❝ Where am I ? ❞ (Jan & Hadley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Tempestairestaff
Messages : 1448
Age du personnage : 25
Race : Tempestaire d'eau douce
Métier/Etudes : Co-gérante dans une galerie d'art et petite trafiquante en tout genre. "Demandez, j'ai" est ma devise !
Where am I ?

« Jan & Hadley »



Marcher, courir, sauter, se servir un verre, s'asseoir, tout me parait impossible aujourd'hui alors qu'il y a encore quelques mois, je faisais toutes ces choses de la vie sans le moindre problème, sans même y songer. Il y a quelques mois, j'avais encore la vue, je pouvais voir le monde et ses beautés, je pouvais observer les gens, lire, écrire, dessiner si je le voulais sans même songer que je ne pourrais plus le faire si je devenais aveugle. Mais pourquoi deviendrais-je aveugle ? Pourquoi me serais-je seulement poser la question ? J'étais une jeune femme de 22 ans tout à fait normal, pourquoi me serais-je inquiété de perdre la vue ? Même si ma mère était aveugle, selon les dires de mes parents adoptifs, rien ne tendait à prouver que c'était génétique. Alors j'avais vécu naïvement dans l'idée que je pourrais voir jusqu'à ma mort. En mourant, mes parents ont emporté avec eux les secrets de famille. J'ai donc vécu toute ma vie en pensant être normale, en ne me doutant pas que je venais d'un autre monde. Je ne parle pas d'extraterrestres, bien entendu, ce serait ridicule, je parle d'un monde caché aux yeux des humains lambda, ou des êtres surnaturels tentent d'y vivre en paix. Je parle d'un monde où métamorphes et oracles peuvent se marier, où les fées peuvent voler, où les sirènes peuplent les mers et ou les tempestaires maîtrisent des éléments. Mon monde, celui dans lequel je suis née et où j'ai grandi durant les 5 premières années de ma vie. Ce monde que j'ai quitté aux bras de mes parents, pour voir le monde et ses merveilles. Ce monde qui s'est fermé derrière moi à la mort de mes parents.

Cela fait 5 mois que j'ai perdu la vue et 4 mois que je vis au Refuge. Selon les dires de ma famille, je suis de retour au bercail, sauf que je n'ai aucun souvenir de ce fameux bercail, ni d'eux. C'est triste de ne pas se souvenir de sa tante ou de son oncle. C'est triste de ne pas avoir de souvenir de cette vie d'avant. Je me rappelle à peine de mes parents, alors de souvenirs plus anciens, vous pensez bien... Plus j'y réfléchie et plus je me demande si c'est une bonne ou une mauvaise chose d'avoir vécu dans l'ignorance. C'est vrai, ne sachant pas ce que j'étais destinée à devenir, j'ai vécu ma vie sans me soucier du moment où je perdrais la vue. J'ai vécu ma vie d'humaine lambda, profitant de tout ce que je pouvais. Certes j'ai gâché ma vie et je continue encore avec toutes ces merdes qui polluent mon sang et mon esprit, mais qui m'aident à supporter ma nouvelle situation. Peut-être que je ne serais pas tombée dans la drogue à 18 ans si j'avais su que j'étais destinée à devenir oracle, souhaitant profiter de ma lucidité au maximum. On m'aurait préparé à ça, à gérer mon pouvoir, à l'accepter tel qu'il est, un don et non une malédiction. Mais j'aurais été surprotégé, je n'aurais osé ne rien faire, de peur que mon pouvoir se déclenche. Aurais-je vraiment vécu si j'avais su ? Là est toute la question. De toute façon, y réfléchir ne changera rien à la situation, ça m'est tombé dessus par hasard et aujourd'hui je ne peux plus rien y changer. Je suis aveugle, mes visions viennent quand elles le veulent et de façon encore brouillonnes et douloureuses et je ne maitrise absolument plus mon corps et mon environnement. Voilà ma nouvelle réalité.

Ma tante est à la mairie, pour régler une histoire importante. Laquelle ? Je l'ignore totalement et pour être honnête, je m'en moque. Je ne comptais pas bouger, rester cloitrer dans ma chambre me convient à merveille comme programme. Au moins pas d'accident et pas de tentation. J'écoutais de la musique pour me relaxer tout en tentant de ne penser à rien. Un peu ennuyant comme programme, je vous l'accorde, mais quand on a sa tante limite H24 sur le dos, ce genre de moments peuvent paraître bien plus plaisant qu'on pourrait le croire. Le téléphone sonne au loin, je ne bouge pas de mon fauteuil. Ma tante a deux domestiques à son service, des gens qui ont toujours travaillé pour les Calloway. Ils secondent ma tante au maximum, étant ses yeux. Aujourd'hui, ils me secondent aussi, quand je les laisse faire. On frappe à ma porte, Maddie entre "Votre tante vient d'appeler. Elle souhaiterait que vous la rejoignez à la mairie dès que possible ... Je fais préparer la voiture ..." Quand ma tante exige, on s'exécute. On ne râle pas, on ne parlemente pas, on le fait juste. J'ai essayé, un milliard de fois, de n'en faire qu'à ma tête mais à la fin, c'est elle qui gagne. C'est elle l'aînée, elle gère la famille, voilà ma nouvelle réalité. Je soupire, je n'ai pas envie de sortir mais je n'ai pas tellement le choix. Je hoche la tête et laisse Maddie repartir. Me voilà obligée d'affronter le monde juste parce que Madame veut me voir. Pourquoi ? Je l'ignore, mais ça me saoule d'avance. Notre maison est de plein pied, faite exprès pour des Oracles, tout est pensé pour nous faciliter la vie. Armée de ma canne, je rejoins la porte d'entrée où Maddie m'attend avec mon manteau. Je monte dans la voiture et je laisse George me conduire au centre ville. J'ignore quelle heure il est mais visiblement nous ne sommes pas les seuls à vouloir nous y rendre, nous finissons par tomber dans un bouchon. La patience n'étant pas mon fort, je décide de m'y rendre à pied "Combien de temps jusqu'à la mairie à pied ?" Demandais-je à George "Un bon quart d'heure Miss Hadley ... mais ce n'est pas raisonnable, vous allez vous perdre !" Il n'avait certainement pas tort, je ne connais pas encore très bien la ville, néanmoins j'avais besoin de me dégourdir les jambes et ça me saoulais d'attendre ici qu'on avance. Alors j'ouvris la porte. "Ne t'inquiètes pas tant pour moi George, je suis une grande fille, je serais retrouver mon chemin seule ... attends moi à la mairie et préviens ma tante que j'arrive ... " Et sans lui laisser le temps de répondre quoi que ce soit, je sors de la voiture. Non, ce n'est pas une bonne idée, bien entendu, mais comme je vous dis, j'ai l'art de n'en faire qu'à ma tête. J'aurais peut-être dû demander à George où j'étais et comment je rejoignais la mairie, ça aurait pu me rendre service. Boulet ... Tant pis, j'assume et je vais commencer à aller tout droit, on verra. Dommage pour moi, au bout de 500 mètres je tombe sur une grille qui coince ma canne et elle tombe au sol. Parfait, définitivement parfait. Je soupire, lasse et je me mets à genoux en quête de ma canne ...

_________________
I'm lost in my head
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
❝ Where am I ? ❞ (Jan & Hadley)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Archives de UL V2 :: Les écrits-