Esquive ou Précision { Cinaéd & Ida }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 155
Race : Méta' Ours Brun
Métier/Etudes : Mécanicien
Esquive ou Précision × ft. Cinaéd & Ida
Cours, cours, cours…. Ida se concentrait sur les battements de son cœur, ses longues foulées dans le sol tendre, elle courait à travers la foret, cette sensation de liberté lui faisait un bien fou, son esprit se libérait de toute pensée et pouvait inhaler cet air si frais. L’odeur des sous bois, la terre humide, la pluie finement tombée qui recouvrait les feuilles, elle avait besoin de cette communion avec la nature pour se libérer.

Quelques heures plus tôt…
Elle tournait en rond comme une lionne en cage, son téléphone à la main, écrivant, effaçant, réécrivant, ré-effaçant, cette situation la rendait complètement dingue. Elle grogna, la mâchoire serré et posa ce fichu appareil électronique.

Elle qui aimait avoir le contrôle, ne pas se focaliser sur ces émotions, qui d’ailleurs habituellement ne venaient pas l’enquiquiner, vivre intensément, voila que son corps, son esprit et son corps la trahissait. Et tout ça à cause d’un homme ! Elle se remémorait des scènes, des instants ensembles, des situations, des mots, des regards. Un nouveau grognement rugit d’entre ces lèvres qu’elle ne su contrôler. Elle revoyait son regard azuré planté dans le sien, à quelques centimètres à peine, tellement proche, que les poils de ses avants bras s’hérissèrent, elle retint son souffle, celui de Cina’ se mélangea au sien. Elle perdait pied lorsqu’il était si proche et elle se demandait s’il se rendait compte du pouvoir, de l’attraction qu’il provoquait sur elle.


Cours, cours, cours, cours encore plus vite…elle sillonnait entre les arbres, les frôlait, elle se prenait même des branches en pleine gueule, sa fourrure blanche et tigré devait être jonché de boue, brindilles et feuilles. Mais peu importait, l’essentiel était de se vider la tête. Au moins quelques heures.
Il faisait plus vite sombre en foret, et le jour déclinait déjà. Elle y était depuis le début d’après midi, des heures de course sous sa forme animal lui avait permis une bouffée d’oxygène. Elle trottait désormais, silencieusement, reniflait le sol, les différents courant d’air qui lui parvenaient, sa nature de carnassier pris le dessus, aux aguets de la moindre odeur de biche ou gibier, au moindre bruit, de branche qui craque sous un sabot, d’un oiseau qui s’envole… elle repéra une proie, l’odeur la guida à quelques centaines de mètres, elle finit par fondre sur sa victime. Un beau gros lièvre, bien musclé.
Ida aimait chasser, aimait manger, même si le fait de dévorer un animal sous cette forme n’était pas aussi succulent que de se faire un bon resto’, elle appréciait. Le point négatif était les nerfs, les tendons qui s’accrochaient entre ses dents et le bruit des petits os qui se brisaient sous la force de sa mâchoire, le sang qui lui dégoulinait de la gueule.
Lorsque le soleil se couchait, un autre forme de vie prenait possession de la foret, les divers cris des petits animaux, les insectes qui grouillaient sur le sol, toute la partie nocturne s’éveillée. Elle trotta jusqu’à l’endroit où elle avait laissé ces vêtements.

Son esprit était plus calme, elle devait vivre avec ce sentiment pour l’instant, cette attirance qui la troublait profondément. Peut être même assouvir un besoin sexuel avec le premier venu calmerait ces hormones et le passage Cina’ passerait comme il est venu. Oui, voila, ce qu’il lui fallait, un mec a se mettre sous la dent, s’occuper l’esprit et tout lui passerait. Ou pas, Mais il fallait tester !

Elle reprit son chemin et une odeur qu’elle pouvait reconnaitre entre mille vient lui chatouiller les moustaches. Elle leva sa grosse tête de tigre et huma l’air pour avoir l’exactitude de la provenance et elle se mit à courir dans cette direction, heureuse d’avoir trouver une parade à cette attirance, et elle y croyait fort fort, elle était contente de le voir du coup, plus légère et sereine. Mais n’était ce pas une fausse joie, une mauvaise parade déguisée ?
Peu importe, elle était forte et allait affronter ses sentiments, les enfouir au plus profond d’elle.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 155
Race : Méta' Ours Brun
Métier/Etudes : Mécanicien
Esquive ou Précision × ft. Cinaéd & Ida
Ida ralentit le pas, scrutant la pénombre repérant le léopard agile, grimpant à un arbre pour retrouver la forme humaine. Elle fit quelques 'pas' en arrière pour avoir une vue d’ensemble, et non plus un gros plan sur sa virilité xD. Faut pas tenter le diable quand même. Elle qui venait de s'ordonner une bonne conduite, une bonne résolution, 'fin vis à vis de Cina'. Et là, en le voyant comme ça, tenue d'Adam, elle pourrait craquer. Sauter d'un bon sur cette foutue branche, se métamorphoser et se retrouver nue contre lui pour l'embrasser. Mais non, elle n'en fit rien. Elle chassa ces idées saugrenues, absolument non convenables et ces fourmillements au creux de son ventre par la même occasion.
Elle grogna légèrement à sa remarque, avec tout ce qu’elle avait en tête, elle devrait redoubler d’effort pour ne rien faire transparaitre de ses sentiments. Ida évalua les différentes branches et arbres alentours, et sauta d’un coup sur un gros tronc d’arbre, une branche, une seconde, encore une autre qu’elle choisissait en fonction de leur épaisseur et finit par atterrir sur l’une d’elle, quasiment à la même hauteur que Cina’. Elle montra ses longues canines qui s’assimilaient à un rictus félin, accompagné du ronron avant de sauter vers lui pour le faire tomber et reprendre une course vers les profondeurs de la foret. Elle l’invitait à une course folle entre les arbres, à se défouler.
A tour de rôle, ils prenaient la tête de la course, sautant parfois au dessus des branches, prenant appui sur un mont de terre pour se donner de l’élan. Ida lui donnait parfois quelques coups de dents dans la fourrure ou les pattes pour lui faire perdre l’équilibre, le taquiner. Un simple moment, comme il en arrivait rarement ; ils vivaient, se détendaient, elle assimilait ça à du bonheur.
Ils étaient arrivé non loin de l'endroit où elle avait laissé ses vêtements, elle muta et se mit à l'abri du regard de Cina' derrière un arbre ; chose qu'elle ne faisait jamais habituellement et enfila ses habits sombres en lui lançant d'un air moqueur:
T'as pas l'air au mieux de ta forme, jt'ai trouvé un peu mou ce soir ! il était hors de question pour elle de se lancer dans la discussion qu'elle ne savait pas se passer de lui. Même si elle savait esquiver certains sujets, elle ne voulait pas risquer de glisser et de se faire piéger.
Une bonne mission te ferait le plus grand bien, dit elle avec un clin d’œil, tu te rouilles mon pôvre Cina' !
Assise au sol, lassant ces chaussures, elle releva juste les yeux, le regardant à travers ces cils.
Comment tu te sens en ce moment ? dit elle plus sérieusement. Ils se connaissaient depuis assez longtemps maintenant pour se parler de beaucoup de chose, elle était une oreille pour lui, enfin elle espérait qu'elle l’était, même s'ils étaient souvent en désaccord lorsqu'il s’agissait du centre, de certaines missions et une façon de voir la vie en général.




code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 155
Race : Méta' Ours Brun
Métier/Etudes : Mécanicien
Esquive ou Précision × ft. Cinaéd & Ida

Lorsqu'il la taquina sur sa vitesse, elle lui fit juste un sourire mi-grimace. Si elle partait sur ce terrain là, elle finirai par lui lancer un challenge ou pire ; le taquiner de plus en plus verbalement et ils finiraient par se battre. Sans réellement se blesser, mais Ida pouvait vite vouloir monter en pression.
Elle resta assise au sol posant les avants bras sur ses genoux et plissa légèrement le nez lorsqu'il parla de sa mission actuelle :
C'est pas faux ! Elle laissa deux secondes s’écouler avant d'enchainer. Tu sais que le Centre souhaite des résultats rapides et surtout des comptes rendus régulier. Il te donneront tous les moyens nécessaire. Je devrais te donner un coup de main, tu penses pas ? Ça permettrait de boucler le dossier. Ida ne voulait pas interférer avec les mission de Cina, s'il n'acceptait pas son aide et surtout si le centre ne lui avait pas donné l'ordre de le faire. Ensuite l'avis de Cina' n’était qu'accessoire.
Elle se rappela qu'il était nu, et essaya de ne pas y prêter plus attention que ça, elle regarda autour d'elle machinalement.
Tes fring... elle grommela et enfonça ses mains dans les poches de la veste, elle ne devait pas lui montrer le moindre signe de gêne, il avait déjà relevé qu'elle s’était écarté de lui pour se rhabiller avec hâte. Elle sortit de sa poche sa culotte, dans la hâte elle avait omis de la remettre.
Ça pourrait faire office de... string pour toi ! dit elle avec un ton des plus détendu et un sourire moqueur en lui tendant.
Il n’était que Cinaed, un compère de mission, un coéquipier, mème si elle était officiellement son supérieur, elle n'usait pas de ce grade. Sauf si elle y était obligé mais ça ne s’était jamais produit jusqu'à ce jour. Et n’espérait pas devoir le faire.
De mon coté RAS. Pas de mission pour moi actuellement, ça m'ennuie d'ailleurs, je tourne en rond. Les cours que je donne au complexe sportif me font passer les journées un peu plus rapidement, mais... heuu... je .... elle perdit les mots en le regardant, bordel ça la saoulait tellement de perdre les pédales un temps soit peu avec lui. Elle secoua la tête, comme pour se mettre les idées en place et reprit, entre les nanas qui veulent avoir le corps de Pamela Anderson sans aucune motivation, celles qui veulent savoir se défendre sans donner de coups et la populace de la ville qui skatte la salle de sport comme s'ils pensaient être dans des speedating et draguer tout ce qui bougent. Elle replanta son regard sur le visage de Cina' et grimaça, tu vois rien de bien particulier. Donc je me transforme, je cours, je me défoule pour éviter de devenir tarée. Elle se justifiait trop à son gout, elle prit une longue respiration et espérait qu'il n'allait pas trouver son flot de parole inhabituel. Du coup elle débita amusé, Et je te pourchasse dans la foret ! Elle lui fit un clin d’œil, souligné d'un sourire.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 155
Race : Méta' Ours Brun
Métier/Etudes : Mécanicien
Esquive ou Précision × ft. Cinaéd & Ida

Ida acquiesça d’un signe de tête sur le choix de Cina’ pour la mission, la terminer seul. Soit, c'était sa décision, elle lui appartenait. Elle savait également qu’il  n’avait pas suivi le même traitement qu’elle ; celui d'avoir la mémoire effacée régulièrement suite aux diverses tortures qu’ils avaient pu subir l’un et l’autre. Le cerveau de Cina’ avait fait le boulot de lui même et il avait un risque que sa mémoire lui revienne et qu’il s'aperçoit que la cible de sa mission était une personne avec qui il avait grandi, évolué au Centre. Pour elle, il était préférable que son cerveau reste bloqué, il était préférable pour tout le monde que toutes ces années de souffrance restent dans l’ombre, bien au fond de sa mémoire, voir même qu’elles restent complètement perdues à jamais. Comme les fichiers d’une clé USB que l’on effacent  et ne réapparaîtront plus jamais. Mais pour Ida, il n’y avait pas que ça, un lien s'était formé entre Cina’ et la cible, il y a quelques années et cette dernière était devenue une magnifique jeune femme. Même si elle était convaincu que sa jalousie était plus que mal placée, elle ne pourrait digérer le fait qu’il pose les yeux sur une femme avec un regard d’envie.
Elle se passait la langue sur les lèvres, machinalement, en le voyant faire le beau dans sa ptite culotte jaune, il pouvait évidemment prendre pour compliment sur le fait qu’elle rougit, mais le lui rappeler lui fit prendre un coup de chaud de plus. Il était magnifique à voir, culotte ou pas, à chaque mouvement, ces muscles se dessinaient, bandaient sous sa peau, qui devait être incroyablement douce ; son corps d’Apollon, sa ptite gueule d’Ange, son regard, tout appelait à la débauche et un certain laissé aller.
Effectivement, je suis sans culotte, elle rit en le voyant continuer à se trémousser devant elle, cette couleur ne te met pas à ton avantage, hmmm…  je te verrais bien avec du fushia plutôt ! dit elle toujours le sourire aux lèvres. Elle se répéta plusieurs fois mentalement, c’est juste les hormones, juste les hormones, juste les hormones’ Elle qui essayait de se tenir tranquille, de ne as baver devant lui, elle qui avait parcouru des kilomètres pour se le sortir de la tête, mais… son regard, ses lèvres, ses bras, son ventre bardé d’abdo… rooolalala, fallait vraiment qu’elle fasse redescendre la température de son corps même avec lui, assis proche de toi.
Elle se concentra sur sa voix, ses mots…. et retint un grognement en serrant les poings, quand il lui parla des Bimbo, elle ne pu malheureusement éviter de tourner le visage vers lui, le regard fusillant. Elle ouvrit la bouche et la referma, il lui fallait un échappatoire, comment justifier ce comportement, lui balancer qu’elle venait de se faire piquer les fesses par un insecte vorace ? Pas crédible !
Qu’elle avait complètement oublié de passer un coup de fil ? Elle n’’oublie jamais rien, il ne la croirait pas.
Dès que ta mission sera terminé, peut être que je te … je… tu pourras venir à l’un de mes cours ! Elle voulu dire lui présenter certaines des ces élèves, mais déjà l’insinuation était énorme pour elle et en plus elle s'était servie de la mission pour être crédible. Lamentable. Elle respira profondément, silencieusement et enchaîna à ces autres demandes.
Non ! Oui ! Elle se leva, et le regarda. Mauvaise idée, J’aimerai effectivement, me poser, avoir un chez moi, elle se mit à arpenter le sol sur quelques mètres, le Centre aura toujours besoin de nous. Elle fronça les sourcils, ‘fin je pense. Nos années de ‘gloire’, si on peut appeler ça comme ça, plutôt des  loyaux services, arrivent à leurs fin. La nouvelle génération est formé, ils ont des missions regulierement. Nous serons toujours à leur service, les missions les plus sensibles nous seront confiés, à nous les anciens, dit elle avec un geste large du bras, qui voulait englober tous les autres métamorphes  formés  par le Centre. Elle se dit qu’ils auraient toujours une emprise sur eux, mais ca elle ne voulait pas y penser, pas maintenant, et surtout pas en débattre avec Cina’ pour le moment.
Elle se planta face à lui, accroupi, le toisant.
Tu sais ce que j’aimerais ? C’est avoir un semblant de vie ‘normal’.Meme si je ne suis pas sur de savoir reellement ce que c’est.  Les personnes que je côtoie à la salle de sport, elle lui fit comprendre d’un regard qu’il ne devait pas reparler de bimbo,  parlent de cuisine, tu vois, c’est tout con ! Faire à manger, se cuisiner un truc vite fait ! Même si on n’est formé et déformé pour le combat, les diverses missions, je ne sais même pas faire cuire un oeuf ou des pâtes ou même un steack !! Je me rends compte que le personnes que je forme à ce que je fais de mieux, se battre, se défendre, elles  savent cuisiner. Je devrais avoir un chez moi avec une cuisine ! Bizarrement, les mots qu’elle avait débité lui apparurent sortir d’une autre bouche. Elle n’avait jamais vraiment penser à se poser, pas pour de vrai. Des envies ça et là oui, mais de là à les énumérer à haute voix avaient tout un autre sens. Ca n’était pas elle, pas la Ida combattante, pas la tueuse, ou la simple disciple obéissant aux ordres. Elle devait se reprendre. Elle était déjà perturbé par la présence, le regard de Cina’ si elle se mettait ça en tête, ça n’était pas bon. Elle grimaça en le regardant, elle avait peut être été trop loin en parlant d'un de ces désirs.






code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 155
Race : Méta' Ours Brun
Métier/Etudes : Mécanicien
Esquive ou Précision × ft. Cinaéd & Ida
Ida retint un grognement lorsqu’il lui soumit l'idée de faire des cours avec elle ; elle ne supporterait pas de le voir en corps à corps avec une de ces élèves, surtout que certaines étaient présentes pour passer le temps, montrer leur corps refait et draguer tout ce qui bouge. Cina ne passerai pas inaperçue.

Les yeux plissés, elle l'étudia tout en l'écoutant ; “ensemble” ?! il l’incluait dans son avenir, certes ils étaient proches, il s'était peut être rendu compte qu’elle était attiré par lui depuis un bon moment maintenant, même si elle faisait son maximum pour le cacher, et elle espérait réussir dans ce jeu de rôle, être naturel tout en gardant une certaine distance, si ça n’était pas le cas, elle l’aurait déjà recouvert de son corps, accroché à ses lèvres.
Nous ne sommes pas dans une compétition avec ces jeunes Cina’. S’ils font appelle à nous, c’est qu’ils ont confiance. Je ne connais personne qui est sorti du centre vivant, soit ils meurent lors d’une mission qui a mal tournée, soit ils se sont rebellés contre le centre et se sont fait traquer et tuer. Ou pire, ils sont retournés en cellule pour subir de nouvelles atrocités. Certaines rumeurs couraient que le Centre testait les reproductions entre différentes races de métamorphes, espérant voir naître des enfants ‘hybrido’méta’, pour avoir toutes les qualités de ces deux parents. Mais ça n’était que des rumeurs, elle n'était sûr de rien.
Il est préférable de ne pas se souvenir de tout…. murmura-t-elle. Quels seraient les avantages de retrouver la mémoire Cina’ ? demanda-t-elle doucement et le regardant sincèrement, nous avons passé la majeur partie de notre vie au Centre, se souvenir de notre petite enfance ? De nos parents ? Nous ne les avons quasiment pas connu, toi, comme moi. T’as envie de les revoir ? Ils seront des inconnus pour nous et nous des monstres à leurs yeux. Tu crois pas ? Et puis, ils sont peut être morts, on n’en sait rien…. et puis,jveux pas savoir. Tout ça, c’est comme si ça n’était pas mon monde, je ne veux pas regarder derrière moi, à quoi bon de toute façon. Tu peux me sortir des grandes phrases comme ‘on prépare mieux l’avenir en comprenant le passé’ ce genre de phrases n’est pas nous, au contraire !
Ida arracha un morceau de branche fine et en déchiqueta machinalement et lentement les feuilles en réfléchissant. Je vais essayer de trouver les archives du Centre, voir s’il y a eu dans le passé des déserteurs qui ont survécu. Elle avait envie de croire qu’il y avait autre chose que le Centre, une autre vie possible, mais n'était ce pas dangereux ? Le plus grand danger était il de déserter ou de rêver de déserter ?
La conversation devint plus légère, jusqu’à ce qu’il évoque une vie …. ensemble. Elle resta quelques minutes interloquées et ferma les yeux. Cina… accroupi face à lui, une main sur son genou poilu, Essaierais tu de me vendre du rêve là ? C’est… hmmm…. comment dire…. comme un couple pensa t-elle, tu aimerais vivre avec moi ? A mes cotés ? Elle se mordit la lèvre et détourna les yeux au lieu de laisser son regard dans le sien et d’essayer de détecter s’il y avait la moindre envie de son côté.





code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 155
Race : Méta' Ours Brun
Métier/Etudes : Mécanicien
Esquive ou Précision × ft. Cinaéd & Ida
La déserteuse était toujours en fuite, oui, mais pour combien de temps ? Cina’ insinuait il qu’il n’arriverait pas au bout de sa mission ? Devait elle prendre les devants, ramener elle même la fille au Centre, ou la tuer et quitter le Centre à son tour. Jusqu’à ce qu’elle se fasse traquer et tuer à son tour.
Elle soupira, il fallait réfléchir à ce qu’elle voulait, ce qu’elle ne voulait pas, prendre en compte toutes les possibilités, les options, un tel plan ne se montait pas sur un coup de tête. Et puis Bray, ne serait pas le point de départ du Centre pour partir à leurs recherches ?
Tant de question qui lui vriller le cerveau en quelques secondes.
Elle regarda Cina’ dans les yeux, elle y lu de la détermination, il ne changerait pas d’avis, elle devrait prendre en compte les sentiments qu’elle avait pour lui dans sa décision ?
Ida ne pouvait pas prendre de décision pour le moment, elle qui était fidéle au Centre, malgré ce qu’ils avaient fait endurer à des centaines, voir des milliers d’enfants, hommes et de femmes. Mais c'était comme trahir tout ce qu’elle avait connu jusqu’à l’heure.
Elle repoussa ces questions, ces angoisses, ces dilemmes au fond de sa tête et l'ouvrirai plus tard.
Je pense que nous devrions parler de tout ca plus tard Cina’, j’adorerai habiter avec toi, te courir après car tu me piques mes sous vêtements, parler de choses futiles et regarder des films en mangeant des pop corns dans un sofa, emmitouflé dans une couverture, mais…. il y a d’autres choses à régler avant.
Ida plaça la main sur sa joue où il venait de poser ces lèvres et le regarda partir. L’homme et ensuite l’animal. Elle en était toujours au même point point sur ces sentiments pour lui et elle avait l’impression que des obstacles se dressaient de plus en plus entre eux. Devait elle en être heureuse ou pas ? Aller au bout d’un rêve et tout faire pour vivre avec tout en défiant le Centre ? Être loyal envers le Centre et leur ramener Skye et ensuite Cina’? Le cœur ou la raison, le proverbe prenait tout son ampleur.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Esquive ou Précision { Cinaéd & Ida }
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formation a l'esquive du professeur Sieglune
» Décision difficile
» Chasseresse Alvara Spe Précision
» Esquive + en force tjs non optionnelles ?
» Armure avec talent esquive+2 et "premier coup critique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-