<scylla> when you die.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

when you die
Zecke & Scylla & Keenan


La première chose dont tu te souviennes, c'est la douleur au creux de ton estomac. Tu tousses, alors que tu émerges d'une inconscience dont la source ne te revient pas encore. Tu clignes des yeux sans voir autour de toi, toujours secoué par les spasmes que provoquent la toux. Tu serais à peine surpris si tu crachais du sang. Ton regard qui navigue sur les barreaux tout autour de toi, sur les chaînes qui enserrent la poignée, sur la jeune femme blonde couchée au sol près de toi, toujours inconsciente. Dans quoi tu t'es encore fourré, Zecke? ça t'a pas suffit, la séance de torture, la dernière fois? Il a fallu que tu te refasses capturer? T'es plus proche de la demoiselle en détresse que du tigre sauvage en ce moment, tu devrais penser à changer ça si éventuellement tu t'en sors. Mais t'as l'air d'avoir la chance collée au cul, si ça c'est pas le rêve ... Tu sembles à chaque fois gagner ton ticket pour la survie même si t'en as jamais aucune envie. Mais peut-être que cette fois tu t'en sortiras pas.

Tu te lèves, difficilement, pour regarder au dehors de ta prison. Un couloir sombre, tu ne vois rien. Rien qui pourrait t'indiquer où tu es. T'essaies de te souvenir de ce qu'il s'est passé, et peu à peu, ça te revient. Tu vois une rue sombre, tu vois ces démons, ou plutôt djinns, devant toi, tout autour de toi. T'essaies de te battre, et éventuellement tu finis par sortir ton tigre. Tu crois bien en avoir décapité un, d'ailleurs. Mais t'en es pas vraiment sûr, tu te souviens juste du coup à l'abdomen, et d'être tombé dans les pommes, persuadé que tu ne te réveillerais jamais. Tu sais même pas comment t'as retrouvé des vêtement. Les tiens, vraisemblablement. Il fallait croire qu'une bonne partie de ta mémoire ne t'était pas revenue. D'un coup rageur, tu essayais de faire bouger les barreaux, qui pourtant, restèrent à leur place. C'était peine perdue, tu le sentais.

" Y a quelqu'un?? Est-ce que ça dérangerait quelqu'un de m'expliquer ce qu'il se passe ici? OH LES CONNARDS, vous m'entendez?"

Sans doute tes cris ont réveillé la jeune femme toujours au sol, mais t'en as rien à foutre, t'es pas vraiment du genre patient habituellement alors dans cette situation ...

Un dernier coup sur les barreaux, puis l'abandon. Tu sais que ton tigre ne peut rien y faire non plus. Avec le temps, t'as appris ce qui était à l'épreuve de ta force animale. Quiconque t'avais pris savait de quoi t'étais capable, et sans doute était-ce ça qui était le plus inquiétant maintenant. Un bruit vers la forme immobile au sol, tu t'avançais, lui posant la main sur l'épaule.

" Hey, tout va bien?"

T'es pas vraiment le genre à t'en faire d'ordinaire, mais elle savait peut-être quelque chose. Si elle ne paniquait pas, ce serait sans doute beaucoup mieux pour tout le monde.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tempestairestaff
Messages : 1443
Age du personnage : 25
Race : Tempestaire d'eau douce
Métier/Etudes : Co-gérante dans une galerie d'art et petite trafiquante en tout genre. "Demandez, j'ai" est ma devise !

when you die
Zecke & Scylla & Keenan


J'ai sombré dans l'inconscient assez rapidement. Pour être honnête je n'avais aucune chance de m'en sortir et c'est bien une des rares fois où j'ai regretté qu'Hunter ne soit pas avec moi. Pourtant il lui arrive si souvent d'être insupportable, mais malgré tout il m'aurait été d'une aide précieuse face à mes ravisseurs. Je venais de finir mon service à l'Ambriosa. Soirée classique, rien de particulier à redire dessus et rien qui aurait pu présager ce qui allait m'arriver ensuite. J'ai reçu un message d'Hunter, toujours adorable et attentionné, qui me disait de rappliquer au plus vite. Comme toujours ça m'avais un peu gonfler, non pas que je n'avais pas envie de le voir, mais sa façon de me traiter me dégoûtait toujours autant. Mais que pouvais-je attendre de plus de sa part ? Il a toujours été comme ça et ça lui plait de jouer au pourriture, lui dire de changer sa façon de faire ne lui donne qu'envie de continuer sur sa lancée. Je venais de sortir de l'arrière du restaurant, prête à prendre ma voiture pour rentrer rapidement chez moi pour me changer quand des individus suspects sortir de l'ombre. J'ignore qui ils étaient et pour être honnête je ne pourrais même pas dire avec précision leur nombre. 3 peut-être 4, mais ils auraient pu être bien plus que je ne m'en serais même pas rendue compte. Ils me sont sautés dessus et j'ai eu beau me défendre, je n'ai eu aucune chance. J'ai tenté de fuir mais ils m'ont coupé la route et bien entendu, ils se sont bien débrouillés pour que je ne sois pas à côté de la mer à ce moment là, j'étais totalement désarmée. J'ai tenté de me débattre, en vain, j'ai reçu un coup sur la tête et je suis tombée dans l'inconscience.

Je me souviens avoir lâchée mon téléphone et mon sac et je suppose qu'ils sont restés sur place parce qu'à mon réveil, j'ai beau être encore bien sonné, je n'ai pas l'impression de les avoir avec moi. Pourquoi se prendraient-ils la tête à les récupérer ? De toute façon que mes affaires soient avec moi ou non, mon absence sera très rapidement remarquée. Si demain matin mon cousin ne me voit pas au réveil, il va s'inquiéter et mon boss aussi s'il ne me voit pas au travail. Je ne suis pas le genre de personne que tu peux enlever en espérant que ça ne se remarquera pas. Et pour une fois, je suis heureuse d'avoir autant de monde dans ma vie, que j'aime ou non, qui peuvent remarquer ma disparition. Mais à mon avis ce sera Hunter qui sera le premier à remarquer ma disparition. Parce qu'il m'attend et que si je ne débarque pas chez lui relativement rapidement, il viendra chez moi pour péter son câble et quand il remarquera que je n'y suis pas non plus, il ira à mon boulot et là il verra mes affaires sur le parking. Enfin je suppose, en tout cas j'aimerais que ça se passe de cette façon. Est-ce que je rêve tout éveiller ? Peut-être, en attendant je vais me contenter de reprendre mes esprits, ce sera déjà bien. Sauf que quelqu'un hurle à mes côtés et franchement c'est pas une bonne idée, je me paie un de ces mal de crâne, c'est horrible.

" Moins fort, pitié. Ma tête va exploser ..."



Dis-je en ouvrant les yeux, lentement. Au début je suis un peu éblouie mais ça commence rapidement à revenir à la normal, par contre j'ai définitivement mal au crâne. Je relève mon visage en direction de la personne qui vient de me parler et qui a la main posée sur mon épaule. En temps normal, je me serais reculée mais pour le moment je suis déboussolée. Je parcours la pièce du regard et je n'aime pas ce que je vois ...

" Ou est-ce qu'on est ?"


Demandais-je en sentant la panique commencer à m'envahir ...

acidbrain

_________________
I'm lost in my head
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

when you die
Zecke & Scylla & Keenan


Faut pas être un génie pour savoir que t'étais dans la merde. Même toi, t'es pas si con que ça, t'as ce pressentiment qui ne s'arrête pas que t'es au bord d'un précipice, et que cette fois, t'as aucun moyen de retrouver la sûreté de la terre ferme. Cette fois tu pourras pas faire un pas de côté pour t'en sortir. T'y arrives plutôt bien en général, mais enfermé dans une cage comme un vulgaire animal de zoo, t'es impuissant. Et ça, tu l'as bien compris. C'est pas pour autant que t'essaies pas, tu te jettes contre la surface froide des barreaux quitte à te déplacer une épaule, mais t'en as rien à foutre. Que tu saches la situation perdue d'avance, t'arrêteras pas de te battre pour autant. Ce serait presque à se demander comment t'arrives à te foutre autant dans le pétrin. D'abord Cinaed, le connard qui t'éloigne de plus en plus de la femme que tu aimes, qui n'a rien trouvé de mieux à faire que te torturer pour obtenir des informations, et maintenant ça. Si tu prenais deux minutes pour observer tes bras, tu pourrais toujours voir les marques du fer rouge, comme marqué. T'es juste un animal marqué. Et ça te dégoûte. T'arrives pas à le comprendre, qu'elle l'excuse pour tout ce qu'il fait, ce qu'il a fait et probablement ce qu'il fera. Ton propre instinct de survie est encore suffisamment fort pour te dicter de fuir. Pour te dire d'aller le plus loin possible. Ta raison, elle te dirait la même chose si elle était pas totalement perdue depuis longtemps. Mais ton coeur, ton coeur te ramène toujours vers elle, alors que tu la vois de plus en plus comme un poison. Ce serait à se demander si tu finis pas toujours par voir ceux qui t'entourent comme des serpents dont tu dois te séparer. Peut-être que le plus gros problème, c'est toi, Zecke, mais t'es pas encore prêt à le voir, bien trop persuadé d'avoir raison. Tu frappes de nouveau sur les barreaux, quitte à t'en faire saigner les mains, et tu sais pas si cette rage vient de la situation ou juste de tes pensées. Les deux semblent pourtant se mélanger à la perfection.

T'as envie de vomir. C'est l'effet que ça te fait, les espaces clos, ça te donne le tournis. Toi t'aimes la nature et pouvoir courir, pouvoir bouger, ressentir ta liberté jusque dans le vent qui court sur ta peau. T'as envie de grogner, de laisser le tigre s'exprimer, mais tu te retiens. Tu sais prendre les bonnes décisions parfois, et peut-être qu'il suffit d'une faille dans le plan de tes ravisseurs pour que tu vois l'occasion de t'enfuir. Brûler ta carte maintenant, ce serait gâcher une possible occasion, et ça te plaît définitivement pas. Alors tu prends sur toi, et à la place, t'essaies de réveiller la belle aux bois dormants. C'est ça qui te préoccupe le plus. Si c'était une nouvelle fois l'oeuvre de Cinaed, pourquoi tu n'es pas seule dans ta cellule, en plus d'être encore en vie et en état de marcher droit alors qu'il veut sans doute ta mort plus qu'autre chose? Qui est-elle et qu'est ce qu'elle à avoir avec toi? Tu penses d'abord au Centre. Peut-être une autre métamorphe. Peut-être que vous êtes les nouveaux cobayes, pour remplacer les vieux qui se sont fait la malle et engendrer une nouvelle génération de psychopathes. Peut-être une autre organisation tout aussi messed up. Ou quelque chose qui n'a rien à voir. Les questions se multiplient dans ton esprit, n'offrant aucune sorte de réponse. Puis un mouvement. Celui de la blonde allongée au sol. Une voix. T'as envie de lui gueuler dessus, parce que t'aimes pas qu'on te parle mal, surtout pas maintenant. Mais elle doit même pas encore avoir conscience d'où elle est, laisse lui le temps. Alors tu te contentes d'une phrase.

" J'espère que t'as assez d'aspirine dans la poche de ton jean pour t'assommer de nouveau parce que ça risque pas de s'arrêter."


Mais ton ton n'est pas forcément agressif, tu fais juste une supposition éclairée. Cette fille c'est ton seul espoir de savoir ce qui t'arrive, et ça a l'air pourtant mal barré. Elle a l'air d'être aussi paumée que toi, et la vue des barreaux n'arrange rien. T'essaies pourtant encore une fois, parce que tu veux pas baisser les bras et attendre que quelqu'un te tombe dessus pour savoir ce qu'ils te veulent.

" Je comptais un peu sur toi pour cette information là. T'as pas le moindre souvenir de qui aurait pu t'enlever?"


Tu sais que c'est un peu brutal, toi t'as eu le temps de te réveiller, puis t'es plus à ton premier essai. Mais elle, qui sait si elle a déjà vécue pareil situation. Enfin, t'espères pas pour elle.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tempestairestaff
Messages : 1443
Age du personnage : 25
Race : Tempestaire d'eau douce
Métier/Etudes : Co-gérante dans une galerie d'art et petite trafiquante en tout genre. "Demandez, j'ai" est ma devise !

when you die
Zecke & Scylla & Keenan


Le réveil est rude, il faut bien être honnête. J'ai l'impression de m'être pris une sacrés cuite et que j'ai un gros trou de mémoire. Ça m'est déjà arrivé une ou deux fois, dans ma prime jeunesse comme j'aime à le dire. Sur le coup, tu en ris, tu es avec tes amis, tu sais que rien n'aurait pu t'arriver. Mais malgré tout, en y réfléchissant bien, ça ne te rassure pas des masses. Dans mon cas je n'avais rien à craindre, c'était des soirées chez des amis ou des amis à des amis, je savais que quoi qu'il se passait, j'aurais au moins une amie ou deux pour m'aider. Mais ça aurait pu se passer ailleurs et bonjour les doutes et les craintes au matin. Fort heureusement, depuis j'ai appris à boire et je connais mes limites, chose que je ne connaissais pas quand j'avais 17 ou 18 ans. Alors évidemment, ça ne remonte pas à 10 ans, pas encore du moins, mais malgré tout, je suis heureuse que ce soit derrière moi.

Là c'est différent, je suis quasiment sûre de ne pas m'être prise de cuite mais pour le moment tout est flou dans ma tête. Tout ce que je sais, c'est que je me retrouve dans un lieu que je ne connais pas, une cage qui plus est - niveau chelou et dégradant, on est plutôt au top pour le coup - et je suis avec un mec que je n'ai jamais vu ou alors dont je ne me souviens pas. J'aimerais réfléchir mais pour le moment c'est impossible. J'ai mal au crâne et je suis en panique. Je n'aime pas cette situation et je ne la comprends pas. Qu'est-ce que je fais là ? Où suis-je ? Pourquoi moi ? Ma respiration commence à s'accélérer et je ne relève même pas les propos du jeune homme sur l'aspirine. En fait je crois que je ne l'ai même pas écouté. Enlever. Voilà il vient de balancer le mot qui m'effraie le plus. Qu'est-ce qu'il raconte ? On n'est pas dans un film. Je le regarde avec incrédulité mais dans ma tête, ça commence à fonctionner de nouveau et je tente mentalement de retracer ma soirée. Qu'est-ce que j'ai fais ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ?


" Non ... pourquoi on voudrait m'enlever ? Je ne suis personne ... c'est ridicule ..."



Ridicule ? Est-ce que ça l'est tant que ça ? La mise en garde d'Hunter et son inquiétude à mon propos me reviennent en mémoire. Il avait l'air si paniqué à l'idée qu'on puisse découvrir mon pouvoir. Tout est en train de prendre place dans mon esprit. Je n'ai évidemment aucun détail mais ça devient plus logique cette discussion étrange qu'on a eu. Il avait l'air si inquiet pour moi alors que ce n'est pas son genre, mais au fond, il le savait ou plutôt il se doutait que ça pourrait arriver. Je reste silencieuse quelques instants, la bouche entre-ouverte. J'ai certainement l'air d'une demeurée mais tant pis, j'assume.


" Il avait l'air tellement inquiet pour moi ... alors que ce n'est pas du tout son genre ... Il savait ... que ça pourrait arriver ... Mais comment ils ont su ... ? "



Pour être honnête, je me parlais plus à moi qu'à lui, j'étais plongée dans mes pensées, ça m'évitais de paniquer et c'était certainement mieux pour tout le monde.

acidbrain

_________________
I'm lost in my head
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

when you die
Zecke & Scylla & Keenan


L'ironie de la chose, c'est que tu commences à peine à te remettre de ton premier enlèvement. Oui, maintenant tu peux les classer. Le premier, le second, et à quand le troisième? Mais tu allais mieux, tes blessures commencent à cicatriser correctement et t'avais plus autant envie que ça de te foutre une balle dans le crâne. Fallait bien quelque chose pour te pousser de nouveau dans le gouffre au bord duquel tu viens juste de remonter. Mais cette fois, c'est différent. Cette fois, tu ne sais pas ce qui t'attend, tu ne sais pas pourquoi tu es là. Cina, c'était plutôt simple. Fucked up, mais simple. Il voulait Skye, et peu importe la manière de l'obtenir était la bonne. Mais là, tu sais pas ce qu'on te veut. Tu sais pas pourquoi on te fait attendre dans ta cellule comme dans une salle d'attente de médecin, et tu sais pas pour quelle finalité. Et c'est ça qui te préoccupe le plus. On t'a pas torturé, on t'a pas fait souffrir, mais tu le sens mal, tu le sens très mal.

La blonde semble totalement perdue. Tu peux pas lui en vouloir, toi tu songes à prendre un abonnement kidnapping, mais pour le commun des mortels, ça doit pas être si évident. Mais faut pas croire, la captivité ça te met dans tous tes états, t'aimes absolument pas te retrouver avec la sensation de ne pouvoir rien faire pour t'en sortir. C'est pour ça que t'aurais jamais pu supporter la taule. Te retrouver en tête à tête pour un interrogatoire quand tu savais que ton frère allait te sortir de là, c'était pas grand chose. Mais te retrouver actuellement derrière les barreaux ... T'aurais jamais pu le supporter, et le fait que tu tournes en rond comme le félin qui sommeille au fond de ton corps le prouve. Trop longtemps dans cette situation, et il y a moyen que tu tentes de forcer la sortie avec ton tigre quitte à te retrouver en sang. Mais à la place, pour le moment, t'essaies de comprendre. Pourquoi elle, pourquoi toi. Pourquoi vous vous retrouvez tous les deux et pas quelqu'un d'autre. Tu sais pas pourquoi mais elle t'a pas l'air comme toi. Mais t'es obligé de demander. Savoir si le Centre avait pas décidé de te chopper en même temps que tenter de récupérer Skye.

" ça va te sembler bizarre comme question, mais est-c que t'es totalement humaine?"


T'as jamais su faire dans la dentelle, Zecke. Tu sais pas comment aborder la question, et t'aimes pas vraiment le mot métamorphe. Il sonne étrange  à tes oreilles, toi t'as jamais essayé de mettre une étiquette à ce que tu es. Alors prendre la question dans l'autre sens serait peut être un plus, peut être qu'elle aussi, sans le vouloir, a énervé les mauvaises personnes, t'en sais rien. T'es pas devin en même temps, tu sais pas pourquoi elle et pas quelqu'un d'autre, pourquoi pas ton frère en même temps que toi, mais non c'était toi et une inconnue, y avait pas de logique.

" Tu peux t'expliquer? Parce que si ça peut m'aider à capter ce qu'il se passe je veux bien que tu traduises."


Elle avait commencé un charabia presque incompréhensible, ça te rendait nerveux. Elle semblait commencer à comprendre quelque chose que tu ne comprenait toujours pas. Et tu redoutais le moment où t'aurais plus assez de temps pour découvrir la vérité. Parce que tu te doutais que t'allais pas moisir ici pendant des mois.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tempestairestaff
Messages : 1443
Age du personnage : 25
Race : Tempestaire d'eau douce
Métier/Etudes : Co-gérante dans une galerie d'art et petite trafiquante en tout genre. "Demandez, j'ai" est ma devise !

when you die
Zecke & Scylla & Keenan


Ce n'est pas facile mais lentement je commence à reprendre mes esprits et à me souvenir de ma soirée. Pas d'alcool, pas de drague ou autre qui aurait pu expliquer que nous nous retrouvons tous les deux ici. Non rien de tout ça, je sortais seulement du travail. Après ça reste assez flou, il faut bien l'avouer mais en tout cas je me souviens où j'étais quand ça s'est produit. Je ne me souviens plus vraiment de comment ça c'est produit, pas encore du moins, mais je sais que je ne me suis pas mis involontairement dans cette situation. Si je suis là c'est qu'ils me voulaient moi. C'est vrai, si j'étais en boite ou dans un bar, je pourrais me dire que j'étais là au mauvais endroit, au mauvais moment, mais là les mecs sont venus me chercher à la sortie de mon travail, c'est bien qu'ils me voulaient moi, à cette heure tardive, il n'y a pas grand monde dans le coin de l'Ambrosia. Je suis en pleine réflexion quand le jeune homme me parle de nouveau et pour être honnête, ce qu'il me demande me glace le sang. Je tourne mon regard bleuté vers lui. Je suis raide comme un piqué et je ne me sens absolument pas bien. Déjà cette situation me rend à fleur de peau, c'est une évidence, mais je trouve ses questions extrêmement étrange. Pourquoi il me pose ce genre de question ? C'est qui d'abord ? Est-ce que c'est un coup monté ? Est-ce qu'ils cherchent des preuves que je ne suis pas complètement humaine pour me faire du mal ? J'avoue que sur le coup, je dois ressembler à une bête apeurée. Mais après réflexion je me dis qu'il n'a quand même pas trop la tête de l'emploi. Après j'ignore quelle tête ça doit avoir un méchant, mais lui, il a plus l'air de s'être pris des coups dans la vie que d'en donner. C'est con parce que ça ne veut rien dire, mais c'est la sensation que j'ai. Hunter me taperait certainement à me voir dans cette situation, mais que voulez-vous, je n'ai pas envie de me dire que je suis avec un psychopathe qui ne souhaite qu'une seule chose : ma mort.


" J'confirme, c'est bizarre ... Si j'étais parano je pourrais croire que tu n'es là que comme appât ... Mais bon visiblement je ne suis de toute façon pas prête de sortir d'ici et je doute qu'ils m'aient visé par hasard alors ... Je suis une tempestaire ... et toi ? "




Oui je suis peut-être folle, j'avoue, mais comme je l'ai dis, je ne pense pas sortir vivante de cette cage alors balancer ma nature ne changera très certainement rien. Surtout que si mes souvenirs sont bons, ils m'ont visé moi exprès. Ils ont attendu que je sorte du travail pour me sauter dessus, il est évident que si je suis ici, ce n'est pas pour rien. Ca ne me plais pas, je peux vous le garantir, mais pleurer toutes les larmes de mon corps ne m'aidera en rien, sauf potentiellement à me déshydrater plus vite. Je me perds de nouveau dans mes réflexions et quand j'entends de nouveau sa voix, je me rends compte que j'ai parlé tout haut. Il veut que je décode ce que je viens de dire ? Mais qu'est-ce que ça va changer à la situation de toute façon ? Ce n'est pas Hunter qui est derrière tout ça. Enfin bon je dis ça mais en fait je n'en ai aucune idée. J'espère qu'il n'y ait pour rien et je crois au fond de moi que c'est le cas, mais il m'a démontré qu'il pouvait être totalement cintré, psychopathe et détaché de tous sentiments, alors peut-être que finalement il y est pour quelque chose ... Je n'en sais rien. Comment expliquer la situation ? Comment présenter Hunter ?


" C'est ... J'en sais rien si c'est lié mais mon ... petit ami a eu une attitude très étrange le jour où il a découvert que j'étais une tempestaire. Pas étonné, comme n'importe qui aurait pu l'être, mais ... effrayé. Mais pas effrayé genre "mon dieu tu es un monstre", mais plutôt "si on découvre ce que tu es, ils vont te faire du mal" ... Mais je n'en sais pas plus. On s'est pris la tête, comme bien souvent et j'ai fui dans l'eau parce que c'est mon élément et que lui est un djinn, ce qui signifie qu'il a peur de l'eau ... "




Petit ami ? C'est le mot qui m'est venu en premier et pour être honnête je crois qu'au fond de moi, c'est comme ça que je le vois, même si je ne veux pas me l'avouer. Heureusement qu'il n'est pas là parce que sinon il se foutrait bien de ma gueule. En tout cas le mec ne doit pas être plus avancé qu'avant, parce qu'au delà d'une vulgaire dispute de couple, peut-être d'une certaine façon plus violente que celles d'un couple classique, il n'y a pas grand chose à tiré de tout ça. Au delà du fait que je sois une tempestaire et que je me tape un djinn, je sais juste que des gens détestent les créatures magiques et veulent nous éliminer. Mais qui ? Et comment ? Je n'en ai aucune idée. Mais mon petit doigt me dit que je vais prochainement le découvrir ...

acidbrain

_________________
I'm lost in my head
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

when you die
Zecke & Scylla & Keenan


Le noir complet, agrémenté de tâches de couleur s'estompant petit à petit. Plus de visions depuis des semaines, plus rien pour le distinguer des autres, pour donner une raison à sa condition. Tout cela n'avait plus aucun sens depuis que ces chasseurs avaient cru bon de libérer les esprits. Pourtant rien n'allait. Les magiciens, à l'intérieur des Dux, devaient se méfier de tout, attendre les attaques de l'extérieur tout en se préparant à celles de ceux qu'ils avaient esclavagé. Keenan n'avait jamais été partisan de la magie. Pour lui, elle finirait toujours, inévitablement, par se retourner sur les magiciens. Il n'avait pas réellement eu tort. On ne pouvait pas traiter de telles puissances comme ils le faisaient sans s'attendre à des représailles lorsque lesdites puissances trouveraient le pouvoir nécessaire. Pourtant, la situation était préoccupante. Si les choses ne se réglaient pas très rapidement, les Dux auraient un désavantage certains sur le reste du monde, si jamais ils survivaient à l'attaque des djinns. Il n'y avait, toutefois et bien heureusement, pas seulement des rebelles, de ce côté là de la barrière. Le maire avait été assez intelligent pour mettre certains atouts de son côté. Il n'aurait pu espérer mieux. Certains Esprits étaient donc restés fidèles, malgré leur nouvelle liberté. Et c'était avec deux de ces électrons que l'oracle marchait actuellement dans les couloirs du quartier Général. Il n'avait pas sa canne, connaissant les lieux comme sa poche, il n'en avait pas réellement besoin. Il voulait éviter toute possibilité d'utiliser sa non voyance contre lui, notamment en se saisissant de son appui. Non pas qu'il ne sache pas se défendre, loin de là. Mais les cibles valaient mieux vivantes que mortes. Moins elles se débattaient, plus il y avait de chance que ça marche.

Une réplique du grimoire à la main, Keenan se perdit dans ses pensées. Il essayait d'oublier les cris, les supplications. L'empreinte auditive que Lana avait laissé dans son esprit n'était pourtant pas prête de le quitter. Elle n'était pas assez forte, et ils n'en avaient rien vu avant qu'il ne soit trop tard. Non pas que ça aurait changé quelque chose, en vérité, il ne fallait pas essayer de modifier le cours des pensées de Grayson. Il ne changerait jamais. Un changement de température, une porte qui claquait, ils se retrouvaient dans les couloirs de la prison, du moins le semblant de prison qu'ils avaient dans les sous terrains de l'église. Ils y étaient presque. La tension dans le corps de l'oracle aurait presque pu se sentir. Il était prêt, mais il n'y avait jamais eu que ce facteur ci. S'il était prêt à tout pour arriver à son but, le meurtre d'une jeune adulte en faisait-il partie?

Mais ce n'était plus le moment d'en douter. Il ne pouvait pas reculer. Lorqu'il entra dans la pièce où se trouvait la cage, conçue spécialement pour les métamorphes - et d'autres moins puissants - il sut qu'il avait interrompu une conversation. Sans doute essayaient-ils de comprendre où is étaient. ç'aurait été logique, même si idiot. Keenan prit un moment pour réfléchir.

" Prenez la fille."

Grayson viendrait s'occuper de l'homme ensuite, il le savait. Et quelque part, il rechignait moins à laisser le magicien tuer le garçon que l'autre. Le souvenir de Lana, qui, pourtant, semblait scintiller au sein du uartier Général. Il ne l'avait pas connue, n'en avait rien montré, mais si exorciser le mal semblait être la solution adéquate, le prix à payer lui semblait bien fort. C'était la tentative, la dernière avant d'abandonner. Si ça ne marchait pas, il se retirerait. Il n'aurait pas plus de sang sur les mains. Le trentenaire sentit les Esprits saisirent la jeune femme tandis qu'un bruit sourd lui fit comprendre que le métamorphe venait de se transformer, sans doute dans une vaine tentative pour sauver sa peau, ou celle de sa compagne d'un jour. Il n'y prêta pas attention, se contentant de passer dans une salle annexe, ou il ne tarda pas à entendre ses sbires, contrôlant la tempestaire, qu'ils attachèrent à l'unique chaise présente au milieu de la salle.

" Ton nom est Scylla, je me trompe? Tempestaire d'eau, plutôt douée dans ton domaine."

Ce n'était qu'une déclaration, une formalité. Il savait déjà tout ça, elle avait été choisie pour ça. Et pour son lien avec le djinn de la femme du maire. Une sorte de prévention. " si tu tentes quoique ce soit, sache qu'on peut abattre ta petite copine aussi vite qu'une respiration." Keenan n'était pas vraiment partant pour ce genre de démonstration, mais la fin justifiait les moyens presque à tous les coups.

" Tu as été choisie pour être purifiée. Moins tu te débattras, et mieux ça se passera. "
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tempestairestaff
Messages : 1443
Age du personnage : 25
Race : Tempestaire d'eau douce
Métier/Etudes : Co-gérante dans une galerie d'art et petite trafiquante en tout genre. "Demandez, j'ai" est ma devise !

when you die
Zecke & Scylla & Keenan


Nous étions en pleine discussion avec le mec qui avec qui j'étais enfermée quand la porte s'est ouverte. Nous tentions de comprendre ce qui était en train de se passer. Pourquoi nous ? Qu'est-ce qui allait nous arriver ? Je n'avais aucune information à fournir, du coup je voyais mal une histoire de kidnapping pour obtenir des informations. Mais on retrouvait des cadavres ces derniers temps, un peu trop à mon goût, du coup je me dis qu'ils ont trouvé un truc et qu'ils vont nous le faire tester. En fait j'en sais rien, je ne vois pas ce que ça pourrait être d'autre qu'une histoire de surnaturelle parce que soyons réaliste, je ne suis personne. Je travaille comme serveuse dans un restaurant, je sors avec un dealer ... bon si c'est peut-être quelque chose en rapport avec Hunter, finalement. Mon esprit carbure à fond, j'ai encore la réaction d'Hunter quand il a appris que j'étais une tempestaire et c'est certainement pour ça que je me dis que c'est à cause de ma nature que je suis ici, mais pourquoi ? Qu'est-ce qu'il va m'arriver ? Est-ce que des chasseurs m'ont retrouvé ? Vont-ils me tuer ? Je suis totalement perdue et malheureusement, le jeune homme avec moi ne peut pas m'aider. J'attends des réponses qu'il ne peut me fournir, mais les hommes qui viennent de rentrer pourront peut-être me renseigner, si seulement ils acceptaient de me parler. Sauf qu'avant que j'ai le temps de poser quoi que ce soit comme question, en voici qu'un donne l'ordre de m'attraper.


" Quoi ?! Non, laissez moi... qu'est-ce que vous me voulez ? Lâchez moi !! Au secours ... Arrêtez ... "





Je hurle, je me débats, j'essaie de fuir mes assaillants, mais en vain, je suis enfermée dans une cage, je ne peux pas aller bien loin. J'essaie de me retenir aux barreaux de ma cage, mais ils sont plus forts que moi, alors je finis par lâcher prise. Mon compagnon de cellule se transforme soudainement et je reste sous le choc. Alors il était un métamorphe ? Après l'ahurissement et la peur, j'ai un vain espoir qui nait. Va-t-il pouvoir me sauver ? Malheureusement il se prend un coup, puis un second et avant que je quitte la pièce, le voici à terre, inconscient de nouveau. Je me débats autant que je le peux, j'espère que mon compagnon va bien mais j'avoue qu'égoïstement, je n'arrive pas à penser vraiment à lui mais plus à moi. Qu'est-ce qu'il va m'arriver bordel ? je vais hyperventiler si ça continuer comme ça. Ils m'emmènent dans une autre pièce, m'attache sur une chaise. Je me débats, je me prends un coup, ça me calme, je peux vous le garantir. J'ai la lèvre fendue, j'ai atrocement mal et je suis terrifiée.


" Vous êtes qui bordel ? Et vous me voulez quoi ? "





J'avais envie de dire qu'il y avait erreur sur la personne mais quand celui qui a donné l'ordre de me prendre pour m'emmener ici reprend la parole, je me rends compte qu'il en connait long sur mon compte. Je reste sans voix, ils m'ont choisi volontairement. Mais pourquoi ? Et c'est quoi cette histoire de purification ? Mon coeur bat la chamade et j'essaie de me détacher, en vain.


" Pu....purifier ? Qu'est-ce que vous voulez dire par purifier ? "


Dis-je totalement paniquée.

acidbrain
[/quote]

_________________
I'm lost in my head
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
<scylla> when you die.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flotte ruche Scylla
» loue soit scylla serviteur de l'empereur dieu
» De Charybe en CIILa
» Tomber de charybde en scylla
» Présentation Fc Scylla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-