CASTIEL&NIAMH ∆ I can't stay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité




I can't stay
L'église
#Castiel
#Niamh

₪ Tu avais peur, tu n’étais pas du tout dans ton assiette. Te marier, tu n’en avais pas envie, mais alors pas du tout. Seule dans ta loge tu n’hésitais pas une seule seconde, tu te dirigeais vers la porte. Tu l’ouvrais et te faufilais hors de ta loge. Tu imaginais Maellyan seul devant l’autel. Tu te sentais mal ? Oui un petit peu mais tu te sentais encore plus mal à l’idée d’y aller, tu avais envie de vomir rien qu’à l’idée de devoir parcourir le chemin de l’entrée jusqu’à l’autel. Tu avais la porte dans ton dos, tu étais dans le couloir à présent, en robe de mariée. Si jamais tu croisais quelqu’un, qu’allais-tu dire ? Tu ne savais pas, il ne fallait surtout pas que quelqu’un se rende compte de ton absence. Tu savais que Gidéon ferait tout pour te faire entrer dans cette foutue église si jamais il apprenait que tu comptais partir.
Tu voulais te faufiler hors de l’église mais juste avant d’atteindre la sortie tu t’arrêtais. « Castiel ». Ton jumeau t’en voudrais énormément surement, tu ne savais pas si jamais il allait comprendre ton choix. Au final lui s’y était plié au choix de Gidéon et ne t’as pas vraiment soutenu quand tu voulais tout faire pour annuler le mariage. Mais après tout c’était ton jumeau, tu avais besoin qu’il te soutienne dans ton choix même s’il ne l’approuvait pas. Tu faisais demi-tour et tu te dirigeais d’un pas rapide vers le lieu où ton jumeau s’était changé. C’était beaucoup moins grand que chez toi certes, un marié n’avait pas besoin d’autant d’espace qu’une mariée.
Tu rentrais dans ce qui lui servait de loge. Il allait forcément revenir ici après son mariage, enfin tu espérais. Il allait surement venir te voir avant ton mariage à toi ! Il fallait que tu fasses attention à l’intercepter lorsqu’il sortirait de l’église. Tu regardais à travers la porte pour voir qui sortait. Pour l’instant la cérémonie n’était pas finie. Tu te demandais qui de ceux qui étaient au mariage allait t’en vouloir. Tu savais que ta meilleure amie et ta grande sœur était totalement de ton côté, elles n’avaient jamais bien senti ce mariage et tu savais que tu allais avoir leur soutien lorsqu’elles se rendraient compte que tu n’allais pas venir.
La cérémonie se terminaient. Tu voyais quelques personnes sortir, il devait y avoir une pause clope ou quelque chose dans le genre pour que les accros à la cigarette puissent se sentir bien. Il fallait aussi faire quelques changements au niveau des demoiselles d’honneurs et autre. Tu voyais enfin ton jumeau sortir, tu chuchotais son prénom pour que personne d’autre ne puisse entendre. Tu le laissais venir pendant que tu t’éloignais de la porte pour que personne ne puisse te voir lorsqu’il entrerait. « Castiel, je suis désolée mais je ne peux pas y aller. » Tu regardais par terre, tu triturais tes mains et tu avais les larmes qui montaient aux yeux. Tu essayais d’être forte mais devant ton jumeau tu n’arrivais pas à garder ton sang froid. ₪
 
Code made by Wanderlust
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humainstaff
Messages : 3784
Race : Humaine pour le moment
Métier/Etudes : Actrice




I can't stay
L'église
#Castiel
#Niamh

₪ Castiel avait du mal à respirer. Il se sentait étouffé, comme si un étau lui enserrait le coeur sans vouloir le lâcher. Des mois d'attente, des mois à penser que finalement, le mariage ne se ferait pas. Mais c'était peine perdue d'espérer, et lorsqu'il balaya la pièce du regard, il croisa celui de son père, qui semblait fier. Fier que son fils ait enfin renoncé au peu de libertés qu'il lui restait. Fier d'avoir enfin emprisonné son existence pour la diriger à l'endroit exact où il voulait qu'elle soit. Et il eut envie de vomir, de s'échapper. Un sourire sur les lèvres, il se dirigea, trop lentement à son goût, vers la sortie. Il fallait qu'il prenne l'air, ou il se voyait déjà s'évanouir. Mais il voyait les gens défiler devant lui, lui exprimant à quel point ils étaient heureux pour lui, ne se doutant pas une seconde qu'il n'avait rien choisi, qu'il ne choisissait plus rien depuis longtemps. Mais il se contentait de sourire, les remercier, rire à leurs blagues futiles qu'il ne comprenait qu'une fois sur deux.

Et puis il y avait Gideon. Il y avait son regard, de la fierté froide, de la satisfaction. La plupart des parents ressentiraient cette émotion lorsqu'ils voient leurs enfants heureux. Pas lui. Quelque part, le triton le comprenait. Gideon avait toujours vu les émotions comme une faiblesse, et il avait transmis cette vision à ses enfants. Sans doute Castiel était celui qui avait le mieux intégré cette éducation, s'il en ressentait en foule, il ne se laissait que très rarement guider par elles. Mais maintenant que c'était fait, qu'il avait accompli son devoir, qu'on ne pouvait rien lui dire, il voulait seulement partir. Laisser la place, arrêter d'être le centre d'attention pour laisser parler son corps qui n'avait qu'une envie, se mettre à trembler, à sortir la pression qui lui enserrait tous les organes.

Castiel eut l'impression que le chemin vers la sortie, au bras de son épouse, mit des heures. Ce n'était qu'une impression c'était sûr, mais une impression tenace. Lorsqu'enfin il arriva aux grandes portes de l'église, il prit une grande bouffée d'air, soulagé d'être enfin arrivé à destination. Avec un regard d'excuse, Castiel s'isola sur le côté de l'église, sortit une cigarette de la poche intérieure de la veste de son costume, et ferma les yeux. Il avait cette sensation que son esprit était vide, qu'il n'arrivait plus à penser à rien, où alors que tout se mélangeait dans son esprit jusqu'à devenir un tourbillon incompréhensible qu'il observait de l'extérieur. Mais au bout de quelques secondes, il sentit une présence, non loin. Niamh. Il avait vécu toute sa vie avec sa jumelle. On disait que les faux jumeaux n'avaient pas cette connexion que les vrais avaient, pourtant, Castiel aurait juré du contraire, en observant ce qu'il pouvait remarquer concernant Niamh. Et même avant d'ouvrir les yeux, c'était comme s'il savait déjà ce qu'elle allait dire. L'étau revint, plus fort encore qu'auparavant. Il se savait égoïste, lorsque son sang se glaça, qu'il l'écouta parler. Il avait envie de lui crier dessus, de lui dire qu'elle n'avait aucun droit de faire ça alors qu'il venait de se sacrifier, encore une fois, seul, pour sa famille. Mais dans un premier temps, il ne dit rien, resta interdit. " Tu t'y prépares depuis des mois, pourquoi maintenant?" Il posait la question sans vraiment se la poser, gagnant du temps pour penser à quoi dire ensuite. Parce qu'il en connaissait la raison, parce que tout devenait bien trop réel, ce futur d'emprisonnement. Il ne pouvait pas lui souhaiter ça. " Réfléchis bien Niamh. ça ne sera pas sans répercussions." Il pensait à son père, non pas qu'il le considère déjà comme dangereux, mais il savait qu'il ne lui pardonnerait rien. Surtout pas la honte qu'il ressentirait lorsqu'il comprendrait, et que la foule se rendrait compte de l'abandon de Niamh. Et Maellyan ... Sa famille ne se laisserait pas avoir si facilement.  ₪
 
Code made by Wanderlust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




I can't stay
L'église
#Castiel
#Niamh

₪ Tu attendais ton jumeau, tu n’étais qu’une boule de stress, tu marchais sans arrêt en espérant que tout le monde allait prendre une grande pause pour décompresser pour que tu ais un peu de temps pour voir ton frère, et ensuite fuir lorsque tout le monde serait retourné dans l’église pour le second mariage. Tu avais longuement hésité à rester, tu avais peur de la réaction de Castiel, lui qui ne t’avais pas forcément compris par rapport au mariage, qui ne t’avais pas suivi dans tes plans pour faire échouer cette foutue cérémonie. Mais tu ne te voyais pas fuir sans parler à celui qui était ta moitié, qui serait toujours là pour toi même si tu prenais des décisions plus que mauvaises. Il ne t’abandonnerait pas, enfin c’est ce que tu espérais fortement intérieurement. Il ne te ferait pas changer d’avis non, mais tu avais besoin d’un soutien, tu avais peur de ta décision. Tu aurais voulu que quelqu’un soit d’accord avec ta décision et te conseilles de mettre en œuvre ton plan. Castiel n’était pas forcément la personne qui était le mieux placé pour te dire ce genre de chose, lui s’était marié il y a quelques minutes à peine. Mais c’était son choix, tu le respectais et tu voulais savoir s’il respectait le tien et qu’il te soutiendrait quoi qu’il arrive.
Tu voyais ces épaules, il était là devant toi. Tu aurais voulu courir et le laisser retourner à la cérémonie sans avoir à lui parler mais tu l’avais déjà interpellé. Tu ne pouvais pas maintenant partir c’était trop tard et ça te permettait de ne pas faire ta peureuse et d’assumer. Tu n’osais même pas lever les yeux, tu ne voulais pas croiser son regard, oui tu avais horriblement peur de sa réaction. Mais tu n’étais pas capable de franchir le pas de l’église pour te diriger vers l’autel, ce n’était pas possible pour toi, tu n’en avais pas la force.
Vous n’étiez plus que vous deux, tu attendais sa réaction, il n’avait pas l’air d’avoir vraiment une réponse pour toi. A vrai dire tu n’en attendais pas vraiment une, tu ne voulais pas changer d’avis, il ne fallait pas qu’il essaye de te faire changer d’avis. « Oui je me prépare depuis des mois à faire échouer ce mariage, et là je le fais. Je n’allais pas me marier et tu devais le savoir non ? Tu t’y attendais à ce que je n’obéisse pas à Gidéon. Je n’ai juste pas trouvé de meilleur moment que maintenant, là je suis sûre que ça marchera, que Maellyan et moi n’est pas quelque chose qui arrivera. » Castiel te disait de réfléchir aux conséquences, tu y avais pensé, longuement tu n’avais ps pris cette décision à la légère parce que tu savais de quoi ton père était capable. Tu allais surement avoir de nombreuses répercussions, mais il ne pouvait pas te couper les vivres, tu gagnais ta vie, il pouvait seulement te renvoyer de chez vous et tu trouverais un endroit où dormir. « J’y ai réfléchi Castiel, mais tu sais très bien que je ne suis pas comme toi, je n’arriverais pas à supporter le mariage. Je préfère avoir des soucis avec Gidéon plutôt que devoir mentir pendant le reste de ma vie et devoir imaginer le futur avec un homme que je n’aime pas et que je n’aimerais surement jamais. » Tu avais un peu perdu de ton manque de conviction, parler à ton jumeau t’avais permis de te remettre les idées en place et de donner un coup de pied au cul pour mettre en place ton plan. « J’imagine que tu ne me diras pas que je fais le bon choix ? Parce que ce n’est pas ce que tu penses, j’ai raison Castiel ? »

 
Code made by Wanderlust
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Humainstaff
Messages : 3784
Race : Humaine pour le moment
Métier/Etudes : Actrice




I can't stay
L'église
#Castiel
#Niamh

₪ Castiel évitait à tout prix d'analyser sa situation. Il refusait encore d'admettre qu'il était bel et bien marié, que cette situation qui s'éternisait, celle de fiancé, avait bien aboutie vers l'enfermement qui était prévu mais qu'il se refusait à voir. C'était bien plus facile ainsi, faire comme si ce n'était pas vrai, qu'une immense mascarade qui ne voulait rien dire. Parce que pour lui, ça ne représentait rien. Un papier qui deviendrait un poids, sans doute, peut être insurmontable. Mais là, maintenant, quelques minutes seulement après ses voeux, dits d'une voix claire et faussement empreinte d'amour pour une femme pour qu'il n'éprouvait rien d'autre que de l'indifférence, il avait l'impression que ça n'était jamais arrivé. Au fond, il savait bien pour quoi il venait de signer. Il savait bien que ce n'était pas un souvenir qu'il pourrait rayer de sa vie immédiatement en se couchant le soir même. Mais comment pourrait-il ne serait-ce qu'être lui-même s'il devait le porter comme un fardeau? Toute sa vie défilait devant ses yeux. Comme si elle venait de se finir. Cally, la promesse qu'Elena ne viendrait jamais se mettre entre eux deux, promesse qu'il avait brisée en même temps que son coeur. Celle de ne jamais plus tomber amoureux puisqu'il était de toute évidence condamné à ne pas l'être jusqu'à la mort. Puis Alix. On dit souvent que ça vous tombait dessus sans que l'on s'y attende, et il n'aurait pas pu penser plus vrai. Il ne le voulait pas, ne l'avait jamais voulu, et pourtant n'avait pas pu le nier, ni pendant, ni maintenant alors qu'il savait cette histoire désormais terminée.  

Et puis il y avait Niamh. Il fallait qu'il soit fort pour qu'elle ne cède pas. C'est ce qu'il se disait, pour tenir, pour ne pas se barrer avec sa bagnole à l'autre bout du pays. Même si connaissant son père, c'était peine perdue. Pourtant, au fond de lui, alors qu'il ne la voyait nulle part, il savait pertinemment qu'elle avait pris sa décision. C'est par pur égoïsme, par ce sentiment qu'elle l'abandonnait, qu'il se sentit de taille à opposer résistance. Il aurait tellement voulu lui dire qu'elle avait sa bénédiction, qu'elle pouvait faire ce que bon lui semblait, qu'il la soutiendrait toujours. Il le ferait, bien entendu qu'il le ferait, jusqu'au bout du monde. Mais tout de suite, au moment précis où les mots passaient la frontière des lèvres de sa jumelle, il ne pouvait s'empêcher de penser que rien n'était juste. Qu'elle n'avait pas le droit d'échapper à un sort qu'il s'était contraint de subir, pour la sauvegarde de leur famille, pour qu'ils ne tombent pas plus encore dans la déchéance alors que tout ce qu'il faisait depuis des années était d'essayer de la remettre sur les rails. Elle n'avait pas le droit de le laisser avec cette responsabilité, il n'était pas sensé être le plus fort, tout prendre sur ses épaules sans jamais faillir, personne n'avait le droit d'attendre cela de lui mais inconsciemment, tout le monde le faisait. Si quelqu'un merdait, c'était à lui de réparer les pots cassés, Gidéon le lui avait pertinemment bien fait comprendre. Mais rien n'était juste. Que Niamh soit trainée de force à sa cérémonie ne l'était pas plus que de la voir partir en courant. " Et tu ne penses pas qu'il y ait de meilleurs moyens que l'humilier devant la ville entière? Je suis au moins autant emballée par ce mariage que toi, mais le planter devant toute une assemblée, salir notre nom en le faisant et abandonner la famille qu'il te reste, c'est la seule solution viable que tu as trouvé?" Le triton se savait dur, mais il n'y pouvait rien. Le goût de la trahison lui laissait une bien trop amère pensée. Il ne pouvait pas admettre que la seule barrière qui permettait à son esprit de ne pas s'effondrer allait disparaître.

Le silence se fit pesant après la question de sa soeur. Il aurait tant aimé pouvoir être la bonne personne. Lui dire qu'il la comprenait et qu'elle pouvait partir sans crainte. C'était des choses qu'il penserait plus tard, mais pas tout de suite. " Non. Tu ne fais pas le bon choix. Mais je ne te retiendrais pas. " Pourtant, le sentiment qui dominait chez lui était la peur. Peu connaissaient Gidéon comme il le connaissait. Les formations à la chasse et au commandement l'avaient aidé à voir plus clair chez son père. Que restent quelques zones d'ombres, il n'en savait pas moins que Niamh fuyait une vie qu'elle regretterait un jour. Mais il n'avait plus les mots pour la retenir. Juste une boule au ventre qui ne cessait de grandir.  ₪
 
Code made by Wanderlust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
CASTIEL&NIAMH ∆ I can't stay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I Know You Wanna Stay In Bed But It's Light Outside ▬ Calleight & Kristen
» I can't live with myself, So stay with me tonight ! [Deh]
» Please ... Stay Calm. [A&Y]
» Gladio, stay behind, et loge P2...
» [ Dessins & Photoshop ] Rinalee's Box #01 [ 16/04/2008 > 30/01/2010 ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-