AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Aller à la page : Précédent  1, 2
Sayanel Z. Pritchard
CHASSEUR
CHASSEUR
MESSAGES : 332
RACE : Humain/ Chasseur
MÉTIER/ÉTUDE : Mercenaire

HUNting ain't easy + Almath&Say

Lun 16 Juil - 12:10
Hunting ain't easy



Almath & Say


La guérison suffira certainement pendant un temps, assez pour que je me fasse examiner par le médecin des Dux dès que je serais sorti de ce pétrin. Je ne dis pas que je pourrais en sortir facilement, en réalité, je ne sais même pas si ce n’est pas mon dernier jour sur Terre, et putain, ce serait vraiment une mort conne. Non parce que mourir au combat, c’est prévu, mourir parce qu’on m’a donné les mauvaises informations, je ne suis pas vraiment très opé. Je crois que si je survis, les membres de l’organisation vont passer un très mauvais quart d’heure. Un Pritchard énervé, personne n’a envie de voir ça. En général ils pensent que notre état d’esprit habituel en est proche, et ils n’auraient pas totalement tort, mais réellement en colère … Oh non, ils ne l’ont jamais vu, et je peux bien parier qu’ils ne le veulent pas non plus. Surtout que là, ce ne serait pas seulement moi, mais toute ma famille prête à brûler le bunker s’ils ne trouvent pas une réponse adéquate à la merde qu’ils ont foutu. Le djinn au-dehors semble se déchaîner de plus en plus. Je donnerais pas plus de quelques minutes à la porte avant qu’elle ne cède. J’espère seulement qu’aucun civil ne se trouve à l’extérieur, parce que ce serait encore plus complexe à expliquer qu’une porte sortie de ses gonds. Même si la mort en général ne me pose pas souvent de problèmes, il faut bien avouer qu’avoir à expliquer un meurtre que je n’ai même pas commis est loin d’être dans mes cordes. Appelez ça de la stupidité, pour moi ce n’est juste pas mon problème.

Je regarde Almath avec un minimum d’étonnement. Est-ce qu’elle m’a bien regardé? Est-ce que je suis vraiment le genre de personnes qui perdrait des heures de ma vie sur des bouquins ? Sans doute a-t-elle compris son erreur la minute ou sa phrase est sortie, et ce serait un peu stupide de ma part que de la reprendre là-dessus, mais je prône l’efficacité dans tout ce que je fais et il est clair que m’instruire n’est pas vraiment quelque chose que je qualifierais d’utile dans mon environnement de travail. Ce que j’apprends, je l’apprends sur le terrain, comme tous les chasseurs. Tous les chasseurs en vie, en tout cas. “ Je bois des bières mais ça me prend pas la moitié de ma vie. “ J’ai aucune idée de combien de temps ça met d’apprendre la magie, mais sans doute que je suis encore loin du compte. Et puis techniquement, boire est plus une nécessité pour moi dans le sens où ça me permet de mettre de côté mes troubles. Alors quelque part, je pourrais dire sans rougir que c’est utile. Et je ne regarde pas la télé. Jamais été habitué, y a qu’avec Janet que j’y suis forcé parfois, mais c’est pas comme si c’était mon choix. Mais je ne vais pas jouer aux cons non plus, je vois ce qu’elle essaie de me dire. Même si j’en comprends toujours pas bien l’intérêt. “ Je comprends, mais je trouve ça assez fou de travailler autant sur quelque chose sans tenter d’en maîtriser les côtés pratiques.“ Faut bien le dire, la théorie ça ne m’amuse qu’un temps, personnellement.

Très vite, pourtant, ce n’est plus l’heure de discuter. La porte finit par s’ouvrir, et comme un signe du destin, le djinn d’Almath réapparaît pour lui amener son … Aérosol? C’est sans doute l’une des grandes premières où je vais utiliser une arme magique en espérant qu’elle fonctionne. Ce serait con que ma dernière tentative de combat se fasse avec quelque chose que j’exècre et qu’en plus, elle plante. “ Très rassurant, merci ! “ L’aérosol dans une main, ma machette dans l’autre, je fais face à l’entité qui entre maintenant. Il a les yeux rouges, mais je ne pense sincèrement pas que ça fasse partie de son skin d’origine. Je pense surtout qu’il est dopé au max et que je suis dans la merde. Il n’a pas vraiment pris la peine de se changer et lorsque les portes s’ouvrent, je peux reconnaître les vêtements de clodo qui m’ont attiré l’oeil un peu plus tôt. Je vais mourir de la main d’un djinn SDF putain ! Mais je tente de vider la bouteille d’aérosol sur sa gueule alors qu’il s’élance vers moi. Je verrais presque les prémices d’une boule de feu se former et si je le laisse aller au bout, sans nul doute que cette brûlure là, je risque de pas m’en remettre. Contre toute attente, cependant, le djinn semble légèrement sonné. Quelques secondes, c’est tout ce qu’il me fallait pour que je m’élance avec mon arme. En espérant que j’arrive à lui trancher la tête du premier coup.

PAIR - Sayanel lui tranche la tête proprement, tout va bien, il est mort.
IMPAIR - Sayanel rate son coup et il fait un Nick-Quasi-Sans-Tête, le djinn est pas content.



Revenir en haut Aller en bas
L'Element
Nouveau
MESSAGES : 704
MÉTIER/ÉTUDE : Je suis la Nature, je suis tout.

HUNting ain't easy + Almath&Say

Lun 16 Juil - 12:10
Le membre 'Sayanel Z. Pritchard' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ATTAQUES' : 4
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

HUNting ain't easy + Almath&Say

Dim 30 Sep - 16:13

     

     

     
Sayanel & Almath

     
“You want weapons? We're in a library. Books are the best weapon in the world. This room's the greatest arsenal we could have. Arm yourself !”  

     La conversation aurait pu tourner en rond un moment, deux visions du monde si différentes ne pouvant guère que s'accorder sur leur désaccord, mais les deux djinns nous épargnent cela en ré-apparaissant. Le mien discrètement, aérosol en main, tel un sauveur et l'autre bruyamment, en défonçant la porte comme une brute. Les yeux rouge sang et la forme pas tout à fait humaine qu'il arbore montrent bien qu'il n'est pas dans son état normal. Instinctivement je recule tandis que le chasseur au contraire s'avance, bombe en main, regrettant sans nul doute que cela n'ait de bombe que le nom.

Il asperge l'ennemi, voilà un test grandeur nature que j'aurais bien observé de loin, derrière une vitre protectrice pare-balle en kevlar renforcé opaque et un mur de béton de 10cm d'épaisseur. A peu près. Sans compter une centaine de kilomètres de distance, bien sur, vive les caméras. Bref toujours est-il que je suis au première loge pour admirer le talent du chasseur qui parvient d'un seul coup, magistral, à décapiter le djinn.

Je reprends mon souffle, sans vraiment réaliser que je l'avais perdu  :

       

▬ " Au moins on sait que ma mixture fonctionne sur les djinns enragés..... Et qu'il va falloir que je l'améliore, on est loin d'un effet bœuf. ".

Je le remercierais bien de m'avoir sauvé la vie mais c'est un peu à cause de lui qu'elle était en danger au départ alors je m'abstiens. Je me contente de libérer le génie appelé peu avant, tout en le remerciant chaleureusement. Nul doute que de voir son compatriote dans cet état n'aura pas été agréable pour lui, autant lui épargner la suite.

     

▬ " Il va falloir trouver une explication pour l'état de la bibliothèque.... Je suppose que vous avez l'habitude de ce genre de choses, cacher l'existence de la magie ça fait partie de vos attributions non ?  ".

Je ne suis pas une grande fan des chasseurs, ça se sent ? Bon d'accord face à ceux qui partent en vrille c'est utile, mais il y a aussi des chasseurs qui partent en vrille donc au final, c'est la guerre. Et celui ci ne me semble pas particulièrement intelligent, pas le genre qui ne tue que les "monstres" agressifs, plus du type à tuer tout ce qui parle de magie indépendamment de toute valeur morale. D'ailleurs je ne suis probablement pas totalement en sécurité, seule avec lui.

     

▬ " Je n'ai jamais fait ça avant..... Mentir pour couvrir les traces de magie, je veux dire. Je n'en ai jamais eu besoin. Qu'allons nous dire ? Parce que.... ".

J'observe la porte qui brinquebale vaguement sur un seul gond, menaçant de s'écrouler sous son propre poids. La table ou plutôt ce qu'il en reste. Les échardes qui se sont plantées tout autour de nous, dans les livres, les lampes, le plafond, mes bras... Ah oui, c'est ça la douleur sourde, par chance mon visage a été épargné, j'ai du avoir le réflexe de me cacher. Le couloir empeste la fumée à plein nez, et la bibliothèque sent un peu le roussi.

Dans les films ils parlent toujours d'une conduite de gaz qui explose, mais ça fait un peu trop cliché, non ? Ou alors ça fait tellement cliché que les gens ne se méfieront pas ?

     


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sayanel Z. Pritchard
CHASSEUR
CHASSEUR
MESSAGES : 332
RACE : Humain/ Chasseur
MÉTIER/ÉTUDE : Mercenaire

HUNting ain't easy + Almath&Say

Mar 9 Oct - 14:43
Hunting ain't easy



Almath & Say


Je m’attendais pas à avoir autant de cul du premier coup, il faut bien l’avouer. Non pas que j’ai l’habitude de me planter quand je veux tuer une monstruosité pareil, mais c’est généralement un peu moins facile. Je me plains pas, et en fin de compte, même si je l’avouerais pas sous la torture, l’aérosol magique a quand même bien aidé à rendre la situation moins désespérée, mais quand même. Je m’élance en y croyant à moitié, priant pour qu’il ne décide pas de me brûler vif avant que je l’atteigne, même si, en soi, c’est plus une question de possibilité que de décision, et je donne un grand coup de machette en direction de la tête du djinn, qui saute proprement de ses épaules pour tomber au sol. La scène se fige, l’espace d’une seconde, moi, pris dans la panique du moment qui ait du mal à réaliser que c’est véritablement terminé, du moins pour le moment. Ce ne sera terminé que lorsque l’on se sera assuré que le magicien ou l’entité responsable de l’état du djinn ne soit arrêté. Mais c’est une première étape, l’une de celle qui me permet, quelque part, de rester en vie. Je souffle, fort, alors que j’ai l’impression de ne pas m’être permis de respirer convenablement pendant toute la durée de l’affrontement. Mon regard glisse sur la magicienne à côté de moi, alors qu’elle commente son nouveau produit. “ Sans ça j’aurais eu aucune ouverture, il est pas trop mal déjà.” Comme une façon de la remercier, du moins c’est le mieux que je puisse faire, moi qui ne sait pas vraiment prononcer ce mot. Je me devrais de ne parler à personne de l’utilisation de la magie pour arriver à mes fins, même si, quelque part, je comprends mieux pourquoi il y avait tant de magiciens qui haïssaient le surnaturel chez les Dux. Vaincre le mal par le mal, utiliser la magie pour détruire les êtres magiques, c’en était presque compréhensible. Pas quelque chose de faisable pour moi, mais compréhensible.

Je regarde autour de moi, après la question de la rousse. Je me bats rarement en intérieur, en général j’arrive à buter du Surnaturel plus souvent dans les ruelles sombres et les parkings que dans les appartements et les lieux publics. Mais là, c’est particulièrement incroyable, entre la table qui a volé à l’autre bout de la pièce et qui s’est, du coup, complètement cassée, la porte qui ne se refermera sans doute pas avant un bon moment et les débris de bois accompagnés de volutes de poussière un peu partout… Sans compter le corps coupé en deux au milieu de la pièce. D’au moins celui-là, tu en fais ton affaire. “ Non.” Je la regarde bizarrement. Elle m’a pris pour qui, un nettoyeur? Non parce que je m’emmerde déjà assez à buter le Surnaturel, je vais pas faire le ménage en plus derrière, ça va bien hein. “ Mais je connais quelqu’un qui peut s’en charger. “ Je sors mon téléphone de ma poche pour composer le numéro de Lenny. Je passerais l’engueulade plus tard, pour le moment j’ai besoin de ses talents. Il ne supporte pas quand on se fait remarquer, mais il connait un mec chez les flics qui arrive, plus ou moins, à tout faire passer. Sans compte l’équipe de nettoyage des Dux, faite pour ça, elle, qui rendra crédible n’importe quelle histoire. Je suis persuadé que son contact est un surnaturel, je vois pas comment il ferait passer la pilule sinon, mais c’est pas comme si j’avais mon mot à dire, à part un “ ferme ta gueule et occupe-toi de ton cul Pritchard” j’ai pas grand chose à en retirer. Alors je lui décris brièvement la situation, je lui donne l’adresse, je me prends des remarques et je finis par raccrocher.

Je me dirige vers l’aérosol vide et le ramasse, pour le tendre à la magicienne. “ Avec le bruit que ça a dû faire, les flics devraient pas tarder. Récupère ça, ça a beau être vide ce serait con que ceux qui y connaissent rien tentent de l’analyser hein.” Je fronce les sourcils pour me concentrer sur le corps et la tête du djinn. “ Pour ma part faut que j’embarque ça. Si tu vois deux sacs assez grands hésite pas, je vais en avoir besoin.” Partir par la porte de derrière aussi, je vais en avoir besoin.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

HUNting ain't easy + Almath&Say

Lun 22 Oct - 20:21

     

     

     
Sayanel & Almath

     
“You want weapons? We're in a library. Books are the best weapon in the world. This room's the greatest arsenal we could have. Arm yourself !”  

     Le calme du chasseur déteint un peu sur moi. C'est pas si mal de découvrir qu'en situation de crise je garde mon calme. Je le savais pour une crise médicale mais je suis entrainée pour ça. Je le suis beaucoup moins pour combattre des djinns enragés et meurtriers qu'un chasseur idiot a cru bon de titiller.  Mais je sais maintenant que je fais illusion dans ce genre de situation. C'est toujours bon à prendre, comme son "merci" qui n'en est pas un. Nul doute que c'est le mieux qu'il soit capable de produire, alors autant le prendre comme tel. Et puis on s'est déjà assez disputés et je crois que je fais partie des créatures qu'il tue quotidiennement, donc on ne va pas trop l'énerver non plus.

Par contre coté ménage il n'est pas au point mais il a des connections, un coup de fil et tout est réglé, ou presque. Je récupère l'aérosol qu'il me tend et le range au fond de mon sac.

       

▬ " J'ai la clef de la porte de derrière si besoin, je suis une habituée des lieux depuis des années. Et si on peut filer avant que les flics n'arrivent, mentir n'est pas mon point fort.  ".


Je ne m'en sors pas si mal, bien obligée, je ne peux pas vraiment dire aux patients qu'ils sont traités avec un peu de magie, mais il s'agit plus de ne pas préciser un détail que de raconter un mensonge aussi gros qu'une maison pour dissimuler un djinn de la même taille (comment ça j'exagère ? Vous n'étiez pas là ! )

Je me dirige vers le local des femmes de ménage, espérant que la clef de la porte arrière est un passe qui ouvre aussi cette pièce. Oui ! Parfait. Je récupère quatre grands sacs poubelles et retrouve le chasseur après avoir eu une illumination et fait demi tour pour refermer la porte à clef afin de ne pas éveiller les soupçons. Sait-on jamais.

     

▬ " Ca ira ? J'en ai pris quatre pour pouvoir doubler, au cas où.  ".

Je le laisse gérer à partir de là, je ne suis pas du genre à m'évanouir sans raison mais un djinn décapité ce n'est pas un spectacle ragoutant, je le laisse à son ouvrage. De toute façon s'il a besoin de moi il saura me le signaler du ton sec qu'il semble affectionner particulièrement.

De mon coté je range les livres que j'étais en train de consulter, afin qu'on ne puisse pas remarquer que j'étais là. Qui d'autre que moi à Bray viendrait à des heures indues lire des traités de médecine chinoise ? Franchement ? Même un flic imbécile et aveugle aurait tôt fait de découvrir ma présence. D'autant que j'ai habitué les bibliothécaires à toujours tout ranger derrière mon passage, sans cela je n'aurais jamais pu obtenir les clefs. Il faut dire qu'elles en avaient marre de me répéter vingt fois qu'elles allaient fermer avant que je sorte la tête de mon livre pour leur répondre un "oui oui" pas convaincu et pas convaincant. Elles ont du me jeter dehors manu militari plus d'une fois (comment ça j'exagère ? Euh...Oui, bon, un peu. Mais elles ont du insister.)
     


(je me permets quelques libertés, mais ça fait sens vu le BG d'Almath ;) )
Revenir en haut Aller en bas
Sayanel Z. Pritchard
CHASSEUR
CHASSEUR
MESSAGES : 332
RACE : Humain/ Chasseur
MÉTIER/ÉTUDE : Mercenaire

HUNting ain't easy + Almath&Say

Jeu 3 Jan - 19:03
Hunting ain't easy



Almath & Say


Je soupire alors que Almath, la magicienne, part dans une autre pièce pour me trouver ce que je viens de lui demander. C’est sans doute la partie que je déteste le plus, celle où il faut ranger toutes les conneries faites par les surnaturels, comme si on avait que ça à foutre, en tentant de faire assez vite pour pas se faire prendre par les flics. Parce que forcément, j’aurais bien du mal à expliquer comment je me suis retrouvé, dans la bibliothèque, avec une machette, et comment un mec aussi fin que celui là a pu, par on ne sait quel miracle, briser la grande porte. La salle est dans un sale état, des débris partout et de la poussière à n’en plus finir, mais ça, c’est pas vraiment mon problème, les nettoyeurs vont s’en charger pour nous dans quelques minutes. J’attrape les sacs qu’elle me tend et entreprend alors de ranger les différentes parties du djinn dans des sacs différents. A partir de là, je vais devoir me rendre dans la forêt pour l’enterrer, ce con-là, et espérer qu’aucun animal ne viendra chercher les restes. Et dire que tout ce que je veux, c’est une putain de douche et une bonne nuit de sommeil … Mais j’en suis encore loin, il faudra bien faire mon rapport à Lenny, même si actuellement, je sens que je suis plutôt d’avis de lui foutre mon poing dans la tronche pour qu’il comprenne mieux que ses infos, faut les vérifier un minimum.

Après ma tâche terminée, je finis cependant par me retourner vers la rousse, qui se trouve en train de ranger les livres qu’elle semble avoir emprunté un peu plus tôt. Je l’avouerais pas à voix haute mais je sais très bien que si elle n’avait pas été là, je serais sans doute mort au milieu de la pièce. Certes ça aurait bien emmerdé le monde d’expliquer pourquoi un djinn se trouvait en liberté dans les parages, mais ça aurait pas arrangé mes propres affaires, aussi, je lui suis quelque peu reconnaissant. Sans compter que je l’ai mise dans la merde - même si techniquement, je cherchais juste de l’aide, j’allais pas non plus me contenter de mourir pour déranger personne. “ Merci, ça ira. Maintenant faut qu’on se barre, sinon on risque de tomber au mauvais moment et de se faire embarquer. Enfin, c’est un conseil, prends le comme tu veux.” J’attrape les sacs, que je hisse tant bien que mal sur mes épaules. Il pèse le poids d’un âne mort ce con-là. Je finis par la suivre en dehors du bâtiment, à l’arrière. Il faut que je rejoigne ma caisse qui se trouve sensiblement à une bonne dizaine de minutes de marche en espérant tomber sur personne, autant dire que j’ai pas forcément le temps de faire des ronds de jambe. Cela dit, je prends quelques secondes pour lui faire face. “ Je dois y aller, ma nuit est pas finie. Encore merci, même si tu m’en voudras pas si je garde mes distances hein.” Faut dire aussi que c’est une faveur autant que pour moi que pour elle, parce que si un jour j’ai un contrat sur sa tête, ce sera pas moi le plus emmerdé. Mais quelque part, j’espère que ça n’arrivera pas.

Sans un dernier regard vers Almath, j’entame ma dernière corvée. Y a des jours où j’adore mon job, et d’autres où j’ai envie de tout lâcher et repartir aux USA. Aujourd’hui, c’est un jour comme ça.






Fin du rp
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

HUNting ain't easy + Almath&Say

Revenir en haut Aller en bas
 
HUNting ain't easy + Almath&Say
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» CR 20/03/2012 Hunting Party / Kingsburg
» nez orange!
» Probleme de livebox
» URGENT !!!nabaztag orange qui ne se connecte pas
» Easy Fanions

Sauter vers: