Promise I'll never let you down + Castiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Magicienstaff
Messages : 3635
Race : Chasseur / Magicien
Métier/Etudes : Détective privé
Castiel O'Dwyer

« Carry on my wayward son there'll be peace when you are done »

Nom + O'Dwyer. Ma famille vient d'Irlande, de loin, très loin. Je n'y ai d'ailleurs jamais mis les pieds, mais vu l'état du monde, je m'aventure pas des masses en dehors de chez moi. Pas spécialement peureux, mais plutôt prudent.
Prénom(s) + Castiel.
Âge + 26 ans.
Lieu et date de naissance + Dallas, aux Texas. C'est dans les environs qu'est établi le Refuge d'Amérique du Nord. Du moins celui qui ne bouge pas et qui reste en place.
Orientation sexuelle + Hétérosexuel. Je n'ai jamais été intéressé par les hommes et ne le serais probablement jamais.
Situation maritale + Célibataire. J'évite la plupart du temps les relations de plus d'un mois. Je suis quelqu'un qui me lasse extrêmement vite, il faut dire.
Métier ou études + Gérant du bar " The Drunk Mermaid".
Situation financière + Aisé, voire riche au delà de l'entendement.
Race + Triton
Membre d'un conseil ? + [xx]oui []non Sous-Conseil des Tritons et Sirènes

détails

Castiel fait de la boxe depuis qu'il est gamin. Une violence contenue qu'il n'arrive à libérer que lors de ces occasions. Enfin ... Presque. Personne n'a jamais dit qu'il était un enfant de coeur.
+ Grand lecteur, il aime particulièrement les romans policiers, sans doute rapport au fait qu'il fut journaliste d'investigations dans son ancien Refuge. Il l'est bien entendu toujours, même si très peu de personnes le savent.
+ Castiel adore les animaux, mais a une affinité particulière avec les chiens. Il en a d'ailleurs un qu'il a adopté dans un refuge new yorkais à son arrivée au Refuge, il y a six mois, un border collie du nom de Sherlock.
+ Castiel va courir avec Sherlock au moins deux fois par jour pour se maintenir en forme.
+ Il préfère largement la compagnie de son chien à celle des humains, et pourtant il reste quelqu'un de très sociable et très souriant.
+ Par passion, il possède une collection de couteaux à laquelle il tient comme à la prunelle de ses yeux. Et il sait parfaitement les utiliser.
+ Il passe la majorité de son temps libre à nager, et le reste, il le passe dans les livres, à écrire, ou à se renseigner sur le fonctionnement du Refuge. Parce qu'il n'oublie absolument pas ce qu'il est venu faire là.
+ Il a toujours été bon en déduction et en logique. Il a également gagné un prix pour les jeunes écrivains à l'age de douze ans. Ce n'était pas grand chose, mais à l'époque, ça a fait sa fierté.
+ Castiel possède trois tatouages en tout, cachés, pour éviter que son père ne les voit, étant encore très vieux jeu.  
caractère

Castiel, c'est l'homme aux deux facettes. Celui qui va te regarder avec un grand sourire et devenir ton meilleur ami en une heure, celui que tu trouveras terriblement drôle et terriblement charmeur, à qui tu finiras par raconter tous tes secrets, parce qu'il semble tellement digne de confiance. Ce que tu ne vois pas, c'est qu'il analyse le moindre mouvement de tête que tu fais, le moindre geste, la moindre réaction. Il a appris à lire en l'humain comme dans un livre ouvert. Il dira volontiers qu'on apprend autant des autres par ce qu'ils disent que par ce qu'ils ne disent pas. Il n'est pourtant pas infaillible, il est sans doute possible de lui mentir, mais il ne le saura jamais. Tu vois en face de toi un jeune homme qui a une extrême confiance en ses capacités et qui n'abandonnera jamais son but, quoiqu'il soit. Personne ne sait pourquoi il est réellement revenu dans le Refuge qui a vu vivre son grand-père, tout simplement parce qu'il recèle bien des secrets. Bien entendu, tu ne t'en doutes pas, t'as l'impression de le connaître depuis des années, avec son sourire et ses blagues. Il plaisante beaucoup, peut-être trop, a l'air d'avoir le coeur sur la main et pourtant, il n'hésitera à poignarder n'importe qui dans le dos si ça peut lui servir. N'importe qui sauf Spencer. Elle est sa faiblesse, la raison de son humanité. On pourrait croire qu'à force d'être l'ami de tout le monde, il n'en est attaché à personne. mais c'est faux. Castiel n'était pas du genre à rechigner user de violence, mais même s'il n'en avait jamais rien fait jusqu'à maintenant, il savait que quiconque la blessait pourrait le rendre fou jusqu'au meurtre. C'est une partie de lui pourtant qu'il n'assumait pas. Mais avait-il réellement le choix?  

Histoire


Castiel sentait bien tous les regards tournés vers lui, mais il s'en moquait. Son retour, surtout parmi le Sous-Conseil, avait soulevé des protestations, notamment dues aux circonstances. Il savait ce qu'ils pensaient tous. De quel droit avait-il repris une place que sa famille avait abandonnée des générations avant lui? La réponse était plutôt simple, même s'il ne l'avait pas évoquée. Se faire des ennemis, ce n'était pas le but, et sûrement pas la bonne stratégie pour se fondre à l'intérieur du Conseil. Mais le fait était là. Il était bien plus utile et bien plus intelligent que ceux qu'il avait remplacé. Même s'il était persuadé, au fond, qu'il le regretterait un jour. Mais pas maintenant. Maintenant, il était assis sur cette chaise, silencieux, écoutant les propos d'Estevez, le présentant comme la nouvelle famille du Conseil, évitant toutefois la désignation du coup bas ayant été fait aux anciens membres. Il le savait bien aussi, l'animosité n'était jamais bonne au sein des discussions. Le triton avait donc décidé de se faire discret. Ecouter, prendre de l'avance, comprendre où la situation en était. Il était là pour ça, après tout. Ce n'était pas un hasard s'il revenait spécialement maintenant, avec tous les meurtres orchestrés au Refuge. Son père voulait savoir. Y étaient-ils pour quelque chose?

Si Castiel ne portait pas son géniteur dans son coeur, il devait bien admettre que la situation avait de quoi être troublante. Il se rappelait encore avoir eu des nouvelles de son contact au Refuge alors qu'il était encore au Texas. Il n'y avait pas vraiment de sujets croustillants sur lesquels écrire ces derniers temps là bas, juste une vie morne et des investigations faciles. Trop peu pour sa passion journalistique. Alors quand le mot s'était propagé et que son père l'avait envoyé, il n'avait pas hésité une seconde, même s'il devait, pour cela, abandonner sa vocation, du moins officiellement, pour prendre celle de gérant de bar, le temps d'obtenir les informations nécessaires. Travailler sous couverture, ça avait quelque chose de grisant, il n'y avait pas à dire.

Alors qu'Estevez essuyait les remarques sur le changement brutal de membres, le brun partait dans ses pensées, abandonnant momentanément tout ce qui l'entourait. Cette réunion là n'avait rien d'intéressante, autant ne pas l'écouter, ou seulement d'une oreille. Il ne saurait dire si son refuge lui manquait ou s'il en retrouvait ici les bases. Sans doute un peu des deux. Mais rien que le fait d'avoir eu l'occasion de s'éloigner de son père n'était pas quelque chose qu'il pouvait regretter. Les derniers bleus présents sur sa peau s'effaçaient, comme si cela signifiait le changement opéré dans sa vie. Et puis ... Il avait eu le plus beau cadeau de déménagement qui soit. Spencer. Rien que l'évoquer dans son esprit le fit sourire. Il n'y avait pas beaucoup de choses qui le rendaient heureux. Elle oui. Et Sherlock. Ce petits bout de chien qui le faisait se sentir presque humain.

L'assistance se leva, le sortant de ses pensées. Après un signe de tête vers le chef de l'assemblée, Castiel sortit. Il n'aimait pas spécialement être enfermé quelque part pendant des heures, mais c'était ce qu'il avait choisi. Avec la richesse de sa famille venait la puissance. Et comme le disait bien son grand père en son temps, le pouvoir ne venait que par la connaissance ... Et un compte bancaire plein. Il avait donc mis ça en oeuvre. L'histoire de la famille O'Dwyer était pourtant assez atypique. Son grand père était le bras droit du représentant du Conseil lors des Sous Conseils. Il avait donc une place de choix dans cette société qui ne jurait que par ce fonctionnement. Pourtant, il n'avait jamais vraiment supporté le fait de ne pas prendre part au Conseil. La deuxième place, ce n'était pas vraiment celle qu'ils appréciaient. Alors il avait pris son fils et sa femme, et était allé s'installer au Texas, où il avait épanoui son entreprise, jusqu'à devenir celui que tout le monde connaissait. Il n'avait jamais voulu remettre les pieds au Refuge, sa fierté en ayant pris un coup, et son fils avait suivi sa voie. Jusqu'à aujourd'hui.

Il lui tardait de savoir ce que le Conseil cachait. Avec un peu de chances, son père, de par son appui, arriverait à le faire tomber. Parce que c'était là le but, n'est ce pas? Creuser le sale pour démonter l'autorité. Rien de plus que la fierté.

Codes pour le staff


Code:
<pris>Dylan O'brien</pris> ► Castiel O'Dwyer

Code:
<pris>Castiel O'Dwyer</pris> ►

Salut salut ! Moi c'est Castiel 8D et je débarque du haut de mes 23 ans. J'aime les séries, Supernatural surtout, la bouffe, même si j'ai un petit appétit à mon grand dam, et mon boulot, je déteste ne pas avoir le temps de regarder des séries et on me dit souvent que je suis la fille la plus parfaite qu'on connaisse. On me verra dans les parages plus ou moins tous les jours mais les horaires varieront. Je suis fier(e) de dire que j'ai découvert le forum grâce à moi, je l'ai créé et d'ailleurs je le trouve BG ULTIME. Je suis un inventé et puis je tenais à terminer en vous disant que !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Promise I'll never let you down + Castiel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DISGAEA 4 - A PROMISE UNFORGOTTEN
» Chose promise, chose dû !
» [Playtrough] The Last Promise
» B-Boy, chose promise chose due :p
» Goblin's

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Archives de UL V2 :: Les présentations et anciens scénarios-