Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
MESSAGES : 182
AGE DU PERSONNAGE : 27
RACE : Fée en carton
MÉTIER/ÉTUDE : Marketing & Com' dans la boite familiale et Youtubeur à ses heures perdues

 Show must go on - Utah

Utah O. Wright
Fée

nom Wright, ce n'est pas mon nom de naissance mais puisque mes parents n'ont pas daigné m'offrir les joies de le connaître, c'est le seul qui existe à mes yeux. prénom Utah,  petite tradition familiale, un peu étrange, qui veut qu'on porte le nom d'Etat Américain. Oswald, le prénom de mon grand-père maternelle. Un grand homme selon ma mère, je ne l'ai jamais connu mais je suis prêt à la croire sur parole, mais malgré l'hommage, je préfère qu'on le raccourcisse en "Oz" âge 27 ans lieu et date de naissance Officiellement, je suis né le 3 Décembre. Officieusement c'est le jour où on m'a trouvé. Mais j'aime l'idée que se qui importe c'est le jour où je suis rentré dans la famille Wright plutôt que le jour où ma mère m'a éjecté de son utérus ! orientation sexuelle Hétéro statut marital Un éternel célibataire. métier/études Je bosse dans le marketing et la communication au sein de l'entreprise familiale et je suis également Youtubeur à mes heures perdues situation financière Endetté mais j'évite de le crier sur tous les toits ! organisation ici ft Dougie Poynter

« la citation de la mort qui tue »

1 + Ma famille, c'est ma vie. C'est certainement la première chose à savoir sur moi. J'ai beau aimer briller et exister aux yeux des autres, si je n'existe pas à leurs yeux alors je n'ai aucune raison d'exister. Ils sont ma raison de vivre, je leur dois tout ... sauf ma naissance, mais qu'importe ceux qui m'ont engendré, si je suis moi, c'est uniquement grâce à eux ! 2 + C'est étonnant à croire quand on sait que je suis une fée mais je serais l'homme le plus malheureux du monde si je vivais loin de l'eau. Incroyable non ?! Et pourtant ... j'ai toujours vécu au bord de l'eau, mes parents ont une entreprise de voiliers, c'est grâce à eux que j'ai su dompter ma peur et en faire ma force. Alors je ne prétends pas qu'il n'y a pas des ratés parfois et que ma nature de fée me rappelle à mon bon plaisir, mais je suis suffisamment entouré pour pouvoir reprendre mes esprits rapidement ! 3 + Le sport, c'est la vie ! Hyperactif, j'ai besoin de bouger pour me sentir bien, pour évacuer toute cette énergie que j'ai en moi. Course, escalade, tennis, moto, voile, surf, Hockey, saut en parachute ... Je touche un peu à tout. Je suis loin d'exceller dans tous les domaines, mais j'ai un vrai attrait pour tout ce qui est sport extrême. J'ai besoin de ma dose d'adrénaline, j'ai besoin de mettre ma vie en jeu pour me sentir exister, me sentir vivant ! 4 + J'aime qu'on m'aime, c'est une règle de base chez moi. J'aime exister et briller. Je suis attiré par la célébrité, depuis tout petit. J'ai fait pas mal de compétitions de voile et sans me vanter, j'étais vraiment doué, mais j'ai tout arrêté après l'accident de Ska... Mais je me suis servi de ma notoriété pour devenir youtubeur. Ce n'est pas mon vrai job, puisque je bosse dans l'entreprise familiale au niveau marketing et com' mais je m'éclate pas mal sur la toile et on peut dire que ça marche d'enfer ! 5 + Je suis un dragueur compulsif. Je ne souffre absolument pas de timidité et j'ai toujours été à l'aise en public. Que ce soit face à des gens que je connais ou qui me sont totalement inconnu. Et c'est vrai, qu'il faut bien avouer que dès qu'une jolie fille aux yeux de biche passe vers moi, je ne peux m'empêcher d'aller lui parler. Parfois ça marche, parfois pas ! Plus elle a du caractère et plus je kiffe, autant qu'on se le dise ! Après je ne me prends pas souvent la tête. Je ne prétends pas que je ne joue jamais mes relous avec les filles, parce que je peux vraiment me montrer insistant quand le jeu en vaut la chandelle, mais je ne le fais qu'avec celles qui entrent dans mon jeu. 6 + J'ai peur de l'amour. Raison pour laquelle je drague comme un gros porc. Si aucune fille n'apparaît comme spéciale à mes yeux, je ne courrais pas le risque de tomber comme un con amoureux, n'est-ce pas ? Je ne veux pas être amoureux, même si c'est la plus belle chose au monde et qu'il faut connaître ça au moins une fois dans sa vie, non merci ! Non parce que je me connais, si je m'attache, c'est fini, je vais grave douiller si ça se passe mal et j'ai eu ma dose de souffrance avec la mort de Dallas. Plus jamais ça ! Je ne veux plus souffrir à cause d'une personne que j'aime, Ska de toute façon se charge très bien de me faire souffrir ... Mais je ne peux nier que j'ai beaucoup de respect pour la gente féminine, elles me fascinent. 7 + Je suis allergique au chocolat. On a découvert ça un peu à mes dépends, quand j'étais gamin. Une petite visite rapide à l'hôpital, en urgence, pour faire désenfler ma gorge. Je n'ai aucun souvenir, mais mes parents s'en souviennent comme si c'était hier ! 8 + Une de mes autres passions dans la vie c'est la musique. Je ne serais jamais un grand virtuose, mais j'aime bien sortir ma guitare de temps en temps pour jouer quelques accords et chanter. Je sais aussi jouer du piano mais il y a encore du travail. Mais j'ai toute la vie pour apprendre à en jouer9 + Je suis un mec a addictions. J'ai aucune limite, ni aucune volonté. Je fume, je bois, j'me drogue quand j'en ai l'occasion. Plus souvent en soirée que tout seul chez moi mais il peut m'arriver parfois que je me fume un bon join quand j'ai rien à faire. J'aime me dire que je vis ma vie à fond, sans me soucier des conséquences. Ca me fais faire beaucoup de merde cela dit, je deviens assez rapidement incontrôlable, mais de base c'est déjà le cas, alors quand je bois, c'est X1.000. Combien de fois on c'est fait virer des bars parce qu'on foutait le bordel ? Combien de fois je me suis retrouvée dans une baston ? A se demander comment j'ai fait pour ne pas finir en taule ... 10 + J'ai toujours une tasse de café ou de thé dans la main. Je sais que ce n'est pas bien quand on sait que je suis une pile électrique naturellement sans café, mais j'adore ces breuvages.


Inconscient, c'est certainement le premier terme qu'on emploierait pour me décrire. Du plus loin que remonte ma mémoire, il n'y a pas eu un seul instant où je n'ai pas été inconscient. Je suis le genre de personne à se jeter à l'eau pour affronter sa peur sans avoir appris à nager au préalable. Je suis le genre de personne à ouvrir une voie d'escalade sans vérifier si la corde sera assez longue pour me permettre de redescendre ou encore je suis du genre à frapper un mec parce qu'il a manqué de respect à un membre de ma famille, même s'il fait 4 fois ma taille et 3 fois mon poids !
Fêtard, c'est certainement ce qui viendrait après à l'esprit des gens. J'ai toujours été attiré par l'ambiance des soirées. Déjà gamin je faisais le mur pour me faufiler à des soirées qui étaient organisées sur la plage, près de chez nous. J'aime ces moments où tout le monde se lâche et oublie ses problèmes. J'aime la musique qui raisonne jusqu'au petit matin et ces corps qui se déchaînent au rythme des notes.
Souriant, je ne suis définitivement pas le mec qui fait la gueule toute la journée et qui est blasé de tout. J'aime la vie, j'aime rire et déconner, peut-être un peu trop selon certaines personnes. Il est vrai que je ne prends jamais rien au sérieux, peut-être parce que j'estime que la vie est trop courte pour se prendre la tête avec des petits tracas du quotidien. J'aime déconner et faire le con, certainement parce que j'aime être au centre de l'attention. J'en ai besoin pour me sentir exister. Et quand ça ne va pas, je souris quand même, donnant l'illusion que tout va bien dans le meilleur des mondes, parce que je sais que si je commence à lâcher prise, c'est le début de la fin...
Sportif, j'ai un besoin constant de me défouler. Hyperactif, selon les médecins, j'ai toujours été une vraie boule d'énergie selon mes parents, mais on peut voir dans leurs yeux, quand ils disent ça, que ça n'a pas toujours été un compliment. Ils en ont chier avec moi. J'ai beau ne pas être un sale type, je n'ai pas forcément un caractère facile. Capricieux, arrogant, déconneur, peu sérieux, ce ne fut pas toujours évident pour mes parents de me tenir sur le droit chemin. Pourtant ils étaient conscient que je n'étais pas une mauvaise graine, juste que j'étais trop curieux et trop impétueux.

story of my life

J'adore parler de moi. Parler de mes rêves, de mes envies, des conneries que j'ai déjà faites et celles que j'ai en tête. J'aime parler de choses futiles et sans importance, rire de tout et de rien, charmer mon public. Mais dès qu'il s'agit d'un sujet plus important, qui me touche vraiment, qui compte pour moi, je deviens plus réserver, plus discret, presque silencieux. Je ne rentre pas dans les détails, je deviens plus évasif, plus renfermé, je change de sujet, je détourne l'attention, je fais en sorte qu'on oublie que pendant un instant, on a vraiment essayé de me connaître et de rentrer dans ma vie. Ce n'est pas que je refuse l'idée qu'on en sache plus sur moi, mais pas comme ça, pas de façon si sérieuse, parce que ce n'est pas moi. Je suis le déconneur de service, celui qui vous racontera des blagues pourries à longueur de journée, celui qui fera le con dans un magasin de porcelaine et qui ressortira avec une facture aussi longue que son bras parce que j'aurais été maladroit en voulant déconner. Je suis le mec avec qui tu vas te pinter la gueule et finir en boite, totalement déchiré, te réveillant le matin sans savoir ce qu'il s'est passé, ni comment t'es arrivé sur la plage. Je ne suis définitivement pas le mec qui vous racontera comment il a assisté, impuissant, à la mort de son frère aîné, ni celui qui vous parlera de la descente aux enfers de sa petite soeur ou de la mienne. Non, ce n'est pas moi ça ! Et pourtant ...

J'ai été abandonné à la naissance. Meurtre, kidnapping, agression ou abandon volontaire, je ne serais certainement jamais le fin mot de cette histoire. Tout ce que je sais, c'est ce que mes parents adoptifs m'ont dit. J'ai été trouvé par une patrouille, dans une ruelle, derrière un cinéma. J'ai été placé dans une famille d'accueil, les Wright et ce qui devait être temporaire a finalement été définitif. Les Wright, ce sont certainement les meilleurs parents que la terre est portée. Pour une raison que j'ignore, la nature n'a pas souhaité leur offrir la chance d'avoir des enfants mais la vie a mis sur leur chemin 4 petites bouilles adorables qu'ils ont aimé du plus profond de leurs êtres, comme si c'était les leurs. J'ai 2 grands frères et une petite soeur. Tous des êtres surnaturels, le bouquet pour deux humains lambdas. Ils ont essayé de se débrouiller comme ils ont pu pour composer avec nos dons, ce n'est certainement pas une réussite totale mais comment pourrait-on leur en vouloir ? Je suis une fée en carton, autant être honnête. Je ne maitrise pas mes pouvoirs et j'ignore si je suis celui qui se débrouille le moins avec sa véritable nature mais en tout cas c'est une catastrophe pour moi. Mais je ne perds pas espoir, je ne suis pas le seul de mon espèce, un jour je rencontrerais quelqu'un m'apprendra comme révéler ma vraie nature.

J'ai eu une enfance plutôt cool ... Enfin, au début ce n'était pas gagné d'avance. Une fée sur un bateau, c'est le début d'une bonne blague. Il m'a fallu beaucoup de temps pour dompter ma peur de l'eau et sans ma famille, je n'y serais jamais arrivé. Les fées et l'eau ne font pas bons ménage et pourtant je suis un excellent marin, comme quoi, quand on veut, on peut. Je ne devrais pas aimer les êtres marins, c'est soit disant dans l'ordre des choses, pourtant ma petite soeur est une sirène et celui qui lui fera du mal aura affaire à moi ! La plage, la mer, c'est toute ma vie. Pendant un moment, j'ai bien cru que je passerais ma vie sur mon bateau, à faire des courses, m'entraîner pour devenir le meilleur et partir faire le tour du monde. J'ai fait de nombreuses compétitions, j'en ai gagné quelques unes, j'étais sponsorisé, je gagnais bien ma vie. Mais l'accident de ma soeur a mis fin à tout ça. Je ne le regrette pas, cette période dorée de ma vie était une pure bénédiction, mais ma famille, c'est toute ma vie. Alaska en valait le coup, je le sais. Je n'aurais jamais supporté de la perdre, d'être loin d'elle. Alors j'ai tout plaqué et je suis rentré dans l'entreprise familiale. Ca change, on est loin des compétitions, mais je bosse dans le marketing et le commercial, parler contrat, négocier, je connais bien, c'est mon domaine.

Et tout allait bien ... au début. Je ne prétends pas que ma vie d'avant ne me manquait pas mais c'était cool de passer du temps avec les miens, d'être avec mes potes. Et puis un jour, tout ce bonheur bascula en une fraction de seconde. Un incendie c'est déclaré, c'était la merde, il faisait chaud, on ne voyait rien, la peur m'envahissait à chaque seconde passée à l'intérieur de cet immeuble. J'avais peur pour moi, j'avais peur pour ma famille, mais je ne sais pas, c'est peut-être con à dire mais je me disais que s'ils étaient là alors rien ne pouvait vraiment nous arriver ... Jusqu'à ce qu'un bout de plafond tombe sur Dallas et l'ensevelisse à jamais. Après ça, je ne me souviens pas de grand chose. On m'a dit qu'on nous avait évacué, qu'on s'est occupé de nous, mais black-out total. De cette période, je me souviens des jours qui s'égrainent lentement et se ressemblent. Je me souviens du vide qui s'était installé au fond de moi. Je me souviens de ma longue descente aux enfers. Drogue, alcool, tout y était passé pour me faire oublier et peut-être aussi, inconsciemment, pour me faire du mal. Parce que je n'avais pas pu le sauver, qu'il était mort devant nos yeux. Je ne saurais dire combien de temps tout ça à durer, jusqu'à ce qu'un matin, je décide qu'il n'aurait pas voulu que je me détruise de cette façon ... Enfin, non, sans l'aide de ma meilleure amie, je pense que je serais encore au fond du trou. C'est elle qui en a eu marre de me voir me détruire et qui m'a aidé à remonter la pente. C'est elle qui m'a redonné goût à la vie. Ma soeur a mis plus de temps, il a fallu que Yukon et moi on aille la chercher dans un squate et qu'on la ramène avec nous. On l'a soigné, on s'est occupé d'elle et à son rythme, elle a lentement commencé à s'accrocher de nouveau à la vie. Une vie bien terne sans Dallas, mais une vie quand même ...


Salut salut ! Moi c'est Naïa et je débarque du haut de mes 30 ans. J'aime Rien, je déteste Tout et on me dit souvent que ça fait du bien de revenir à la maison. On me verra dans les parages tous les jours. Je suis fière de dire que j'ai découvert le forum grâce à Castiel et d'ailleurs je le trouve laid à souhait mais bon quand on n'est pas doué en graphisme, on ne peut pas faire de miracle   . Je suis un scénario et puis je tenais à terminer en vous disant que je vous ai manqué, hein   !


Dougie Poynter ► Utah O. Wright

Utah O. Wright


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 273
AGE DU PERSONNAGE : 27
RACE : Métamorphe souris.
MÉTIER/ÉTUDE : Sortant de prison, j'm'occupe pas de ça encore. Mais sinon électricien.

 Show must go on - Utah

OH MY GOD QUEEN !
Bienvenue à toi, ravi d'avoir un nouveau copain de jeu sur UL Bon courage pour ta fiche en tout cas, et à très vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

 Show must go on - Utah

PETIT FRÈREUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 1627
AGE DU PERSONNAGE : 33
RACE : Fée
MÉTIER/ÉTUDE : fossoyeur, chercheur au compte des Dux Tenebris, écrivain, criminel et scientifique déviant à ses heures perdues

 Show must go on - Utah

UN WRIIIGHT On a la famille au complet c'est trop bien

Bienvenue parmi nous (ou rebienvenue si c'est le cas) et bon courage pour ta fiche

_________________

Passe le point de non-retour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 2467
AGE DU PERSONNAGE : 40
RACE : métamorphe (étalon noir)
MÉTIER/ÉTUDE : sef : sans emploi fixe

 Show must go on - Utah

Bienvenue parmi nous

_________________


astra; bb — They don't look very human like. Now I wish that I could find my clothes. Bedsheets and a morning rose. I wanna wake up, can't even tell if this is a dream. How did we end up in my neighbors pool ? DON'T THREATEN ME WITH A GOOD TIME ;; @shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 276
AGE DU PERSONNAGE : 24
RACE : Métamorphe Fennec

 Show must go on - Utah

OUIIII FRÉROOOOT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 182
AGE DU PERSONNAGE : 27
RACE : Fée en carton
MÉTIER/ÉTUDE : Marketing & Com' dans la boite familiale et Youtubeur à ses heures perdues

 Show must go on - Utah

Dagda >> Un copain de jeu avec la gueule de Ash... je dis oui tout de suite Merci mon chou

Yukon >> BROOOOOOOOOOO

Basil >> C'est un re-bienvenue

Shura >> Merci la Mule

Ska >> SIIIIIIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

 Show must go on - Utah

Bienvenue ici !
Un Wright hein, serait-ce la de la famille de Yukon? Génial... Bon courage pour la fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 3968
RACE : Tempestaire de température
MÉTIER/ÉTUDE : Acteur / Réalisateur / Président de Myst&Co

 Show must go on - Utah

VOUS ICI

Je suis débordé par l'émotion, alors je vais juste chanter mon amour pour toi jusqu'à ce qu'on écrive de nouveau ensemble

JE T'AIME PUTAIN, TU M'AS MANQUEEEEEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 182
AGE DU PERSONNAGE : 27
RACE : Fée en carton
MÉTIER/ÉTUDE : Marketing & Com' dans la boite familiale et Youtubeur à ses heures perdues

 Show must go on - Utah

Adam >> à ce qu'il paraîtrait on est de la même famille, mais je suis le plus cool de la fratrie

Tristan >> MOI ICI
J'ai longuement hésité, non pas de revenir, mais plutôt avec laquelle de mes schizophrénies
Hâte de pouvoir rp de nouveau avec toi mon choupinou en sucre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

 Show must go on - Utah

Revenir en haut Aller en bas
 
Show must go on - Utah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Archives :: Présentations et scénarios-