Je ne sais pas quoi dire alors je ne dirai qu'une chose : blbl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Leandre X. Specter

« Blbl »

Nom + Specter
Prénom(s) + Leandre Xander
Âge + 28 ans
Lieu et date de naissance + New York, 1 janvier 1989
Orientation sexuelle + Hétéro
Situation maritale + En couple, enfin de ce que j'ai compris =°
Métier ou études + Termine ses études de droit, en stage dans un cabinet d'avocat
Situation financière + Aisée
Race + Magicien
Membre d'un conseil ? + []oui [X]non

détails

Ici je mets au minimum dix détails sur mon personnage c'est bien ça ?
♦ Boah, je suis un peu plus grand que la moyenne, 1m83, 80kg +-3 en fonction des saisons, tout ça dans une enveloppe plutôt athlétique.
♦ Sans être un fou de musculation je fais du sport, de l'escrime ainsi que de la boxe.
♦ J'ai une demi-soeur cadette, préférée par ma mère qui m'a eut jeune d'une union avec un humain sans pouvoirs.
♦ Ma demi-soeur a tendance à pas trop aimer le refuge et aime faire le bazar, tout en étant privilégiée sur son éducation de la magie et son éducation tout court par ma mère et mon beau-père qui me traitent comme un rebut.
♦ Je porte au poignet gauche une montre au bracelet de cuir anthracite, que je porte depuis le jour où je l'ai reçue, bien qu'elle ne marche pas, offerte par mon père la seule fois où je l'ai vu.
♦ J'ai les yeux noisettes et porte une barbe courte mal taillée.
♦ Bien qu'en retard par rapport à ma demi-soeur sur mon éducation de la magie, je travaille en secret pour ne pas me laisser trop marcher sur les pieds non plus.
♦ Bien que ma demi-soeur soit une vraie peste avec moi, copiant le comportement de ma mère, j'ai du mal à la détester complètement, liens de sang tout ça tout ça.
♦ Pour me payer l'université de droit à Columbia, j'ai fait beaucoup de petits boulots me rendant un peu bon à tout faire.
♦ J'ai fait ces petits boulots car je ne voulais pas demander de l'argent à ma mère, autant par question de fierté que par peur du refus.
♦ J'ai une meuf plutôt reloue mais que j'aime bien quand même, bien qu'elle veuille me tej' à terme.
 
caractère

Bien qu'ayant passé l'essentiel de mon enfance à me faire marcher dessus par ma mère et ma soeur suite à une vie familiale assez compliquée (que je détaillerai plus bas), je reste quelqu'un de fier.
Assez indépendant, ayant géré toute mon éducation normale ainsi que magique seul, je me suis forgé une carapace m'empêchant de réellement exprimer mes sentiments. Ma fierté ne m'a pas cependant rendu arrogant, loin de moi l'idée d'être condescendant voire méprisant, au contraire. Bien que je ne sache pas exprimer ce que je ressens, je marque un point d'honneur à ne jamais (trop) juger mon entourage.
J'aime l'humour noir, mal placé, mysogine, toute sorte d'humour en fait, adorant le sarcasme et le second degré. Un peu timide, je me suis demandé pourquoi je me suis lancé dans des études où le charisme était terriblement important, peut-être pour me prouver quelque chose au fond, étant donné que je n'ai pas toujours tout à fait confiance en moi même si personne ne le sait.
Je ne suis pas spécialement un séducteur, mais j'aime plaire, ma timidité et ma réserve naturelle m'empêchant de faire le lover à tout bout de champ.
Je suis quelqu'un de plutôt réfléchi, calme et calculateur, ne laissant que rarement mes émotions dicter mes actions. Le mensonge fait partie de moi du plus petit au plus gros, même si j'évite d'en abuser auprès de mes amis les plus proches.
En parlant de mes amis, j'aime faire la fête, boire de l'alcool, m'amuser sans forcément faire attention aux excès, ce qui me vaut quelques remontrances à mon stage et peut-être futur travail.
Travail que j'affectionne d'ailleurs, adorant cet aspect très rigide de la loi et en même temps très souple, ainsi que cette proximité de l'enquête au quotidien, restant quand même bloqué par ce manque d'aisance à l'oral. J'essaye alors de compenser par des discours mêlés de franchise, et d'éléments implacables.  

Histoire


Piouf, tellement de choses à dire (oupas).

Ma vie jusque là, n'a pas été tous les jours toute rose. Je suis né en 1989, alors que ma mère, Lysandra, avait à peine 19 ans. Elle était à l'université, faisant des études de biologie. Comme tout bon étudiant qui se respecte, elle participait aux soirées, buvait énormément, jusqu'à en oublier ses limites, et à faire disparaître ses souvenirs dans les méandres de l'alcool. Jusqu'au jour où dans une nouvelle soirée de débauche, elle se laisse séduire sans prendre la moindre contraception dans la chambre d'un beau garçon. Nuit avec ou sans folies, saura-t-on jamais, elle s'est retrouvée avec moi, neuf mois plus tard. Le fruit d'une union d'un soir dont elle n'avait pas osé se débarrasser. Elle passera de ce fait toute sa vie à rappeler à son fils (moi du coup si vous suivez bien) l'erreur qu'elle avait commise. Malgré tout diplômée, aucune entreprise ne l'acceptait cependant avec un enfant à charge. Trop de risques disaient-ils, d'absence ou d'emmerdes plus généralement, et elle ne put alors que se résoudre à trouver un bon parti afin d'espérer mener une vie meilleure qu'elle ne le souhaitait.

Magicienne bien qu'exécrant toute cette notion de refuge, elle se résolu à y travailler, là où elle pouvait quelques temps avant de tomber sur Balthazar Specter, un jeune homme de bonne famille qui tomba sous son charme. Ni une ni deux, elle sauta sur l'occasion, ne pensant pas trouver une meilleure chance de se sortir de ce pétrin, d'autant plus que, fou d'amour, il l'accepta elle et son fils. De cette union impromptue et qui ne fut guère au goût de la famille Specter, naquît une petite fille, Taëlys. De 4 ans ma cadette, elle marqua le point de non retour entre cette femme qui était ma génitrice, et moi. Car bien que mes besoins primaires aient toujours été satisfaits, mon existence fut très vite reléguée au second plan aux yeux de Lysandra. Mon éducation, mes plaisirs, mes espoirs et mes souvenirs n'étaient guère importants, Taëlys étant devenue le centre de tous les espoirs de ma "mère". Autant pour m'effacer moi, symbole de sa seule erreur dans une vie calculée au millimètre près et ayant bouleversé tous ses plans, que pour transposer en cette jeune fille la vie qu'elle aurait voulu mener.

Ma sœur devint alors cette petite princesse pourrie gâtée, arrogante considérant que le monde devait être à ses genoux, tandis que moi je n'étais plus qu'un rebut, une erreur à faire disparaître. Mon éducation fut sommaire, dans des établissements publics de district, et mon initiation à la magie fut soigneusement évitée afin d'empêcher que je devienne par malheur meilleur que Taëlys. Cette dernière qui elle fut envoyée dans les établissements les plus prestigieux de la ville à coup de gros chèques et de contacts. Malgré tout, et sûrement au grand dam de ma génitrice, nos résultats étaient similaires. Bien que se dissimulant  derrière l'idée que ma demi-sœur fréquentait des établissements meilleurs que les miens, je ne cessais pas d'étonner mes professeurs. De l'école primaire jusqu'a l'université,  ma mère ne put réellement prouver la supériorité de ma sœur sur moi. Autrement bien sûr, que par ses discours eugénistes tirés de faits biaisés de ses études de biologie, supposant que née de deux magiciens les pouvoirs de ma sœur ne pouvaient être que grandioses comparés aux miens.

Elle se gardait cependant de rappeler qu'elle n'avait jamais essayé de m'apprendre la magie, chose que j'ai donc dû faire seul, travaillant en plus de mes cours avec des grimoires tirés d'une bibliothèque du refuge, m'efforçant à ingurgiter toutes ces notions obscures. Pourquoi Balthazar ne s'occupait pas de moi vous dites ? Question légitime. En tant que bon toutou fou amoureux de ma mère, il décida de m'ignorer et de m'exécrer au moins autant que Lysandra à la naissance de sa fille. Je n'étais pas pour autant le plus à plaindre. Je profitais de son héritage, sa maison dans la Gold Coast, un véritable confort de vie détonant avec ma transparence dans cet entourage. Les brimades que me faisait subir ma soeur, aussi mesquines que violentes, agrémentées souvent de sorts et de manipulations ne m'avaient cependant pas empêchées de tenir à elle, comme si l'attention qu'elle me portait, bien que mauvaise, formait un lien indéfectible entre elle et moi.

Malgré mes efforts pour me prouver à moi même que je n'étais pas qu'un moins que rien, aidé périodiquement par des amis qui m'oubliaient à chaque fois que je changeais d'établissement scolaire, je me résignais petit à petit à ce rôle de second, qui ne comptait pas vraiment. Les années passaient sans grand changement, jusqu'au jour où, par le plus grand des hasards un homme vint à ma rencontre alors que je sortais de l'université de Columbia. Un peu plus petit que moi, il avait les mêmes yeux noisettes, ainsi qu'une barbe mal taillée d'un châtain légèrement parsemé de gris. Je ne savais pas comment il m'avait retrouvé. En plus d'être totalement absent du monde magique, la nuit qu'il avait passé des années plus tôt avec ma mère avait dû être une parmi tant d'autres. Mon père se tenait là devant moi.

Il m'expliqua alors comment il avait retrouvé ma trace. Bien que ma mère ne lui en ai jamais parlé ouvertement, le fait qu'elle ait un enfant s'était vite répandu dans le campus. Aussi idiot qu'il ait pu être, mon père avait compris qu'il était probablement le père au vu des dates et surtout au vu du fait que Lysandra après ce gros écart sous les draps, le seul, avait cessé toute festivité. La culpabilité l'avait rongé, pendant de nombreuses années, mais l'égoïsme de la jeunesse avait longtemps prit le pas sur la volonté d'assumer ses responsabilités. Jusqu'à ce jour. Il me raconta qu'il avait eu énormément de mal à me retrouver, l'état civil de ma génitrice n'étant pas précis et empêchant de retrouver sa trace dans la Grande Pomme, comme pour tous les habitants du refuge.

C'est en regardant par hasard les étudiants de l'université qu'il avait fréquenté, Columbia donc, qu'il y trouva mon nom. Enfin, mon deuxième prénom surtout, Xander, le même que le sien. Prénom rare s'il en est, la photo associée au registre avait achevé de le convaincre et il était dès alors parti à ma rencontre. Il avait apporté ce jour là une montre, que je porte encore aujourd'hui. Un jour particulier à mes yeux, car il m'a montré que je comptais au moins pour quelqu'un, et il me redonna alors l'envie de me battre. Il s'est cependant avéré que je ne puis le revoir, il décéda quelques semaines plus tard, dans ce qui semble être un "accident".

Je ne ressentis que peu de peine, n'ayant guère eu le temps de m'attacher à lui, mais cette simple démarche émanant de cet homme avait suffit à refaire brûler en moi la volonté de vivre, vivre pleinement ma vie sans me laisser ensevelir par les cendres du désespoir. C'est alors que je terminais mes études, porté par cette euphorie, tout en mêlant apprentissage de la magie avec des recherches plus poussées dans l'illusion, profitant de cet art de manipulation des sens et de la psyché afin de cacher mes traces et avoir toujours un moyen de parvenir à mes fins, utile autant dans la vie professionnelle que personnelle. Tout ça avant de trouver un premier stage dans un grand cabinet au coeur de Manhattan, m'aidant enfin à m'épanouir, autant que faire se peut dans la prison dorée qu'est la maison de ma famille.


Codes pour le staff


Code:
<pris>Luke Grimes</pris> ► Leandre X. Specter

Code:
<pris>Leandre X. Specter</pris> ► Illusions 

Salut salut ! Moi c'est Leandre/Dariusz et je débarque du haut de mes 23 ans. J'aime geeker, je déteste plein de trucs et on me dit souvent que je suis chiant mais on m'aime bien comme ça. On me verra dans les parages de temps en temps. Je suis fier(e) de dire que j'ai découvert le forum grâce à Spencer Blbl et d'ailleurs je le trouve cool du peu que j'm'y connais. Je suis un blbl et puis je tenais à terminer en vous disant que j'ai hâte de commencer o/ !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Blblbl.

Alors 1 - t'es pas au courant que je veux te jeter à terme
2 - non, on ne t'aime pas bien quand même
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Trop lucide pour toi bb, bien que ça me fasse chier je suis pas complètement ignare non plus fu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
C'pas pour ta lucidité que jte garde mais pour ton boudy, garde bien ça en tête, tchou :smileydelâchagedemicro:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Si t'as cru que ce serait si facile de te débarrasser de moi, tu te fourres le doigt dans l'oeil jusqu'à dieu sait où.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humainstaff
Messages : 3778
Race : Humaine pour le moment
Métier/Etudes : Actrice
T'inquiete moi je me débarrasse si il faut èé (mais ça me fait troooop plaisir de te voir ici :amoureux : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche
Visiblement de vieilles connaissances
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Luke Je vais pas trop mettre de sinon je vais me faire taper par Spencer non ?
Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Non non tu peux le Je vais le larguer tellement méchamment qu'il restera que ses yeux pour pleurer faudra le consoler

/sort/

(loul)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Haaaaaaaaan la méchante Je vais le consoler moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne sais pas quoi dire alors je ne dirai qu'une chose : blbl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» Horloge parlante
» je sais pas quoi prendre comme canne !!!!!!
» un petit belge qui s'appelais aigle495 x)
» Discussion pour la sortie du Roster Elfes Noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Archives de UL V2 :: Les présentations et anciens scénarios-