Le forum rouvre ses portes, bon retour parmi nous !
Merci de privilégier les races autres que Tempestaire et Fée (hors scéna)

 

 the eternal flame • Seeley & Alexis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Messages : 1768
Age du personnage : 26
Race : Tempestaire d'eau douce
Métier/Etudes : Barmaid au The Drunk Mermaid

I try to picture me without you but I can't
Seeley & Alexis
Seeley s’était rasé et il devait avoir fini depuis peu de temps parce quand Alexis l’enlaça, il sentait encore cette odeur particulière de mousse à raser mélangée à son parfum habituel. Elle eu un petit sourire en l’observant, sentant bien que les forces lui manquaient toujours mais l’air un peu moins malade, un peu plus fringant. Ça n’était pas grand chose, mais ça voulait dire beaucoup pour elle, de voir son frère aller mieux de jour en jour, petit pas par petit pas il se dirigeait lentement mais sûrement vers la guérison totale. « Je t’aimais bien aussi, avec une barbe. » La jeune femme trouvait que ça lui donnait un charme certain et que ça allait mieux à ses traits légèrement vieillis après six ans. Mais elle comprenait que, habitué à voir son reflet parfaitement rasé, Seeley préféra cela à la barbe de quelques jours qui lui mangeaient les joues à son réveil. Lui tendant ses affaires, Alexis s’assit sur le lit pour l’attendre.

Elle qui était si bas il y a quelques temps, à peine quelques semaines, se sentait de nouveau si légère qu'elle avait l'impression de pouvoir s'envoler. Après  la douleur, la colère et toutes ces autres émotions qui pesaient si fort sur ses épaules, voir ses soucis s'envoler les uns après les autres lui faisait un bien fou. Tout n'était pas rose, loin de là, notamment parce qu'elle n'avait plus de travail depuis un mois et que les économies qu'elle mettait consciencieusement de côté en prévision d'une telle possibilité allaient fondre sûrement et lentement, mais c'était bien le cadet de ses soucis à l'heure actuelle. Son ciel redevenu bleu s'éclaircissait un peu plus chaque jour et elle voulait tout simplement profiter de son frère pour le moment. Sa question resta sans réponse quelques secondes, jusqu'à ce que Seeley sorte de la salle de bain, habillé de pied en cap. Avec ses habits flottants d'hôpital, la Samson n'avait jamais pu constater à quel moins il avait maigri mais les faits étaient là. Lui qui était si sportif et musclé avait énormément perdu. Mais une fois la rééducation finie, il pourrait se remettre au sport, Alexis serait plus que ravie d'aller courir avec lui – et de le battre les premiers temps – et elle avait même envie qu'ils se remettent au sport de combat. Elle avait progressivement cessé de pratiquer ses deux sports préférés, le combat et l'escalade, l'un parce qu'elle le pratiquait avec son frère et l'autre avec Maverick. Avec leur disparition à tous les deux... Elle avait continué, se rendant au pied des falaises ou au gymnase pour ne pas perdre de la pratique, mais maintenant qu'ils avaient tous les deux refaits surface dans sa vie, elle allait pouvoir reprendre un vrai rythme et ne plus se contenter que du footing.

Voyant l'air sérieux, presque sévère, de son frère qui croisa les bras, Alexis oublia rapidement ses beaux rêves d'avenir. Elle retint un soupir en se mordant les lèvres. Depuis qu'elle savait que Seeley rentrait à la maison, elle savait parfaitement que ce moment allait arriver. Il ne lui avait encore rien demandé sur leurs parents et elle se doutait bien qu'en arrivant chez eux, il poserait des questions. Alors elle accueillit sa remarque sans sourciller mais avec le cœur serré, détestant être celle qui devait lui annoncer tout ça. « Vas-y... » La brune s'attendait à une question sur leurs parents, savoir pourquoi ils n'étaient pas encore venus à son chevet, pourquoi ils ne lui avaient pas téléphoné, eux qui avaient toujours été si présents pour leurs enfants. Mais la question qu'il posa la pris un petit peu au dépourvu, même s'il attendait des choses plus ciblées derrière cette interrogation et qu'elle en arriverait au même point. « Je n'en sais rien. » répondit-elle franchement. Jetant un coup d'oeil à la porte de la chambre, fermée, elle reposa son regard sur son frère. « Enfin, si, je sais que tu as trop utilisé ton pouvoir et que ça aurait pu te tuer mais tu t'es évanouis avant et resté dans le coma depuis. » Elle se souvenait encore des médecins lui exposant leur incompréhension face à la situation. Elle savait, elle, ce qu'il en était, ses parents les mettaient en garde depuis assez longtemps. « Mais pourquoi... pourquoi tu as utilisé ton pouvoir au point d'en arriver là, je n'en sais rien. Je sais juste que tu étais dans la forêt avec papa et maman et que... et qu'ils... » Les mots se bloquèrent dans sa gorge. Elle s'était faite à l'idée avec le temps mais devoir l'annoncer à son frère, devoir en prendre la responsabilité, devoir le faire elle...

fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
The eternal flame
« It is not death that a man should fear, but he should fear never beginning to live. »

Seeley se rapprocha de son lit et s'assit prudemment, regarda ses mains croisées. C'était comme il s'en doutait, lui tombé dans le coma et l'absence de ses parents était bels et biens liés. Il sentit son corps se serré, il avait des remords, il se sentait coupable. S'il avait été plus fort, s'il avait eu plus de maîtrise de son pouvoir, il aurait peut être pu les sauver. L'hésitation de sa petite soeur était la confirmation de leur mort mais il restait une question en suspends : les sauver de quoi ? Il ferma les yeux un instant, espérant avoir une sorte de flash, un brin de souvenir qui lui reviendrait et expliquerait tout. Alexis ne semblait pas en savoir plus que lui et c'était vraiment frustrant qu'il ne s'en rappelle pas. Il revoyait les flammes ce jour-là, mais c'était tout ce qu'il lui restait, il ne se souvenait même pas du visage de ses parents.
Il passa son bras autour des épaules d'Alexis, il était en colère, en colère et il ne savait même pas contre qui ou quoi. Sa soeur s'était retrouvée toute seule sans eux, toute sa famille lui avait été arrachée du jour au lendemain. Il l'embrasse sur son crâne tendrement, comme pour lui rappeler qu'il était là et qu'il ne partirait plus.

"Je découvrirai ce qu'il s'est passé." [i]Et justice sera faite.[/b]

Quelque part au fond de lui, il se disait que s'il revenait à la vie ce jour-là et n'était pas mort avant, c'était parce qu'il avait encore quelque chose à faire ici. Il avait toujours aimé que les choses soient justes, c'est pour ça qu'il était devenu avocat, maintenant il voulait faire payer la mort de ses parents au responsable. Qui était-il ? Aucune idée, mais il allait mettre tout en oeuvre pour le découvrir.
Il sentit un souffle d'énergie au travers de son corps et se redressa.

"Tu n'es plus seule. Rentrons à la maison."

Il lui afficha un petit sourire, enfermant ses idées de vengeance au fond de son coeur. Ses pensées noires étaient mieux enfouies lorsqu'il était avec Alexis, elle avait assez souffert et il voulait passer du bon temps avec elle à parler de l'avenir, pas du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1768
Age du personnage : 26
Race : Tempestaire d'eau douce
Métier/Etudes : Barmaid au The Drunk Mermaid

I try to picture me without you but I can't
Seeley & Alexis
Alexis n’eut pas besoin de terminer sa phrase, pas besoin de dire ces mots si cruels qui apportaient beaucoup trop de réalité à quelque chose qui s’était pourtant produit il y a six ans déjà. Son frère comprit très bien ce que son hésitation signifiait, ça ne pouvait pas être autre chose de toute manière, l’absence de leurs parents était déjà un indice suffisant. La brune s’attendait cependant à ce que Seeley explose, que ses émotions débordent, sortent, qu’il serre les poings, qu’il tape dans un mur. Elle s’attendait à une réaction, qu’importe la réaction, parce que Seeley avait toujours été un peu impulsif et assez expressif. Si la jeune femme s’inquiétait de devoir lui annoncer que ses parents étaient morts, elle s’était cependant attendu à ce qu’il laisse libre court à ce qu’il ressentait et non pas qu’il soit aussi… calme. Assis à côté d’elle, Seeley passa un bras autour des épaules de sa soeur qui posa sa tête sur son épaule à lui, le coeur serré, un peu plus serré encore quand il lui annonça qu’il trouverait ce qu’il s’était passé.


Quand la police était venue la chercher au lycée, on lui avait simplement dit que ses parents étaient morts, trouvés dans la forêt non loin de leur maison, là où ils allaient souvent se balader et que le corps inconscient de son frère gisait à leurs côtés. Rien de plus. Elle n’avait jamais eu accès aux détails, les policiers, et surtout César, jugeant sûrement utiles de ne pas lui raconter toute l’horreur de la chose. Et sa réaction, à cette perte immense, ça avait été de s’enfermer quelques jours chez elle, de pleurer toutes les larmes de son corps, avant de tout enfouir tout au fond d’elle-même et de ne plus y penser, ne gardant que le souvenir de ses parents, heureux, souriants, aimants. Et d’aller voir son frère tous les dimanches à l’hôpital. Avec les récents événements, elle avait bien compris qu’enfouir ses émotions ne lui réussissait pas, ça n’avait pas été la bonne réaction mais, seule, sans personne pour voir qu’elle niait une partie de la réalité, elle n’avait eu que cette solution. Et maintenant elle voyait que son frère prenait le même chemin. Quelque soit ses émotions réelles - elle pariait quand même sur pas mal de colère et non pas l’abattement qu’elle-même avait ressenti - il ne voulait pas les montrer, pas à elle en tout cas, et ça l’inquiétait. Elle ne voulait pas qu’il se lance dans une vendetta, César lui-même n’avait jamais eu aucun indice sur cette affaire. D’ailleurs, il allait sûrement vouloir interroger Seeley et s’il se rappelait un jour de ce qu’il s’était passé… nul doute qu’il le savait, au fond de lui.


Cependant, elle serra les dents et ne dit rien. Ils avaient tout le temps d’aborder le sujet et, pour le moment, elle voulait lui laisser digérer la nouvelle. De toute façon, il n’allait pas aller bien loin dans son état, alors ses recherches allaient sûrement attendre un peu. Changeant d’attitude du tout au tout, laissant refluer son ton froid et déterminé, il se redressa, tout sourire. Alexis en fit de même, laissant de côté son inquiétude pour le moment, lui rendant son sourire. « Oui, rentrons. » Attrapant les quelques affaires de son frère, Alexis le devança pour sortir de l’hôpital. L’air frais d’automne les accueillit mais Alexis, qui préférait de loin la chaleur, en fut quand même ravie, ravie parce que pour la première fois depuis longtemps, elle allait être chez elle avec son frère. Chez eux. Le guidant jusqu’à la voiture, elle eut un petit rire. « Tu m’excuseras pour la voiture, j'ai jamais été hyper douée en mécanique. » Et elle n’avait pas vraiment eu les moyens pour en acheter une autre. De toute façon, son cher tacot, elle l’aimait quand même, et il y avait des voitures en bien plus mauvais état. Machinalement, elle ouvrit le coffre, posa le sac dedans, et tout en s’installant côté conducteur, tira une clope de son paquet de cigarette qu’elle alluma d’une petite flamme sortie de son briquet.

fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
the eternal flame • Seeley & Alexis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Vente Flame of war
» Eternal Knights
» BON ANNIVERSAIRE ALEXIS !!!
» Eternal DOOM IV: Return from Oblivion [Demo]
» Présentation de Flame~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-