Balthier Barries - Aucune forteresse n'est imprenable, certaines sont justes plus compliquées à démonter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Balthier Barries
Magicien

nom Barries, nom de famille d'origine britannique apparemment, de ce que dit mon père en tout cas, même si mon père n'est pas né du tout en sol britannique. prénom Balthier,
j'ignore en revanche d'où est-ce que mes parents sortent ce prénom, depuis peu je sais grâce à un certain geek qu'un personnage de jeux vidéos porte le même prénom. âge 40 ans. lieu et date de naissance le 11 octobre 1976 à Damas. orientation sexuelle Ons'enfoutsexuel. statut marital Célibataire volage mais mordu. métier/études Professeur en  Arts & Sciences Occultes à l'université de Bray, ça n'est pas aussi barbare que ça en a l'air. situation financière Aisé. ft Idris Elba

« Aucune forteresse n'est imprenable, certaines sont justes plus compliquées à démonter. »

Si j'étais une chanson, je serais Russian Dance de Tom Waits. Alors bon, d'accord, ce n'est pas vraiment une chanson puisqu'il n'y a pas de chant, littéralement, mais la musique, l'atmosphère qu'elle dégage, tout me ressemble, tout me défini. Chaque fois que je l'écoute, je me sens comme projeté et complètement en phase avec moi-même. Il se peut même que je sois en osmose total avec la magie. En toute modestie.

Si j'étais un alcool, je serais un vin rouge de grand cru, le meilleur qui existe. Quel est l'expression déjà ? Comme le vin, on se bonifie avec le temps. Rien n'est plus vrai, et surtout en ce qui me concerne. Et puis, c'est toujours plus chic d'être avec un verre de vin qu'avec un bouteille ou une canette de bière. Ceci dit, j'aime de toute façon tous les vieux alcools. Mais le vin rouge grand cru, c'est ce qui me ressemble le plus et ce qui me va le mieux.

Si j'étais un fruit, je serais le Fruit du Dragon (Pitaya). Non, ce n'est pas un fruit du démon ou je ne sais quel chose venu d'une bande dessinée japonaise, il existe bel et bien. Rencontré pendant mes voyages dans le monde, son apparence étrange m'a aussitôt attiré, en plus de me charmé avec ce goût. Et quelque part, il est à mon image. Peau étrange, tordu, de couleur, à la chaire tendre et sucrée. Sauf que peu de personnes le savent.

Si j'étais une saison, je serais l'hiver. Froid, mordant, cruel. Tout moi. J'affectionne plus particulièrement cette partie de l'année où le paysage devient blanc, cette période de fin et de début d'année, entendre le bruit de la neige sous mes pieds, sentir le froid contre mes joues, voir mon souffle se condenser. Difficile à expliquer en réalité. Ce serait comme expliqué pourquoi est-ce que j'ai une passion toute particulière pour le corps masculin tatoué. J'aime tout simplement, c'est tout.

Si j'étais un animal, je serais un lion à la crinière noire. Le Roi, tout simplement. Est-ce qu'il y a besoin d'en dire plus ? Je ne crois pas. Je suis le Roi de la Jungle, et je n'ai pas l'intention de laisser un petit lionceau prendre ma place. Je n'hésiterai pas à me battre pour ça. Je me suis toujours battu, et je continue de le faire pour être et rester le Roi de la Jungle, je ne compte pas me faire remplacer, et qu'on ne me dise pas que c'est l'Histoire de la Vie.

Si j'étais un objet, je serais un préservatif. Je crois que tout est dit. Mon addiction au sexe a parlé. Et ce n'est pas une blague. Je suis accro au sexe, je ne compte plus mes conquêtes, femmes comme hommes. J'ai connu le sexe assez tôt dans la vie et depuis il m'est difficile de m'en défaire. Et quand je dis que je ne compte plus mes conquêtes, c'est plus ou moins littéralement. Il est maintenant rare de me voir chasser. Vulgairement, j'ai ce qu'il faut sous la main. Quand il est décidé à rester à l'appartement.

Si j'étais un bruit, je serais celui des pages d'un livre qui se tournent ou qui bougent au vent. Les livres, c'est sans doute ce que j'aime le plus après le sexe. Je collectionne les livres depuis très longtemps, et avec les années, j'ai fini par remplir chaque recoin chez moi. Les grimoires de magie ne sont évidemment pas visibles et identifiables pour ceux qui ignorent ce que c'est, et surtout pour les simples visiteurs, ils sont dans ma chambre et dans mon bureau. Tous les autres sont des histoires diverses, des manuels, des essais, des recueils en tout genre. Il y en a partout dans toutes les pièces. Même les chiottes.

Si j'étais un mot, je serais "connard" tout simplement. Pas besoin d'explication. Bon, un petit peu quand même. Je suis imbu de moi-même, méchant, sans filtre, direct, un connard, vraiment. J'en ai conscience et je m'en amuse. Mes étudiants me surnomment le Boss Final, j'aimerai bien savoir d'où ça vient d'ailleurs. S'ils survivent à ne serait-ce qu'une année avec moi sans craquer/pleurer/abandonner, ils peuvent survivre à tout.

Si j'étais une odeur, je serais celle de la bonne cuisine, avec un soupçon d'on-ne-sait-quoi qui la rende unique. J'adore la cuisine, c'est un grand plaisir pour moi d'être derrière les fourneaux, c'est un savoir aussi important que la magie à mes yeux. Et c'est une autre forme de magie en soit. Je peux prendre des heures pour préparer des petits plats délicieux pour ma personne et pour le squatteur avec qui je partage mon appartement.

Si j'étais un des cinq sens, je serais la vue. J'observe tout, je vois presque tout. Quand on regarde le monde autour de soit, on peut apprendre et découvrir énormément de choses. Avec un simple regard, je sais que les gens peuvent se poser tellement de questions qu'ils en avouent mille et une chose sans que j'ai besoin d'ouvrir la bouche. Bon, ça marche surtout avec les mauvaises consciences. Et puis, il a tellement de choses superbes qui nous entourent, pourquoi ne pas en profiter un peu ?

++++
Fish&Chips, cette petite bête que j'ai récupéré lors de mes voyages et que je n'ai pas réussi à remettre dans son environnement naturel. Quel animal ? Un panda roux. Je sais que je ne devrai pas le garder, que c'est une espèce en danger et qu'il devrait être avec les siens mais... c'est juste impossible. A la base, je l'avais avec moi pour... un peu de compagnie, mais avec les années, on s'est habitué l'un à l'autre. Et puis, il est sur ses vieux jours maintenant, ce serait idiot de le ramener en Asie. Oui, c'est exact, je me cherche des excuses. J'aime cette petite bête, alors que de base, je ne suis ni pour les bestioles, ni pour les marmots.


Je suis un manipulateur, égocentrique, égoïste, menteur, fourbe, connard, cynique, légèrement psychopathe et odieux mais aussi très intelligent, appliqué et impliqué, téméraire, réfléchi, calme (enfin des fois), serein, joueur et costaud personnage. Pour savoir ce que pense ma sœur de moi, se référer aux premiers adjectifs charmants. Pour savoir ce que la seule femme avec qui j'ai tenté d'être en couple pense de ma personne, se référer aux mêmes adjectifs en ajoutant, je la cite, "flippant, malsain, aussi sombre à l'intérieur qu'à l'extérieur, Satan, Arrière Démon !". Mon entourage de ne dit rien, parce qu'ils savent que je vais passer derrière pour leur refaire un lifting ou tunner leurs caisses à ma façon. J'ai des amis malgré tout, n'allez pas croire que je suis incapable de me mêler aux gens, ni de m'attacher aux personnes, même si j'ai quand même une légère préférence pour les moments où je peux être tranquille ou avec une seule compagnie bien particulière. Mes collèges de travail ont peur de moi, je le lis dans leurs yeux, et franchement, ça fait du bien. Ils ne peuvent rien me cacher. Y en a bien un ou deux que j'apprécie, mais je suis un peu trop occupé pour aller taper la conversation avec eux. Mes élèves, y a pas de juste milieu. Soit ils m'adorent, soient ils me détestent, c'est aussi simple que ça. Ce n'est pas pour rien, je le répète, qu'ils me surnomment le Boss Final. Personnellement, ils ne me font pratiquement ni chaud ni froid, c'est mon boulot de leur enseigner des trucs, un point c'est tout. Les seules personnes, si on peut dire ça comme ça, avec qui je suis aimable et... presque doux, sont les Djinns que j'invoque. Je sais que ma vie dépend de la façon dont je fais mes incantations, mais aussi de comment je les traite. J'ai l'intelligence d'avoir de bons rapports avec eux, preuve que je suis le meilleur des Mages. Je suis aussi du genre à réfléchir pendant des heures et des heures à une solution pour au final en prendre une autre, ou tout simplement agir à l'instinct, même si c'est plus rare. J'aime aussi à penser que je ne suis pas le chemin de penser des autres magiciens qui ont sans doute un peu trop tendance à se prendre pour les rois du monde. Bon, c'est mon cas, mais pour la simple et bonne raison que je suis supérieur. J'assume ce que je suis et ce que l'on m'a donné. Égocentrique ? Oui, peut-être bien.

story of my life

Memories.
Le meilleur souvenir de ma vie est probablement celui du jour où j'ai enfin réussi à pratiquer la magie. Étant né dans une famille de Magiciens globe-trotteur, ce qui explique pourquoi nous sommes nés ma sœur jumelle et moi à Damas, on nous a plongé dedans dès notre plus jeune âge. Depuis toujours en fait. Et comme ma mère a une espèce de fascination pour le Vaudou, on a un peu de connaissance dans le domaine aussi, ça reste quand même elle la grande Prêtresse Vaudou de la famille. Bref, alors que ma sœur, mon aînée de vingt-cinq minutes, ne parvenait toujours pas à enchanter les objets sur lesquels elle se concentrait jour et nuit, après avoir avaler des tonnes et des tonnes de grimoires, de formules, je réussi, du premier coup, à faire bouger la petite cuillère dans mon bol de céréales. J'étais sûr que ça allait marcher, c'était d'une évidence, sans doute la raison de ma réussite, mais la gueule que tira ma sœur quand l'objet porta une bouchée de céréales molles à mes lèvres fut la meilleure chose que j'avais pu voir. Je crois que c'est à partir de ce moment là que la compétition a commencer entre nous. Nous n'avions que seulement onze ans, nous avions toujours été en compétition en réalité, absolument pas des jumeaux fusionnels en somme, mais après cet épisode, ce fut la guerre.
Pour ce qui est de mon pire souvenir, je ne saurais lequel choisir. Je dirais probablement le jour où je suis revenu à Damas, la cité où j'ai vu le jour que je n'ai pourtant habité que quelques mois. J'y suis retourné avec mon ancienne compagne, notre relation n'a duré que quelques mois à vrai dire, et c'était la seule fois où je me suis lancé dans l'aventure "couple", qui avait cette obsession de revenir sur les lieux importants de nos vies, comme une sorte de pèlerinage. Je ne partageais pas cette passion, mais comme elle avait quand même une certaine importance pour moi, je l'avais suivit. Là-bas, alors que nous étions donc en séjour, j'ai rencontré dans un marché des hommes qui pratiquaient eux aussi la magie. Curieux de savoir s'ils avaient des rites, des manières différentes de ma famille, et aussi pour amasser le plus de savoir possible, je m'étais rapproché d'eux. Sauf que ma compagne ignorait tout de ma nature de Magicien, et je n'avais jamais éprouvé la nécessité de lui dire. Vous l'aurez sans doute compris, mais elle a fini par le découvrir pendant que j'étais avec ce groupe. L'Esprit que nous invoquions étant particulièrement suspicieux et dangereux, cette intrusion ne lui plu absolument pas. Ce fut un réel massacre, je faillis y passer. Mais le pire pour moi réside dans mon incapacité de calme l'esprit en colère avant qu'il n'ait tué tous mes hôtes. Je dois la vie à... je ne sais pas trop quoi à vrai dire, toujours est-il que l'Esprit m'a laissé vif. Et ma compagne m'a quitté en commençant à m'appeler par ces merveilleux noms d'oiseaux. Enfin, ça, c'est un détail.

The meaning of life.
Le but ultime de ma vie est d'être le Magicien le plus puissant que la Terre ait jamais porté. Je travaille depuis toujours pour ça.  Depuis que je suis capable de lire, depuis que je suis capable de me concentrer suffisamment longtemps, j’apprends les formules par cœur, je fais des exercices pour ouvrir de plus en plus mon esprit et contrôler ma magie. J’ai mis des heures et des heures avant de pouvoir invoquer un Djin bienveillant correctement, sous les yeux attentifs de mes parents malgré tout. Je sais que je peux devenir le meilleur Mage de tous les temps, j’ai confiance en ma force et mes capacités, et c’est ce que je veux par dessus tout. Pourquoi ? Et pourquoi pas ?! J’ai toujours été élevé dans cet environnement, dans cet apprentissage et dans cette apprentissage sans cesse de connaissances et d’ouverture de nouveaux horizons. Pour  cela, j'ai énormément voyager dans le monde entier, dans toutes sortes de civilisations, surtout les civilisations d'Afrique et d'Amérique du Sud en réalité, un peu en Asie aussi. Après avoir quitté ma famille, et bien avant de poser mes valises à Bray, parce que je trouvais la ville sympathique, j'ai fais plusieurs tours du monde, et même après mon installation. Je sais parfaitement que ce n’est pas un rêve que je réaliserai dans les jours à venir, mais je sais que c’est ma destinée. Et pour ça, je pourrais faire le souhait ultime, je pourrais invoquer un Djinn pour m’aider dans mon parcours. Mais non, ce serait triché. Ce serait pour moi comme reconnaître que je n’ai plus rien à apprendre dans le monde, que les humains ne sont plus une source d’apprentissage. Peut-être que je le ferai, et je ne serais sans doute pas obliger de faire un nouveau souhait pour cela. Nouveau ? Oui, en fait, j’ai actuellement un Esprit avec moi, un Djinn que j’ai invoqué depuis quelques temps. Pourquoi ? Vous voulez la version officielle ?
La véritable version c’est que la solitude me pèse, la solitude… me fait peur. Alors que je passe mon temps à toujours repousser les autres et en général à tout faire pour ne pas avoir à m’encombrer de qui que ce soit, la vérité c’est que je ne sais pas comment faire pour ne plus avoir cette solitude, ce poids qui pèse en moi. La seule solution que j’ai invoqué Anonyme, Raphaël Links de son nom humain, pour rester à mes côtés et de veiller sur moi jusqu’à la fin de ma vie. La fin naturelle de ma vie, il ne devra me quitter que lorsque je serais mort et enterré sans qu’il soit le responsable de ma mort, indirectement ou non. Officiellement, il est là pour m’aider à devenir le plus puissant des Magiciens et n’a pas le droit de partir avant que ce soit réalisé. Anonyme n’a évidemment pas le droit de révéler la teneur exact de son invocation, c’est notre secret. Un de nos secrets en fait.

That's my job.
Je suis donc Professeur en Art & Sciences Occultes à l'Université de Bray. Qu'est-ce que p*t**n de quoi ? Alors en fait, c'est tout simple, non pas qu'à Bray on se met à enseigner l'Occultisme aux jeunes gens, mais on leur apprend à définir ce qu'est justement l'Occultisme, en quoi est-ce que ça consiste, ce qui est réel et ce qui n’est que fantasme est fiction. Enfin, pas trop non plus. Je ne me mets pas non plus à crier sur tout les toits que la Magie est belle et bien réelle et que je veux trahir l’existence des créatures magiques. De par ma nature, je sais que c'est un domaine qui l'est, réel, je veux dire. Résultat, j'essaye tant bien que mal d'être impartial, même si j'ai très souvent envie de joindre à mes cours quelques uns de mes amis Djinns pour prouver ce que je raconte. Pourquoi est-ce que j'ai choisi cette voie de l'enseignement ? Tout simplement parce que ça me permet de bosser encore plus ma magie et mes incantations, tout en me faisant payer et en faisant parfois l'abruti devant des étudiants qui sont là surtout par curiosité. Je ne sais plus exactement comment j'ai fais pour avoir ce poste en particulier, mais j'ai eu de la chance et j'ai sauté sur l'occasion. Avant cela, je n'ai pas réellement travailler, du moins, pas à proprement parler. Avec mon talent et ma puissance, pendant mon adolescence, mes parents m'ont proposé de faire des petits cours dans les villes et pays où l'on passait, sous les yeux rageurs de ma sœur, ce que j'ai fais, et qui m'a permis d'accumuler, en plus d'une sacré collection de pièces du monde, une petite somme rondelette. Par la suite, quand j'ai fini par poser mes valises et arrêter de suivre mes parents qui sont repartis de Bray sans moi donc, j'ai bossé dans des bibliothèques et librairies, tout simplement parce que ça me permettait de rester dans les bouquins et de pratiquer la nuit. De fil en aiguille, j'ai eu mon boulot de prof de fac. Et c'est pas demain la veille que je vais le lâcher.

What about the others species ?
Je pense, sans fausse modestie, que je connais toutes les espèces du Monde. Comment ? Les livres, les bouquins, le savoir. Tout simplement. Et grâce aux voyages imposés de mes parents, mes propres voyages, j'ai pû découvrir l'existence de toutes les Créatures Magiques. Même si je n'ai pas été en contact avec toutes.  En dehors du fait que je sois un connard égoïste, et surtout pour réaliser mon but ultime, je cherche à protéger les plus faibles, les créatures qui n'ont pas une once de violence, de méchanceté. Je sais que les Chasseurs ne regardent pas ce critère dans leurs tueries, et c'est bien ce qui me dérange, en plus de les trouver plus monstrueux que les plus dangereuses des créatures qui existent. Notre Monde Surnaturel est riche en patrimoine, en espèces, en Créatures Magiques, il doit rester tel quel, si nous sommes tous vivants, c’est bien pour une raison, une raison qui de toute façon nous échappe à tous, mais peu importe. Je ne supporte pas l’idée que certains de mes semblables puisse chercher à massacrer les Créatures Magiques, et surtout pas à présent que je sais que certains se servent de la magie pour le faire. Ouais, je suis presque un écolo. À ma façon. En dehors de ça, je reste assez discret avec les humains et justement les Chasseurs, même si je reconnais que l’idée de pouvoir m’exposer comme Magicien aux yeux de tous me plairait beaucoup, je veille quand même à ne pas parler Magie avec n’importe qui. On peut dire que je reste très attentif aux humains, Chasseurs et Oracles, ceux de "mon groupe". L'humain est la pire des bêtes qui soit, je le sais, j'en suis un.

Salut salut ! Moi c'est Shiro et je débarque du haut de mes 25 ans. J'aime les licornes, je déteste les méchantspabô et on me dit souvent que je suis cliniquement con. On me verra dans les parages aussi souvent que possible. Je suis fier de dire que j'ai découvert le forum grâce à à une personne avec qui j'ai débarqué il y a plus d'un an de ça, ça nous rajeunit pas et d'ailleurs je le trouve toujours aussi merveilleux, ce n'est pas pour rien que je suis toujours là.. Je suis un inventé et puis je tenais à terminer en vous disant que je vous aime !


idris elba ► balthier barries

balthier barries ► balthier barries


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Balthier
Contente de te revoir Bon courage pour ta fiche et hésite pas si t'as des questions
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Ravie de pouvoir te compter parmi nous BB
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Djinn
Messages : 220
Age du personnage : 99
Race : Sirène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tempestaire
Messages : 391
Age du personnage : 38
Race : Tempestaire d'orage
Métier/Etudes : Fleuriste
ohlala balthier j'ai hâte de te lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Merci les amours ! J'essaye d'apprivoiser ma nouvelle bécane et je termine ma fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Bienvenue ! Ta fiche est pas assez rempli, c'est trop de suspense pour moi Ton perso m'a l'air prometteur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Merci cher Helios ! Je crois que maintenant ta curiosité devrait être servie !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humainstaff
Messages : 3783
Race : Humaine pour le moment
Métier/Etudes : Actrice
Bienvenue chez nous !
« I want you in my team ! »


Le petit mot du staff

J'aime toujours autant ton perso Bon, le petit pic de rappel quand même au niveau du " meilleur magicien du monde", c'est assez clair que t'exprimes la pensée de Balthier et non la vérité, t'en fais pas, je préfère juste rappeler qu'un personnage trop puissant n'est jamais très rigolo S'il peut battre tout le monde d'une pichenette finalement c'est pas le top

Mais bon je me doute que ça tu le sais déjà ! En tout cas je trouve toujours ce personnage aussi complexe et fascinant, rien que la raison pour laquelle il a invoqué Raphaël finalement ! Et le panda !! Bon jeu mon chou !

Les liens utiles !

Maintenant que tu es validé, toutes les possibilités s'offrent à toi ! (Rien que ça). Je te propose d'aller faire ta fiche de liens pour te lier avec les autres membres du forum ! N'hésite pas à te connecter également à la CB où tu pourras discuter et faire plus facilement connaissance avec tout le monde.

Si tu es un peu perdu, et que tu sens bien qu'un peu d'aide ne serait pas de trop, n'hésite pas à te tourner vers le parrainage, toute note communauté sera prête à t'aider

Certaines personnes dans ton entourage te manquent? Pas de problème, j'ai la solution à ton angoisse, cette catégorie te permettra de créer tes scénarios ou pré liens.

Et enfin, si le forum te plaît et que tu veux aider à son bon fonctionnement, n'oublie pas de voter sur le top site régulièrement ! Bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
En effet, ma curiosité est assouvie et je ne suis pas déçu Hâte de jouer avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Balthier Barries - Aucune forteresse n'est imprenable, certaines sont justes plus compliquées à démonter.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aucune OBJECTION à (me) présenter ? =D
» Présentation de certaines personnes !
» Certaines choses qui me choquent.
» Rercherche pour création d'une forteresse
» [WhB]Forteresse pour mes nains, Fort, Décor...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Archives :: Présentations et scénarios-