Le forum rouvre ses portes, bon retour parmi nous !
Merci de privilégier les races autres que Tempestaire et Fée (hors scéna)

 

 doesn't matter if it's all okay (Hunter&Alexis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 1768
Age du personnage : 25
Race : Tempestaire d'eau douce
Métier/Etudes : Barmaid au The Drunk Mermaid

doesn't matter if it's all okay
Hunter & Alexis
L'inaction était entrain de la rendre complètement dingue. Elle restait là, chez elle, alors qu'il pouvait être arrivé dieu seul savait quoi à Scylla. Toute la matinée – depuis le départ de Castiel, auquel elle refusait catégoriquement de penser pour l'instant – elle avait appelé son téléphone, son boulot, chez elle... sans résultat : personne ne l'avait vue depuis maintenant trois jours. C'était bien le délai pour estimer qu'une personne avait disparu, non ? Pourtant elle ne voulait pas retourner au poste de police. Le souvenir de la nuit passée à répondre aux questions des enquêteurs concernant Eldarion était encore trop vive et l'idée d'y remettre un pied lui donnait déjà le tournis. Elle essayait – sans grand résultat – d'oublier cette nuit macabre et retourner au commissariat ne l'aiderait pas vraiment. Elle pouvait passer un coup de fil mais elle en serait alors réduite à attendre, attendre que les flics veuillent bien s'occuper de l'affaire – ils penseraient sûrement que la Maddox avait juste pris des vacances et n'écouteraient pas la jeune femme – et à tourner en rond en priant pour qu'il ne lui soit rien arrivé de grave. Elle tournait d'ailleurs en rond, actuellement. Littéralement. Alexis faisait les cents pas, contournant le canapé, allant jusque dans la cuisine, revenant sur ses pas, sans cesser de se mordiller les lèvres.

D'un coup, elle s'arrêta. Un flash avait traversé son esprit, accompagné d'un nom qu'elle n'aimait pas vraiment, pour ne pas dire qu'elle haïssait complètement. Hunter. Pourquoi n'y avait-elle pas pensé plus tôt ? Quelle personne Scylla fréquentait-elle de complètement dingue, taré au point de ne pas être loin de passer pour un psychopathe – Alexis était même convaincue qu'il en était un – un dealer que la violence n'effrayait pas ? S'injuriant de tous les noms parce que la réponse était évidente, la Samson monta à l'étage pour trouver où ce salop pouvait bien habiter. Après quelques recherches, elle finit par trouver une adresse. Elle l'aurait plutôt dans vu vivre à Dragon Alley - un endroit minable pour un type qui l'était tout autant – mais bon, Hare Bay n'était pas loin. Arrachant le bout de papier sur lequel elle avait griffonné la rue, la brune attrapa une veste, les clefs de sa voiture, et fila aussi vite qu'elle le pouvait.

Elle ne réfléchit pas du tout au fait qu'Hunter, s'il était responsable de la disparition de Scylla, verrait d'un mauvais œil qu'elle débarque et l'accuse. Et qu'il était plus fort qu'elle. Et qu'il l'enfermerait probablement dans une cave sombre avant de l'égorger. Non, elle ne pensait qu'à ce qui pouvait bien être arrivé à sa meilleure amie et ça lui donnait un courage à la limite de l'imprudence. La soirée passée avec Castiel n'y était peut-être pas étrangère. Tout comme celle avec Maverick. Et Eldarion. Alexis avait besoin de penser à quelque chose d'autre, il lui fallait un objectif, quelque chose sur quoi elle pouvait se concentrer. Si Scylla avait été là, elle serait allée la voir pour lui raconter tout ce qu'il s'était passé et elle aurait trouvé du réconfort. Comme elle n'était pas là, elle partait à sa recherche, et si pour ça elle devait affronter un type deux fois plus costaud qu'elle, elle le ferait. Tant pis pour les risques.

La jeune femme se gara dans une petite rue et chercha le numéro sur les façades des immeubles. Quand elle le trouva, elle poussa la porte d'entrée et fixa les boîtes aux lettres. Est-ce qu'il avait été jusqu'à foutre son nom sur l'une d'entre elle ? Il fallait bien, pour que des drogués viennent le trouver et lui acheter sa came, non ? Visiblement non parce qu'elle ne voyait son nom nulle part. Alors elle décida de s'asseoir sur la première marche des escaliers et d'attendre. Il allait forcément descendre ou finir par entrer pour monter, et elle le verrait à ce moment là. Au bout d'une heure passée à se ronger les ongles, elle allait se lever, se disant qu'il était sûrement ailleurs – pourquoi pas à l'Ambush après tout ? - et elle allait quitter l'immeuble quand elle vit Hunter pousser la porte d'entrée. En voyant le salopard qui osait tenir Scylla dans un marché dégradant et qui était probablement responsable de sa disparition, son sang ne fit qu'un tour. En trois pas, elle était face à lui et elle n'avait pas plus réfléchit au fait qu'elle était complètement seule face à lui que sa main partait, frappait sa joue, et que les mots explosaient : « T'as fais quoi à Scylla ? Hein ? Espèce de connard ! Qu'est-ce que tu lui as fait !? J'espère qu'elle va bien sinon je te jure que je te tuerais de mes propres mains ! » Si on omettait le fait qu'elle était une plume comparée à lui, la colère rendait ses paroles assez fortes et pleines de sens. Puis, la voix de la sagesse lui souffla que, quand même, elle se tenait face à un type violent, elle le savait bien, et qu'elle venait de le gifler. Alors Alexis recula d'un pas et lui jeta d'une voix pleine de défi : « J'ai appelé les flics. » Elle n'était peut-être pas hyper crédible mais elle comptait sur le fait qu'Hunter n'allait pas l'étrangler en sachant que des policiers allaient peut-être débarquer et qu'ils savaient qu'Alexis était venu le voir lui.

fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
doesn't matter if it's all okay (Hunter&Alexis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I won't run away, no matter what you say.
» Redux Dark Matters sur Dreamcast
» Rubrique à brac @
» long yi feng ▬ life is not a matter of holding good cards, but sometimes, playing a poor hand well.
» Vali - Does it matter how a man falls?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-