬ "  De la famille éloignée, mais de la famille. Karen te plairait beaucoup je suis sure. A l'occasion je te la présenterais. Elle et son fils."

Encore que son fils et la magie... Enfin à voir avec lui. Je souris et termine ce que je suis en train de faire, laissant les légumes et la viande mijoter sagement tandis que je rejoins Moon avec deux verres de citronnade. Je lui en tends un, m'assieds en face de lui sur mon fauteuil favori et souris légèrement

     

▬ " Je suis contente de te revoir, je ne pensais pas que ce serait possible. J'ai bien tenté de t'invoquer une fois ou deux mais tu étais déjà occupé sans doute. "

L'invocation ne fonctionne pas quand le génie a déjà un magicien, encore heureux, sans cela ils passeraient leur temps à se les voler les uns aux autres. Enfin probablement pas tous mais il faut bien admettre que ceux qui sont comme moi sont assez rares. Je ne les critique pas...enfin si, un peu....beaucoup. Bon d'accord, je les critique. Mais c'est juste qu'imposer sa volonté à quelqu'un me dérange, d'un point de vue éthique. Et ce sentiment est encore exacerbé aujourd'hui par l'histoire de Moon, coincé ici, contraint de se cacher, de vivre dans la peur. Contraint d'agir contre sa volonté, contre sa morale, contre son être.....

     
Revenir en haut Aller en bas
Moon White
Djinn
MESSAGES : 458
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Aide à domicile

Friendship is the hardest thing in the world to explain - Moon

Lun 6 Aoû - 18:30

     

     

     
Moon & Almath

     
“Friendship is unnecessary, like philosophy, like art.... It has no survival value; rather it is one of those things which give value to survival.”    

     Communauté magique ? Ca me faisait un peu penser à la communauté de l'anneau. j'aurai trop aimé être un elfe avec leurs petites oreilles pointues trop mignonnes. Mais après niveau discrétion c'était un peu loupé. Les humains avaient plutôt les oreilles rondes en générales. Et pourrait dire que je suis déformé alors que c'est tout joli. Enfin bref, si Almath avait réussi à trouver des amis magiciens ici, ils devaient être gentils eux aussi. Je me demandais à quoi ressemblait la famille de la magicienne. Il faut dire que quand on était un Djinn, généralement c'était le petit secret enfermé dans le placard et on était pas présenté aux amis ou aux parents de la personne qui nous avait invoqués.
J'étais donc très content que Almath me propose de rencontrer sa cousine et son fils. Je me demandais quel âge avait ce dernier ? Est ce que c'était un adulte pas drôle ou bien un enfant qui jouait encore ?

- Tu crois que son fils voudra bien jouer avec moi ?

C'était ça qui était le plus difficile à trouver sur Terre. Hormis les enfants, aucun humains ne s'amusait dans les parcs. Et puis c'était quoi ces panneaux d'interdictions aussi ? Etre un adulte c'était vraiment nul, je ne savais pas comment faisait Almath pour ne pas déprimer. En plus il fallait travailler pour gagner de l'argent et le dépenser pour pouvoir se faire plaisir. Même rien que pour manger. D'ailleurs en parlant de manger, ça sentait très très bon dans la petite maison de la magicienne. J'étais impatient de goûter à nouveau à sa merveilleuse cuisine. Je la remerciais avec un grand sourire en prenant le verre qu'elle me tendait. Huuuum ça sentait bon le citron.

- Oh ~ oui j'ai été très occupé ! Si j'étais payé je serai super riche ! Pis ça fait longtemps maintenant que mon maître actuel me monopolise...

Pour le moment j'étais libre de faire ce que je voulais. J'ignorais combien de temps Mallus mettrait pour me retrouver. Si Bray était connu au sein des magiciens pour sa grande communauté il y avait de grandes chances de le voir débarquer très bientôt.

- Hum..tu sais il faudrait que j'apprenne ton numéro de téléphone par coeur comme ça je pourrais t'appeler, peu importe où je suis !

Rajoutais je avec un grand sourire. Pour l'instant le ciel était bleu et les oiseaux chantaient. J'avais retrouvé la gentille magicienne et buvait un verre de citronnade. Que demander de plus ? Bon peut être que ça serait bien mieux si je n'étais pas blessé. Mais sans cet accident, je n'aurai peut être pas revu Almath. Et par conséquent eut des sucettes et un ballon en consolation.

     
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Friendship is the hardest thing in the world to explain - Moon

Jeu 27 Sep - 16:33

     

     

     
Moon & Almath

     
“Friendship is unnecessary, like philosophy, like art.... It has no survival value; rather it is one of those things which give value to survival.”    

     Je souris devant son enthousiasme, je n'avais pas vraiment pris conscience du fait qu'il me manquait autant. On s'habitue à l'absence d'amis lorsqu'ils disparaissent de notre vie depuis longtemps, et en les retrouvant on réalise soudain à quel point notre vie semblait vide sans eux. Moon était un peu comme ça, très chaleureux, très actif, un peu comme un gosse d'une certaine façon sans les mauvais cotés.

       

▬ "  Il se fait grand maintenant, mais j'adore toujours les jeux de société, on devrait réussir à les convaincre.  ".

Assise en tailleur sous ma longue jupe je déguste ma citronnade et sourit légèrement. Voilà longtemps que je n'ai pas passé une soirée avec Karen, elle me reproche toujours d'être solitaire, un diner pourrait être fort agréable, surtout si on le prolonge par quelques jeux de société. J'adore les jeux de carte, solitaire, rami, poker et autre, mais je suis une fan de jeux de plateaux et des jeux de réflexion.

     

▬ " Il faudra que tu trouves un travail, si tu veux pouvoir rester loin de Mallus et vivre normalement. Payer un loyer, la nourriture, être indépendant.... Bref tous ces trucs d'adultes que tu vas détester  ".

Compliqué pour un génie n'ayant aucun diplôme, mais peut être que la fac avait besoin d'agents d'entretien. Bray n'était pas si grande et en faisant marcher le bouche à oreille et la solidarité on finissait toujours par trouver une solution. Je souris donc à Moon en terminant ma phrase, pour en atténuer le coté négatif. Je le comprends, on aimerait tous s'amuser et ne faire que ce qui nous plait, mais c'est compliqué, la seule solution c'est d'apprendre à aimer tout ce que l'on fait, au lieu de ne vouloir faire que ce que l'on aime déjà.


Je hoche la tête à sa nouvelle idée, il faut dire qu'il en change assez souvent et me lève pour noter mes numéros de téléphone (bureau, maison, portable) sur un post-it que je lui tends ensuite.

     

▬ " Je réponds presque toujours au portable, à moins d'être en cours ou en consultation. Ou si j'ai oublié de le charger..... ".

Pas si souvent que ça, mais tout de même, ça m'arrivait bien une fois par mois minimum de me retrouver en rade de téléphone comme une idiote. Et ce malgré des chargeurs partout autour de moi, j'en ai dans ma chambre, dans le salon, dans la voiture, dans mon bureau, dans mon sac à main.... Mais j'oublie malgré tout.

Je reviens à la discussion précédente après être allée vérifier la cuisson du repas

     

▬ " Qu'est-ce qui pourrait te tenter comme métier ? Quelque chose avec des enfants ? Genre baby sitter ?   ".


Il manque de sérieux peut être, mais il a un bon contact avec les enfants. A voir. A moins qu'il n'ait autre chose en tête, son ami l'aide peut être déjà à y réfléchir.
     
Revenir en haut Aller en bas
Moon White
Djinn
MESSAGES : 458
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Aide à domicile

Friendship is the hardest thing in the world to explain - Moon

Jeu 4 Oct - 19:54

     

     

     
Moon & Almath

     
“Friendship is unnecessary, like philosophy, like art.... It has no survival value; rather it is one of those things which give value to survival.”    

     Moi qui espérais avoir trouvé un compagnon de jeu, Almath venait de ruiner mes espoirs en déclarant que son neveu était trop vieux. Bah, ce n'était pas grave je pouvais toujours jouer à des jeux de société à la place. Si mon amie arrivait à convaincre sa famille ça serait encore plus rigolo. J'avais hâte d'organiser cette rencontre ! J'espérais tout de même que par jeux de société, elle n'entendait pas le Scrabble. Ce jeu était ennuyant à mourir.

- Oh oui des jeux de société ! J'adore les petits chevaux ! Même si j'arrive jamais à faire six avec le dé...


Déclarais je tout penaud. Ce qui à la fin devenait frustrant et pas du tout amusant. Finalement jouer à celui-là n'était pas une bonne idée. Oh il y avait aussi le Cluedo que j'avais découvert ! Du moins, j'avais juste lu la boîte en allant dans le rayon jeux et jouets du supermarché. Enfiler le costume d'un policier, ça devait être rigolo à faire. Jouer était mon chemin de vie et je n'avais aucune envie de travailler. Mais Almath avait raison. Si je voulais échapper à Mallus je devais me fondre dans le décor. Seulement, passer ma journée derrière un bureau ou autre part, à écouter des ordres ne me donnaient pas envie. Ca me rappelait un peu trop ma condition de Djinn, et puis je n'obéissais qu'à mon Maître au fond.

- Moui je sais...mais je vais déprimer si je reste toute la journée enfermer...c'est ennuyant d'être un humain

Moi je préférais aller courir dans le parc ou rester allongé devant les dessins animés à la maison tout en mangeant des bonbons. Bien évidemment, Ethan m'avait déjà fait la remarque que je lui coûtait cher. Et que j'allai finir obèse à force de manger des cochonneries. Je savais même pas ce que ça voulait dire mais ça devait pas être gentil comme mot.
Mais si je devais devenir sérieux, mieux valait avoir le numéro de la magicienne pour pouvoir communiquer avec elle. Ou si j'étais en danger c'était toujours utile. Je lui proposais donc de me donner son numéro de téléphone. Almath était partie le noter sur un bout de papier. Je le tenais dans ma main et constatais qu'il collait. Je tentais de le faire tenir sur mon vêtement, mais sans succès. Une moue s'affichait sur mon visage. A quoi ça servait alors ? Alors que je tentais de résoudre le mystère du papier qui colle Almath repartait sur la conversation du job. Je m'arrêtais, restant pensif un instant.

- Les papas et mamans me trouveraient trop étrange pour m'autoriser à garder leurs enfants ! Pourtant j'adore les minis humains ! Ah mais il m'est arrivé aussi de promener des chiens une ou deux fois ! J'adore les animaux, c'est tout doux et calins ! Ethan il a un chien, qui s'appelle Harvard et il arrête pas de me lécher le visage !

Heureusement qu'il était là d'ailleurs, parce que ce n'était pas le magicien qui allait me donner toute l'affection dont j'avais besoin.
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Friendship is the hardest thing in the world to explain - Moon

Mar 16 Oct - 20:28

     

     

     
Moon & Almath

     
“Friendship is unnecessary, like philosophy, like art.... It has no survival value; rather it is one of those things which give value to survival.”    

     Je retourne dans la cuisine, tout a mijoté bien comme il faut, je mets donc la table rapidement tout en écoutant la réponse de Moon. Je souris légèrement, il n'a pas tort, il n'est pas assez "humain" dans sa façon d'être pour que des parents lui confie leur progéniture. Et pourtant je suis sure qu'il serait un bon baby-sitter, drôle, intéressant, passionné, tendre.... Mais bizarre.

Cela dit je suis d'accord avec lui, rester sans rien faire ne lui conviendra pas non plus. Je dépose les plats sur la table après avoir éteint la cuisinière et sert une belle assiette au génie gourmand avant de me servir plus raisonnablement. Je suis gourmande aussi mais contrairement à lui je grossis quand je mange trop. Non que je suis particulièrement attentive à ma ligne, mais inutile d'abuser quand on peut l'éviter.

       

▬ " Oui....Le baby-sitting est une mauvaise idée. Le dog-sitting est sympa mais ça ne paie pas les factures. Pas à long terme en tout cas..... Renseigne toi du coté de la fac, ils engagent parfois des agents d'entretien même sans diplôme, je suppose que tu n'en as pas ? "

Il faut bien avouer qu'être un génie coté paperasse c'est moyennement pratique, et avec un monde de plus en plus bureaucratique.... Mais il y a des solutions à tous les problèmes, il suffit de chercher assez longtemps et avec assez d'énergie.

Je déguste une bouchée du repas et souris légèrement, ce n'est pas un plat très élaboré, mais c'est simple, sain et bon. Que demander de plus ?

     

▬ " Bon appétit Moon. "

Je suis vraiment contente de le retrouver, même s'il est moins naïf qu'auparavant, je peux voir comment travailler pour Mallus l'a changé. Je ne comprends pas ces magiciens qui demandent à des génies le travail d'un Djinn. Si les génies sont plus faciles à maitriser, la plupart du temps, ils ne sont pas aussi puissants que les Djinns, pourquoi donc vouloir user d'eux de la même façon ? Sans même compter sur l'aspect empathie de la question, je me doute que l'empathie n'est pas la principale qualité de Mallus ou des gens de son genre.

     

▬ " Quels autres métiers tu pourrais faire ? Et apprécier ? "

Trouver un métier pour gagner sa vie c'est nécessaire, mais en trouver un qui nous plaise c'est essentiel, sans ça chaque jour de travail devient une corvée interminable. Et Moon n'est pas très à l'aise avec les corvées interminables, moins encore que nombre d'humains de ma connaissance.  Je me creuse la cervelle mais dans les métiers disponibles sans diplôme on est vite limité. Serveur ? Je n'imagine guère Moon faire cela, étrangement, mais j'ai peut être tort, qui sait. Et puis je n'ai pas tellement fait ces "petits métiers" de jeune adulte, j'avais trouvé ma voie, j'ai pris l'autoroute sans faire de pause ou d'arrêts. Cela n'aide pas.
     
Revenir en haut Aller en bas
Moon White
Djinn
MESSAGES : 458
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Aide à domicile

Friendship is the hardest thing in the world to explain - Moon

Sam 20 Oct - 21:45

     

     

     
Moon & Almath

     
“Friendship is unnecessary, like philosophy, like art.... It has no survival value; rather it is one of those things which give value to survival.”    

     Quand on était un génie c'était pas évident de trouver un travail. Un vrai, celui qui permettait de rentrer avec une feuille que les humains appelait " salaire". Je n'avais en récompense de mes gardes de chiens, quelques billets. Pas de quoi payer les factures donc...Si j'en croyais les journaux qui ne cessaient de parlait de l'augmentation du gaz, de l’électricité et d'un tout tas de choses que les humains avaient besoins au quotidien. Almath me conseillait d'aller voir du côté de la fac pour faire agent d'entretien. Entretien de ? Un diplôme ? C'était quoi ? Une fac je savais ce que c'était, j'étais déjà passé devant et s'était écrit en gros " faculté de truc". Il y en avait partout sur Terre. Mais j'y avais jamais mis les pieds. Les génies n'allaient pas à l'école, ils étaient pas invoqués pour ça.

- C'est quoi un agent d'entretien ? C'est quoi un diplôme ?

Demandais je en regardant avec des étoiles pleins les yeux l'assiette bien remplis que Almath avait posé devant moi. Ca avait l'air trop bon ! La magicienne était resté une excellente cuisinière ! Et c'était en partie grâce à elle que j'adorais aussi cuisiner. Je lui souhaitais un bon appétit aussi avec un sourire avant de m'emparer de ma fourchette. Je prenais une bouchée et comme je m'y attendais, c'était délicieux.

- Miam ! Ch'est trop bon !

M'exclamais la bouche pleine. En plus d'être gourmand j'étais un vrai glouton, et enchainais les bouchées sans prendre le temps de respirer. Quand c'était bon, il fallait tout manger tout de suite. Sauf les sucettes, parce que ça faisait mal aux dents si on croquait. Du coup j'étais obligé de sucer et c'était un peu bizarre au début mais on s'y faisait. J'étais cependant obligé de m'arrêter quand Almath me posait une question. Avalant ce que j'avais dans la bouche, je m'essuyais ensuite les lèvres avec ma manche.

- Hum...j'aime jouer, manger et cuisiner ! Je pense que ça me plairait de faire la cuisine, comme dans les restaurants ! Mais je suppose qu'il faut aussi ce truc là, diplôme ?

Après je pouvais toujours demander à Ethan si c'était possible de me faire un faux diplôme, tout comme Mallus m'avait fait une fausse carte d'identité. C'était vraiment trop compliqué tout ça. Une moue frustré s'était affiché sur mon visage.
     
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Friendship is the hardest thing in the world to explain - Moon

Sam 3 Nov - 20:27

     

     

     
Moon & Almath

     
“Friendship is unnecessary, like philosophy, like art.... It has no survival value; rather it is one of those things which give value to survival.”    

     J'ai beau avoir l'habitude la curiosité et le manque de connaissances, en même temps, de Moon m'étonne encore. C'est étonnant comme quelque chose qui est une évidence pour tous les humains de ce pays et probablement de pas mal d'autres pays aussi, est totalement étranger aux génies et aux djinns. Cela remet en question notre notion d'évidence, d'une certaine façon. Si ce n'est pas universel est-ce si évident que cela ?


       

▬ " Un diplôme c'est un bout de papier que tu obtiens après des années d'études, qui dit que tu as étudié et que tu sais plein de choses. C'est nécessaire pour avoir un travail, dans beaucoup d'endroits. Et avoir un travail est nécessaire pour avoir de l'argent qui est nécessaire pour manger et avoir une maison..... C'est tout un système plus ou moins bien huilé.   "

Autant je comprends qu'il faille des années d'études pour devenir médecin autant j'avoue que pour d'autres métiers de nombreux autodidactes sont au moins aussi doués que les autres. Tout dépend du talent de base et du gout pour les études, tout le monde n'a pas une intelligence "scolaire", ce qui ne signifie pas pour autant qu'ils ne seront pas excellents dans leur métier ensuite.

     

▬ " Merci ! Contente que ça te plaise, je ne prends pas toujours le temps de cuisiner pour moi-même, j'avais peur d'avoir perdu la main.   "

Je réponds à son compliment avant de déguster moi aussi une bouchée, cela manque peut être un poil d'épices à mon goût mais cela reste tout à fait honorable. Je peux donc attaquer le reste avec un appétit décuplé tout en écoutant Moon chercher un autre métier envisageable.

     

▬ "  Je n'y connais rien en cuisine professionnelle mais...Oui, probablement. Il faudra regarder les petites annonces, ou prendre des cours du soir.  "

Moon dans des cours du soir, voilà qui promet d'être amusant, rester assis à écouter un professeur faire un cours magistral n'est probablement pas dans ses cordes, à moins que le professeur ne soit passionnant, ce qui, chez les universitaires, était assez rare. Ils sont passionnés, ce qui est totalement différent, transmettre sa passion est un art complexe que je ne maitrise absolument pas moi-même j'en ai bien peur. Je surprends souvent des élèves qui observent avec désespoir la pendule au dessus du tableau lorsque je fais des conférences. bien sur certains sont déjà passionnés et l'écouteront avec attention, mais les autres... Je vois bien que je ne parviens pas à leur montrer ce que je vois. Un jour peut être, je me renseigne, bien sur, sur le sujet, j'aime progresser, m'améliorer, autant que faire se peut.



▬ " On te trouver quelque chose, je n'en doute pas. Au pire entre ton ami et moi tu ne te retrouveras pas à la rue. "

Je souris en disant cela, non pas qu'un djinn ait réellement besoin d'un toit, après tout ils peuvent se transformer en oiseau et vivre comme tels, mais tout de même, quand on a une apparence humaine c'est plus pratique.

     
Revenir en haut Aller en bas
Moon White
Djinn
MESSAGES : 458
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Aide à domicile

Friendship is the hardest thing in the world to explain - Moon

Sam 17 Nov - 17:25

     

     

     
Moon & Almath

     
“Friendship is unnecessary, like philosophy, like art.... It has no survival value; rather it is one of those things which give value to survival.”    

     Je regardais Almath, confus. Un bout de papier pour prouver qu'on sait des choses ? Wah les humains étaient encore plus étrange que je ne le pensais. J'avais noté que sur Terre, tout s'achetait avec ce qu'ils appelaient argents. Encore des bouts de papiers ou des petits pièces rondes en métal. Mais c'était la première fois que j'entendais parler de ce diplôme qui permettait d'avoir le premier tiroir de la vie humaine. Et vu que j'étais un djinn je n'en avais pas. Après rien ne m’empêchait d'aller à l'école pour avoir ce truc. Mais je n'avais pas du tout envie d'être assis, coincé sur une chaise tout en écoutant quelqu'un parler. L'école pour les enfants, ça par contre...Mais ils devaient surement pas avoir de diplômes eux, à la fin quand ils devenaient plus grand.

- Et on peut pas en fabriquer ? Comme ma carte d'identité

Demandais je, comme si c'était tout à fait légal de faire ce genre de chose. Malus m'avait jamais dit que c'était pas bien les faux papiers alors je ne pouvais pas savoir que j'étais sur la mauvaise pente. Et puis honnêtement, cette histoire de diplôme était tout simplement ridicule.
Enfin, heureusement qu'il y avait la bonne cuisine de la magicienne pour me faire oublier tout ça. Elle était loin d'avoir perdu la main et je me régalais énormément. Almath n'avait aucun soucis à avoir sur cette partie là.

- oh, et qu'est ce que tu fais d'autre de la journée alors ? C'est important de bien manger ! Si tu veux je pourrais cuisiner pour toi tous les soirs !


Proposais je avec un grand sourire. On avait ça en commun : la cuisine. Bon j'avais pas de diplôme non plus là dessus cela dit. J'avais appris tout seul. Et ce que j'adorais c'était regarder les petites bulles quand l'eau commençait à frémir.

- Des cours du soir ?

Il y avait même l'école la nuit ? Mais c'était vraiment un monde de fous ! Ils s'amusaient jamais les humains en fait.

- J'ai pas besoin de cours moi ! Je sais déjà cuisiner !


Rajoutais je avec une petite moue. Quelle perte de temps ça serait ! Trouver un travail n'allait en tout les cas pas être évident. J'espérais qu'il y avait tout de même un métier qui ne nécessitait pas un diplôme. Pour l'instant, Ethan était assez clément pour me loger gratuitement mais comme il me l'avait dit plusieurs fois : l'argent ne tombait pas du ciel. Et j'allai devoir m'y mettre aussi. Almath était aussi très gentille de faire garde partagée pour moi. J'avais l'impression d'avoir une maman et un papa.

- C'est vrai, tu restera avec moi pour toujours ?


J'avais vraiment été triste quand elle m'avait renvoyé à la maison, mais un Djinn ne pouvait pas rester non plus indéfiniment sur Terre. On était pas fait pour ça et garder une apparence corporelle était douloureux au bout d'un certain temps. Moindre, cela dit quand on se transformait en petit animal comme une colombe pour moi.

     
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Friendship is the hardest thing in the world to explain - Moon

Sam 26 Jan - 16:52

     

     

     
Moon & Almath

     
“Friendship is unnecessary, like philosophy, like art.... It has no survival value; rather it is one of those things which give value to survival.”    

     Je souris légèrement à son idée de fabriquer un diplôme. C'est une solution. Je ne l'avaispas envisagée moi-même, ne pratiquant guère l'art des faussaires et n'ayant généralement pas l'occasion ou le besoin de faire des choses illégales, mais dans son cas ce serait illégal mais moral, donc presque justifiable.

       

▬ " C'est interdit, de fabriquer un diplôme, ou des papiers d'identité. Mais il est vrai que pour toi ce serait bien plus logique, puisque tu sais déjà faire. Cela dit j'ignore qui peut faire cela et quel prix ils t'en demanderaient. C'est un monde que je ne connais pas du tout."


Je finis de manger, heureuse de voir Moon se régaler et je réfléchis à sa question. Qu'est-ce que je fais de mes journées pour ne plus prendre le temps de cuisiner alors que j'adore ça ? Bon déjà cuisiner que pour soi ce n'est pas aussi agréable que de cuisiner pour quelqu'un. C'est tout à fait différent.

     

▬ " Je travaille énormément, je lis dès que j'en ai l'occasion, j'apprends davantage de magie, je soigne des gens si je peux, j'enseigne à de futurs médecins également.... Bref j'ai des journées bien chargées. "

On pourrait croire que je me plains, à me lire, mais le sourire qui envahit mon visage et mon regard qui s'illumine prouvent que j'adore tout ce que je fais. J'y prends au moins autant de plaisir qu'à cuisiner ou discuter autour d'un repas avec un vieil ami. Je hoche donc la tête à sa proposition et à sa question qui la suit de près.

     

▬ " Toujours Moon.  "

Toujours n'a pas tout à fait la même durée pour un Génie et pour une magicienne, mais c'est un petit mensonge pour m'éviter de longues explications. L'intention y est, c'est tout ce qui compte, on ne peut pas vraiment parler de ce qui ne dépendrait pas de nos choix respectifs.
     
Revenir en haut Aller en bas
Moon White
Djinn
MESSAGES : 458
RACE : Djinn
MÉTIER/ÉTUDE : Aide à domicile

Friendship is the hardest thing in the world to explain - Moon

Lun 4 Fév - 19:31

     

     

     
Moon & Almath

     
“Friendship is unnecessary, like philosophy, like art.... It has no survival value; rather it is one of those things which give value to survival.”    

     En entendant le mot "interdit", une moue s'était formé sur mes lèvres. Encore et toujours des interdictions. Il n'y avait que ça dans le monde des humains. Ne pas faire ci, ne pas faire ça. Chez moi c'était le vide mais au moins, on pouvait fait ce qu'on voulait. En plus apparemment il fallait en plus payer pour avoir un diplôme déjà fabriqué. La chose s'annonçait donc bien plus compliqué que je l'avais imaginé. Même les cartes d'identités qu'on m'avait donné.

- J'en connais pas non plus


A la base je comptais juste aller sur le renard roux et regarder comment c'était. Le reproduire du mieux que je pouvais et hop, ni vu ni connu. Car oui, je ne savais même pas à quoi ressemblait un diplôme. Après on s'étonnait qu'il y ait pleins d'humains sans travail. Vu tout ce qui fallait faire pour en avoir le droit. Je savais pas trop comment j'allai faire pour gagner des billets et gâter Ethan avec. Almath, elle, elle avait surement pleins de billets dans son sac. Il en fallait pour payer sa maison et la délicieuse nourriture qu'elle avait préparé. Malheureusement, en contrepartie, la magicienne ne semblait pas pouvoir s'amuser. Sa liste était aussi longue que mon bras, et je l'avais fixé avec de grands yeux au fur et à mesure. Lire, ça je le faisais, même si je comprenais rien à ceux qu'il y avait dans la bibliothèque d'Ethan. Même pas d'images en plus, juste des lettres, des lettres et encore des lettres. Il y avait juste la couverture mais c'était pas très rigolo. La magie me parlait beaucoup plus.

- Maiiiis tu joues quand ?

Demandais je malgré le sourire qui illuminait le visage d'Almath. Elle avait l'air heureuse de son sort, moi je serai plutôt déprimé. Alors je décidai de me porte volontaire pour lui cuisiner des petits plats le soir. Au moins elle aurait ça de moins à faire en rentrant - même si à mes yeux c'était pas du tout une corvée. C'était aussi un moyen de voir souvent celle qui m'avait manqué. Elle me promettait de ne jamais m'abandonner et un grand sourire venait naître sur mon visage. Je me levais ensuite pour la serrer dans mes bras. Ca faisait longtemps que j'avais pas eu de câlin - à part ceux du chien. Je ne restai cependant pas longtemps à cause de la douleur à, ma jambe. Je rejoignais donc mon siège non sans une grimace. Combien de temps il avait dit le docteur déjà ? Quoique normalement je guérissais vite, alors avec un peu de chance demain j'aurai récupéré ma cheville. Bah, il était inutile de penser à ça, après tout j'avais une médecin juste en face de moi.
La fatigue reprenait cependant son droit et je commençais à piquer du nez devant mon assiette. Faut dire que je m'étais fait attaquer par un chat et marcher avec des béquilles c'était assez sportif quand j'y pensais.

- Moon veut dodo...je peux dormir dans ton lit ?


Demandais je avec un sourire innocent, les yeux de chiens battus en plus.

     
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Friendship is the hardest thing in the world to explain - Moon

Revenir en haut Aller en bas
 
Friendship is the hardest thing in the world to explain - Moon
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Yu-gi-oh! World Championship 2009
» SMALL WORLD
» All thing zombie
» forge world AERONAUTICA
» Clipper Round The World - Cinquième étape

Sauter vers: