○ Le mot que tu retiens entre tes lèvres est ton esclave. Celui que tu prononces est ton maître. - CASTIEL/ZOLA (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Le mot que tu retiens entre tes lèvres est ton esclave.
Celui que tu prononces est ton maître.
✧ w/ Castiel
J’ai entendu parlé d’une piscine dans laquelle je pourrais trouver de l’eau de mer et tout un écosystème particulier et familier pour moi. Bien évidemment, j’ai sauté sur l’occasion et je me suis donc lancé dans la recherche de ce lieu. A ma plus grande surprise, il se trouve dans la piscine municipale. Je vais devoir m’acheter un maillot de bains si je veux pouvoir en profiter, ce qui ne m’arrange pas du tout. Je suis assis sur mon lit et je réfléchis longuement à comment procéder. Quand je vais me baigner j’ai mon appendice écailleuse qui est présente. D’aussi loin que je m’en souvienne, je n’ai jamais porté de maillot de bains de ma vie. Pas même tout petit. En même temps, quand on vit sur un bateau en pleine mer, pourquoi s’encombrer de vêtements ? Je ne suis pas exhibitionniste du coup, je n’ai plus le choix. Enfilant rapidement le premier Kigurumi qui me passe dans les mains, je récupère mon sac et tout ce dont j’ai besoin avant de quitter ma chambre.

Le bus n’a pas mis bien longtemps pour arriver et par chance, il était presque vide. Il n’est pas tard remarque, neuf heures du matin à tout cassé. Je vais peut-être faire quelques boutiques en plus histoire de tuer le temps avant de rejoindre la piscine. On va commencer par le maillot de bains et puis après j’aviserai.

[…] Finalement, je suis resté en ville plus longtemps que prévu et me voilà en train de courir vers ma chambre pour y balancer mes achats avant de repartir tout aussi rapidement, vers le bus pour aller à la piscine. Je ne sais pas du tout comment ça fonctionne, s’il faut que je paye, que je prenne un abonnement ou je ne sais quoi. Je verrais bien sur place. […] Je suis à la caisse pour demander une entrée, il m’a semblé croiser des visages familiers. Je me dirige vers les vestiaires et me change rapidement avant de filer vers le bassin spécial. Une fois de plus, je balance ma serviette dans un coin avant de plonger sans prendre le temps de vérifier si quelqu’un arrive.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humainstaff
Messages : 3778
Race : Humaine pour le moment
Métier/Etudes : Actrice
Le mot que tu retiens entre tes lèvres est ton esclave.
Celui que tu prononces est ton maître.
✧ w/ Castiel
Les jours de repos, Castiel ne connaissait plus depuis son arrivée au Refuge. Il fallait dire qu'être patron, ça n'avait rien à voir avec le rôle d'un employé, qui venait aux heures qu'on lui écrivait sur sa fiche horaire, qui repartait à la minute près où son temps était terminé et où la relève arrivait. Non, lui, il était là dès qu'il le pouvait, parce qu'il avait bien trop de travail pour se permettre de prendre un jour pour lui. Entre ça et ses investigations, il avait du mal à respirer, trouver du temps pour aller courir, sortir Sherlock, aller boxer, et surtout, aller nager. Pourtant, aujourd'hui, il en avait envie. En réalité, il le voulait tout le temps, son besoin de sentir l'eau sur lui, l'oppressant de tout côté, c'était vital. L'eau, c'était son air, il était fait comme ça, sans qu'il en connaisse la raison. La nature, ça ne s'expliquait pas, tout comme on ne pouvait expliquer le rattachement des fées à l'air, ou des métamorphes à la Terre. Lui, c'était l'Eau. Il avait donc fait en sorte, aujourd'hui, de finir ses comptes en avance, quitte à prendre un peu de retard sur le lendemain. Avait passé une partie de sa matinée au téléphone, à gueuler sur quiconque ne voulait pas lui répondre, ou ne lui répondait pas ce qu'il voulait entendre, et l'autre à faire comprendre que la tenue du bar pouvait être améliorée, toujours avec le sourire, mais ce sourire de requin qui faisait très vite savoir qu'il avait beau être sympa, il avait ses limites.

Puis il s'était reclus, avait ramené Sherlock chez lui, car le pauvre chien ne pouvait pas s'approcher de la piscine sans vouloir y plonger, quand bien même il avait peur de tout ce qu'il pouvait y trouver, et se rendit près du bassin. Il n'avait pas pour habitude de croiser qui que ce soit, là bas. Le triton ne se posa donc pas vraiment de question lorsqu'il plongea dans l'eau. La transformation s'opérait toujours de manière très douce, naturelle. Il sentit son corps changer, sans douleur, sans aucun mal, jusqu'au moment où il put respirer dedans comme à l'extérieur. C'était une sensation que l'on pourrait catégoriser d'étrange, si on ne la connaissait pas depuis la naissance. ça avait ses désavantages, cela dit, comme le fait de ne jamais, ô grand jamais, pouvoir prendre de douches, comme le commun des mortels.

S'enfonçant jusqu'au fond du bassin, qui était fait pour les tritons et qui comportaient une reproduction de l'océan, un peu triste car non réelle, le jeune homme finit par se rendre compte qu'il n'était pas seul. Un autre triton, qui avait l'air bien plus jeune, partageait l'endroit avec lui. Avec un sourire, le brun le salua. Il aimait bien voir de nouvelles personnes autour de lui, ça lui changeait un peu de son quotidien.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Le mot que tu retiens entre tes lèvres est ton esclave.
Celui que tu prononces est ton maître.
✧ w/ Castiel
Il n’y a pas à dire, l’eau de mer, c’est la vie. Je flâne dans cet univers artificiel qui ne ressemble pas vraiment à mon monde marin. Bien sûr, il y a des poissons de haute mer, des coquillages, des algues et bien d’autres choses mais, je sais que je ne suis pas dans mon océan. C’est mieux que rien je l’admets. Il n’y a pas beaucoup de mes semblables pour le moment, peut-être viendront-ils plus tard. En attendant, je me cale dans le fond, dans un coin tranquille d’une grotte créé de toute pièce par l’homme. Je vais faire un petit somme, histoire de reprendre des forces avant de partir. Ou alors, je vais nager après les poissons, histoire de tester mon endurance dans ce petit bassin ? Est-ce une bonne idée ? Il n’y a quand même pas assez d’espace pour jouer les athlètes olympiques, je serais bien fichu de me faire mal contre les parois.

Je vais donc rester dans ce petit coin et observer ce qui se passe alentour. Temps que je suis seul, je vais en profiter en somme. Un crabe vient me rendre visite dans ma cachette, je souris avant de jouer avec lui. Il essaye de choper mon doigt et y parvient sans me faire mal pour autant. Les animaux sentent quand on leur veut du bien. J’adore la nature même si je me nourris de Sushis. Je me dis que j’aurais pu emmener mon appareil photo étanche pour prendre quelques photos. La prochaine fois, j’y penserais.

Le temps passe, j’ai perdu sa notion, profitons des bienfaits que m’apporte cette eau salvatrice. Alors que je me perds dans mes pensées, un bruit de plongeon attire mon attention. Je sors ma tête de ma cachette et observe le nouvel arrivant avec intérêt et curiosité. Il est mignon ce triton-là… Je le salue également avec un sourire aimable. C’est la première fois que je viens ici, je ne regrette pas de l’avoir fait.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
○ Le mot que tu retiens entre tes lèvres est ton esclave. Celui que tu prononces est ton maître. - CASTIEL/ZOLA (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» Connexion entre le lapin,une freebox hd et un mac os x

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Archives de UL V2 :: Les écrits-