"Pas vu, pas pris. Mais vu, pris, pendu..." [MALENA/BALTHIER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Pas Vu, Pas Pris. Mais Vu, Pris, Pendu...

M
alena s'était réveillée de bonne humeur ce matin. Elle avait même été d'humeur à préparer le petit-déjeuner au lit pour son père. Elle savait qu'il avait encore passé une nuit agitée, comme souvent... Et d'ailleurs elle avait esquivé son poing de justesse. C'étaient les risques quand elle allait s'occuper de lui, elle le savait pertinemment, mais elle s'en foutait. Certes, la rousse devenait un peu anxieuse quand il commençait à s'agiter un peu trop... Mais il était totalement hors de question qu'elle l'abandonne alors qu'il passait des nuits visiblement pénibles. Toutes les nuits, ça lui serrait le coeur de le savoir et le voir mal comme ça. Elle avait réussi à le réveiller avant d'en arriver au point de la nuit où elle avait eu sa cicatrice au bras. D'ailleurs quand il ouvrit les yeux, sur le coup elle se méfia, attendant d'être sûre qu'il soit correctement réveillé, et qu'il ne la prendrait pas pour quelqu'un qu'elle n'était pas, puis finalement elle se réfugia confortablement dans ses bras, dans un câlin rassurant, certainement pour lui comme pour elle. Il l'avait ensuite recouchée, restant avec elle jusqu'à ce qu'elle se rendorme, en caressant délicatement ses cheveux.

Bref, quoiqu'il en était, elle était étrangement en forme ce matin. Elle avait donc elle-même réveillé son paternel un peu avant son réveil avec son petit-déjeuner sur un plateau. Enfin... Réveiller était un bien grand mot, puisqu'il ne faisait que somnoler, mais elle voulait quand même lui faire plaisir.

Après, étant donné qu'elle n'avait pas cours, un peu plus tard dans la journée, une fois que son père était parti travailler, elle décida de sortir en ville. Elle salua les deux gardes armés qui surveillaient la maison et commença donc à marcher, quittant ainsi la falaise sur laquelle était perchée sa maison, sous le soleil qui brillait magnifiquement dans un ciel sans nuage. Elle réfléchit à ce qu'elle pouvait bien faire et finalement eut une idée. En général, qui disait soleil et chaleur disait sortie à l'extérieur, balade et glace. Malena n'était pas de celles qui aimait aller se baigner, elle avait d'ailleurs un peu peur de l'eau. Ou en tout cas des grandes étendues d'eau. Mais elle trouvait ça beau, du coup elle se décida et prit la direction du port. Celui-ci, bien qu'endommagé par le terrible incendie, attirait tout de même pas mal de monde...

Bon... Il fallait l'avouer, elle ne faisait pas ça uniquement pour le paysage... Ce n'était qu'un bonus. Ça faisait longtemps qu'elle ne s'était pas amusée. À voler. Alors puisque c'était une journée ou beaucoup étaient de sortie, elle allait se trouver un terrain de jeu.

La fille de l'ancien boxeur arriva finalement à destination et commença à regarder les passants pour définir sa première cible. Ses yeux se posèrent sur un touriste vraisemblablement qui prenait des photos d'un peu partout. Un bel appareil photo, de belles fringues... Elle se rapprocha encore un peu, faisant semblant de s'intéresser au paysage, mais détaillant en réalité cet homme sans même qu'il s'en doute. Elle cherchait à voir ses poignets. Il n'avait pas l'air d'être pauvre, loin de là. D'ailleurs il sortit de sa poche le dernier IPhone sorti. Et notre petite voleuse put apercevoir à son poignet une très belle montre de marque. Ni une, ni deux, elle activa un peu le pas pour s'en rapprocher. Elle devait attendre qu'il lâche son foutu appareil si elle voulait parvenir à piquer l'objet qu'elle convoitait. Elle bougeait doucement les doigts, vérifiant grâce à son excellente vue le fermoir de la montre. Bracelet de cuir, mine de rien plus simple à subtiliser que les montres en métal, qui parfois devaient d'abord glisser du poignet pour être enlevées. En passant à côté d'un muret, elle prit sans même s'en rendre compte un porte-monnaie, posé là, malheureusement pour son propriétaire. Elle l'enfourna dans la poche de son jean et continua son chemin vers sa cible première. Coup de chance: il passa par l'une des rues les plus bondées lors de journées comme celle-ci. Bah oui, il ne faisait pas si souvent aussi beau et chaud à Bray, donc dès que ça arrivait, tout le monde en profitait !

C'est donc dans cette rue qu'elle passa à l'action: elle accéléra un peu en agrandissant ses foulées alors que l'homme tentait de se frayer un chemin. Malena, assez brute parfois, s'en fit un de force et prit soin de lui taper dans le bras auquel la montre était attachée. Et par un autre coup de chance, elle n'était pas serrée à fond, elle n'eut donc aucun mal à l'enlever et se tourna vers le pauvre monsieur en s'excusant avant de continuer son chemin. Elle regarda ce qu'elle venait de voler et l'examina rapidement... Avant de rentrer dans quelqu'un. Elle faillit tomber et releva la tête avant de se rendre compte de l'uniforme qu'il portait. C'était un agent de police... Qui apparemment l'avait vue dans son action. Elle commença à lui sourire en guise d'excuse puis feigna l'incompréhension quand il lui attrapa l'épaule.


« La montre que tu contemples, elle est à qui ? »

"Et merde... D'habitude je ne me fais pas choper !" [i]pensa-t-elle.|/i]


Revenir en haut Aller en bas
 
"Pas vu, pas pris. Mais vu, pris, pendu..." [MALENA/BALTHIER]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je crois que mo felyne ne m'aime pas
» Emulateur DeSmuME
» [Cartes] Deux cartes qui nous posent question... (Protecteur de la Lorien ; Pris dans la toile) [Résolu]
» VipS Nitro et VipS Lycans59 pris en flague !
» Nouvellement épris du "Bien suprême"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► URBAN LEGENDS ::  :: Les écrits-