party up moodge, nanti vellocet round on Tuesday ○ PRYDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Tempestaire
Messages : 392
Age du personnage : 38
Race : Tempestaire d'orage
Métier/Etudes : Fleuriste
Nigel Pryde

« And were there more than twenty-four hours a day
They'd be spent in sweet content just dreamin' away »

Nom + Pryde. T'as jamais su si c'était une déformation de Pride ou un juste diminutif de Pryderi (ou même de Prydain histoire de pousser le vice un peu plus loin)
Prénom(s) + Nigel. Juste Nigel, comme Nigel Delajungle, comme Nigel Farage, comme Nigel le pélican dans Nemo. On aurait pu t'appeler Neal, mais non. T'es coincé avec Nigel, un bon prénom de p'tit vieux.
Âge + 27 ans, toujours jeune et fringant.
Lieu et date de naissance + Le 1er mars 1989 à Llanelli, au pays de Galles.
Orientation sexuelle + Tu t'en fous un peu
Situation maritale + Célibataire
Métier ou études + Paraît que tu fais du rugby. Étrange, pour une fée.
Situation financière + Tu vis, c'est déjà suffisant.
Race + Une authentique fée, avec des ailes et tout.
Membre d'un conseil ? + []oui [x]non

détails

• Tu as un chien, Perceval. Il est très vieux et passe la plupart de son temps à dormir. C'est un corgi. Tu l'aurais appelé Cosmo Brown si t'avais eu ton mot à dire.
• Tu écoutes beaucoup de musique, tu voues un culte à David Bowie. Tu aimes bien chanter pour toi même, quand tu es seul. Tu sais aussi jouer un peu de guitare mais rien de bien folichon.
• Tu t'es une fois offert des cours de claquettes. Personne n'est au courant, c'est ton petit secret.
• D'ailleurs tu as une passion pour les comédies musicales et pour les ballets, et globalement pour les gens qui dansent.
• On t'as toujours dit que tu cuisinais bien. Pourtant tu ne fais que des plats simples, mais ça a l'air d'être efficace.
• Tu t'efforces d'avoir un rythme de vie sain, manger des légumes, ne pas trop picoler... Tu te dis que c'est mieux pour faire du sport.
• Le sport, parlons-en. Si tu joues en pro, c'est pas pour rien. Tu fais ça bien. En vérité tu ne te plais que moyennement dans l'équipe du Refuge, tu aurais préféré rester chez les humains à Llanelli mais ta famille craignait pour ta sécurité.
• Tu parles gallois, c'est probablement ta plus grande fierté. Tu n'as toujours parlé à ton chien qu'en gallois car tu avais peur que quelqu'un d'autre lui donne des ordres.
• Quand tu étais petit tu as développé un goût prononcé pour la cryptozoologie. Puisque tu as une famille de fée, il existe forcément d'autres créatures non ? Les autres créatures, tu les as découvertes en déménageant à Cardiff mais tu as toujours l'intime conviction qu'il y a autre chose.
• Tu aimes bien faire des puzzles mais tu n'es pas assez tenace pour finir les plus compliqués.  
caractère

Tu n'es pas très bavard, Nigel. Tu ne l'as jamais été. A croire que tu as peur de t'essouffler si tu causes trop. Et puis tu n'as jamais été doué pour ça, la causette. Toi, ce que tu sais faire, c'est courir, défendre ton ballon et tirer dedans. En tout cas, c'est ce qu'on a toujours attendu de toi. Pourtant tu aimes les livres, pourtant tu aimes chanter, tu aimes regarder les chorégraphies de Fred Astaire. Mais toi tu n'es pas Frederick Austerlitz. Tu es Nigel Pryde et c'est des crampons que tu as dans les pieds, pas des claquettes.
Faut dire que tu n'as jamais cherché à faire quoi que ce soit se trouvant hors de ta portée. T'es pas bien courageux, tu ne te sens pas obligé de sortir de ta zone de confort, aussi ennuyeuse qu'elle puisse être. Tu as l'air d'être un bon gars, Pryde, mais tu restes trop en retrait. On t'a déjà dit que t'étais vraiment pas avenant ? T'as toujours l'air de faire la tronche. On m'a dit que c'était là la forme la plus naturelle que ton visage pouvait exprimer mais j'ai du mal à y croire, il doit bien y avoir quelque chose qui te tracasse, non ?

En fait on dirait que tu n'as aucune volonté. On dirait que tu fais les choses par lassitude plus que par réel goût. Tu ne prends pas d'initiatives, tu es trop docile. Et si je te connaissais mieux que ça, Pryde, je dirais que c'est parce que tu aimes prendre ton temps, que c'est parce que tu es du genre tourmenté, un peu malade imaginaire. Imaginaire, parce que ton monde, il est dans ta tête. Imaginaire parce que tu ne vis et ne souffres qu'en pensées. Parce que tu ne trouves pas l'énergie nécessaire pour extérioriser tous tes maux. Cette énergie là, tu ne l'as pas. Et comme tu es incapable de t'exprimer convenablement, tu t'inventes toutes sortes d'histoires, tu en virerais presque paranoïaque.
Voilà ce que je répondrais si je te connaissais vraiment et qu'on me demandait pourquoi tu serres les mâchoires aussi fort, pourquoi tes sourcils sont si froncés, pourquoi tes yeux racontent si peu de choses. Seulement pour toi, Nigel Pryde, tout est toujours trop compliqué, n'est-ce pas ? T'es bien trop occupé à suivre le courant, à en ressentir les irrégularités plutôt qu'à réfléchir pour de vrai. C'est que ça te demanderait encore une fois trop d'efforts.

Le problème avec toi Nigel, c'est que tu as beau paraître particulièrement prévisible, on a toujours du mal à comprendre, on arrive toujours à être surpris. Plus on croit t'avoir cerné, plus tu nous glisse entre les doigts. Au final tu ressembles à un pastiche d'être humain. Tu crois que t'es malheureux mais c'est parce que t'es trop occupé à rêver pour vivre. Et le jour où l'on te le dira, ce sera la quasi fin du monde. Alors, bien sûr, comme chaque fois, tu vas ressentir un trop grand choc, tu te sentiras comme asphyxié par cette surcharge d'informations, de sentiments, puis tu occulteras cette révélation comme on tire un rideau. Puis tu retourneras à ta simili-vie comme si de rien n'était, tu retourneras dans tes romans, tu retourneras pleurer devant Eleanor Powell avant de repartir à l’entraînement.

Histoire


Tu es né le premier mars, juste pour la saint David. Ta mère elle aurait du avoir l'habitude, elle avait déjà accouché deux fois, d'abord d'Eileen puis d'Alistair. Mais là, pondre deux gosses d'un coup, ça devait pas être simple. Ta sœur, Ann, est arrivée la première, puis ce fut ton tour. Vous étiez donc quatre alors que tes parents auraient préféré trois. Reste à savoir qui de toi ou ta sœur est de trop. On t'as toujours fait croire que c'était toi. Tu n'as jamais été très proche d'Eileen qui a quitté la maison alors que tu étais petit, tu ne t'es jamais entendu avec Alistair qui te persécutait et de qui tu étais un peu jaloux. Et puis il y avait Ann, forcément. Vous vous prenez la tête depuis que vous savez parler. Quelque part tu l'as toujours enviée, elle était tout ce que tu n'étais pas, elle était proche de reste de ta fratrie, elle était proche de ta mère. Seul point commun entre vous : votre père. Ce type, ça a toujours été un mystère pour vous. Il vivait littéralement à l'autre bout du pays, à Portmeirion. C'est comme ça qu'elle tenait debout, ta famille un peu déséquilibrée.

Seulement, quand elle est décédée, ta mère, Myfanwy Pryde née Jones, cette persistance jusqu'ici inébranlable s'est lamentablement vautrée. Eileen Pryde est rentrée en catastrophe de la capitale où elle faisait ses études et n'y a plus mis les pieds. Alistair qui ne foutait pas grand chose à part fumer et dormir a trouvé à bosser dans l'usine de fer blanc. Toi, tu faisais du rugby, ça te plaisait beaucoup, on te disait que tu avais de l'avenir, que tu pouvais peut-être même intégrer les Llanelli Scarlets d'ici un an ou deux. Tu y croyais. Tu le voulais. Mais un chamboulement en entraînant un autre, la mort de ta mère, c'est l’événement que votre père a choisi pour débarquer tout droit de Portmeirion. Le truc c'est que vous ne saviez rien de lui. Vous ne saviez même pas s'il était une fée, lui aussi. Wynn Pryde est donc arrivé comme une mauvaise herbe dont on croit s'être débarrassé. Histoire d'ajouter au chaos ambiant.

Le père Pryde, il végétait plus qu'autre chose, il fumait la pipe et restait dans un fauteuil à moitié dans le noir à regarder la vie passer par la fenêtre. Peut-être que la mort pour le moins inattendue de sa femme lui a fait se rappeler qu'il avait des enfants. Quoi qu'il en soit, il trouvait que vous n'étiez pas suffisamment en sécurité à Llanelli – du moins toi et Ann, le sort de tes aînés semblant moins le préoccuper puisqu'il insista pour qu'Eileen ne reparte pas. Il voulait vous envoyer à Cardiff. Ann s'insurgea, il n'avait pas le droit de faire ça, elle était bien ici. Toi non plus tu ne voulais pas partir, tu lui expliqua que les Scarlets te voulaient dans l'équipe, que tu serait célèbre, que tu souhaitais tenter les sélections nationales. Le père se renfrogna. Il avait l'appui d'Alistair. Ce serait Cardiff ou Portmeirion. Ce fut Cardiff.

Tu étais donc dans le train pour l'unique Refuge gallois avec tes valises, ta sœur et ton chien. Apparemment ton père s'était arrangé avec les gens qui géraient les sports au Refuge pour que tu puisse jouer en pro. Il était donc lui aussi magique, c'était un mystère de moins. C'est le dernier moment que tu as passé en compagnie de ta sœur jumelle avec qui tout à toujours été si compliqué. Tu ne le savais pas encore. Une fois arrivés, elle t'annonça qu'elle resterait en ville, qu'elle pouvait se débrouiller seule, que tu n'avais qu'à prendre l'appartement que vous aviez trouvé, qu'elle t'écrirait. Elle ne t'a jamais écrit.

Tu n'étais qu'un gamin, seul avec ton chien. Tu te voulais Tom Sawyer, tu étais plutôt un Nick Carraway tout mou largué dans un monde dont tu ne connaissais presque rien. Le sport était définitivement moins sympa que chez les humains, tu t'ennuyais, tu n'osais plus quitter le Refuge alors que toute ta vie tu avais vécu en dehors. C'est à cette époque que deux gus qui se disaient tes cousins débarquèrent à Cardiff. Il clamaient que leur mère était une Pryde. Tu leur avoua que tu ne savais même pas que ton père avait une sœur. Tu ne leur parla pas de ta propre fratrie qui de toute évidence ne se souciait pas de ton bien être. Tu ne savais pas si Eileen et ton père étaient toujours à Llanelli, tu ne savais pas si Alistair était toujours dans l'usine de fer blanc, tu ne savais pas ce que faisait Ann. Et ça te tuait de ne pas savoir. Et tu avais devant toi deux illustres inconnus qui se réclamaient de ta famille, ta famille décidément plus cassée que prévu.

Contre toute attente, tu avais apprécié leur visite. Contre toute attente, tu avais réussi à garder contact avec eux. Contre toute attente, le plus imprudent des deux t'a invité à les rejoindre à New York. Et c'est ce que tu as fait. Toi, Nigel Pryde le Craintif, tu as lâché ta petite vie sans complications, tu as lâché ton pays de Galles natal, une valise de bouquins sous un bras et ton chien sous l'autre. Une occasion d'approcher de plus près les lumières de Broadway qui t'ont toujours tant fait rêver ? De toute façon, tu n'avais plus rien à perdre. Ou du moins, c'est ce que tu te fais croire.

Codes pour le staff


Code:
<pris>Leigh Halfpenny</pris> ► Nigel Pryde

Code:
<pris>Nigel Pryde</pris> ►

Salut salut ! Moi c'est hydromel/Naomi ou Sól/Marius/Allen sur la V1 et je débarque du haut de mes 18 ans. J'aime le cinéma et la mer, je déteste ceux mettent leurs pieds sur le canapé alors qu'ils portent encore leurs chaussures et on me dit souvent que je m'éparpille un peu trop ?. On me verra dans les parages régulièrement. Je suis fier(e) de dire que j'ai découvert le forum grâce à à un top site il me semble et d'ailleurs je le trouve vraiment beau !. Je suis un inventé et puis je tenais à terminer en vous disant que je vous aime fort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Il est quand même sacrément canon le mec que t'as choisi

Re-bienvene parmi nous et bon courage pour ta fiche petite sexy fée
Revenir en haut Aller en bas
Tempestaire
Messages : 392
Age du personnage : 38
Race : Tempestaire d'orage
Métier/Etudes : Fleuriste
Il est beau hein
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Je ne connais pas du tout ce magnifique gars ! Visiblement c'est un sportif Si c'est du Rugby je valide si c'est du foot je vais pas t'aimer
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Siiiiiiis !
Bonne inspiration pour ta fiche, j'ai hâte de voir le nouveau profil de mon bro numero dos !
Revenir en haut Aller en bas
Tempestaire
Messages : 392
Age du personnage : 38
Race : Tempestaire d'orage
Métier/Etudes : Fleuriste
C'est bien du rugby Athena
Broooo j'espère que tu va pas être déçu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
C'est ce que j'ai pensé avec la carrure Ca va alors ! Bon choix d'avatar du coup
Revenir en haut Aller en bas
Humainstaff
Messages : 3792
Race : Humaine pour le moment
Métier/Etudes : Actrice
Jotem, ma Ksenia te fait tout plein de bisous de là où elle est
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempestaire
Messages : 392
Age du personnage : 38
Race : Tempestaire d'orage
Métier/Etudes : Fleuriste
mih promis Sól reviendra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 193
Age du personnage : 23
Race : Sirène
Métier/Etudes : Charpentière pour l'entreprise familiale de construction de Voilier
Siissss
LA TRIFORCE 2.0 IS BACK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
party up moodge, nanti vellocet round on Tuesday ○ PRYDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fight Night Round 4
» Hottest Party 2 sur Wii, Konami l'a zoné niveau tapis
» TV show king party sur Wii
» 1st round : boston celtics vs new york knicks
» "Murder party" interdite !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Archives de UL V2 :: Les présentations et anciens scénarios-